Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 14:17

Ces deux jours ci ,

 j'ai ete gaté:

 j'ai revu grace au Tour de France,

l'Auvergne et sa chaine de Puy,

que j'avais connu,

de 1963 à 1966, Au Lioran,

à l'époque un tout petit hameau

 de 4 à 5 maisons sur bord de route

 +

 Notre maison de vacances,

que Mr Mass louait pour nous,

(garçons de la Bodinière, de Trélazé, pès d'angers),

en face de la gare,

et

 la Prairie des Saignes était notre terrain de jeu,

 vierge de toute habitation....

et

aujourd'hui ,

j'ai  découvert

que celle-ci etait bien habitée

avec moult immeubles,

et

même que jean Pierre Castaldi

est resté accroché au télésiège,

en panne,

celui n'existant pas à l'époque.

 

Je sais par ailleurs que Pompidou,

 natif de Monboudif, 

 et

député du Cantal,

avait décidé après 1966,

 d'en faire une station de vacances d'hiver et été....

 

Les  reportages d'aujourd'hui,

pas assez nombreux à mon goût,

ne m'ont pas montré le Lioran historique....

avec cette petite auberge ,

 magasin de souvenirs,

 sur le bord de la route,

le petit hotel ou auberge,

près du tunnel du Lioran...

la maison de vacances qui donnait sur la gare....

et

 bord de route.

 

J'ai ete décu de voir

ces constructions laides sur la Prairie des Saignes.

 

Faut dire qu'à l époque , sans doute,

 après 1966, où cela a été construit,

 l'environnement et la qualité urbanistique

 n'étaient pas sans doute des préocupations majeures...!

 

Mes copains de la Bodinière d'alors ,

s'en souviennent ils

de ces jeux, promenades, de ces randonnées ,

 au Puy Mary, 

avec ces pierres au bruit de vaisselle,

le puy Griou, le Griounou,

le Plomb du Cantal

et

 ces burons où l'on nous montrait la fabrication du Cantal,

la descente sur Laveissière....

 

Mais tout de même

 que c'est bon de revoir ces lieux

d'un bonheur perdu,

d'une insouciance rieuse,

de cet air pur

et

 la jovialite

de ces auvergnats du Cantal.

 

Puisse un jour y retourner avec mon Bayou,

faudra que je puisse économiser longtemps,

avec ma petite retraite,

pour lui faire voir, tous ces lieux,

14 jours ne seront pas de trop....

 

Qui sait ,

 parfois les miracles,

cela existe.

Partager cet article

Repost 0
Published by lechopied - dans Tourisme
commenter cet article

commentaires