Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 17:16

Bel automne pour une tuerie économique et sociale.

En effet, le 7 octobre 2010, à 9 jours de mon soixantieme anniversaire,

 

1)_malgré des irregularitées constatées depuis 2004 par nous,

l'avocat Véronque Duffay de Paris

l'association VERTE FRANCE et son président d'alors, Mr Baranger;

 

2)_ malgré un pourvoi de juin 2010 et dont le Tribunal d'Instance de Thann

a envoyé la teneur par ordonnance le 10 aout 2010

 à la cour d'appel de Colmar,

contestant la non prise en compte de travaux d'economies d'énergie dans valorisation d'un immeuble; 

 

3)_ malgré un FAUX en ecritue PUBLIQUE,

 en la transcription erronée d'un rendu de decision d'ordonnance

 du TI de Thann du 3juin 2010,

FAUX EN ECRITURE effectué par NOTAIRE MAUPOME de Masevaux

et

constaté le 23 septembre 2010, lors de remise

de documents à domicile, apres lecture;

 

4)_ malgré la non prevenance à l'avance ,

mais 15 jours avant seulement de la date de la vente,

de la plublication publique sans que nous soyions informés

et

constations le descriptif erroné

de la publication dans le journal l'Alsace;

 

5)_ malgré les observations que nous avons adressées au juge d'éxécution Philippe Bertrand du Ti de Thann,

9 et 7 jours avant la date de la vente;

 

6)_ malgré nos plaintes déposées au pôle financier Ecofe ,5 à 7 rue des Italiens de Paris du 20 juillet 2010

 et réitérées du 19 septembre 2010

contre Credit agricole Alsace vosges

 et

 leurs representants et contre autres parties,

 avec demandes d'enquêtes preliminaires, demande de constitution de partie civile, etc...;

 

7)_ malgré la réception du 30 septembre 2010, par nous de l'information,

par le vice procureur Patrice AMAR du TGI de Paris, section financière F2,

 selon laquelle de la transmission des plaintes

du 20 juillet et 19 septembre 2010 au parquet du TGI de Strrasbourg

a été faite;

 

8)_ malgré l'existence d'un autoentrepreneur, d'une activité conjointe

et

 la protection du patrimoine et activit

qui aurait dû être respectées,

mais qui a ete ocultée par credit Agricole Alsace Vosges

 et

 Notaire Maupomé;

 

9)_ malgré le constat d'une rescision pour lesion de la valeur d'un immeuble;

 

10)_ malgré la denonciation par Nous d'une sous evalutiond'un bien en 2007, par Expert Meyniel,

que même l'auteur de la sous evaluation dit que son expertise

ne peut servir dans debat juridique,

car non contradictoire et sans visite te effectuée,

de son propre aveu, s'agissant d'un bien de 8 logement et 14 pièces;

 

11) _ malgré le constat que des juges de la COUR d'Appel de Colmar ont CEDE

 aux exigences du Credit Agricole Alsace Vosges en retenant

 QUE L'ACTRACTION D'un BON PRIX à VENDRE;

 

12)- malgre nos interventions au President de la Republique de mai 2010,

au Président du conseil constitutionnel du 19 septembre 2010,pour viols de lois;

 

13)_ malgré lalainte pour malversations sur compte privé et

detournements de paiements de prêts payés,

 sans justifications;

 

14) _ MALGRE TOUT CELA,

le buldozzer de la vente est fixé

 au 7 OCTOBRE 2010.

c'est le constat qu'avec le Credit Agricole Alsace Vosges,

 faisant fi des lois, et qu'avec la complicité e gens de justice

TOUT PEUT ËTRE FAIT;

 

D'autant que maintenant l'ex-dirigeant du Credit Agricole Alsace Vosges est devenu

le n'1 du Credit Agricole, Mr Sander, qui lui même est suspecté de prise illégale d'intérêts,

puisque l'association Verte france , avec son President Mr Baranger a pu constater

qu'il avait beneficié en tant que responsable de CA Alsace Vosges et pu obtenir

des prêts pour 3 entreprises qu'il dirigeait..... 

 

D'autant que le Credit Agricole , par des malversations constatées par Verte France

est passé entre les mailles du filet judiciaire,

qu'avec l'aveu de faux bilans en  septembre 2007, au TGI de Paris,

de l'acquisition du Credit Lyonnais,

que le credit agricole est acteur de produits dérivés,

 avec pertes, sans que leurs dirigeants en soient inquiétés,

 au surplus, refusant de répondre aux AG locale, aux questions posées,

 les refusant, ou tout simplement n'invitant pas "geneurs" à venir,

 comme ce fut le cas ces dernières années, pour nous.

 

Et les avocats dans tout cela?

c'est simple:

 Maître Duffay Véronique, qui se faisait fort de dire que notre bien ne serait pas vendu en2007,

 que j'ai informé son cabinet le 30 septembre 2010

et l'offre de nous defendre, C'est le sILENCE;

Le dernier avocat, en date Maître Spyridonos de Paris,

à qui nous avons payé 1196 uros,

 n' a pas daigné repondre à nos precedents courriers de mai 2010,relatants les débats,

ni même tenir promesse de prendre langue avec partie adverse

 sur le montant erroné du dû demandé par Crédit Agricole

sauf

que le 21 de ce mois de janvier 2011,

Maître Spyridonos, m' a informé par courrier ,qu'il avait   pris langue avec la partie adverse en juin 2010,

et

que celle-ci n'avait rien voulu savoir....

 

il est dommage que l'information ne m'est pas parvenue,

ni par courrier et par telephone,

le secretariat me faisait avoir qu'il n'etait pas là ou en audience....

 

Malchance sur malchance quand tu nous tiens...! 

 

Ainsi est constaté q'une tétanisation existe

 par ceux qui sont censés defendre

 les victimes d'une grosse banque comme le Credit Agricole.

 

 je laisse imaginer, à chacun,

les jours et les nuits d'angoisse

que génère une situation pareille,

où durant 4 mois,

c'est tout seul que l'on est,

 qu'aucun courrier , aucune reponse ne vous vient,

où c'est un rouleau compresseur  d'injustices ,

 d'abandons  que l'on constate...

alors que tout me monde parle de vacances,

de repos et que tout s'arrête

dans nos institutions,

laissant le champ libre aux irrégularités

et

faux d'un notaire,

le m'en foutisme d'un juge d'execution,

où même un procureur s'aventure a dire qu'apres tout

 un faux d'un notaire c'est pas si grave que cela

si le prejudice ne parait pas important...

 etc...

 

 

C'est tous seuls, que nous avons recherché,

constaté les irregularités ,

depuis 2004

et

 aussi avec l'aide

de Mr Baranger de Verte france en 2004,

le seul d'ailleurs qui ait pris la mesure de notre dossier,

et ses fautes,

les autres encaissant de l'argent sans rien faire

 d'autres pour autant.

 

C'est à une justice de classe qu'on a à faire,

une justice de riches,

 à ceux qui ont les moyens de se défendre....

 

Cela illustre la liquefaction de notre système de société,

le fait que l'on ne peut plus compter sur nos institutions

 à partir du moment où vous ne pesez pas lourd

en tant qu'individu

ou entreprise,

face au mastodonte qu'est une banque

 et à l'entregent qu'elle génère,

l'argent qu'elle octroie ou pas.

 

LA LIBERTE DU PLUS FORT

LA MORT DU PETIT,

voici le crédo en place,

au Pays qui se disait

 la Patrie des Droits de L'homme,

Droits aujourd'hui bafoués,

notre histoire le prouve.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires