Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 16:54

 

09-08-0.jpegpour un autre Monde!

 

Qui l'aurait cru ?

hier, il etait vivant,

faible, mais vivant

le chat Bagherra

que j'avais présenté dans mon article avec photos du  2 octobre 2007.

 

En effet , hier matin,

il avait "rendu" le thon que nous lui avions donné,

car depuis quelques jours,

il delaissait ses croquettes

et 

lui avionsdonné ses gouttes d'urémyl

 achetés la veille.

 

Hier soir ,

il refuse de manger et boire

et

cherche à se cacher.

 

Nous  lui donnons a boire avec une pipette,

il ne veut pas.

 

Sur les coups de 23h,

je décide de veiller sur Lui

sur la canapé de la salle de massage

 où il a l'habitude de dormir.

 

Il est contre moi.

à 2h du matin je sens que l'arrière train se raidit,

je sens que l'heure est grave,

 mais  reste avec lui,

le caresse, lui parles,

lui qui ne tient plus debout

quand on le pose sur le sol.

 

 je l'emmène dans la chambre a coucher,

 où là, entre nous,

il continue à respirer,

 mais son corps s'enkylose.

Que faire?

Ce dimanche 1er mai ?

 

Et qui plus est, un couple  est venu,

 pour sejour Doze, avec soins prévus ce matin.

 

je couche bagherra sur sa couverture au salon

 puis il a quelques spasmes,

 je pose mes mains sur son corps,

la respiration est faible mais continue, et cela avant que j'aille faire mes soins à 9h30

 il s'apaise,

 puis à 11h ,

ce matin,

 il s'est éteint dans les bras de Bayou,

ce chat fidèle et affectueux

apres 16 ans et 6 mois de vie.

 

C'est une date que nous n'oublierons jamais.

 

Maintenant il dort, 

 de son dernier sommeil,

entérré au jardin ,

 contre le mur du cimetierre

 où il avait l'habitude de se cacher,

derrière les arbustes, et les  massifs.

 

Bien sûr ce n'est qu'un chat,

mais avec Lui,

nous avons partagé tellement de choses:

il sentait lorsque nous avions des soucis,

et

cela n' a pas manqué depuis 1994. 

 

Souvent il venait,

mettait ses pattes sur mon buste,

puis me donnait  des coups de tête,

contre mon front,

 enfin il passait ses pattes surr mes épaules ,

 posait sa tête,

et

ronronnait

et

y restait un certain temps.

 

Avec son poil noir lustré

et

sa cravatte blanche sous la gorge

on aurait dit qu'il etait en smocking

 et

le veterinaire Meyrial

de s'exclamer quand il etait petit :

" mais c'est un chat ciré"

tellemen son poil était brillant et propre.

 

Plus récemment , il y a 2 mois,

 j'ai fait l'acquisition d'un fauteuil massant,

j' y ai mis couverture et tissus de protection:

il y dormait

ou bien dès que je m'y installai,

il venait sur mes jambes...

 

Bon ,

il n'aimait pa trop les vibrations fortes ,

mais il y restait un peu.

 

Ce soir ,

 j'ai le coeur gros,

cela semble puéril,

 mais cela me rappelle

l'histoire d'une chatte,

d'une ecrivain de Nouvelle Zélande,

 qui avait redonné le goût de vivre

à cette femme,

après la perte accidentelle d'un enfant

 et

que cette bête avait suivi,

cette ecrivain

dans les diverses péripéties de sa vie....

 

Maintenant ,

cela va faire un vide,

 mais il reste Timmy et Bonheur,

qui n'ont pas le même tempérament affectueux,

sauf Timmy qui aime le creux du lit,

ou  de mes jambes,

quand on est couché.

 

Une habitude qu'il avait prise chez le Papy,

quand celui ci faisait la sieste.

 

C'était son chat,

 et

nous l'avons repris

( voir photos sur articles )

conformément à notre promesse

 faite avant son décès en 2008.

 

Nos clients n'ont pas ete lésés dans leurs soins,

 bien qu'ils se soient aperçus de quelque chose,

 sur mon visage

et 

compris tout de suite de quoi ils en retournait,

apres leur avoir expliquai la chose

et

ont même compatit.

 

les soins effectués,

 ont même permis d'évacuer quelque peu ma tristesse,

m'occupant de leur bien-être

 avec jaccuzi, massage assis dos,

 bol d'air jacquier et luminothérapie pour les deux,

 reflexologie plantaire et gommage,

pour l'un et pour l'autre,

soit 2h30 de soins.

 

Baghera avait la faculté,

 souvent dêtre gentils avec nos clients,

ceux d'avant ce wek-end

se laissant caresser par eux.

 

Souvent des clients ,

nous disait "caresses à Bahgherra",

dans leurs cartes de voeux.

 

C'est ainsi

et

la vie continue,

 jalonnée de pierres blanches ou noires.

pour ce jour,

 ce fut une pierre noire

de perdre note matou doyen

 de 16 ans et 6 mois.

Partager cet article

Repost0

commentaires