Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 14:52

Ce festival  qui a pris sa vitesse de croisière,

surprend toujours:

vendredi soir , le 13 mai 2011, 

au concert d'ouverture, au Temple Saint Jean,

c'était  Bach et Scarlati avec l'ensemble:

Le Concert de l'Hostel Dieu de Lyon

dirigé par  Emmanuel Comte,

avec 6 voix d'hommes ,4 de femmes:

2 haute-contre, 2 ténors et 2 basse

4 mezzo soprano,

 un spectacle de toute beauté.

 

Mardi 17 mai

ce fut  l'ensemble les Délices Françaises ,

 variation autour de l'Amour,

au Musée de l'impression sur étoffes,

 flûte à bec, harpe baroque et percussions,

alterné de sonnets de Shakespeare 

sur des airs de ses contemporains

ou

de son siècle:

 Purcel, William Brade,william Byrd,

Jacob Van Eyck, John Dowland, Thomas Morley,

tout cela executé  par un trio jeune: 

 une jeune fille  Margot Humber, avec flute à bec et instruments d époque ;

harpe tenue par un garçon ,

Louis Capeille, de la Drôme,

et

un Alsacien Thomas Holzinger

aux percussions diverses et variées.

 

Je fus transporté à quelques siècles en arrière

et l'atmosphère du lieu,

avec son histoire ,

ses tissus imprimés,

ses tableaux sur la mode ,

donnait  une alliance de diiférentes sensations

et

de sérénité.

 

Ce soir j 'ai retenu ma place

pour les Délices de Venise ,

 un apéritf concert,

au musée de l'Impression sur étoffes  ;

puis demain soir ce sera

le Prestige de la Trompette avec Frédéric Presle ,

 au Temple Saint Paul,

qui a déjà joué au festival d'orgues de Masevaux

et

avec un organiste de talent qui  est titulaire  de celui de Masevaux:

 Christian Robischon.

 

De cela je parlerai dans un prochain article.

 

Ainsi qu'on le voit,

 l'art musical emplit la ville,

et

la vie est moins "moche" quelques instants..!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires