Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 11:09

Poursuivons notre tour de table,

et

d'horizon des abus du système Français,

avec le Nouvel Observateur de ce 15 janvier,

où même

"un énarque accuse les élites".

 

Il s'agit d'Eric Verhaeghe,

fils d'ouvrier et haut fonctionnaire,

 qui s'insurge contre l'instrumentalisation de l'Etat

par une caste de nantis.

 

Qui est il?

 

quel est son parcours?

 

Il a 42 ans,fils de maçon,

ancien du lycée Henri IV et de L'ENA,

pur produit de la méritocratie républicaine,

 ex-fonctionnaire du ministère de l'éducation nationale

aujourd'hui Président de l'APEC

et

chargé des affaires sociales à la FFSA,

le lobby des assureurs.

 

Que dit il ?

 

"il faut briser l'omerta,

reconnaître que l'on s'est trompé,

et

expliquer que nos choix sont dangereux"

 

"Que le politique est devenu l'esclave de l'économie"

 

"la mondialisation heureuse est une fable créée

par une élite qui est la seule à en tirer profit"

 

"L'Etat Français n'est plus un recours

puisqu'il est lui même devenu l'instrument

de prédation d'une aristocratie politici-administrative

qui a perdu le sens de l'intérêt public"

 

Les convictions de cet homme font désormais

de lui "un paria"

 au sein de sa propre caste !

 

 il a d'ailleurs demissioné le 12 janvier de l'Apec,

du Medef

et

laché ses mandats de representant patronal

dans les organismes paritaires

(Agirc,Cnav et Unedic)

histoire de ne plus assumer

de solidarité avec le monde patronal,

et

".....durant l'année 2008,

j'ai mesuré le poids effectif réel de cette aristocratie

dans les décisions,

 et

sa capacité à reporter sur le peuple

le prix de ses erreurs!"

 

Coté politique,

 ce haut fonctionnaire n'appartient à aucun camp,

puisqu'il dit:

" l'offre des partis ne répond pas aux grandes questions

qui se posent à la France"

 

 Pourquoi, agit il ainsi ?

 

"un sursaut républicain pour éviter de basculer

dans les ténèbres,

avec la montée des fanatismes politiques et religieux !"

 

"je propose une rupture profonde",

 

" une révolution de la fiscalité et du systéme educatif

ainsi que la transparence totale

sur les émoluments des employeurs

et

l'idendité des détenteurs de la dette publique"

 

Dans son livre

"jusqu'ici tout va bien !"

 sorti le 13 janvier 2011,

 il y a des morceaux choisis:

 

"L'espèce de fatalisme oligarchique où nous vivons....

est un trompe l'oeil qui cache un asservissement

de la population

et

une subordination collective à quelques profiteurs"

 

"La vague de privatisations que la France a connu

à partir es années 1980 a permis à une noblesse d'Etat

d'accaparer la direction des grandes entreprises"

 

"Sous couvert de mener de grandes réformes

économiques libérales

 une aristocratie a dévoyé notre régime démocratique

et

l'a capté à son profit"

 

"Cette élite s'est enrichie massivement

en phase de croissance positive ,

et

fait rembourser ses pertes aux citoyens

assujettis en phase de récession"

 

"Trés largement pour préserver les taux de profits

de cette aristocratie,

les sociétes industrielles ont laissé se developper de nouvelles catégories de miséreux,

qui représente une part croissante de la population"

 

Sur le MEDEF:

" Les enjeux économiques de la création d'emplois

sont pour le reste très peu traités avenue Bosquet,

voire complétement ignorés,

sauf la litanie des allègements des charges"

 

" Le contrat de travail est un espace d'opression

et

d'inégalité entre les citoyens."

 

C'est presque un miracle qu'un ex du sérail,

ait ouvert les yeux pour lui même

et

pour nous tous,

démontrant le systéme pernicieux que nous subissons,

 chacun à notre niveau,

que ce soit dans le domaine de nos communes,

de l'Etat,

de comment le pouvoir SARKOSYSTE

continue à prendre les citoyens

pour des NAIFS,

des CONS,

des MOUTON à tondre allègrement !

 

Une Révolution des consciences est en marche....

 

Qu'elle renverse ce sytème

et

ne plus croire ceux qui depuis

 40 ans

nous ont mené dans le mur !

 

Comme en Tunisie, réveillons nous  ,

surtout que le pouvoir Sarkosyste,

la seule aide qu'il ait proposée

ce soit par la bouche d'Alliot Marie,

l'aide "du savoir faire" pour "mater le peuple"

 

et

 

que l'on se souvienne que SARKOSY

est

et

etait l'ami de BEN Ali,

il y a encore quelques mois  !

 

Même si maintenant,

en pleine hypocrisie et opportunisme

 il veuille geler les "avoir" du dictateur en fuite....!!!!

 

INDIGNEZ VOUS !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires