Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 09:51

Depuis quelques jours j'écoute,j'observe les commentaires ici et là ,
distillée par une presse audio,
precautionneuse de mots,
pour ne pas dire les MAUX,
dont souffe désormais le Monde, l'Europe, et la France....!

comme si une Peur,
ou de la Merde dans les yeux, bouchait la vue des commentateurs audio..

Mais ne nous leurrons pas,
tout est en place pour un ou des scenarios catastrophes,
et
ce n'est pas l'avis de "dits specialistes" ,
au demeurant qui se trompent ou mentent souvent,
travestissent
,habillent pour la" galerie," qui y changera quelque chose..

C'est un peu comme si quelque chose s'était cassé,
comme notre pauvre Laure Manaudou,
qui n'y croit plus..
et
 va faire un breack..

et
bien , nous Français, aussi on va faire un breack ,
question CONFIANCE,
que ce soit au niveau des Banquiers,
de l'Economie et tous ses mensonges
et
surtout de tous ces Politiques, qui nous mentent,
utilisent la langue de bois,
usent et abusent de Nous à longueur de temps!

quelques chiffres quand même:

BNP paribas en recul de benefice de 34%;

factures des subprimes: 2,4 milliards d'euros pour la France...

je vous laisse imaginer,avec cet argent dilapidé,
par nos banquiers, ce que cette somme
aurait pu servir aux nombreuses pme et particuliers,
en difficultes passagères,
ou
tout simplement en mesures d'ajustement face aux hausses d'interêts !!!!

la facture des credits immobiliers americains,
 a encore coûté 542 millions d'euros à Bnp paribas ce trimestre..!

La France accuse un deficit commercial
de 24,387 milliards d'euros au 1er semestre!

une consommation en berne,
 une confiance qui s'erode au niveau des particuliers
avec les Banques,
puisque,  la banque detail commence à souffrir....

et
 nous en avons déjà parler:
l'arret des l'activite immobilière vente et achat,
puisque les fonds propres de toutes nos Banques françaises,
sont à reconstituer,on se demande avec qui,
 leur mefiance entre elles ,pour se mutualiser,
font que les prêts ne sont plus possibles
ou
alors avec
augmentations telles ,
que ceux qui pouvaient acheter au 1er janvier 2007,
ne le peuvent plus au 1er janvier 2008,
eu egard au depassement des 33% maxi,
 de taux d'endettement des menages,
puisque
ne mentons pas,
les salaires sont pratiquement bloqués depuis 10 ans,
et
 même les "aumones" de 0,5% à 1%  ,
annuelles, ne permettent plus
de faire le" joint"pour tout le monde...

Il faut ajouter à cela les auglmentations faramineuses,
des produits de premières necessités ,
liées aux matières premieres,
raréfaction des surfaces cultivées alimentaires,
nous avons là une conjonction de phenomènes ,
qui font que la peur du lendemain,
alliée à une perte de confiance à notre systeme économique,
nos banquiers,nos politiques,
cassent la machine de consommation,
seul moteur qui faidait tourner, l"économie..

Bien sûr, tout n'est pas la faute du Gouvernement,
mais où se situe sa faute ,c'est d'avoir pu tolérer,
 que les Dirigeants de toutes Banques Françaises ,
incrimininées dans les subprimes,
passent dans les mailles du filet ,de l'impunité,
d'avoir voulu cacher ,
minimiser,travestir,
donner l'absolution à la crise qui se préparait,
depuis 1 an;
de n'avoir pas redonner espoir ,
confiance dans le systeme,
en ne faisant payer que les "petits",
d'avoir manquer de courage,
 comme un "Pinay, ou un autre celebre " a pu le faire !
en prenant les devants,
créer un choc psychologique salutaire,
au lieu d'attendre que tous les economistes se trompent,
 travestissent,
comme c'est le cas maintenant..!.

Gouverner,c'est prevoir,
 disait mon père.
et
ce ne sont pas les promesses de liberalisations economiques,
comme la suggerait mme Lagarde,
hier, qui feront que la croissance repartira..

Un thermometre en dit long ,à ce sujet:
les soldes de -50%,voire 70%, n'ont pas marché..
signe que les Francais ont perdu confiance...

on le voit bien,
 Nous sur le terrain touristique:
cafes et restaurants vides, locations en berne,
hôtels, avec chambres disponibles à la mi-aout,
1 francais sur deux n'est pas parti..
bien sûr, on ditra qu'il y a la prime rentrée,
pour ceux qui ont des enfants,
mais une partie de celle ci sera thésaurisée,
comme il y a quelques années,
donc croissance :zero!


Moi à mon niveau, je constate :
2 clients en juillet,
4 clients fin aout (3 jours)
si je n'avais pas eu une kiné en vacation, prevue depuis 2 mois,
 pour un centre de cure de la Region, pour 12 jours,
 je mangerai des cailloux..!

le "resto du soleil "a coté chez moi:
idem pas de clients,
avec des menus du jour à 10,50euros,quand même!

Le centre ville,
et terrases de  Masevaux:
vides de touristes!

Moi, j'ai fait une offre de 2 nuitées,
avec petits dejeuners pour 2 personnes,
corbeille de bienvenue (valeurs 13 euros),
fournitures draps,serviettes,peignoirs,
petit dej servi au jardin, ou en studio,

à 80 euros au lieu de 100 euros, du 14 au 27 aout 2008:

RIEN !

C'est dire!

 et
Je suis le moins cher de Region,
pour ce type de prestation hôtelière!

Nos "politiques" sont partis bronzer, en vacances..

Moi, cela fait onze ans que je ne suis pas partis en vacances,
ni mon Bayou,
responsable de cuisine scolaire toute l'année,
car il faut "assurer" les dépenses du ménage amputés pas mal..
plus,
 tenir et payer ce que la Residence coute en frais  fixes :
 impots ,charges, avant que le 1er sou rentre.. chaque mois!
c'est cela,
 la realité de l'Entrepreneur
et
des milliers de Professionnels comme Moi,
qui assurons la marche de l'économie directe,réelle..
et
pas celle des "moyennes" quii ne veulent rien dire,
de nos statiticiens, de tous bords,
grassement payés,
et
qui de toutes façons,
travestissent la realité,
 tous les jours!

lLavenir est sombre, pourquoi le cacher?

de peur de la panique?

Mais celle ci est dans les têtes,
froidement,
dans le comportement,
des consommateurs
qui boudent les fruits et legumes trop chers,
des limitations de deplacements à 200km de leurs domicile,
pour les vacances,
des assiettes pour deux dans les restaurants,
des courses faites sur place, à proximite,
alors que les grandes surfaces
constatent une rarefaction des clients..

oui, Messieurs les Banquiers,
 les "politiques",
vous avez cassé la machine,
le jouet,
les uns par esprit de lucre et de gains rapides,
en se foutant de ceux qui vous apportent, leurs sous..
les autres, en se cachant la realité, inféodés qu'ils sont;,
sinon complices du systeme,
et
en oubliant l'interêt general et des "petits "
qui ont fait tourner la machine..
et
qui maintenant disent :

stop, cela suffit qu'on nous prennent pour des cons!

Partager cet article

Repost0

commentaires