Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 12:02

Ce n'est pas parce que je n'écris rien
 ou si peu ,
qu'il se passe rien dans ma vie..
ou autour..
Ce que je vais vous raconter est une histoire vraie...

Il etait une fois, un petit garcon, doué pour deux activites:
 le piano et la danse....
il a dû choisir entre les deux..

Né dans un pays de mines.. à l'Etranger,
de parents ayant fui un regime communiste..
Aine d'une fraterie,
 remarqué par un professeur,
à l'âge de huit ans il entamait un apprentisage
long, et difficile qu'est celui de la Danse Classique..

A 20 ans, il vint à Mulhouse,comme jeune Danseur..
Doué, on lui confiait des rôles..
Sarelli, entr'autres l'appreciait..
il fut un temps la doublure de Noureyef..
le rencontrait..

Mais comme dans tous systemes,
 les dons suscite des jalousies, des convoitises..
aussi même des croches pieds..
Lui,
 n'avait qu'une passion :
la danse classique..
celle ci le transformait, le transfigurait, le sublimait..

Bien qu'étranger, il représenta la France au delà des mers, des oceans,
et
fut applaudi...

Tout alla bien, jusqu'au jour où un cerain Bertrant D'AT,
ayant besoin de place pour son Ami et sa Cour,
le jeta, lui et son ami,
 à 38 ans, apres 18 ans de bons et loyaus services..
sans reconcversion..

Notre danseur,prévoyant avait decroché son diplome,
 en 1993,
 de professeur de danse Classique..
il fut nommé dans une ville de l'Est comme remplacant..

Puis en 2005 , à la Mjc de Colmar,
comme remplaçant jusqu'au retour de son titulaire.
du moins, c'est ce qui était prévu..
mais la Mjc de colmar, faisant fi des Lois et réglements, le jetta dehors..
en juin 2005,avant retour du titulaire..  
pour le reprende dans des façons peu ortodoxe en septembre 2005,
en oubliant même de le payer et avec bulletin de salaire de ce mois là,
pour lui proposer un avenant reduisant son salaire de 75%
pour enfin le jetter dehors en janvier 2006,
 pour mettre à la place un liberal..
 toutes methodes tellement condamnables,
 à  tel point que la MJC de Colmar fut condamné ,
après un jugement de prudhommes ,en 2006
confirmé par un Appel de  7 mars 2008...

Donc dis je..
la MJC de Colmar vient d'être condammé à fortes indemnites..depens..
qu'elle fait fort pour ne pas exécuter le jugement..
en ce moment..
malgre les lettres de son avocat de Paris..

Coutumier du fait, comme l'a fait remarqué
 la Presidente de la chambre sociale de la COUR d'Appel,
 de Colmar
elle en est à sa 4eme affaire ,
de jeter ,
en non respect des lois,
les professeurs de danses classiques..!

Organisme para publique,
 bénéficiant de subvention communale,
dont le Maire est un membre
de L'UMP,
 qui a failli "sauter" aux dernieres elections municipales
à quelques voix près..
et
dont le President de la Mjc est un avocat,
on peut se demander comment se fait il que des gens pareils puissent
agir et passer outre,
 aux textes de lois et reglements..?

Mais revenons à notre cher danseur..
Tous ces évènements l'ont cassé psychologiquement..
même sociologiquement
puisqu'ayant épuisé ses droits assedic,
il s'est vu privé de ressources
en aout 2006,
 jusqu'en en mai 2007,
 date à laquelle, après forte incitation de ma part
et
  il s'est inscrit à la plate forme RMI de Mulhouse..
pour retrouver une dignite
et
un accompagnement social de réinsertion..

On eût pu croire, que le parcours du combattant etait terminé..

c'était sans compter sur la gabegie d'une certaine administration..

En effet, malgre une décision du Conseil Genéral  de juillet 2007,
 il n' a toujours pas reçu de la CAF de Mulhouse,
organisme payeur,
 juillet ,aout ,septembre 2007...

Outre cela ,apres avoir refait 2 fois le dossier,
 la Caf vient seulement de lui payer
recemment Octobre ,Novemnbre et Decembre 2007,
 et
plus recemment en février 2008 ,
la prime rmi de Noel 2008,
mais il lui manque à ce jour, janvier, fevrier, mars 2008..

La faute à qui ?

Il parait que l'on a reduit le nombre de personnes
traitant les dossiers rmi,
à la Caf de Mulhouse, 
passant de 5 personnes à 2..

Ben voyons..
tant pis!
 C'est encore les plus malheureux qui trinquent..!
Un comble!

Le hasard m'a mis entre les mains, 
il y a quelques semaines,
 un rapport de 2004, sur la reconversion des danseurs..

Rapport demandé par un Ministre de la Culture de droite,
et
entériné par un second de droite..
rapport qui stigmatise,
"le laisser tomber, "
" le m'en foutisme "
à l'egard des danseurs pro,
de leur reconversion...
(environ 2000)
 en France apres une carrière courte (10 à 15 ans)..

j'en tirai les infos intéréssantes pour mon ami danseur,
et
contactait en janvier 2008,
L'AFDAS, d'Alsace, 
pour voir ce qu'il etait posssible de faire..

Jeudi dernier,24 avril  2008, nous y avons été, pour le dossier..
pour nous , les conditions etaient remplies...
eh bien non,
malgre l'accueil sympa des gens de strasbourg..
et
puis l'approche telephonique d'Audience
et mme Bayokolo de Paris..
qui stipule:
 "on a votre trace jusqu'en 2001,
apres le fait que vous etiez prof
de  danse classique
à durée determiné ,
vous n'êtes plus consideré comme intermittent.."

Ainsi on peut conclure, que faute d'avoir pu avoir en son temps,
 une reconversion auquel il avait droit,
avoir l'information d' un CIF ou d'un dIF
malgré l'effort qu'il a fait pour remplacer des gens,
ayant subi tous les avatars de gens ou organismes malhonêtes..
eh bien...
il a droit à RIEN.....!

Depuis 4 ans que je suis à ses côtés,
j'ai essayé,
et même parfois ait pris l'initiative,
pour qu'il fasse les choses...
(Inspection du Travail et Prud'hommes)
et
ce n'est pas facile..
d'autant que nos amis danseurs, ne sont pas habitués
aux arcanes de la vie,
parce que pendant la prise en charge de leur courte carrière,
on s'occupe de tout, on mes materne..
et puis ensuite pfiit,....
débrouillez vous!

Vendredi, 
le 25 avril dernier,
je l'ai accompagné à L'Ogaca ,
de Srasbourg ,
qui a une antenne à Mulhouse,
on a mis tout à plat,
même les "non dit" de Lui,
de son vécu récent,
de ses proces..
de ses souffrances, non exprimées, de ses désirs..

La reconversion qu'il veut faire ,coûtera chère..
(pres de 9000 euros)
on attend le devis..
15 modules...
mais du fait du refus de l'Afdas et d'Audience,
il devra participer financièrement..
(on se demande comment !)..
ne beneficiera pas de statut salarié de formation professionnel..
et
il faudra frapper à d'autres portes comme la Region Alsace,
l'aide du Conseil Général étant limité à 2500 euros..
mais une question se pose:
pourquoi ne pas faire payer les organismes 
 Opera du Rhin et MJC de Colmar)

QUI ONT FOUTU SA VIE EN L'AIR?

Ce serai juste et tout a fait normal !..

AMIS INTERNAUTES,
vous avez devant vous le récit d'une vie brisée..
la lecon que l'on peut en tirer,
présentement,
c'est que malgre vos talents, vos efforts,
personne n'est à l'abri des jalousies,
des conséquences de coucheries entre amis,
de passes-droits
(Opera du rhin)
et
même des violations des lois par des organismes,
 censés en premier de les respecter
(Mjc de colmar)
d'incompétence, de gabegie
 (CAF de Mulhouse)
pour le paiements de vos droits....!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lechopied 30/05/2009 15:54

je precise que c'st sur mes incitations,que la procedure prud'homale a ete faite...qui'on a decide e prendre un avocat de paris ..Maître Spyridonos..qu'on a choisi ,rencontré...procedure qui a duré 2 ans...le principal ineressé voulait abandonner souvent...on a tenu...et enfin..Nous avons gagné..ce qui n'était point evident au depart ,ayant en face de Nous forte partie ,comme la MJc et avocat president de la dite MJC....on peut se demander pourquoi avoir choisi un avocat d'ailleurs".de l'intérieur" comme ils disent ici..c'est parce que j'ai indiqué à mon ami, que je ne voulais pas que les avocats de colmar et region s'entendent comme "larrons en foire" sur le dos de mon ami....je sais que jamais j'aurai quelqu'un qui m'épaulera comme je l'épaulai alors...mais je suis fier du resultat....ancien syndicaliste chez Peugeot et delegue du personnel , il m'etait reste quelque chose de tout cela....Bien sûr ,il reste une blessure morale ,encore à vif..puisque la suite a ete aussi dure.fin de .droits..rmi...et plus recement je l'ai incité à faire formation de reconversion..qu'il a dû payer de sa poche..  pres de 1100 euros soit 3 fois son rmir la cellule rmi de la Mairie de Mulghiouse n'avait pas encore validé sa demande de formatio aupres de la Refgion Alsace...comme on le voit..on croit qu'il y a des appuis..des organismes qui vous aident..que nenni..si on n'est pas des gens..rien ne se passe..on dtruit ainsi les meilleurs volontés..et quand cellci sont fragilisées de façon psy..c'est encore plus dramatique...je regrette rien..j'ai fait ce qu'un humain devrait faire pour un autre...reste la chose rare..et j'aui pas l'espoir qu'on en ferait autant pour moi...humanisme as t'on dit...Mulhouse en etait le fervent exemple au 19e siecle...la preuve, la loge e la parfaite harmonie...depuis c'en est bien fini...moi même arriere petit_fils d'un Dreyfusard..il en resté quelque chose...les genes ne mentent jamais...! bises à tous,l'ours.

lechopied 14/09/2008 14:03

il faut lire"LOI du PLUS FORT" au lieu de Li du...)

lechopied 14/09/2008 13:49

merci de ces precisions..toutefois,j'ai pu contater ,par mon experience personnele que s'agissanr de finances,surtourt en rapport avec la finance,les banques, l y avait une frilosité,ne serait ce que par ce que celles ci amènent du travails aux cabinets d'avocats..qui plus st le systeme judiciaire ,tel que l'ai vu pratiqué, et ausi subi, donne souvent raison  à la Li du Plus fort....ce qui n'est pas forcement l'equité.ou alors comme je l'ai vu, au niveau de procureur general se declarant incompetent lors de viols de statuts de caisse locale de credit Agricole..!

Avocats de paris 13/09/2008 14:02

L'avocat est un praticien et un professionnel du droit dont la fonction traditionnelle est de conseiller ses clients sur des questions juridiques, qu'elles soient relatives à leur vie juridique quotidienne ou plus spécialisées. L'avocat peut aussi défendre ses clients en justice, en plaidant pour protéger leurs intérêts et, plus généralement, pour les représenter. Le ministère d'avocat[1] est parfois rendu obligatoire par le droit national, notamment afin d'assurer les droits de la défense.