Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 18:59

C'est une semaine haute en couleur

et

désilusions que je vis,

aussi à travers des situations que je lis,

dans le nouvel observateur n° 2410 de cette semaine

du 15 fevrier 2011,

surtout apres le mepris affiché

 à notre endroit par la Mairie de Masevaux,

et

quand on s'aperçoit que c'est tout un système

qui est POURRI, mais LEGAL...

comme le montre l'article de la page 66 à 67;

de la page 68 à 69

et

70 du Nouvel Observateur,

articles ecrits par Thierry Philippe,

Paul Warguin et Dominique Nora,

qu'ils en soient remercies d'éclairer ainsi notre lanterne...

sur la pourriture du système.....

 

Commençons par le commencement:

extraits:

".....la vraie martingale des patrons du CAC 40

est un dispositif légal,

 qui leur a permis de reduire leur imposition annuelle de pluqsieurs centaines de milliers d'euros,

en echange d'investissements industriels ou

 touristiques outre mer"

 

".......En réalité,dans la plus grande discrétion,

un grand nombre d'entre eux ont utilisé cette loi

pour alleger leur impôt sur le revenu,

et même parfois le reduire à zéro.

Parmi les bénéficiaires ,on retrouve deux des managers les mieux payés de France:

Bernard Charles de dassault systèmes

et antonio Belloni de LVMH,

avec des remunérations globales de 8,1

et

7,1 millions d'euros annuels.

Cette niche fiscale a creusé un trou béant

dans l'imposition des hauts revenus.

Son coût pour les finances publiques

n'a césés d'enfler,

passant de 140 millions d'euros en 2003,

à 679 millions d'euros en 2009,

loin devant  les 679 millions du bouclier fiscal"

 

Autres extraits:

" ..ce dispositif a beneficié  à 11 300

contribuables, est profondement inégalitaire:

plus on est riche, plus  on en profite.

Selon un rapport de la  commission des Finances

de L'assemblée des Finances datant de 2008,

44 contribuables se sont partagés

80 millions d'euros d'économies d'impôt.

Plus étonnant encore:

grâce aux investissement outre mer ,

20 contribuables avec un revenu imposable

 moyen supérieur à 2 millions d'euros n'ont pas payé

d'imôt du tout et ont même obtenu un chèque

du Trésor Public de 751 euros en moyenne"

 

Autres extraits:

"....D'autre part, ce système conçu pour aider les PME

profite souvent aux grands groupes (EDF, ACCOR...)

Ce dispositif, plus onéreux que le bouclier fiscal,

n' a pourtant pas suscité les mêmes protestations

des élus de gauche."

"Il faut arrêter les demi mesures et suprimer cette dépense fiscale estime gilles Carrez,rappporteur de la Commission des Finances.

" il vaudrait mieux distribuer des subventions.

Cela  coûterait moins cher à l'Etat"

 

Cela est la presentation du 1er article

de la page 66 à 67.

 

Pour ce qui est

"des secrets d'un jakpot fiscal"

on y trouve:

" Patrick Ouart, un dirigeant de LVHM,

ancien conseiller à la justice de Nicolas Sarkosy;

Franck Riboud PDG de Danone,

Gilles Pelisson,ex-patron d'Accor,

qui ont utilisé des cabinets spécialisés,

comme BLB Associés, un cabinet specialisé

situé place de la Madeleine, pour faire fondre

les impôts des "happy few" du CAC 40,

grâce au Girardin Industriel...."

" c'est un placement à fonds perdus, c'est à dire

que vous ne pouvz pas récuperez votre argent,

mais le fisc vous offre une réduction d'impôt

de 125 à 140, applicable dès l'année suivante.

Si la reduction excède votre imôt dû,l

e surplus est reportable sur 5 ans"

" Un mecanisme incroyablement genereux

pour les riches contribuables avec un retour sur investissement

 de 25 à 40%,quasiment sans risque

et effroyablement onéreux pour les finances publiques:

en 2009 sont coût a atteint 767 millions d'euros,

contre 679 millions pour le bouclier fiscal"

 

"Suivons la piste de  Patrick Ouart  de LVMH:

en 2007, alors qu'il est conseiller à la justice à l'Elysée,

il investit plus de 120 000€ dans sept sociétes

en nom collectif, aux noms corses,

montés par les cabinets Domigestion et BL finances."

En  Décembre 2009, entré chez LVMH,

Patrick Ouart réitère l'opération,

plaçant plus de 180 000€ dans 12 SNC

à vocation solaire ou éolienne.

Avec une mise de 300 000€ ,

il a obtenu une reduction d'impôt

de l'ordre de 400 000€, suivant le rendement

moyen de ce type d'opération".

Il n'est pas le seul:

exemple :

"Franck Mougin, le DRH du Groupe Vinci

(auquel le gouvernement a confié

 une mission sur la simplification du droit du travail)

lui aussi a pu "simplifier son impôt,selon nos estimations,

de plus de 100 000€"

 

"Le Girardin Industriel est si performant

que cetains groupes l'intègrent dans le package de rémunérations offerts à leurs hauts dirigeants,

au même titre que les stocks options,

la retraite chapeau ou les parachutes dorés"

"....plusieurs dirigeants de LVMH, Danone, ACCOR,

Hewlett-Packard, Canal + comme Bertrand Meheut

ou l'ancien N°2 Denis Olivennes,

ex-dirigeant du Nouvel Observateur,

aujourd'hui à la tête d'Europe 1"

 

L'auteur de l'article precise plus loin:

" Parmi les plus recherchés de ces coffrets cadeaux,

ceux fournis cles en mains par une entreprise publique,EDF,

et plus précisement   (EDF EN) ,Détenue à parité

avec l'homme d'affaires Pâris Mouratoglou.

....avec la  Roseraye,

créée en vue d'exploiter une ferme solaire

sur l'ile de la Reunion."

 

" Cette sociéte accueille parmi ses actionnaires

une bonne partie de LVMH,dont le n°2 antonio Belloni

qui mise un peu plus de 417 000€

pour une réduction d'imôt de 540 000€;

ou encore Nicolas Bazire,chargé des acquisitions du groupe

-temoin du mariage de Nicolas  Sarkosy et de Carla Bruni -

avec un apport de 483 900€

pour un credit d'impôt de 630 000€"

"La fine fleur des affaires française peut s'épanouir

au soleil de la Roseraye: de riches dirigeants

du luxe comme fRançoise Montenay,Présidente de Chanel;

ou Yves Carcelles de louis Vuitton;

des cadres d'entreprises publiques

comme Pierre Blayau,patron de Géodis,

filiale fret de la SNCF;

Philippe Crouzet ,Président de Vallourec;

et une volée de banquiers du Crédit Agricole(tiens, tiens,!)

de Rothschild

et 

BNP Paribas,

soucieux de défiscaliser leurs bonus"

 

"Le groupe ACCOr en a aussi profité.

en 2005 et 2006, Sofitel, filiale d'aCCOR,

a fait rénover trois de ses hôtels polynésiens à Bora Bora

 ou Tahiti,en confiant à BLB Associés et BL Finances la création

de trois sociétés en Girardin Industriel".

" succès assuré auprès du gratin des affaires:

de Franck Riboud de Danone, qui a misé plus de 950 000€

pour une réduction de 1,2 millions d'€;

à ené Proglio,frère jumeau d'Henry,le PDG d'EDF;

les patrons de Valéo, Go Sports etc...."

"au total une centaine de contribuables privilégiés

ont pu se constituer un confortable matelas

en avoir fiscal, tandis que Sofitel rénovait ses hôtels polynésiens

aux frais de l'Etat".

enfin, l'auteur de l'article  précise:

" La palme revient cependant à JF services de Janelly Fourtou,

ex-député Européenne, épouse de René Fourtou ,le Président Du conseil de surveillance de Vivendi Universal, "

confirmant à  l'auteur de l'article que les

 "montants de ses investissements atteignaient

fin 2009 la somme de 2,9 millions d'€ ,

de quoi générer 3,9 millions d'€ de réductions d'impôts"

 

" La cour des comptes elle même a sévèrement

critiqué ce cadeau fiscal:

" quand on rapporte le nombre d'emplois créés

à leur coût pour l'Etat et que l'on sait à quel

point certains contribuables sont habiles,

on peut se demander s'il est bien opportun .

de maintenir de telles dispositions",

estimait Alain Pichon, Président

de la 4eme chambre

de la Cour des Comptes,

le 7 octobre 2009,

à l'Assemblée Nationale"

 

Enfin ,selon un rapport de la commission

 des finances de l'Assemblée Nationale,

le Girardin profite à 11 300 contribuables.

"......s'affolaient que 5% des utilisateurs

bénéficient de près de 45% de la dépense fiscale

(coût pour l'Etat)

soit environ 235 millions d'€."

"chacun de ces 555 contribuables réduit son impôt,

en moyenne de plus de 420 000€"

 

" De quoi faire passer le bouclier fiscal

comme une simple session de rattrapage

 pour les nuls en optimisation."

termine Paul Warguin.

 

que penser de tout cela?

 

que notre systeme, bien que legal,

est profondement

injuste et pourri !

 quand on pense que simple citoyen,

on est imposé au 1er centime d'€,

comme nombre de créateurs de richesses,

qui ont risqué leurs bien,

sué ,sang et eau,

à coté d'autres

qui ne possédent pas leurs entreprises,

mais en sont les prévaricateurs

avec des salaires mirobolants,

alors qu'ils pressent le plus grand nombre

avec des salaires de misère, ou au dessus du smig....

 

 

l'actualite en Tunisie

nous montre qu'aucun regime

est à labri de turbulences,

surtout lorsque on s'est montré

comme le meilleur ami d'un dictateur

(Sarkosy)

et qu'il faut que les Français se reveillent,

pour mettre a bas ce systeme pourri,

qui rend plus riches les riches,

et  plus pauvres, les pauvres !

 

D'ailleurs la crise financière a détruit

331 000 emplois en 2009,

et

183 000 emplois en 2008;

en 2 ans les "folies des banques"

auront coûté 514 000 emplois au secteur marchand

(Trésor Public) !

le taux de chômage entre 2008 et 2009

passe de 7,1% à 9,6% de la population active !

 

Ce sont les jeunes et ouvriers

et

les bas salaires qui ont le plus trinqués,

entraînant une baisse de pouvoir

de négociation,

la progression des salaires a ralenti.

 

En precisant"

pendant que d'autres se gobergeaient,

avec arrogance, cynisme..!

 

Et on veut que l'on fasse confiance

en 2012

à cette classe,

nouvelle aristocratie,

qui nous a conduit où l'on est,

dans le mur !

Partager cet article

Repost0

commentaires