Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 09:56

Nous sommes assis sur la Promenade des Anglais,
la coupole du Negresco est derriere notre dos,
le Jardin Albert 1er aussi..
assis sur un banc , nous humons l'air marin..
de cette mer toujours renouvelée
qui roule ses écumes sur les galets de la plage..

Assis , assez près de l'autre, ma main recouvre la tienne,
 plus grande aux doigts fins , dont je caresse les phalanges..
on est bien.. 
ton parfum se mêle à l'air ambiant
nos auras se mèlent, fusionnent
un silence s'est etabli..
le soir est tombe,
le flux de touristes interrompu;
un peu frais, mais nos laines nous protegent..

nos genoux se rapprochent, nos cuisses se serrent, l'une contre l'autre
de doux frissons m'enveloppent, un bien être aussi...
bien d'être avec TOI...

je voudrais poser un baiser, sur tes lèvres..
mais la pudeur nous en empêche..
et puis pourquoi provoquer?
susciter jalousie, voire reproches ou sons couroucés?

L'essentiel est d'être là, ensemble..

Nous nous levons
les mains se lâchent..
d'un pas tranquille, nous nous dirigeons
vers le Jardin où trône le manège d'enfants..
ensuite c'est la place Masséna..
et sa suite de jardins, à la place de l'Ancien Casino Municipal..
et la gare d'autobus d'antan...

je suis tellement heureux d'être avec Toi
que je te racontes l'histoire de ma ville
Nissa Bella..Celle qui m'a vu naître..

Son hopital pour enfants...Lenval..
ses quartiers..leur histoires..
le mille feuille cosmopolite qui en a resulté..
le quartier russe..
le Vieux Nice ..
vers lequel nous nous dirigeons..

Tu es resté silencieux..
tu bois mes paroles..
moi, je leve la tête, pour voir tes reactions..

Enfin, voilà la Place Garibaldi..
nous avons déjà bien marché..
et si on se posait?

Voilà, assis à une terrasse,j'ai commandé un repas Niçois:
en aperitf ,une portion de socca, avec un verre de vin du Bellet..
puis de la pissaladière, avec de la "Vrai salade Niçoise "
pour finir, une glace..

Rassasiés, nos corps ne peuvent se permettre d'être lourds ou trop chargés
car bientot, nos corps enlacés, vont fusionner,
se plairent, se manger , se boire, se lecher, s'humer
et s'extasier de cette rencontre ,
de cette fusion de nos sens, de nos desirs et plaisirs toujours recommencés..

l'air de cette Ville est propice aux elans amoureux..
l'accent berce nos oreilles,venant  du Cours Saleya,
 pas loin de notre hotel
où nous avons élu notre nid d'amour..

c'est un rêve et un jour il se realisera , crois moi...

Partager cet article

Repost0

commentaires