Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2005 7 04 /12 /décembre /2005 17:16

   Pour les repas,

ceux ci etaient confectionnes par un personnel feminin,

 ils suivaient le rytme des saisons,

 d autant qu il y avait un grand jardin, ou le jardinier puisait pour les legumes........
                                                      Un grand bois, entourait la propriete,

où nous faisions cross du matin, faisons des herbiers,

 construisions des cabanes., dans les arbres,. suivions des jeux de pistes. 

 

 Le dimanche le menu etait toujours le même:

 poulet frites, avec une entrée, et un gâteau à la creme ou baba, ou éclair, ou choux a la crème, ;

le soir plus allégé :

oeufs ou jambon avec potage; 2 fois du poissons , par semaine ou maigre le vendredi avec foie et purée verte de pois cassés.;

 des légumes secs en hiver, aussi.

          Nous avion cinéma, 2 fois par semaine

le mercredi soir

 et vendredi soir,

film souvent en noir et blanc en 2 parties.,

j y ai vu souvent , des films historiques, :

Helene Boucher, les Miserables, des Laurel et Hardy, en 1ere partie ...

et

 bien d autres encore..

 je revois encore cette cabine de bois ,

 où le directeur s enfermait pour projeter les films,

le bruit de fonds du cliquetis de l appareil, 

 je l ai encore dans les oeilles quand j y pense; 

 le jeudi etait consacré au courrier des parents ,

le matin,

 c etait souvent, pour le directeur

 le moyen d y ajouter son grain de sel.....

              Le courrier etait distribué le soir

 avec pour chacun 2 bonbons, issus des colis recus

. pour les petits gateaux confisqués ou mis de côté ,

 lors des colis recus,

ceux ci etaient redistribués avec les jours de flans ou creme au lait, 

à midi.

 Le dimanche selon saison,

 nous allions, aux ardoisières de Trelazé,

prenions le chemin de Brain sur l Authion, au printemps ,

admirer les primeurs,

et ces fleurs de toutes couleurs jailissant des semis,

formant tapis enchanteurs..........

Au printemps de 1963,

 ce fut une excursion avec chef henri,

 le directeur, a Valloire,

 je redecouvrai la neige, la luge et les skis.....

un de des jours là, un educateur,

nous montra un serpent qu il ouvrit sur la neige,

 nous etions fin avril, et nous expliqua sa composition.....

son anatomie. 

 

 
                                                           Nous y avons vu un certain Fabius,

                                                                     oui, sans penser que celui là

                                           serait un jour un homme politique important!
.
                                                           Nous avons vu et revu l assasinat de Kennedy

                                                             et la messe d enterrement du pape jean 23....

 

                                      Greco, Patachou, Adamo, Sardou,Barbara, etc... 

 

 

                                                             j en passe et des meilleurs....

 

                                                            Certains disques etaient

                                                                   interdits d ecouter:

                                                               le Gorille de Brassens, 

                          Jean Ferrat, parce qu il etait catalogué communiste ,

                                                                  de meme Leo Ferré.. 

             ou si nous les ecoutions c etaient en cachette dans le local d equipe,

                  avec un gars posté , pour voir si le directeur n etait pas dans le coin! 

                                                           J ai connu une fois le cachot,

                                                                      cette piece sombre ,

                                         sans fenetre, ni electricite, sentant mauvais ,

                                                       avec le pot de chambre, brrrr! 

                                                                                    12 heures ! 

                                                    j ai tout fait apres pour ne pas y retourner,

                                            d ailleurs, on passait systematiquement devant

                                                            pour aller aux salles d equipes....

                                                           Je participai a des spectacles:

                                                                            en solo, en 1963,

                                                                                        l  ete,

                                                     pour les roses blanches de Berthe Sylva,

                                                          et le choeur de camarades en fond...

                                                            En 64, danse ,sur pas de Sirtaki,

                                           avec bras levés et tenant manche de bois fluo.....
                                                            Et enfin en 65, la piece 

                                                  "les 2 chapons" piece du MoyenAage,

                                            où le juge( moi) me fait rosser par les plaideurs!

                                                                            Drole de premonition.....

                                                            1965, c est aussi un drame, mortel ,

                                                                                celui là, Chagnon ,

                                             dont j ai parle plus haut se noie dans le L authion..

                                                l educateur failli y passer pour aller le chercher...

                                                               C' est le resultat d une désobeissance:

                                                                   monté sur une barge à fond plat ,

                                              alors que cela etait interdit, il voulut lester la pierre,

                                                                                     la barge se retourna,

                                                            l entrainant au fond, ne sachant pas nager

                                                    et les lieux comportant des tourbillons il s y noya.

 

 

                                                                    Je rappelle  que déjà 3 ans plus tot ,

                                                     c est le meme qui me fit passer en conseil discipline,

                                                                        parce que deja désobeissant....

                                           bizarrement , quelques uns s en souvinrent, et dirent

                                                                         " tu vois, fallait t que ca arrive,

                                                           et toi tu avais dejà été puni à cause de lui"...

                                                              Je dois dire que les educateurs

                                                                         n en menaient pas large,

                                                                                             ce soir la!...
.
                                                           Nous avons fait des excursions

                                               pour nous  ouvrir à des  horizons nouveaux,

                                                             le zoo de Doué la Fontaine,

                                                      et ses animaux a 5 pattes, 3 pattes,

                                               lapins ou autres , anomalies de la nature;

                                       le concours de pleurs entre le petit gorille et l ourson ,

                         bien sur c est l ours meilleur comedien qui rafla le regime de bananes....

                                                  excursion au jardin des plantes d Angers,

                                                            avec le paon faisant sa roue..

                                      le chateau de Saumur, avec ses tours et oubliettes...;.

                                        l abbaye de Fontevrault où sont enterres des gens illustres...

                                         et puis j ai oublié, la grotte des eyzies, de lascaux en 1962,

                                                              quand nous etions en Dordogne....

                            meme un musée paysan, a proximite du Lioran en 1964 ou1965....

                                                              Pour l année de mes 15 ans ,

                    le directeur decida de nous adjoindre des correspondants,

              et le mien , Mr Van Trecck, un hollandais, habitant Vincennes,

                             je commencai, grace a ses envois, collections de papiers a sucre

                                                                                    et medailles,

                                                                    et nos échanges epistolaires,

                                      m aida aussi à avoir un autre regard sur le monde.


                                                               Les Noels, etaient bien organises, apres 11 onze heure du soir, nous descendions aux 2 refectoirs ,manger la buche et notre chocolat chaud avec chants de noel, ensuite nous montions dans la salle de cinema , theatre ,et là , rideaux tirés, grand sapin allumé ,pres de la scene, nous attentions la distributions des jouets que les parents envoyaient, et pour ceux qui n avaient pas  de parents , ou que l état des finances ne permettaient pas d en recevoir, le directeur y suppléait, déguisé lui, en Pere Noel.
                                                                C etait un drole de personnage "chef henri",

                                                  mr Mas, pour le civil.....ancien résistant, celibataire,

                                                         toujours habille pareil, avec gillet gris , à col roulé,

                                                                     toujours au regime avec son bol de riz..

                                                            .nous le moquions un peu, le craignions aussi ,

                                                          mais il avait sans doute un fond très généreux....

 

                                                                       Beaucoup plus tard en 1993,

                                                                            j eus des nouvelles de lui,

                                                          je cherchai une 2 eme estheticienne,

                                                       pour un second centre d' esthetique

                            et les circonstances me firent renconter une jeune femme

                                                                  qui avait connu sa femme!

                                                               Ainsi apres 66 ,il s etait marié?

                                                                  Il avait une fille, il devait etre agé,

                                               et pourtant , toujoursà a la recherche d idées,

                                                             il me vantait un antivol pour maisons ,

                                                                                               j ecrivis ,

                                                                                et un jour plus rien ,

                                                             je sus par la suite que ce fut la fin...

.
                                                                   J avais appris que sa maison avait fermé,

                                                                                                                  et

                                                                  bizarrement par serge V.. de Mulhouse,

                                                                              que j ai revu en 1982,j appris

                                               qu il y avait eu des ennuis avec des rumeurs de choses

                                                                              pas claires avec des enfants,

                                                                        et que l agrément avait ete retiré..

                                                                                             Quand, comment?

                                                                   je ne cherchais pas, étant si loin de cela.


                                                              Nous avons vu debuter

                                                  tous les chanteurs d aujourd hui,          

                                   Mireille Mathieu, Johnny, Brassens, Becaud, Brel ,     


L année 63 ,

du point de vue scolaire se decomposa de la maniere suivante,

quelques mois en Ce2 et je fus permute en cours moyen 1ere annee,

avec prix d excellence pour ce cours moyen1,

en 3 mois;

 j avais rattrapé mon retard .

    J allai sur mes 13 ans..

Je ne sais comment ,

c était comme si mon cerveau se reveillait d un long sommeil,

tout accrochait,

 j etais curieux de tout...

c est l'année où un camarade perdit son père,

il était de Mulhouse......

                                                         Nous devions l entourer,

faire attention a lui, il s appelait serge V.....,

mécréant au possible ,

il croyait a rien, se moquait de nos offices

et

 tout ce qui se rattachait à la religion.

(D ailleurs l année soixante quatre allait porter changement, 

à ce niveau,

 puisque le directeur, construisit au dessus des garages ,

pres des pelouses, un local servant de chapelle,

de telle sorte, qu après, la mort de jean 23, en 63,

 et

 les modifications apportes aux offices, 

 par Vatican 2,

ce sont des Dominicains qui officiaient chez nous,

dans la chapelle aménagée en 1964. ) 

Ensuite en mai  63,

le directeur nous emmena quelques uns au Mont dore,

Puy de Sancy,

 il cherchait une maison pour l ete..

Nous avons dormi dans une chambre ,

pres d un de feu cheminée de bois......

Ce ne sera pas cela, mais, une maison nichée dans un hameau,

le Lioran,

qui n etait pas la station d aujourd hui..::.

                   Super Lioran, en Auvergne,

nous apprendrons  a mieux connaitre ces lieux:

la chaine des puys:

 le Plomb du Cantal,le Puy Griou, le Griounou, le Puy Mary,

et

ces pierres volcaniques qui font un bruit de vaisselle cassée....

nous emprunterons ces chemins...

ces routes vers Laveissiere, Murat., la prairie des Saignes ,

lieu de nos jeux,

 et où je rencontrerai un jour un certain mr Lenormand,

 touriste, qui apres lui avoir raconté un peu de ma vie,

 m offrira un bibelot, une biche et sablier ,

acheté au marchand du coin....

Nnous ferons des enquêtes dans les "burons" où l on fabrique le Cantal.,

et

toujours pour les uns en louveteaux ,

ou en eclaireurs , chemises kaki.......
.
                                                          Tout au long de l année nous faisions du sport:

sauts en hauteur , barre fixe, cheval d arcon, saut en longueur

 et

beaucoup de balades à pieds.



L hygiene etait stricte, toutes les semaines , la douche;

je me souviens de ces 2 locaux de part et d autre du coulir menant

 à la cour qui distribuait les salles de classes.........

2 locaux carrelés,  en blanc,avec un mur en L , d un coté des patères et un banc

où posait nos vêtements

 et

 de l autre des tuyaux avec pommes de  douches, 3 ou 4.
...
                La television n etait pas absente,

 parfois nous regardions la piste aux etoiles le mercredi soir,

 les informations, les conferences du general de Gaulle,

le jeudi en hiver c etait Albert Raisner

et

 le Professeur Louis le Prince Ringuet

 avec l emission  de l' harmonica et emission culturelles

ou de vulgarisation scientifique avec des jeux..

Partager cet article

Repost0

commentaires