Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 10:58

pour le 2eme soir , je "suis" une activité televisuelle

tres riche d'enseignement

sur les maux de notre société française

et

hier soir c'est FR3

qui avec l' ABUS DE FAIBLESSE,

nous a éclairé

sur les abus,

et

les dérives faits avec la complicité

ou

laxisme de magistrats,

d'associations tutélaires,

qui ont été commis et se commettent.

 

3 exemples ont illustré ce dossier:

l'un à Paris sur une dame agée de 80 ans, 

 mme Arlette Monnier,

qui après un âpre combat

et

l'aide d'une amie

 et

d'une avocate auprès de la Cour d'appel 

 a obtenue main levée....

 

 

L'autre à Pau, avec l'UDAF ,

 du coin ,

qui a surfacturé,

spolié des milliers de personnes,

qui au vu , des abus constatés,

un préfet a fait diligenté une enquête du Trésor public,

mais grâce à la complicité "de fait" d'un procureur 

a fait dépasser le delai

de prescription de 11 jours,

les faits se sont avérés prescrits,

et

 même lors du procès ,

les auteurs :

le directeur,

le comptable s'en sont bien tirés

et

même aux dires du préfet ,

les peines ont  été inférieures,

a ce qui aurait dû être...

 

 

Enfin, dans le 3eme cas,

il s'agit de Mme Bavir,

que l'on a spolié de sa maison,

sa maman en est morte....

malgré le soin, les moyens

( un studio équipé)

(qui a fait plus value lors de l'estimation du bien)

qu'elle avait mis pour faire revenir à la maison,

sa maman ,

après l'avis positif des médecins ,

mais s'est heurté à la mauvaise volonté de la curatelle.

qui après avoir fait échouer la vente d'un bien secondaire,

a fait vendre le bien principal,

en dessous du prix estimé  300 000€

à 216 000€et qui a fait faire

une bonne affaire aux acquéreurs.

 

   La personne en question était d'ailleurs

au débat d'après diffusion

où etaient invités:

Le Procureur Mongolfier,

l'Ancien Médiateur de la République

et

un représentant d' UDAF.

 

Les 2 premiers ont acté

 les insuffisance de la loi de 2007,

et

même des cas précis de dérives,

le fait aussi ,

que les députés en 2007,

ont refusé que les contrôles des comptes

des "protéges" soient effectués par le Trésor public,

cédant aux pressions diverses,

 laissant le champ libre aux abus,

puisque seulement 80 juges

et

autant de greffiers sont sur le Territoire

pour plus de 2 000 000

de personnes concernées

 et

n'ont pas matériellement le temps de vérifier les comptes

des curateurs ,

des tuteurs

et

institutions déléguées pour cela.

 

C'est une honte ! 

 

C'est dire si notre pays '"dits des droits de l'homme"

est POURRI,

GANGRENE,

par l'esprit de lucre,

avec la complicité d'organismes institutionnels.....

 

j'invite tou un chacun à "poscaster"

cette émission

de Fr3 du 1er juin, à 20h35.

 

Elle devra servir de "marqueur",

pour la prochaine campagne électorale.

 

Cette question,

elle vient en complément de celui des retraites

programmée en "paupérisation de masse".

 

Elle vient s'aiouter au bilan négatif 

du quinquenat de SARKOSY

et

de l'UMP,

puisqu'il s'agit bien d'une loi de 2007,

et

votée par eux.

 

conclusion:

et

    Vous voulez qu'on vote pour eux en 2012 ?

 

Faudrait fou ou inconscient

pour reconduire des "gens pareils" !

Partager cet article

Repost0

commentaires