Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:21

Il y a beaucoup à dire sur le chômage et et son  indemnisation

 

je ne vais parler que ce que je connais par des exemples:

 

1) j'ai un jeune homme de 46 ans cuisinier de son etat,

 experiences diverses et ayant accepté

souvent d'aider plusieurs restaurateurs..

qui s'est trouvé dans la panade...

 

un jour recent, je l'ai envoyé,

avec un feuille de pôle emploi, 

chez un restaurateur de Masevaux,

qui se plaignait de ne trouver personne..

resultat=

il ne l'a pas pris..même  à l'essai..

pour lui donner sa chance...

 

Pôle emploi, d'apres ce que je sais , a été informé,

et ce restaurateur a ete rayé...

des futures demandes....

 

2)Pour d'autres c'est une indemnisation qui dure longtemps,

pour certains ,

comme indiqué sur France inter,

 récemment jusqu'à 5000€ mois,

pour un ingénieur...

il faut revoir cela ....

maximum = le smig et limité à un an,

pour tout le monde.......!

 

3)Pour d'autres entreprises,

le personnel est une variable du profit et d'ajustement,

sans mesure du coût pour la Société,

surtout quand ces entreprises font du benefice par ailleurs.

Aussi, il serait bon que ces dites entreprisess ,

soient condamnées, à avoir à leur charges les dits employés,

licenciés , tant  que ceux cis n'auront pas retrouve un travail ,

à salaire equivalent !

Ainsi, elles y réfléchiront à deux fois avant de licencier....

 

4) Il existe maintenant une rupture conventionnelle,

et l'on constate déjà des abus,

500 000 conclues en 2010,

en partie a charge de l'Unedic...

Donc pour limiter ces abus,

 il convient de neutraliser le montant des indemnites

à hauteur de ce qui est touché,

 et

puisque c'est un licenciement déguisé,

de ne pas faire beneficier ces rupture conventionnelles de l'indemnisation chômage...

ou tres limitée jusqu'à

qu'une enquête prouve qu'il n' ya pas eu abus ,

et

que le licenciement corresponde bien 

 à une diffculté economique constatée,

et

non à une variable d(ajustement qui fait echapper

  l'entreprise à ses obligations  légales..! 

 

Trop d'abus de part et d'autre, 

tue  le sytème....

il faut que cela cesse ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires