Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 18:37

C'est le mot d'ordre de l'émission, tout à la fin ,de l'émission "Toute une histoire" de ce jour lundi 24 janvier 2014.

le témoignage de personnes "ma vie est devenue un conte fées" a illustré ce titre.

Cela change  des autres émissions où le malheur cotoie l'absurde, la malchance, la haine ou la jalousie....

Pour l'une ce fut la rencontre de l'Amour avec un médecin Americain il y a eu 28 ans....

Pour l'un ce fut la descente economique avant de rebondir avec une entreprise de produits, située à Monaco...

Pour une autre, la danse et la rencontre avec un père de substitution en la personne d'un chef de compagnie de danse et d'un professeur de danse, ont fait jaillir son r^ve, avant de devenir auteure de livres à succès relatant ses expériences....

La psychologue de service explique que l'on porte tous un rêve en nous, mais que la peur de l'inconnu, parfois nous fait  de ne pas saisir les opportunites ,les occasions qui se présentent, et l'on ne force pas sa chance qui se présente!

Et ce fut l'occasion de la conclusion "soyez artiste de votre vie" !

c'est vrai, parfois, c'est sans filet, et cela coûte cher.....

ce fut le cas pour moi, qui avait semble t il, avant 1988, où un travail, une position sociale, une utilité sociale, mais ilme manquait quelque chose à ma vie....

Après 1988, ce fut la creation de ma première entreprise jusqu'en 1993....

je decouvrais à cette occasion d'autres potentialites en moi m^me: don de magnetisme ,de guérison...

ce fut un parcours dur, semé d'embûches.....

Souvent l'on m'a posé la question " ne regrette tu rien? "

la réponse est souvent complexe.

je pourrai répondre: oui, dans la mesure où si j'étais resté à l'usine, dans mon confort d'un salaire qui tombe tous les mois, une utilité sociale etant syndicaliste: engagé aux syndicat et acteur de changement; qui dit salaire assuré, dit reglement plus facile des emprunts et l'évitement de ce que j'ai eu à souffrir après, et enfin une retraite d'au moins 800€ par mois, comme les copainsau lieu de 176€ mois, plus 100€ de complementaire, comme maintenant, n'ayant pu cotiser pendant 21 ans etant gérant non salarié de ma sci....

je pourrai repondre non, dans la mesure, où le fait de m'être lancé, m'a fait connaître d'une part des métiers que je connaissais pas sur l'esthetique, la forme et enfin le bien être où je me suis formé, j'aurai pas connu tous les gens qui m'ont apporté beaucoup, j'aurai pas inventé mes séjours bien être

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lechopied
commenter cet article

commentaires