Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 21:10

Invité, par la Mairie de Masevaux,

hier soir, 

lors de la reception des forces economiques

et

entrepreneurs de Masevaux,

j'y suis allé.

oh pas d'annonces d'investissement grandiose ou important,

sinon, des ameliorations

que ce soit en terme de refection,

d'aménagement quartier par quartier,

car 2012,

avec ses incertitudes ne se prête pas

ou

 plus aux grands investissements.

Le Maire de Masevaux

qui est aussi Conseiller General,

est associé au Conseil Général

à une section économique;

lui même entrepreneur,

il a le regard acéré pour appréhender

toutes les composantes de notre Région

et elles sont nombreuses.

Il avait associé a sa réunion ,

le Président du Conseil General,

 qui après forte congratulations ert remerciements

à son "ami" et collègue" du Conseil General

nous a brossé un portrait de notre Region des 3 frontières,

où j'ai appris que notre pôle d'actraction economique ,

est de + 3 millions de personnes,

alors que celui de Strasbourg n'est que de 700 000personnes.

    Savez vous que pour prendre Bale,

comme exemple, le revenu par habitant

est semblable à celui qu Quatar?

    Que pour nos investissements

comme celui du tgv Rhin-Rhône ,

la suisse y été associée pour plusieurs millions d'euros,

et

que pour d'autres futurs investissements,

elle pourrait y être , ainsi que l'Allemagne.

    Mais pour la Suiise se présente un ecueil de taille:

la question de l'Euro-Airport, de Bâle-Mulhouse, 

qui n'a à ce jour pas de réponse précise.

    Mais au fait de quoi s'agit il?

Tout simplement d'un changement de regles sociales

regissant le droit du travail ,

au regard de la decision de la cour de Cassation

qui a rendu une décision comme quoi

c'est le droit du traval français qui doit s'appliquer,

alors que depuis 1949,

c'est le droit Suisse qui s'y appliquait ,

au nom d'un arrangement idoine.

    Par exemple pour les heures,

le droit  du travail Suisse est de 42h semaine,

pour la France c'est 35h.

    Là est le dilemme,

faudra t  il payer l'antériorite et suivants?

    Pour la Suisse c'est un surcoût qu'elle ne veut pas.

Avec la menace de délocaliser.

c'est + 3000 emplois concernés pour notre Département  

(qui à plus de 300 villages ou entites d'habitants concernées)

et

aussi la non particpation aux prochains investissements ,

2eme tranche rhin-rhone prévue, par exemple.

    Il enva de même du projet du Conseil Unique d'Alsace,

censé remplacé les 2 departements, 

où le President du Conseil General,

à ma question de garantie de proximité

et de n'être point avalé par une super-structure,

 a répondu qu'il n'avait pas recu de garantie en ce sens

à ce jour et que si il n'était pas écouté,

 cela ne se fera pas.

De mëme qu'il n a point reçu de réponse de Sarkosy,

lors de sa dernière venue,

où il a difficilement pu avoir quelques minutes d'entretien, 

au sujet de l'Euro airport

où il lui a dit clairement

que les 3000 emplois concernés par le départ d'entreprises,

ce serait aussi 3000 voix en moins pour lui...

 A bon entendeur salut ,

semblait lui dire le Président du Conseil General...!

Enfin, le Président  Chatles Buttner ,

nous a clairement dit , que faute des franferts des moyens par l'Etat,

 pour le rsa,

et autres obligations relevant de l'Etat,

 c'est TOUS LES FRANCAIS qui PAIERONT LES DETTES,

QUI SERONT CONCERNES,

au travers de nos impôts directs ou indirects. 

Cela a le mérite d'être clair,

 mais cela nous avions pu le voir,

car après la promesse de la disparition de la soi disante

TAXE PROFESSIONNELLE,

elle a ete remplacée

par la taxe CFE d'un même montant à 20€ près,

 pour ce qui me concerne,

pour mon activité locations et séjours.

D'ailleurs ,

 recemment j'ai fait un calcul que sur 36 mois de locations,

 plus de 7 ,5 mois sont pour les impôts indirects

et que si y ajoute les depenses contraintes,

c'est 33,5 mois qui y sont engloutis......

C'est dire ce qui reste pour le revenu locatif d'une année.

Commencée à 20h30,

la réunion des voeux s'est terminé à 21h30,

j'ai bu un verre de vin et mangé une tranche de cake,

et

suis parti, non sans avoir salué le maire à  mon départ

et

à 21h45,

j'étais à la maison.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lechopied - dans Actualites
commenter cet article

commentaires