Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 10:42

Hier soir, Yves est parti...
il avait donné une autre jeunesse à la Couture..
Cette couture qui a bercé mon enfance et adolescence..

Maman s'en inspirait,dans les années 60..

je me reporte des années en arrière,
où l'odeur des tissus flottent dans l'atelier..
je suis à quatres pattes à aimanter les aiguilles sur le gros aimant.
parfois je suis sur la presse à boutons..
et
tous ces bouts de tissus que Maman garde..

"on sait jamais ,cela pourra servir pour un contraste de tissu ,
sur une robe, un haut, un pantalon.."

la Mode libère la femme,la jeune fille en fleur..
et
ces revues de modes avec leurs "patrons"..
ces coups de crayons "jetés sur une page,
et
qui demain apres un montage,papier,
 savant deviendront des habits..

Mistoufle  (ma,soeur) ,
pourra montrer ces nouveautes,
chez ses copines..
nous sommes en 66,67...
dans son internat..

et
 tous ce mouvement nous le devons à beaucoup:
à
 Mademoiselle CHANEL,
DIOR,
YVES SAINT LAURENT
et
à toutes ces petites "mains"..
ces ateliers qui s'en sont inspirés..

Aujourd'hui, c'est  dommage, et je le regrette,
(excusez de la brutalité),
mais les 'jeunes filles ne savent plus s'habiller..!
le noir prédomine..
l'uniformité aussi..
certaines autres portent tres mal le pantalon,
s'habillent trop court , 
à montrer "leurs jambonneaux"
d'autres sont tellement maigres,
qu'on dirait des porte manteaux ambulants..
il m'arrive de regarder les vitrines de modes,
pour les femmes et  de tous âges,
parfois j'en suis attristé..

les entreprises de relookage ont du travail sur la planche..!

Yves Saint Laurent a liberé la femme,
mais celle ci ne sait pas utiliser cette liberté..

A mon avis,
la mode doit  sublimer la femme,
la faire desirable,
montrer le galbe d'un mollet, une tournure de hanches,
la mise en valeur de formes..

Sans doute ayant appartenu à cette genération de créateurs

je reste sur ma faim..

et
ce n'est pas une question de sous..
pour peu qu'on le veuille,
on peut s'abiller avec recherche,
 sans trop debourser.

le tissu n'est pas cher, les fournitures sans doute plus,
comme les boutons..

Mais

quand je vois certains prix ,
pour certains "chiffons"
je me dis que la naivete,
 n'a pas de bornes...!

Quand j'ai connu mon Bayou il y a 32 ans,
bien que travaillant,
elle prenait le temps de se faire certains habits,
sur sa machine à coudre..
bien sûr ,elle ne comptait pas ce temps..
mais le resultat etait à la hauteur..

Sous pretextes que la condition feminine,
devait être liberée du carcan,
de la cuisine,
des taches domestiques, de toutes ces occupations
qui faisaient qu'une maison n'était pas pareille à une autre,
tout cela est partie en 25 ans..
et
 on y retrouve la médiocrité..

Je suis aussi effaré,
du nombre de jeunes femmes qui ne savent
"plus coudre un bouton, refaire un ourlet,
rattrapper une ceinture d'un pantalon d'une robe,
mettre une épaulette à un chemisier qui tombe mal des épaules..!"

et
pourtant nos Createurs n'ont pas innové
pour que cela devienne:
 "uniforme, sands goût"

on parlait de "Gout Français"..

Avec l'uniformité des Boutiques et des Marques,
dans toutes les villes de Fance et de Navarre,
on dirait des cloons qui deéambulent souvent dans nos rues..!

Parfois, oh miracle,
mon regard est attiré par une sihlouette,
"une recherche,"
 "un porter,"
"une elegance sans ostentation,"
"un parfum discret,"
" un maquillage harmonieux,"
"un dehanchement  harmonieux.."
mais cela devient de plus en plus rare..!

et
 puis, autre chose:

l'on rencontre souvent des femmes qui portent le pantalon,
 trop serrés..
(bonjour la cellutite  après);
des soutiens gorges qui ne tiennent rien,
(qui vous scient les épaules)
 inadaptés à la  ,ou leur morphologie,
des chemisiers qui baillent..
(super pigeonnant.. à outrance)
des chaussures dans lesquelles ,
elles ne savent pas marcher..
(bonjour les probleme de dos)

C'est un constat!

et

Ce n'est pas ce que voulait Yves Saint Laurent
et
 d'autres
pour liberer la Mode..
bien sûr beaucoup de personnes
 ne peuvent s'offir
leurs robes,
mais le pret-à- porter etait là,
pour s'en inspirer ,
et
c'est cela que faisait Maman..
mais ce metier de patronnière-modeliste,
a dû disparaître du monde de la Mode..

Pareil:
quand je vois certains defiles de Mode,
filles ou garçons ,
autant ne rien porter..
ce sera plus clair pour tout le monde.!

He,oui,
je suis né dans le culte de la beauté,
de l'élégance,à Nice,
où la culture du beau, des Arts  etait mis à l'honneur,
il doit en rester quelque chose..
d'où ma diatribe aujourd'hui,
contre cette degenerescence de la Mode d'aujourd'hui,
ce que ne voulait nullement Yves Saint Laurent...!

Partager cet article

Repost0

commentaires

DID 02/06/2008 20:42

La mode est éternelle.