Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 19:04

Comme je le disai dans un  precedent article

(cela fait 3 fois que je dois refaire le texte,

à croire que chez ob, une censure existe

et que je ne peux ecrire ce que je veux,

en esperant cette fois ci que mes ecrits seront

sauvegardés quand j'ecris!)

donc dis je : nous nous etions constitué avocat:

et je dois preciser une chose importante au sujet de la parution des articles de presse: lorsqu'ils ont paru, le lendemain, des travaux avaient lieu, ce qui occasionnait des ralentissements devant la maison et l'on voyait des gens montraient du doigt la maison..De même,pendant longtemps, les eleves et collégiens qui passaient devant la maison,pour aller à la piscine,et il n'était pas rare d'entendre dire l'un d'eux :" tiens, ici , c'est la maison des pédes" belle exemple de stigmatisation et d'intolérance pour des ados en devenir..Ma femme travaille dans cette cité scolaire de près de mille élèves, et crois t on que parmi cette population il ny ait aucun avec tendance homo ou lesbien ? crois t on qu'avec ce climat qui nie les differences, il ou elle pourra s'épanouir, s'avouer à lui même sa tendance et l'avouer à quelqu'un?  Si les adultes ou médias locaux pouvaient mesurer les dégats que cet esprit d'intolérance génére..Je rappelle quand même pour ceux qu'l aurait oublié, que les nazis, envoyaient à Schirmeck, les homos avec triangle roses et ce n'est pas si loin (67 ans).....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 Et nous pouvions penser que les choses s'apaiseraient,

 mais c'était sans compter

sur le soutien du chef de Gendarmerie à l'individu agresseur,

 et c'est ainsi que nous

adressions une lettre à notre avocat

 le 13 octobre 2004

et faxée celle ci:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

car ainsi que je l'explique dans ma lettre à mon avocat, le chef voulait que je rendes les affaires à mon agresseur, sans "garanties légales" ; ce personnage me devant loyer, une loi de 1893, me permettait retention pour cela, et l'indication etait donnée par avocat lui même..

Sur ce, le chef menaçait de m'accusait de vol, de saisir mes comptes..

(tout cela est precisé dans la lettre si vous arrivez à la lire!)

et sur ces entrefaites, compte tenu du soutien actif, avec le couteau,

et du harcelement et de l'exces de zèle deployé,

nous avons decidé de porter plainte contre les gendarmes le 15 Octobre 2004:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La reponse qu'il nous fut adressée, est biaisée dans la mesure

où le chef de bureau s'en remet

au Procureur General, qui, à ce jour,

 n' a ni agit, ni répondu...:

 

Au Pays des Droits de l'Homme,

 je m'aperçois qu'il y a loin de la coupe aux lèvres,

 et que notre système relève plus de l'arbitraire ,

comme dans l'Ancien Regime,

 que de changements réels dans notre Republique...

 ( la suite demain....)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 bonjour, il est 10h40, et comme "par hasard", ce matin, mon acces à l'internet est  impossible ,de même que mon telephone, car je suis abonné au cable EST VIDEO EST...j'ai bien telephoné, (7 mn à 0,34 mn)  où l'on m'a dit que l'on s'occupe du problème... depuis 8h 10'

comme  ,hier après midi, et où j'ai dû recommencer un autre article, je ne crois pas aux "petites pannes techniques" aléatoires, mais fait le constat ,ce matin qu'on essaie de brider une verité evidente...

En ce moment, je vous ecris d'un espace Bureau, et je ne sais quand je pourrai de nouveau diffuser mon histoire sur mon blog, avec documents techniques..donc à bientot j'espère pour la suite de mes articles!

 Re bonjour, voilà , il est 11h40, la connection est retablie..

je vais pouvoir continuer mes articles...(!?)

j'ai quand même un regret: la mise en page de mes texte et images, dans les articles,n'est pas respecté sur l "Apercu" bien que je fasse attention entre les espaces entre ceux là , dans la construction de mes articles..ce qui fait que l'on lit les articles, l'image de l'auteur  des  articles est brouillée...dans la mesure où l'on croit qu'il ne sait pas utiliser l'informatique  ! exemple concret: ce que j'écris est à à interligne du dernier document, sur mon propos dans l'article, voyons maintenant si cela est respecte sur l"Apercu" ....

Bientot il faudra sortir d'une ecole d'informatique pour pondre un article

tellement les techniciens y mettent de contraintes d'initiés .A bon entendeur, salut!

Bon, à cet apres midi après cette disgression!

Je repends donc mon article, même si j'ai pu constater, des difficultés, ce jour, 31 juillet 2007, pour que les modifications soient enregistrées et publiées: 

" suite phrase:" Republique.....Quant à nos gardes fous Républicains, ils sont le lot de "planqués", pour les relations ou amis de ministres ou autres...Que ce soit le Conseil d'Etat, le Conseil Constitutionnel, La cour de Cassation, ..les filtres sont tellement importants de saisine, que c'est bien à une Republique à deux vitesses que nous avons droit.. Les droits virtuels n'ont rien a voir avec les droits réels pratiqués!

Dans un precdent article je parlai du nazisme et de ses méthodes, eh bien nous en sommes pas loin !

Le Nazisme est parait il mort !?  Moi, je vois surtout que les méthoses pour avilir, humilier, briser quelqu'un sont toujours les mêmes, quelque soit les regimes, même Republicain ..! et qu'il se trouvera toujours des intermédiaires locaux, comme des médias locaux, pour faire le sale boulot:

En voici une preuve supplémentaire:

Le 5 Mai 2007, paraissait 3 articles judiciaires, le premier article etait consacré à un gendarme gradé condamné:

le deuxieme article était consacré à un pharmacien indelicat :

et le troisième article à des dealers de la Vallée de Masevaux (chez moi):

 que remarque  t on ?:

Dans le premier article le nom n'est pas cité !

le deuxieme article le nom du pharmacien est cité !

dans le troisième article , on fait état" d' ados de 20 à 30 ans" (dans le texte) pour ne pas citer les noms !

on remarque la disparité du traitement de l'info !

Quant à Moi, je n'ai pas eu ces mesures gracieuses de courtoisies et de prevenances, mon nom est apparu dans les deux articles: 

Ainsi , la boucle est bouclée, pour ce qui est de la première partie de cette histoire, même si je vais y revenir, en lien avec d'autres affaires...

Car ainsi que vous le verrez, il n'y a pas de "petits hasards" et une personne qui lit les évènements tels qu'ils se sont déroulés, verra bien qu'une action concertée,permanente a été faite pendant des années (depuis le debut des années 1990) avec des intérêts croisés, et plusieurs personnes associées que ce soit du monde judiciaire, financier, mediatique local, elus, gendarme ou maréchaussée, pour nous abattre en y mettant tous les moyens! Reste les questions : a qui profites cela ? est  ce seulement par esprit de lucre ? de revanche? y a t il eu dans le passé , une ou des personnes qui n'ont pas apprécié mon ou mes engagements, qui fait qu'une rancune ou jalousie aient perdurée ? j'en sais rien... Mais dans les prochains articles je démontrerai  certaines choses financières ou actions juridiques, entreprises, qui ne sont pas le fruit du "hasard"!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

M&A 31/07/2007 10:23

Courage!

lechopied 31/07/2007 10:48

merci!