Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 12:50

Ce matin,
j'ouvre mon journal l'alsace, et sur la page Région du journal l'Alsace,
je decouvre une initiative :

Neufs jeunes detenus alsaciens sur les chemins de la liberté:

sortis de la prison d'Oermingen pour une marche de 700 kms,
 entre VERDUN et STRASBOURG.

Ce sera un "sas",

entre incarcération et liberté,
 proposé par l'association Déclic.

à partir du 29 août ils seront dans le Massif Vosgien.

Les jeunes, ont rejoint un bus qui les a conduit à Verdun,
 où ils ont repris la route,
à pied, accompagnés par huit bénévoles de l'Association.

A 25 km par jour,
 pendant un mois,
avec hebergement dans des gîtes
 ou
 sous la tente et reveils à 6 heures.

Des temps de paroles et divers ateliers seront proposés;

Faut saluer cette initiative..!

Initiative qui rejoint un projet,
en cours, mais dont je crains qu'il soit mort-né,
mais qui rejoint un peu l'experience tentée plus haut:

En effet, quelques semaines après la mort de mon papy,
le 9 mars 2008,
fin avril,
j'étais contacté par un certain M... B....
éducateur en milieu ouvert,
à la Fondation Saint Jean de Mulhouse....

Son projet, qui avait retenu l'adhésion de la Region Alsace,
ainsi que l'aide financière appropriée,
était de contrer les centres "fermés" pour jeunes primo delinquants"
de leur donner une seconde chance, de les resocialiser..
en créant des milieux"ouverts"..

il m'expliquait la philosophie du projet et recherchait une maison,
dans la vallée, susceptible d'accueuilir "ses jeunes protégés".

Je donnai mon aval à ce projet d'autant qu'il m'assurait
que les conditions financières etaient requises,
les budgets votés, mis en place,
eventuellement ,si j'acceptai d'être leur salarié,
 en veilleur de nuit occasionnel..

une seule difficulté subsitait:
 La directrice générale de la Fondation Saint Jean quittait ses fonctions ,
remplacée par quelqu'un d'autre,
qu'il ne connaissait pas..

Comment était articulé le projet?

il s'agissait de donner un hébergement à 4 jeunes ,
en milieu ouvert:
 hebergements en studio,
et
travail sur chantier exterieur:
fouilles, fermes auberges,
chantiers divers....
avec entourage éducatif approprié,
afin de les responsabiliser,
de les resocialiser,
 leur donner une seconde chance;
tranches d'ages: 14 à 18 ans,filles et garçons.

j'acquieçai quant à la philosophie du projet,
d'autant que celui ci,
n'était pas nouveau pour moi:

en effet en 1969, presque 40 ans déjà,
 je faisais la connaissance à Nice,
d'une structure
que l'on appelait "le foyer de l'Oncle Paul,
chemin de Brancolar,
devenu "Casa Vecchia" ,
avenue Urbain Bosio,à Nice ,
association ACTES,
et
qui etait animé à l'époque
par JEAN FRECON et Bruno DUBOULOZ..
qui faisaient la même chose pour des jeunes,
pour "des chiens perdus sans collier",
eux ,
issus du mileu Salésien,
sensibles à la souffrance des jeunes,
hommage leur soit rendu..aujourd'hui..!


Mais revenons à nos moutons...:

donc j'acquiesçai,
 et
rendez vous promis,
fut pris avec mr Baschung Maurice
et
le nouveau Directeur General mr Jean Claude Keller..

ils visitèrent la maison debut mai 2008..

puis,

 le 22 mai 2008 le matin débarquait chez moi:

Mr ZILLIOX,adjoint au Directeut Departemental Potection Judiciaire Jeunesse( PJJ)
monsieur GREGOIRE, Directeur departemental PJJ
madame PICO MARCHAND,Directrice des Foyers,
Monsieur M B......... ,porteur du projet,
(frère d'un Gérant du Credit Agricole Masevaux)
Monsieur KELLER jean Claude, directeur Genéral de la FONDATION Saint Jean,
rejoint plus tard par le nouveau maire de masevaux, Mr LERCH.

Les differents responsables ,sauf le Maire ont visite les lieux,
donne leur accord,
sous réserve de garanties de securité,
dont je devais prendre la mesure et me renseigner..
ce qui fut fait auprès du SDIS de Mulhouse
 où le capitaine en charge de la prévention,
m'assurait que puisque l'occuption serait inferieure à 7 personnes,
aucune mesuresparticulière,
ne seraient à prendre,en dehors de celles existantes.

c'est comme si vous invitiez quelques personnes chez vous!...

Bien entendu, préalablement à la visite du 22 mai 2008,
j'avais été informé que le nouveau Maire soutenait le projet,
que le Conseil Municipal est informé du projet
et
valide la démarche,
que le Conseil General soutient le projet..
 il ressort qu'après la visite des lieux ,
Monsieur Gregoire prend contact avec  le sous Prefet de Thann,
le deputé e la Circonsciption
 et
l'ASE au Conseil Général,
que mr Keller prend contact avec la gendarmerie ,
les etablisements scolaires,
que Mme Pico Marchand realise les embauches nécéssaires..

je revois encore cet aéropage,
sur le trottoir,
devant la maison d'hôtes, 
definissant le rôle de chacun...!

Le projet devait aller vite,
 être finalisé pour le 30 juin 2008..

Moi,
je prenai contact le plus tôt possible,
 et
les indications  de securitées avant cette date...

Mr B... m'informait que suite à ma lettre de proposition de location ,
du 24 mai 2008, 
le CA avait donné son accord de principe..
et une date:

mise en marche concrete, du projet, 
le 1er septembre 2008 .

Il faut dire aussi que lorque la visite du 22 mai eût lieu ,
c'est en bleu de travail,
que j'accueuilli, tout ce monde,
car je refaisais la peinture du mur d'enceinte de la Maison d'hôtes,
et
depuis je n'ai pas arrêté:

pose treillis bois ,sur facade, 
pour future isolation,Rue du chariot,

refection et préparation ,

 aménagement chambre éducateur,

réfection cuisine,logement éducateur,

peinture et réfection facade véranda..

car ce projet  me donnait  du baume au coeur,
des perpectives d'avenir..

Puis depuis le mois d'août , et ce 15 août,
c'est le silence, à 15 jours de la date..
malgré mes appels telephoniques..

Nous avons même déménagé l'atelier,
 aux fins de couler une dalle,
 pour y transporter nos tables de Gym Stauffer
de telle sorte d'aménager une salle de réunion,
et repas commun,
qui necessite la pose d'une nouvelle porte
et
refection plafonf tendu..
ainsi , un nouveau logement créé..


Tous travaux préparatoires à un coût de 4500 à 5000 euros..
 mais rien que dejà les divers travaux ont coûté plus de mille euros,
 en fournitures,
et
meubles commandés,
sans compter ma main d'oeuvre, gratuite,
 et
les heures passées à ce projet..
à la réfection de la maison..

C'est dire aujourd'hui notre déception et amertume,
face à la legéreté ,
pour ne pas dire le m'en foutisme d'une situation créée....

et
 les dégats collatéraux dèjà créés,
 puisque ,avec ce projet en cours,
j'ai "gelé" toutes demandes de locations ,
à partir  du 1er septembre,
refusé les locations,
comme celle de la kiné du mois d'octobre,
du Centre de Cure de Sentheim,
qui vient de terminer sa vacation le 14 aout 2008..

Voilà un exemple concret,
vécu, de promesses non tenues,
d'état d'esprit,
où on se moque du monde en permanence,
où les collusions les plus efficaces,
 bloquent des initiatives louables au départ !.

Non, trois fois non, c'est pas sérieux,!

Alors se pose une question:
qui ,de mes ennemis,
personnes "bien attentionnées"
a bien pu faire que le projet capote ?

j'ai bien mon idée en tête..
issue d'évenements d' il y a 4 ans..!

Ma colère est grande aujourd'hui !
et
mon écoeurement aussi!

Enfin ,pour terminer,
pour ceux qui n'aurait pas lu
à quoi a servi ma maison d'hôtes,
les différentes peripeties,
les differentes rencontres
et
aussi les crocs en jambes
divers et variés,
je vous invite à lire,sur ce blog
l'article suivant:
" Alsace,Terre Nouvelle,tome 7"

Vous serez edifié  !



Partager cet article

Repost0

commentaires