Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 16:48

Dernier concert pour moi,

 du Festival Baroque de Mulhouse,

 ce jour,

pris par d'autres obligations ,

ce vendredi priochain ,

ne pouvant assister au concert de clôture,

je dirai que celui d'aujourd'hui ,

les "Plaisirs de L'Ill enchanté",

( l'Ill etant la rivière coulant pres de Mulhouse

et

 non" l'île enchantée de Versailles)

dont on fait référence,

pour ce concept musical

 de ce jour.

 

En effet il s'agissait de musique du XVIIIe ,

 jouée à la Cour du Roi Soleil,

dans les bosquets ,

alors que le chateau n'était pas encore tout a fait terminé...

 

C'est une famille de musiciens de Mulhouse,

 MmeGelis-Gay Elisabeth , au clavecin,

 la maman

Marie Gelis , leur fille à la flute à bec,

et

 le papa,

à la viole de gambe qui en ont conçu le programme

avec  2 inconnus pour ma part:

Charles Dieupart( 1670-1740)

et Louis de Caix d'Hervelois ( 1680-1760)

et

aussi Francois couperin ( 1668-1733)

qui ont occupé la 1ere partie;

 

la 2eme étant pour 2 autres plus connus :

Georg Philipp Telemann ( 1681-1767)

et

Georg  Friedrich Haendel (1685-1759).

 

Ce sont sur instruments anciens,

 à la demande Mme Gelis,

 Professeur au conservatoire de Mulhouse,

que ce concert a eu lieu,

 au Musée Historique ,

 sis à l'Ancien Hôtel de ville,

 place de la Réunion,

et

dont Montaigne parle dans ces récits de voyages,

 avec ses peintures murales extérieures...

 

Mais revenons au concert:

plutôt surprenant parfois,

pour des néohytes comme moi,

les sons et les rytmes,

parfois" endormants",

parfois "primesautiers" surtout la 1ere partie...

 

Je ne sais quel a été le "ressenti"

 des enfants d'une ecole ,

 qui étaient invités,

au 1er rang

et

même assis pour certains à même le sol,

 mais je subodore qu'habitués

à d'autres sons et rytmes,

cela a dû être surprenant aussi pour eux...

 

En tous les cas,

 ils ont dû aimer car ils applaudissaient

 même entre les morceaux d'une même pièce....

 

1 concert de 45 mn et 5 mn de pause,

cest pas trop long,

 pour des oreilles peu exercées...

 

Il y eût un bis pour un air entraînant

 avec

 la flûte a bec , clavecin et viole de gambe,

presque facile à retenir....

 

Gageons qu'à l'époque ,

 c'eût été dans les tête un air à la mode....

qui sait ?

 

Cette année,

j'ai battu un petit record personnel,

5 concert sur 6 programmés

du festival baroque de Mulhouse,

 et

l'ensemble m' a bien plu.

 

Merci aux organisateurs,

et

ce qui ne gâte rien,

pas trop dépensé,

ce qui en fait un festival ,

pas du tout cher pour le commun  des mortels,

à l'instar d'autres  festivals,

où le prix devient très élitiste.....

 

Mais chut,

 ne le criions pas trop sur les toits,

"des fois" (pas français)

que cela leur donnerait des idées...!

Partager cet article

Repost0

commentaires