Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 16:41

Ce matin,mon corps sautait dans le lit

secoué par spasmes,

les larmes qui coulaient de mes yeux me brûlaient,

c'était comme un trop plein qui demande à s'épancher....

 

faut dire que ces dernières heures

la vie ne m'a pas fait de cadeaux.....

 

 

1)entre un avenir à 6€ par jour...de retraite;

 

2)une decouverte d'un gars aidé,

en pleine après fumette avec 5 autres olibrius

connu pour êtres des drogués ou parasites du systeme,

à Masevaux

le sol jonché de mégots, les taches sur moquettes,

les residus de boites de boissons..

le delire ou l'absence de réaction du quidam,

dans un studio mis à sa disposition, il y a 5 mois

pour lui permettre de rebondir, en mieux....

c'etait le deal....;

 

3)le m'en foutislme

et

le mensonge de l'assistante sociale Arnold

concernant un dossier pal clos, accepté,

ce qui s'avérait faux;

 

4)l'annonce de depart d'un autre locataire,

sans precision de date;

 

5)le constat de se faire "baiser"

avec la complicite de service social;

 

Cela fait beaucoup..

 

il pleut comme àGravelotte, d

es emmerdes en veut tu, en voilà!.

 

oh c'est pas pour me plaindre,

 il y a pire sans doute,

mais le corps qui me porte n'en peut plus....

 

bien sûr j'ai le choix entre le suicide,

 les medicaments,

la violence contre moi ou d'autres,

que sais je....?

mais j'ai pas encore choisi.....

 

Faut que cette souffrance s'apaise, si je le peux...

 

Les medecins,

comme tous les responsables, ils en ont rien à foutre,

ce sont des gens âpres au gain,

l'argent c'est tout cela qui les interesse....

 

souvent ,

 je me suis penché sur les raisons du nombre de suicides

dans la vallée de Masevaux,

et

j'en ai reçu aussi ,

qui l'ont fait après plusieurs années,

être passé chez moi,

je me suis senti coupable de n'avoir pas pu eviter cela..

car dans les confidences

je sentai poindre un desespoir profond,

mais dans les moments que je passe en ce moment,

où l'on s'aperçoit

qu'on reste entouré de rien,

sinon de profiteurs,

de choses tellement injustes,

de m'enfoutisme,

de manque solidarité réelle,

d'empathie,

que tous les beaux discours des élus,

sont vides de sens et de concret,

oui, on mesure vraiment à quel point

le départ pour un autre monde peut être la solution...

 

Quand on fait le bilan de sa vie,

et qu'on s'aperçoit qu'on a tout raté,

que les valeurs pour lesquelles on s'est battu, c'est pinups, 

que ce sont les magouilleurs,

 les fainéants, qui sont aidés,

que vous vous êtes bon à devoir survivre à en crever à 6 € par jour,

pour votre retraite,

le bilan n'est pas fameux..

à coté de ce que vous ont tous pris,

en terme de racket,

  les systemes de protection sociale ou chômage,

les impôts locaux ou nationaux  sur vos richeses créées,

les  banques toutes votre vie,

sans compter tous les services rendus,

et

qui vous ont donné le seul droit de recevoir

les coups de poing dans la gueule

en terme de remerciements,

oui, le bilan n'est pas fameux..

 

C'est un dégout qui vous envahit....

 

Pourquoi tout ce cheminement pour rien ?

 

 pourquoi toute cette energie dépensée?

 

pourquoi cette soif d'amour à donner, meprisée?

 

pourquoi ces dons, de ma nature,

 à soulager, à ecouter, à detruire bientôt?

 

que n'aurais je pas dû, disparaître,

comme cela etat prevu à 7 mois,

Pourquoi avoir echapé à la mort par deux fois, pour ce gachis?

 

Pourquoi cette foi ,

qui s'étiole maintenant,

celle qui m'a fait tenir si longtemps?

le Monde,

et mon Pays, et ses créatures, me donnent tellement la nauséé,

que je me pose vraiment la question du continum du chemin....

Même Dieu, n'a pas tenu sa promesse de 1998,

que j'ai rencontré dans le divin,

avec la respiration holotropique....

(voir article à ce sujet)

toutes ces iniitations à soulager, avec mes mains,

"ton enfant , c'est tes mains)

et

à part ces quelques 23 sejours de 2010,

c'est pas glorieux......

 

 

Alors , est ce que cela en vaut encore la chandelle...

Donner ,donner, donner, mais n'avoir rien en retour

sinon le mepris?

Partager cet article

Repost0

commentaires