Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 12:05

    C'est un drôle de matin, ce jour,

 comme un flottement,

comme une croisée de chemin,

lorsque l'on se trouve dans une forêt....

 

on hésite, on suppute.....

 

    Plusieurs évenements récents,

très récents,

 intuitions grandissantes, concourrent à cela...

cette semaine surtout où je suis pris par divers choses:

 

1) hier matin à l'association dont je m'occupe depuis  plus d'un an..

 

2) hier soir,

 pour la representer à la présentation d'une nouvelle résidence Seniors"les patios d'or"

en voie de construction,

 et

 d'achevement,

pour le 2eme semestre 2013,

 dont je parlerai plus tard.....

 

3) la visite en Forêt Noire ce samedi/dimanche,

voir un parc aux loups et ours,

 cadeau pour mon anniversaire...

séjour dont j'ai fait les photos,

et

qui fera l'objet d'un article prochainement sur ce blog...

 

4) des apprentissages rapides comme la méditation 3G

 dont j'ai commencé l'application

et

qui me donne des changements intérieurs profonds;

 

5) le lancement avec cours approprié s

de la tenue d'un autre blog spécifique

 pour mon halte bien être, 

 et

dont je dois assimiler les techniques...

 

6) l'accord que j'ai trouvé avec LJS Loisirs 

(successeur de QG  loisirs) pour reprendre les séjours bien être...

 

    Alors oui,

ce matin, avec les soucis liés

 à tous les paiements à faire,

les contraintes fiscales,

les feuilles d'automne fiscales

et

de charges,

 faire en sorte que ce qui rentre

ou

à

rentrer    

puisse suffire à regler ce que l'on doit, 

 c'est et ce sont des sentiments mélés

et

bizarres qui m'habitent.....

 

    Continuer, s'arrêter,  comment, 

 jeter tout par dessus tête,

écouter la desespérance

ou

l'espérance,

 tout cela s'emmèle dans ma tête,

le jour de mon anniversaire...

peut être à mettre en relation avec ma naissance physique :

né à 8h20,

à 7 mois,

en couveuse,

à l'hôpital Lenval de Nice,

 (aujourd'hui disparu, du moins

les batiments d'alors, et reconstruits autrement)

où le medecin Martin avait dit

" il va pas passer la nuit, et s'il en réchappe ,

il sera fou ou anormal"

 

Belle prespective d'avenir pour une mère, et pour moi !

    En avais je conscience,

que je devrai lutter pour vivre?

certain medium m'ont dit oui !

    Là se situe une question philosophique, même plus je dirai...

    Y' a t il eu une force supérieure,

une protection,

 un ange dirait des croyants,

pour me faire traverser ce "rubicon"?

Cette force, où l'ai je prise,

qui me l'a donnée,

 l'avais je déjà programmée dans mes gênes,

que la science d'alors ignorait?

    Il suffit de voir les progrès de cette science médicale,

 depuis 62 ans pour mesurer ce que l'on connait depuis:

l'adn,

 les limites de la mort clinique changée, 

ou

reportée,

le systeme de couveuse amélioré,

la détection d'enfants anormaux prise plus tôt etc...

Alors ?

certains disent ou ont dit "Dieu est Mort" !

mais en se posant,

ne peut on pas se dire qu'il habite une parcelle de notre être,

 que nous en sommes une infinitesimale parcelle,

 que même en ayant reculé l'age de la vie,

 les moyens de retarder la mort,

de diminuer la souffrance,

reste toujours ce questionnement :

 "y a t il une force supérieure qui pousse à nous dépasser"?

 

j'ai recontré le "divin" en 1978,

le jour de l'assassinat du Prefet Erignac

 ( je l'ai déjà raconté)

 lors de ma respiration holotropique à Uzes,

un message deélvré ,

des choses concrètes faites,

 des apprentissages réalisés,

 des dons révélés et amplifiés,

mais 14 ans plus tard,

 il manque l'essentiel,

le faire savoir,

( que j'apprends )

et

aussi la clientèle

( pour en vivre normalement)

pour payer mes dettes,

eu egard à une petite retraite de 172€ par mois,

et dont on me refuse le minimum vieillesse,

(690€)

que l'on donne à ceux même qui n'ont  jamais travaillé...

Alors faut il continuer,

 et

jeter par dessus les moulins

tous ces efforts?

Telle est la question! 

La ou les réponses

ne peuvent que venir de ceux qui viendront,

me liront,

car faute de clients ,

 de gens intéressés par ce que je fais ou pratique ,

 je devrais arrêter,

avec une grande frustration d'inachevé  ,

de gachis,

mais n'est ce pas dans la nature des choses

 puisque la mort elle même arrête tout....

mais c'est la seule chose

où l'on ne connaît pas l'heure , ni le jour.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lechopied - dans Actualites
commenter cet article

commentaires