Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 14:49

A l'heure où l'on parle de modernisation economique, il serait bon de faire le point:

pour ce qui est des createurs d'entreprises et des entreprises existantes,
je parle du petit commerce et de l'artisanat,
le segment qui occupe 92% des entreprises..
il faudra revoir plusieurs choses:

tout d'abord un gel de deux ans d'impots et de taxes, de charges,
pour permettre à ceux qui crééent,
de se faire un matelas pecunier,de securité..
pour les jours "sans..."

Pourquoi?
parce que loin de jouer le jeu,
les banques,quelqu'elles soient,
hier ou aujourd'hui,
ne jouent pas le jeu ,
ou l'on tres souvent pas joué du tout...

D'autre part,pour celles qui tournent,mais dont les bilans,font apparaître
que le salaire du responsable,du gerant ou createur,
est au smig, ou inferieur au smig,
une fois TOUTES LES CHARGES PAYEES:
impots,taxes,salaire (s) d'employé (e) ..
oui, cela existe...!

Il faudrait reduire à proportion les taxes,impots et charges,
de telle sorte que createur de richesses,
le gerant n'aient pas la frustration
de voir que son entreprise, profite aux autres,
mais pas à LUI..
comme cela arrive bien souvent...
et
qu'il ait un revenu proportionnel
en heures,
passées pour son Entreprise..

95% des entreprises créées, ne durent pas plus qu'un an,
seules 5% font plus qu'un an
et
 2% plus de 5 ans..
l'épuisement moral,
le decouragement,
y sont pour quelque chose,
sans compter que la vie familiale,
les sacrifices,l'entourage le ressent,
et
passé un certain delai,
 il peut y avoir une vague de reproches,
de l'insecurité ainsi créée.... 

Guizot disait enchissisez vous, c'était au 19esiecle..!

Encore faut il que le createur ne soit pas l'objet de racket,
 de toutes sortes,
qui bien souvent arrivent avant qu'il ait fini
 les 2 premieres années de sa création..

S'est on pose laquestion de savoir pourquoi, beaucoup de jeunes doués,
veulent ête fonctionnaires ou avoir des filières ronronnnantes?

Tout simplement parce que créer son entreprise aujourd'hui,
releve de l'inconscience,
de la folie douce,
dans un monde incertain....

Ces phenomènes de turn over,
on en voit souvent dans l'espace rural..
et
aussi dans les hypercentres villes,qui ont ete deserté,
au profit de péripheries d'enseignes nationales..

Avez vous remarqueé,
bien souvent,que dans toutes les villes de France,
bientot ce sera l'uniformité,
car y on retrouve les mêmes magasins,
les mêmes noms
ou marques..

Il reste peu de place pour des magasins,originaux, ..!

c'est une sorte de monopole de fait
qui s'est installé,
de grandes marques..
une sorte de hierarchie financière,
qui écrase tout..

A l'heure où l'on parle de surface à moins de 1000m2,
sans autorisation ,
il faudrait se pencher sur le cas de grands Groupes,
qui possedent eux mêmes, leurs chaînes de discount..
qui de fait phagociteraient..
cette loi, à leur profit,,
sans que le consommateur y trouvent leurs comptes...
mettre des garde-fous..

Imaginons plutot des espaces où plusieurs commerçants,
artisans,agriculteurs,
 dans les hypercentres,pourraient créer,d'une même profession:
exemple:

Un espace pour des consommateurs de fruits et legumes,
dans une structure semblable à celle semblable en rural,
où directement du producteur local aux consommateurs,
moyennement une surete d'approvisionnement de fruits et legumes de saison..
les citadins pourront faire leurs achats.

Il faudra changer nos habitudes de consommer:
revenir au cycles des saisons,
le transport devenant de plus en plus cher
des pays lointains,
certaines categories de fruits à banir..
le coût ecologique etant trog grand..
pour vendre à quelques privilegiés.


Il faudrait limiter le poids de marques et enseignes nationales
de telle sorte,
que dans les bourgs, et centres villes ,
il soit reserve un espace novateur ,convivial
et
 pourquoi pas associatif..

Beaucoup de personnes, ont de petites retraites,..
mais possedent des talents,
qu'ils n'ont souvent pas pu exprimer,
 encore moins en faire une source de revenus d'appoint...
il serait judicieux que grce à des associateurs de createurs
ces talents puissent s'exprimer..
et se vendre..

Indubitablement le monde change,
les habitudes aussi
et
 le temps consacré à un travail, se reduira...
que l'on veuille ou non...

Plusieurs patrons seront le compagnon de routes ,des gens...
Les revenus differés (retraites par exemples) en pâtiront..
Il faut donc que l'on puisse imaginer un autre mode de vie,
plus convivial, plus solidaire..
et
pas cette dichotomie:
tres riches et très pauves
qui se créée sous nos yeux..
à la vitesse grand V...

Il faudra aussi revaloriser le troc,
dans une certaine limite,
avec des regles,
car les revenus stagnant,pour certaines personnes,
certaines depenses,
elles ne pourront plus les assumer....

Les transports vont coûter de plus en plus cher,surtout l'individuel..
et il sera naif de croire,que la hausse des produits petroliers,va s'arrêter de si tôt,
les economistes parlent d'un baril à pres de 300 dollars,
nous en sommes à pres de la moitié en quelques mois....
la mondialisation montre son plus mauvais visage...

A moins d'une révolte des peuples, d'une unisson de travailleurs,
categories par categories ,victime de cet etat de fait,
rien ne bougera
et surtout pas les gouvernements de cette Europe..
tellement nos technocrates sont pleins de certitudes,
aujourd'ui depassées
mais eux ne le voient pas,
malheureusement....

L'exemple des pecheurs illustre parfaitement,
en ce moment,
leur incapacité d'anticipation
et
de realisme concret..

Il faut être imaginatif..
pragmatique,
et
 pour cela il faut changer certaines regles..
celles, surtout qui ont servi d'aubaine
 et
 de rentes de situation....
pour certains.

Partager cet article

Repost0

commentaires