Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 18:28

Samedi, nous etions les invites de nos amis danseurs,
qui avaient réservé des places, pour aller voir
la Sylphide de Bournonville,
à la Filature de Mulhouse...
batiment tres grand,
rien a voir avec" la bonbonnière" duTthéâtre
de la  Rue de laSinne.....

Si l'histoire est triste,voir dramatique,
elle illustre notre part d'illusion ..
nos rêves brisés..
nos chimères:

un jeune homme , au moment de se marier..
tombe amoureux d'une elfe,d' une creature,
au point de la suivre...
avec l'entregent d'une mauvaise fée,
cherchant à se venger d'un affront ancien...
et se perdant..
puisque sa fiancée convolera ,
avec son meilleur ami,
qui etait aussi amoureux d'elle....
lui,
le jeune homme, mourra de desespoir...

N'avons nous pas chacun dans cette metaphore,
un peu de cela ,dans nos vies?
à un stade ou un autre,transposée, un peu...?

Decor de chateau, de forêt d'Ecosse,
les ballets et principaux interpretes :
 Boyd Lau et  Sylvie Madec, n'ont pas demerité..
et
recolté salves d'applaudissement à la fin,
 ainsi que le rôle de la sorcière,
tenu par un homme:
Sylvain Boruel...
surprise pour nous,aussi,
 les tres jeunes  danseurs ( à croquer),
 du Conservatoire de Mulhouse
aux danses ecossaises..
avec les grands danseurs...
.nullement intimidés,
levant le pied, gambettes....

Pour nos amis danseurs,
cela manquait un peu de "buste et de nerfs"
eux l'ayant dejà dansé, ....
mais aussi,
 dans une autre version ,
celle de Peter Schauffus,en 1994...

Un peu d'Histoire:

Ballet romantique, l'on doit rappeler,
que ce ballet fut le 1er a voir danser sur pointe,
une femme, une danseuse,
Marie Taglioni en 1831,
"managée" par son père ,maître de ballet et choregraphe....

Ce fut une revolution pour l'epoque,
et pour l'art de la danse.....
mais apres que la protégée de Marie Taglionii,
Emma Livry,
ayant dansé la Sylphide à l'Opera de Paris 
fut brulée vive, avec son tutu enflamé,
 en 1863 au cours d'une repetition de la "muette de Portici",
ce ballet disparut du répertoire et ne ré-apparut qu'en 1972...

Ballet tres court, 1 h25',commencé apres 20h,
en présence de Jean Marie Bockel
Maire de mulhouse
et
Secretaire d''Etat....
ainsi nous etions assez tôt ,dehors...
vers 22h.

(Nul doute que ces quelques instants de repit,
ont dû etre  apprecié,
pour JMB,
 aprè la folle semaine,
avec la polemique sur Kouchner.
.et aussi, l'année dernière,
apres son virement de la Cooperation,
 et où on susurrait
que le-dit Bernard Kouchner,
n'y etait pas pour rien,
malgré un dementi poli de JMB,
sur France 24, la veile ,
 le vendredi 6 fevrier..)

Mais cela est une aute histoire...!


Ainsi, apres 22h,
 nous avons pu souper
 et
écouter Doudou,

l'encyclopedie vivante
de la danse classique ,

 il a cotoyé les plus grands :
Lifar, Bejart, Noureyew,
pour ne citer qu'eux,
sans oublier de grandes danseuses
dont j'ai oublié les noms....

Parfois ,
je regrette de n'avoir pas ,
sous la main ,un dictaphone,
pour enregistrer ces diverses anecdotes,
de sa vie,
et
de ceux qu'il a connus,
moments croustillants s'il en est...

la Danse
a cela de magique pour moi,
 que parfois 
elle fait oublier, les soucis, un instant,
remue  nos tripes,
amène des émotions,
et
grâce soit rendu au ciel,
avec  la connaissance de mes 2 danseurs,
le plaisir est amplifié..
même si je mesure
aussi chaque fois qu'ils me les montrent,
les gestes techniques, la souplesse
que tout cela necessite....
et
aussi le souci de la perfection...
du geste juste..à l'instant T....

voilà,
c'est tout pour ce soir....
et
 pour DID...
qui aime la danse
 et
 l'a pratiquée...
parait il...!


rajout du 17 juin 2009:

je voudrais rendre hommage
à des personnes ,
comme Anton et Solé
de  www.lakademie.com
de Mulhouse qui vont voir partir 2 de leurs élèves
dans des écoles  prestigieuses,
et
 qui feront un spectacle le 30 juin 2009,
au théâtre de la Sinne, à Mulhouse.

Partager cet article

Repost0

commentaires