Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 10:41

L'autre jour,
je parlai de mesures que L'europe prend
et
qui ont des repercussions,
 sur notre quotidien:

en voilà un exemple,tout frais,
livré du matin, ce jour,par le journal l'Alsace:

" le fabricant d'ampoules supprime
le quart de son effectif Alsacien;
sont concernés les salariés
ayant refusé une baisse de salaire...."


souvenez vous je vous parlai de salaire,
au bon vouloir....
recemment...dans un précédent article...

Le journal L'Alsace poursuit:

"Si elle évoque une conjoncture concurrentielle,
l'entreprise de Molsheim doit faire face à une nouvelle réglementation européenne prévoyant la disparition progressive des ampoules à incandescence
(la moitié de l'activité actuelle du site alsacien)
à partir du 1er septembre 2012,
et
 dès cette année pour les lampes de 100 watts;
elles seront remplacées par des lampes
 de nouvelles generation,
consommant 5x moins d'electricité "

" Malgré une adaptation progressive de l'outil de production
 sur le site alsacien ,
où 2 nouvelles lignes d'ampoules
basse consommation
ont ete mises en service,
Osram a jugé de réduire sa masse salariale.."


"Le groupe de Molsheim a donc proposé,
via un avenant au contrat de travail,
 un projet de maintien de l'emploi prévoyant une baisse de 12,5% du taux de rémunération horaire sur 3 ans...

Proposition refusée par une partie des salariés,
ceux là même,
 qui selon la deleguée Fo et secretaire du CE,
vont être licenciés"


"La Direction s'est pour sa part félicitée
"que les employés,dans une large majorité,
aient adhéré à cette initiative"

mais selon la siydicaliste Fo,
la Direction n'a pas laissé le choix aux salariés,
denonçant au passage
 un projet discriminatoire,
 car il ne concerne que les salariés de la production"


Apparemment le 1er exemple d'une entreprise de pneus
 fait des émules,
ce qui n'a pas empêché , malgre les efforts des salaries ,
de licencier ensuite...

Ainsi on le voit bien ,
des industriels profitent de la crise,
pour "degraisser,
mettre au pas les salariés rebelles,
non soumis, non dociles"

La même atmosphère de chantage ,
que sous Hitler,
sous le Regime de Vichy...
ainsi que le relate en ce moment des séries traitant de l'Occupation..
comme "Elles et moi"
(mardi et mercredi soir)
et
"un village Français"
(jeudi dernier et ce soir)

Ainsi, nous sommes bien en prémice de
"Guerre civile",
"guerre economique"
où la Loi du plus fort domine,
puisque L'Etat Français laisse faire...
avec un gouvernement inféodé 
à cette philosophie.. 


le vote Européen conforte leurs idées
et
même plus, car il serait question,
entendu ce matin,sur France INTER
les fonctionnaires
dits territoriaux,
"les Atoss",
qui de l'Education Nationale ou autres,
ont été  versés,aux Départements,
en janvier 2007,
ne seraient plus fonctionnaires,
n'auraient plus le statut de fonctionnaires
seraient livrés au privé"

Le liberalisme à outrance est en marche....

Partager cet article

Repost0

commentaires