Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 14:47

A l'heure où Sarkosy parle de sécurité,

je vais vous parler d'un événement

 qui vient d'affecter notre vie

 et

 celles d'autres personnes ,

 et

 dont la justice se fout comme de l'an 40,

 du fait que ces délits sont dépénalisés,

 et

que le quidam,

auteur des faits,

 continue allègrement d'abuser des gens

 par abus de confiance, abus de faiblesse,

sans que le Parquet de Mulhouse,

 prévenus des faits fasse quelque chose

et

de surcroit,

 le quidam se fait fort du soutien

du Vice -President du Tribunal de Thann,

le juge Philippe Bertrand pour continuer ces méfaits....

 

Mais maintenant voyons la chronologie des faits.

 

Le lundi 27 septembre 2010, un quidam

nous contacte pour avoir une location

en chambre d'hôtes

 pour quelques jours,

écrit sur un bilet signé de

André BARTH.

 

Donc location en chambtre d'hôtes du 27/9 au 30/9

soit 40x 4 = 160 € dû

le 30 septembre 2010,

après son petit dejeuner,

le quidam en question

 André BARTH 

demandait à bénéficier

d'une location au mois à 420 euros,

du fait de papiers à régler,  apres décès d'une tante

et

héritage à toucher.

"Venant, dit il de Bourg en Bresse,  pour le TI de Bourg en Bresse

où il avait un emploi de curatelle,

emploi trouvé par son "ami"

le juge Philippe Bertant de Thann,

ayant  obtenu,

 il y a quelques années, par ce juge ,

la nomination  curatelle pour sa soeur,

aujourd'hui décédée

et

ayant éetendu son savoir faire

 à d'autres personnes.

Originaire de Masevaux,

le connaissant de nom,

et

connaissant ces éléments ,

nous n'avions aucune raison

de mettre en cause ses dires....

de prime abord.

 

le 1er octobre 2010 ,

le quidam André BARTH,

nous faisait un chèque de 420 euros.

 

Est ce pour nous mettre en confiance ,

qu'il avait fait état de son amitié avec le juge Bertrand ?

 

Toujours est il que le 6 octobre 2010,

nous avons reçu du n° de tel 06 19 98 69 98,

une information telephonique selon laquelle

un chèque de plus de 950 euros avait été fait

 par le quidam André Barth,

 pour régler une dépense de champagne,

dans une discothèque :

le Morjane , rue de Bâle, à Mulhouse

et

d'autres griveleries,

 notamment à l'Hôtel du Parc

et

que le chèque

qu'il avait fait pour régler son hébergement,

ne serait pas honoré.

 

A la date du 6 octobre 2010,

 l'information de la banque caisse d'Epargne de Cernay ,

ne nous était pas encore parvenue.

 

C'est le 15 octobre

 que la lettre de la caisse d'Epargne de Cernay

nous informait par écrit du chèque sans provisions.

 

Entre ces 2 dates,

 nous avions appris que notre chèque faisait partie

d'une série de chèque sans provisions,

contre l'hôtel de la poste, de Masevaux,

d'un bijoutier Grunewal de Masevaux ..

le nôtre porte le n° 16 et il a fait ,

selon les gendarmes de Masevaux,

qui sont venus nous voir,

18 chèques sans provisions,

 en nous informant que:

les chèques sans provisions

et

la grivelerie 

 sont des délits dépénalisés,

ce qui implique

que les dépôts de plaintes sont inutiles!

 

Alors une question :

n'est ce pas une atteinte à la securité des biens

et

 personnes d'avoir abroger ces delits

de telle sorte que des voyous en profite...?!

 

Plus grave encore,

le quidam ANDRE BARTH

 a vole des dvd sur place, 

qui appartenait à deux locataires au mois,

a abusé de gens  en état de faiblesse:

il a introduit dans notre studio ,

(une tierce personne lui faisant croire

 qu' il allait l'aider.. )

sans demander notre avis et à notre insu,

(personne rencontrée

 dans un foyer de l'Armée du Salut de Mulhouse),

le ramenant à Masevaux , pour profiter de lui:

 

en effet,  ce monsieu D. K, cuisinier de son état,

a appris hier, de son banquier ,

,hier matin,

que le quidam André BARTH,

a profité de sa " CIC Santé"

pour faire une depense de 400 euros,

 alors qu'il etait alité , 

 lui confiant sa carte pour la pharmacie

début octobre 2010,

donc avant sa venue a Masevaux;

que le quidam André BARTH,

s'est fait payé une dépense de

198 euros plus depense alimentaire par D. K...

  

D'ailleurs , nous aussi , au début du mois d'octobre 2010 ,

 il nous avait emprunté 10 euros,

sans nous les rembouser, à ce jour,

essayant aussi ,

au Restaurant du Soleil ,

 notre voisin,

 mais sans resultat,

la patronne ayant appris son chèque sans provision ,

à l'Hôtel de la Poste,

sur Monsieur Christian E.

 

  Pas plus tard que ce matin,

nous avons appris d'un handicapé,

Monsieu B. H,

voisin de notre maison,

demuni, 

que le quidam André Barth

 avait soutiré à celui ci 25 euros,

en plus des 150 euros soutirés

 depuis 8 jours à ce pauvre hère.

il nous a confié avoir compris un peu tard,

qu'avec des questions sur son revenu,

 c'était pour mieux profiter de Lui.

nous lui avon conseillé de porter plainte,

avec sa famille.

 Même conseil a été donné par assistance sociale à D. K,

pour les mêmes faits

 

Entre  temps compte tenu de tous ces méfaits,

de chèques sans provisions,

nous n'avons pas eu le choix

de demander le rendu des clefs à D K

et

se trouvant sans titre et droits,

 parce qu'introduit par ruse,

par le quidam André BARTH,

n'ayant même pas su son idendité,

 à ce moment là.

Ce qui a ete fait depuis.

 

D.K a deposé main courante

 à la gendarmerie de Masevaux,

ce qui a amener ceux-ci à venir nous voir.

 

D. K voyant qu'il avait ete "roulé dans la farine"

par le quidam  André BARTH

est allé à Mairie de Masevaux ,

depourvu de tout moyens,

 lui a donne bon alimentaire 

et 

assistance sociale Arnold.

 

Avec elle,

nous avons convenu ,

au bénéfice du doute,

qu'en lien avec la mairie

et

 des differents partenaires sociaux :

caf, pôle emploi ,

 nous allions faire domiciliation pour lui,

des différents dossiers,  déposés par Lui

afin qu'il puisse se retourner ,

 après l'abus de faiblesse

et

de confiance dont il a été victime comme Nous,

pour ce qui de l'abus de confiance.

 

c'est dire que sous  sommes" bon prince et pas chiens",

contrairement à d'autres,

mais nous avons horreur d'êtres pris pour des cons,

naïfs , avec la complicité passive de certains! 

 

Nous avons demandé à D.K un geste de bonne foi,

et

 hier, son banquier d'Altkirch, le CIC, Mr Farny, 

qu'il l' avait prévenu du forfait de la carte "cic santé",

 lui a consenti une avance de 60 euros,

dont il nous donné 50 euros,

pour arrhes des 15 jours qu'il aura passé

depuis le 15 octobre 2010, 

à la date du 30 octobre 2010.

 

A Lui ,

maintenant de rentrer dans les clous,

après avoir été 1 mois et demi

SDF

et

 proie d'un individu

 du sieur André BARTH. 

 

Hier,

 j'ai envoyé une lettre recommandée

au Vice Président  du T I de Thann

pour lui demander de se désolidariser

des actions du quidam André BARH,

dont celui -ci à son n° de telephone

et

claironne son entregent et amitié.

 

Car comment expliquer ,

que ce quidam,

André BARTH

continue a faire "trouble à l'ordre public"

et

des gens,

devant le laxisme  apparent,

 du Parquet  de Mulhouse

et

l'impuissance des gendarmes de Masevaux

à faire cesser

 ces abus de faiblesse

et

abus de confiance

 caractérisés.

 

J'espere qu'une action judiciaire sera entreprise,

sinon nous serions à penser que comme dit le dicton 4, :

"qui ne dit mot, consent,"

 le juge Bertrand 

et

le parquet  de Mulhouse se rendraient complices

de façon passive, 

 des faits du sieur BART ANDRE,

qui continue à arpenter

les rues de Masevaux et Mulhouse avec morgue,

et

 sureté d"être "protégé" par ses relations.

 

Voilà ,

une histoire non inventée

vécue,

où apparaît une certaine voyoucratie protégée..

mais ce n'est pas la seule

et

 d'autres exemples vont suivre

puisque la seule façon d'avoir justice

est de dénoncer publiquement

 les faits face aux laxisme

d'organisme judiciaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires