Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 11:16

Un peu de beauté et de rêve dans ce Monde de BRUTES.....

 

cela ne fait pas de mal à nos neurones

 et

à notre ventre,

deuxieme "cerveau" de notre corps

et

siège de nos émotions.....

 

c'est ainsi qu'hier soir,

grâce à mes "amis danseurs",

 anciens pensionnaires de l'Opera du Rhin,

l'un ancien maître de ballet  de l'pera du rhin

et

 ancien 1er danseur de l'Opéra de Paris,

et l'autre,

ancien danseur de l'Opéra du rhin,

donc dis-je

 grâce eux et à leurs invitations,

et

paiement des billets,

nous avons pu assister, à la diffusion en différé,

de l'Opera Bastille,

avec

le corps de ballet de l'Opéra de Paris,

aux prestations de

 José Martinez,  danseur étoile dans le rôle

de Siegfrid, le Prince

de Agnes Letestu,

 dans le rôle de Odile/Odette

de Karl Paquette,

dans le rôle du precepteur et ROHBART....

 

Epoustouflant de légèreté,

de grâce, de fluidité,

avec en prime pour Nous,

les plongées des cameras "vu d'en haut"

si je puis dire des evolutions

 sur le parquet, du corps de ballet des cynes

et autres evolutions,

ainsi  que les details des visages,

des expressions,

des pailletés des tutu,

des details des lacets des cheville

 de la danseuse étoile Agnes Letestu..

des habits des ambassadeurs,

des robes de danseuses,

les caractéristiques des "fouetés,

arabesques, adages "

et

autres termes techniques

qu'emploient le sérail des danseurs...

toutes choses,

que l'on ne voit pas d'ordinaire ,

dans la salle ou d'un balcon..

 

On peut dire que nous étions

"aux premières loges" ! 

 

Nous entendions,

le public de Bastille applaudir,

à certains moments,

comme les pas de deux ou à trois,

ou prestations seules...

dommage que n'avons pas pû en faire autant,

même à la fin....!

 

Merci à l'Opera de Paris et son corps de Ballet ,

 ses "étoiles",

 Mme Lefevre,directrice de la Danse,

 Mr Patrice Bart,

 fr3

Kinepolis de Mulhouse,

 de nous avoir offert ce spectacle

"mousseux" ,

"leger"

comme des bulles de champagne....

 

et

 

 puis c'est pas fini car d'autres spectacles vont suivre...

comme

 

Casse noisette,

Caligula,

La leçon de danse et Gisèle,

les enfants du Paradis,

Coppelia,

Don Quichote,

 

 jusqu'en juillet 2011.....

 

Oui, dans ce monde brutes,

les danseurs sont aussi ceux qui nous font encore rêver,

pourtant leur metier est dur,

frisant le parfait, la perfection,

leur métier leur prend tout,

pour notre seul plaisir,

pour faire renaitre dans nos yeux,

 l'emerveillement de nos yeux d'enfants,

l'âme de l'innocence,

aujourd'hui disparue...

pour beaucoup d'entre nous.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires