Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 18:16

Depuis le 14 juillet 2011,

je viens de faire une série de sejours bien-être,

mais ce que je déplore c'est la lenteur du paiement

des séjours au prestataire,

car si les clients ont déjà payé,

pour certains depuis très longtemps,

au Guide des sensations DOZE,

pour nous,

on doit envoyer les bons ou billets d'activités,

pour se faire payer, c'est la règle.

 


Eh bien j 'ai pu constater que même Doze

ne répond même pas au courrier ni mail

pendant la période où nous sommes

ce qui fait que le séjour

de la première quinzaine de juillet 2011

n'est même pas encore réglé,

alors que les accords stipulent un paiement

dans les quinze jours qui suivent l'envoi des billets.

 

Le paradoxe dans tout cela,

c'est que le prestataire de service

est payé le dernier.

 

Par exemple pour mon séjour de 160€ pour deux personnes,

que paiera un client,

Doze encaissera le tout,

et

prend 44€, soit  27,50% de commission,

de cela je retire pour repas et hebergement,

50€, pour octroi des remparts

soit pour "l'activité soins" un brut de 66€

duquel je retirerai 21,22% de charges en tant

qu'auto-entrepreneur, soit 14€,

lorsque les 116€ m'auront été payé,

puisque que l'on paie sur les encaissements.

 

Mais entre-temps j'aurai fait l'avance des frais

pour achat pour repas

et

petit dejeuner.

 


C'est là qu'on voit qu'il faut une gestion rigoureuse,

qui ne soit pas pertubée par des paiements en retard,

comme c'est le cas actuellement.

 

Il paraît qu'il existe 350 distributeurs

de coffrets cadeaux,

pour eux, c'est une formidable

"machine à cash" ,

car eux encaissant tout de suite les commandes,

les bénéficiaires des billets cadeaux,

choisissant les dates après,

voire des mois après ,

pour les distributeurs ,

cela laisse le temps

de faire fructifier cette trésorerie,

n'est ce pas?

 

Il y a quelque chose de déséquilibré dans le système.

 

D'autant que moi, je fais l'effort d'être ouvert toute l'année,

de ne préférer aucune période, pour les uns ou les autres.

 



Partager cet article

Repost0

commentaires