Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 08:45

hier soir, j'ai regardé la première serie d'une emission de France 2, 
"cellule de crise", consacrée à la crise du logement 
où l'on a suivi les péripities d'une jeune femme avec 2 enfants
 occupant une chambre d'hôtel, pour 1500 euros 
dont l'aide à l'enfance à 800 euros/mois 
et des- aigres fins qui profitent de cette manne pour loger un couple
 avec des enfants dans un appartement sans douche ni wc, 
en les faisant passer pour être logé dans un hôtel ,
  pour2290 euros le mois, 
dont une partie est payé par la mairie de Paris, 
escroquée, 
et qui a supprimée l'aide,; 
comble: les hotelier indelicats poursuivent les victimes 
de cette escroquerie pour non paiement de loyers; 
une enquête fiscale est en cours contre ces marchand de sommeil ; 
en attendant les victimes en bavent ..
et
 même la jeune femme avec ses 2 enfants
 qui a rencontre la ministre Boutin, 
sans resultat à l'heure de diffusion de l'émission....

Quand j'ai regardé cette émission, 
j'avais envie de me jeter des "fleurs" 
car en effet, depuis des années 
je m'honore davoir eu une intuition 
en mettant à disposition ma maison relais pour des gens...
Bien entendu, j'ai eu mon lot de gens malhonnetes 
en 2006/2007 qui ont profité de moi,
 mais moi,
 je n'ai pas profite du malheur 
et
 la détresse des gens  comme cela..

 c'est cela aussi l'esprit "Niçois" de ma naissance, 
émigré en Alsace..

je repense aussi à la non réponse 
de la ministre Vautrin ,
et d'Emmaus Cernay, 
en 2005 et 2006, 
à mes propositions 
et 
même ,
à la non suite de la lettre d'encouragements Villepin,
 par les services depertementaux  du Haut Rhin,
ni Prefecture de l'époque..
ni association contactée..,
 l'émission "cellule de crise" entérine
 en quelque sorte soit le laxisme,
l'impuissance des gens 
qui prétendent apporter des solutions.. 
et 
je l'ai  bien  vecu..
sur le terrain..

La solution est en nous:

Faisons en sorte,
 ceux qui ont de grandes maisons,
 après quelques amenagements,
 de mettre a disposition
des unites,
 chambres 
ou 
studios aménagés, 
dans toute la France:
d'une part cela apportera à des gens de peu de revenus: 
(cela existe)
un complèment de ces revenus

( des dispositions fiscales peuvent êtres etudiées,facilités)
et 
"aux occupants potentiels",
 avec un suivi social, 
et 
des garanties 
de  type "locapass"  
par exemple, 
une reprise de pied dans notre Societe:
 
surtout ceux qui ont un travail 
et 
qui ont fait preuve d'une détermination à s'en sortir..

Sur le plan sociétal, cela permettra de mettre en place,
 sur le plan "politique" au sens noble,
 une solution temporaire le temps que les dispositions 
de la loi "droit opposable au logement ''soient efficientes, 
car comme on l'a vu, 
avec l'exemple de la jeune femme qui a fait la démarche, 
ce n'est qu'un outil de plus, 
voire pour le moment un leurre....
Il faudra au moins 2 à 3 ans 
pour que cette loi Dallo voie ces premiers effets
..

Il existe aussi des solutions imaginatives:

( car comme l'a montré mme Boutin,
hier dans un dernier entretien,de ce reportage..
ses pouvoirs sont vraiment limités, sinon nuls
devant la penurie immobilière..)

des immeubles
 où maison où l'on crée ou recrée des liens sociaux:

en mixant différentes générations

ou 

pour des  logements étudiants:

chez des personnes pré-retraités:
cela permet d'assurer le lien 
avec les jeunes ,
de ne se pas se couper de la société,
ni de leur effet d'entraînement...

les solutions , on le voit, viendra des citoyens
et 
pas seulement des pouvoirs publics:

 si déjà ils mettent de l'huile dans les rouages 
en facilitant les choses fiscalement 
et
 moins pointilleux ou zeles.
dans leur agrément, les choses iront mieux..
et 
ils retrouveront une certaine crédibilité..

D'ailleurs, dans un souci de proximité,
les maires ont un rôle à jouer..
(l'opportunité des municipales est là pour le rappeler...!)

Pour ma part,
Maintenant ma Maison d'hôtes va etre complète 
pour les 4 prochains mois
et 
répond aux besoins que j'avais pressenti..

Nul n'est prophète en son pays:

mais cela ne fait rien, 
j'ai le sentiment d'avoir bien été inspiré par mon "ange gardien"
après bien des dificultés..

Partager cet article

Repost0

commentaires