Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 11:13

oui, mon dernier billet traitait des raisons
de mon deplacement à Lyon:
mon module de perfectionnement
de la  reflexologie plantaire...



je n'etais point néophyte en la matière,
puisque j'avais appris les bases, 
en fevrier de cette année,
en plus de precedemment ,la digiponcture,
pratiquée sur amis et connaissances gratuitement....
ces dernieres années...

ce stage m'a permis d'approfondir les point travaillés,
 les iner-relations entre les organes
et
à plus utiliser plus le poids de mon corps,
au lieu d'utiliser
seulement la reptation de mes doigts et pouces...


Toujours se perfectionner pour le bien d'autrui...

apres le savoir faire...le faire savoir..
et
cela est une autre affaire..
même si on utilise un media comme over-blog
et
facebook,
où les retombées en terme de demandes de renseignements,
 de demandes de sejour,
se reduisent à néant à ce jour...

Le nouvel Observateur traitait la semaine derniere,
 des reseaux de pouvoirs:
maçonnique, politique, medias, communautaire,
et
voulait demonter que la reussite tenait plus à connivences
de chapelles
que reconnaissance pleine et entiere,
ou
fruit de travail acharné..
comme je l'ai fait depuis des années..

je dois reconnaître que c'est en partie, vrai..
pour moi..en ce moment..


tant pis...
je n'aurai pas à me dire que tu n'as pas essayer..
je n'aurais pas trahi, mon precepte,
tiré de l'Evangile, de ma période boyscout:
"qu'as tu fait de tes talents?"

Après ,le reste est  soumis aux aléas de la chance,
et beaucoup d'autres choses encore..

voyage, voyage...même de l'âme ,
de l'esprit...
tiens pourquoi pas..?

C'est demain Pentecôte...

"Tu seras initié..
m'avait transmis
la Voix d'amour,
lors de mon stage de respiration holotropique,
d'Uzes en fevrier 1998...
j'ai suivi la voie...
et
puis.....
Rien.....
pour le moment...

Peut être faudra t il encore
maceration..maturation...?

Faut dire,aussi que la jalousie,
la perversité,les ennemis cachés,
l'action homophobe d'il y a 5 ans bientôt
a laissé des traces....
et ,
sans doute,
la pestiferation des lieux,
par autrui,
peut expliquer ce manque de retour...

Cette maison d'hôtes est toute ma vie..
c'est mon bebe...
à defaut d'en avoir eu d'autres
avec ensuite ,ces diverses formations
suivies ,
depuis la decouvertes de mon magnetisme,
en 1990....


Le monde s'agite autour de moi....

je perçois, bien avant d'autres les changements..
parfois j'entends des infos,
comme bizarrement ,
comme si entendues précédemment..

Mais je reste seul...
comme je l'ai ete souvent...
depuis ma plus tendre enfance..
rejete par une famille..
atypique pour beaucoup...
la question est:

 pourquoi?

on est souvent nu,
sans but dans la vie...
quand on sent que l'on sert à rien...
certains vont chercher cette agitation de l'âme,
 dans d'autres paradis plus artificiels...
moi c'est dans l'utilité pour d'autres,
 la beauté, les arts, la musique,
que j'ai voyagé et voyage toujours...

Betthoven m'a sauvé il y a 40 ans...
des amis...?
même pas, sur les doigts d'une seule main....
bizzaremment..
c'est quand les autres allaient mal,
qu'ils venaient chez moi,
pour chercher
 un conseil,
 une information , un savoir faire,
et puis pfiit!!!!
plus personne, une fois la chose resolue..
ou
qui a permis de résoudre...

Ne pas savoir dire non a été mon plus grand défaut.

Ce n'est pas ce qui a contribué à me faire aimer..
signe de la Balance....
et
de mon ultra sensibilité...

La question est :
pourquoi avoir survecu
à une naissance chaotique, à 7 mois, avec
d'apres la Faculté de Medecine,
2 options se presentaient:
la mort ou la folie...

j'ai lu des livres où d'aucuns,
surtout les anglosaxons prétendent,
que l'âme
 "choisi une famille...
l'a fait grandir...
et
ensuite l'incarnation faite,
on devient un être,
 avec un tant soi peu un libre arbitre,
mais toujours "surveillé" par des entités
(anges noirs ou blancs?)
qui programment des rencontres..
des circonstances
que vous saisissez ou pas!

Est ce vrai?

Peut être....
car les faits de ma vie parfois ont ete bizarres...
comme c'est deux fois où la mort me fut refusée...
l'une dans la vallée des Merveilles,
en 1978..
(le jour des funerailles de Paul  VI)
où nous avions programmé une sortie pique nique
avec maman, mon frere Philippe et son fils julien,
Paulette , sa mère,
pour aller voir papa, qui devait mourir 8 jours plus tard..
et
la deuxieme fois,
 un soir d'hiver,en 1992,
à la Saint Nicolas,
où je devais l'interpeter,
 pour des enfants de connaissance, 
où la voiture en direction de Cernay,
faisait un tete à queue sur la glace gelée....
Bayou avait eu, un sang froid incroyable....

Nous avons été quitte
pour une engueulade à notre arrivée
en retard ,
de la part des "connaissances",
mais une fois l'aventure contée,
en m' habillant et grimant....
ce fut un silence de "mort"!

Les enfants n'en surent rien..
ils avaient eu leur Saint Nicolas ,
bien Alsacien ce soir là...

Pourquoi je parle de cela maintenant ?

Car des periodes de doute m'assaillent,
des trahisons s'operent, des lachages se font ,des incomprehensions s'amplifient, des oublis aussi...
et si tout cela ,
etait vain ?

Devrais je me laisser deposseder
de tout ce qui a ete ma vie, mon patrimoine
si je ne combats pas, montré mon savoir faire ?


Je ne peux compter que sur moi-même..
la famille, n'en parlons pas...des deux côtés..pareils...
l'environnement social..il est prêt à vous enfoncer la tête...
quand à amis......si peu.....
reste Bayou, toujours à mes cotés,
que je bouscule parfois,
je le reconnais...
par mes impetuosites, mes impatiences,
mes silences.....mes maturations..

je corresponds tout à fait à cette image
 d'OURS,
pas mal léché, bon, mais parfois "chiant"...
demandeur de tendresse,de reconnaissance...
moi qui en est tellement ete sevré des ma naissance
et ensuite..
ce qui explique sans doute..
mes "voyages",
ces curiosites intempestives,
jamais satisfait du present,
 s'y attardant si peu,
toujours tendu vers demain...
projet à faire,concretiser,
s'y attachant sans relache..
pour combler quoi?

Comme me l'a dit un jour un medecin,
"tu n'as plus rien à prouver"
est ce a dire que l'on doit tout arrêter,
devenir le clochard de service..
car c'est cela qui m'attend....?:

Sans l'utilité sociale ,
melé à mes dons ,
et
aux moyens d'y faire face,
 je vais devenir
 comme cette fleur sans eau,
sans soleil et lumière,
qui perira sur pied...!

voyage,voyage ...comme dit la chanson....!

Partager cet article

Repost0

commentaires