Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 13:01

Depuis des années que je suis l'activité financière

et

pour en avoir ete victime....

(voir mes précédents articles

consacrés à cela)

donc dis -je depuis ces années,

et grâce aussi,

 à Jacques Cheminade,

economiste,

que j'ai rencontré

personnellement ,

chez moi,

donc, grâce à ses analyses pertinentes,

 

(malgré qu'ont l'ait spolié et ruiné,

pour s'être presenté à l'élection presidentielle de 1995 ,

que le conseil constitutionnel n'ait pas validé ses comptes

 alors que l'on fait cela pour Balladur et Chirac,

qui eux, ont, su comment faire ou obtenir,

 la validation des comptes de campagne ,

alors qu'aujourd'hui il apparaît 

 que leurs comptes ne sont pas aussi clairs

comme de l'eau de roche que cela ....affaire Karachi en cours.)

 

Il en reste pas moins que les solutions

qu'il préconise avec LaROUCHE,

sont les seules qui pourront sauver de la ruine

les Peuples d'Europe

et

les autres pays,

a savoir la mise en liquidation judiciaire

des dettes de speculations des banques ,

les mises à l'écart de tous ceux qui de pres ou de loin ,

ont generé cette crise,

et

il suffit d'aller sur son site,

"solidarité et progrès",

pour faire l'effort de comprendre ce qu'il faut faire..

 

Bien sûr l'appel de Cantona a fait un flop,

c'etait prévisible...

d'autant que la plupart des gens,

vivent à credit, avec un mois d'avance...

que les conditions limitatives existent de retrait superieures

à 1500 euros,

quand certains en ont la possibilité ,

que la mobilité bancaire coûte cher,

 (une emission de France Inter et l'AFB ,

 l'ont relevé

dernierement, un matin ,

à l émission de "service public" de France Inter..

 

Alors ne peut on rien faire?

 

Non, ce serait désesperant !

 

 Mais d'abord il faut agir de faire en sorte de "punir"

ceux qui ont fauté:

Credit Agricole, avec Calyon,

Banque Populaire et Caisse d'epargne avec Natixis...

 

Petit à petit,

se tourner vers des banques coopératives ou solidaires,

type Banque Cooperative ou NEF,

( à elles de developper

un service similaire aux autres banques)

en faisant pour ceux qui le peuvent,

les transferts nécéssaires...

 

Ensuite faire pression d'ici 2012,

les elections présidentielles approchant..

de faire en sorte qu'il existe une separation bien distincte

entre banques de dépôts

 et

d'investissement..

et

que celles de dépots:

virement de salaires ou autres ne puissent plus spéculer,

ou  ne puissent  plus placer l'argent sur les marchés...

 

A la rigueur ,

tolérer des placements en obligations d'ETAT,

placement de bons pères de familles

qu'une banque ne puisse

 faire et l'autre

 

mais seulement : 

 

l'un ou l'autre .

 

Pour ceux qui choisiront les banques d'investissement,

ce sera à leurs "risques et périls"..

la solidarité nationale

 ou autre mutualisation sera interdite,

car  c'est trop facile et cela fut trop facile :

"on privatise les bénéfices,

et

on nationalise les pertes"

comme cela fut le cas depuis des années 

et

en type de moralisation: 

il faut qu'il y ait une pression

de telle sorte que tous les dirigeants

des banques fautives,

 surtout quand elles appartenaient

ou

se revendiquaient du système "mutualiste"

type Credit Agricole,

 Banque populaire ou Caisse d'épargne,

 que tous les dirigeants ayant de près ou de loin,

 participé à des moyens de spéculation éhontés,

comme ruinant des petites épargnants,

ayant "pourri" par des créances,

des "avoirs"  comme les subprimes,

en France ou à l'étranger,

que tous ces dirigeants

donc

soient poursuivis, 

traduits en justice,

devant des" jurés citoyens",

choisis parmi des victimes du système,

 les juges n'ayant qu'un rôle  de conseils

 des normes de jugement,

car malheureusement,

il a été souvent le cas de de constats de complicité passive,

de trafic d'influence,

(j'en ai ete victime)

de connivence de procureurs ou juges,

 pour ne pas dire plus,

avec le systeme bancaire,

surtout quand de façon Régionale

le ou etablissements pesent ou ont pesé

d'un poids certain....avec

L'ETABLISHMENT comme on dit..

et

que tous leurs" avoirs" des dirigeants ayant fauté,

 soient confisqués:

 type parachutes dorés

ou

retraites  dorées

qui n'auront été que le fruit de spéculation

 ou

gains faramineux retirés

"d'effets d'aubaines" ,

"de delits d'initiés",

 de" savoir financier"

étant à la souce de ceux qui faisaient,

ou

ceux qu'ils faisaient,

 avant que le pot aux roses soit découvert en 2008,

avec Lehman Brothers et consorts...

 

Voilà une vrai Révoluton silencieuse,

efficace,

et

de régulation et de moralisalion

que pour les prochains mois,

 i

il faudra faire,

tous ensemble....

pour que la cupidité,

n'ait pas le dernier mot,

comme ce fut le cas jusqu'à présent,

malgré les promesses et lres mesures ineficaces

des politiques qui ont echoué,

à calmer les ardeurs des "speculateurs de toutes sortes."..

qui ont trouve les parades pour continuer

à contourner les lois, comme l'a prouvé

un dernier article du Nouvel Observateur

dont je e suis fait l'écho,

ici,

il y a quelques semaines,

dans ma rubrique

"affaires financières"

 

Partager cet article

Repost0

commentaires