Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:22

Avec un petit retard,

dû à des préocupations plus immédiates

 et

tres personnelles

je m'étais promis de  relater la suite des choses.

Aussi,

 j'ai été invité par le nouveau Président de la Coopé,

Mr C. DUVILLET,

à assister le samedi 3 mars 2012

dans les locaux de la CCI au pôle formation de Strasbourg,

pour nous présenter :

 situation économique, conjoncture 2012,

plan d'action et  plan de redressement.

Le nouveau  PDG est un ancien banquier du LCL;

à ce titre il a été chargé par ses pairs

du conseil d'administrastion de chercher des solutions,

 qu'il a traduit en plusieurs points, avec tableaux,

 même que pour certains, ils sont passés assez vite ,

 pas le temps de prendre des notes,

 bécause d'arès lui,

 pour garder confidentialité,

les négociations n'étant pas closes.

En gros, il s'agit de créer une nouvelle entité juridique,

une société anonyme

où entrerait Leclerc, Casino contacté,

 ne le faisant pas pour le moment,

ensuite 2 filiales, 2 directeurs generaux,

 pour gérer d'une part les 160 magasins ,

 réduit à terme  , à 143 magasins 

et

 aussi d'autre part,

les Leclerc Express et Hyper,

Rond point.

Qui dit SA,

dit Capitaux dans la mesure

où la Coopé ne possède plus de liquidité ou trésorerie. 

 Apres avoir dit les causes de cet  état de fait:

loi LME ,

disparition des marges arrières,

le rencherissement des matieres premières,

l'incertitude de ces coûts,

la perte de confiance des fournisseurs, 

il a fait valoir aussi un plan social:

à savoir passer de 3400 salariés à 2600 salariés,

sans licenciement secs,

des doublons supprimés et de la formation, aussi.

Il a dit qu'il était dans une ligne "gagnant-gagnant"

 chose qu'il a faite en terme de recherche

quand il avait responsabilité a LCL.

Pour les magasins de proximite,

de nouveaux horaires vont être mis en place,

on va vérifier si ceux qui les dirigent

ont  les compétences requises:

 deux statuts existent pour ces magasins:

le salariat et le gérant mandataire;

l'objectif étant que tous à terme passent en statut :

 gérant mandataire

 et

ce sont les produits  de la marque Casino

 qui auraient la primeur, dans ces magasins,

tandis que pour les Express leclerc et hyper,

c'est la Centrale leclerc

et

 les produits qui sont proposés depuis 4 ans

qui continueront  de l'être.

A ma question de savoir si l'esprit cooperatif de la Coop,

 etait conservé: un homme , une voix 

il a répondu par l'affirmative.

d'autant que dans l'ancienne pratique économique :

 les magasins faisant du bénéfice

(maxi coop devenus Leclerc express, hyper et rond point)

compensaient la perte des magasins de proximité,

c'etait cela la diiference essentielle, pour la Coopé, 

avec une entreprise purement CAPITALISTIQUE.

Est ce que les nouveaux venus  continueront d'accepter cela?

La reunion a été muette  à ce sujet.

Concernant le % accepté la Coop detiendrait 66% de la SA,

quand à savoir pour une minorité de blocage,

silence radio à ce sujet,

les négociations étant pas finies.

Une autre entité est créé celle du foncier ,

 important de la Coopé,

dont Leclerc serait majoritaire,

 et

c'est parce que le foncier est important sur strasbourg,

que les banques ont accepté d'aider la Coopé...

A noter qu'une association  régionale de soutien aux coop d'alsace

www.soutien-coop-alsace.org 

 a voulu se présenter aux délégués,

était présente aux portes de la reunion,

mais un refus leur a été opposé,

 le Président arguant que c'e n'etait pas le lieu,

lui même les ayant recu déjà , paraît il,

des semaines, avant notre réunion,

comm il a recu des élus

et

autres responsables de l'Etat,

compte tenu du poids économique de la Coopé

qui est le 2 eme employeur privé de la Région Alsace.

Ce plan de redressement a t il des chances de sauver la Coopé

 et

son esprit ?

IL paraît qu'il n'y a pas d'autre choix.

Il eût été intéressant d'écouter,

ce que propose l'association de  soutienaux coop d'alsace,

soutenu par des élus,

pour confronter les points de vue.

Dommage, cela n'a pas eu lieu.

Reste à espérer que cela marche d'autant qu'une perte

de 115 millions de perte est affichée,

sur les exercices de 2008, 2009,2010, 2011.

j'ai pas oublié mes valeurs essentielles,

 celle de la solidarité,

 et

autre valeur: liberté,

et

j'ai même indiqué à mon adminisrtrateur ,

un ancien greffier du TI de Thann,

que moi,

j'ai jamais eu de chance à ce niveau là,

que la Coopé avait cette chance 

 d'un soutien d'une idée à perdurer,

 et

que lors de l'assemblée générale de section ,

 il faudra que l'on trouve les mots simples,

pour expliquer  ces modifications juridiques et financières,

 d'autant que précédemment

 lors du changement de Centrale d'achat, 

 en 2008, de Carrefour à Leclerc,

les adhérents ont cru que la Coopé avait été vendue à Leclerc.

 II faudrait  pas qu'il y ait  ce genre de confusion

de nouveau à ce sujet.

Voilà l'essentiel de la réunion,

même si je n'ai pas pu tout noter,

ou

aborder en 1h 30 tous les sujets.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lechopied - dans Actualites
commenter cet article

commentaires