Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 15:37

il y a des jours ou des soirs où tout file..
ce matin, apres avoir appris la nouvelle,hier soir, 
j'ai croisé une Maman,
 deboussolée,
 une personne avec laquelle j'avais travaillé il y a 32 ans, 
et dont j'avais assisté au mariage..

Ce matin donc,dans une ruelle, 
je croise cette connaissance amie, 
pour apprendre
 et 
me confirmer que sa fille
a choisi de partir..
en se suicidant, dans une unite de soins..
profitant de l'absence...
de surveillance à 11 heures du soir..
 et
 en ayant fait en sorte de ne pas se faire remarquer dans la journée..
en participant à toutes les activités..

Suicide ayant un rapport avec des violences repétées..
par son propre frère.
.quand?
et
 apprises à la maman..
par la psy..
que très récemment..
frere incarcéré, depuis le 7 fevrier..
papa absent, separé depuis peu..
beaucoup d'élements juxposés, lineaires...

Non Flo..
tu ne méritais pas cela..!

Demain on sera là..

Pour certaines,
l'Enfer est dejà sur Terre..

Sur cette ruelle,
 une autre maman consolait Flo.. 
elle aussi,
 a perdu un fils,
 par suicide..
il y a 7 ans..
sans que rien ne le laisse prévoir..
elle a parlé de schysophrenie..
a t elle prononcé..
(l'ai je bien ecrit?)

Quezako?

Les mots ont ils encore un sens devant ces drames..

Depuis quelques années, beaucoup de suicides dans notre vallée..de Masevaux...

Un constat
 et
 quelques uns..:
des jeunes depuis 4 ou 5 ans..
certains doués..
d'autres cachés avec leurs solitudes ,
 leurs souffrances..

A l'heure de la communication..
beaucoup de solitude..
de peur de parler..
ou alors
sur des forums..
comme me l'a dit Flo..
pour sa fille..
a telle appris..

C'est d'autant plus dure dans des petites unites de vie:
9000 habitants pour la vallée et 3500 habitants pour Masevaux..
tout le monde se connaît, 
s'est croisé un jour ou l'autre..
parlé,
participé à je ne sais quel évènement de famille..
pas comme en Ville ,
où les gens sur un même palier ,
ne se connaissent pas...

Où va t'on?

Plus Rien 
,ne retiens ces jeunes! 

Le monde est il devenu si dur,
 que mourir "est facile" 
et 
apparaît comme
 la "solution"
à
 des souffrances enfouies...?

no vert, no intel, par ci, par là
est ce suffisant?

comment prévenir ces drames?
comment appréhender la souffrance cachée,
enfouie,
ce mal-être qui ronge..
lié, sans doute à des souffrances tres loin,loin..
à un etat: 
genre que l'on se refuse,
moquerie , indifférence,
ou 
différence stigmatisée:
 petit, gros, boutonneux,
gay, bi, lesbien, maladroit,
pas performant au travail, peur des parents,
de dire ou faire dire , comprendre,
peur de l'avenir, des échecs,
des non-dits,non exprimes..

Que sais je encore?

il y a bien 10 personnes en quelques années.que j'ai connues,
approchées, ou approcher les parents..
10 vies de jeunes ou moins jeune
qui ont choisi de partir:
dans ma maison , y ont habitées
 ou venues
pour certains..:

Pris le temps de les écouter,
de les soulager..
par de la relaxation,
de la detente..
puis , 
partis, 
pas revus..
puis quelques années après,
on apprend qu'il a choisi d'en finir..
n'est pas ?:
 le frere de François....,sportif,
 le Marseillais aussi,
Remy, l'année derniere..
Le fils d'une petite cousine à Bayou..
y a 7 ans,
Le garçon d'un homme, 
à la réussite sociale..
 qui a combattu avec nous,
 en 1981.., et doué en langue;
le parrain de cette derniere petite fille..aujourd'hui
et
 puis d'autres, dont le visage vous est inconnu ,
mais non les parents..

Quelque part je culpabilise, pour ceux bien connus,partis..
car on se dit que peut être on n'était pas là , au bon moment..

Peut on tout eviter, tout prévoir?
là est la question..
et
 pour ceux qui restent, les proches..
ces dates anniversaires..
ces micro évènements repetitifs chaque année,
qui font que la blessure ne se ferment pas tout à fait...
que l'absence est plus forte, la culpabilisation des parents..
de se dire..:
où ai je manqué?

Et je pense qu'il nous reste à Nous ,
 les temoins
de ces drames,
à ne pouvoir que les entourer de notre affection,
 à ne pas tourner la tête,
quand on les croise..
comme si le malheur , etait contagieux..
ou
 les questions embarrassantes..!


le 1er mars 2008:

oui, ce matin, nous etions nombreux
à accompagner catherine à l'office..
Elle qui etait engagée dans differents mouvements: 

Mrjc(Mouvement rural jeunesse chretienne)
et
 chez les jeubnes sapeurs pompiers depuis le 1er avril 2007..
de son village...

comme le disait ,le Maire de ce village,
rien ne laissait presager cela, avec ses engagements divers,
son sourire...
mais comme l'a dit l'officiant :
"la vie dure, les douleurs ont ete trop fortes
et a fait ce choix de partir...."

Qui sait encore ce que debut de vie aurait pu donner
sachant dejà ses differents engagements..
le Destin en a decide autrement..
voilà c'est dit...

A bientot..

Partager cet article

Repost0

commentaires