Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 09:21

hier soir ,j'ai fait l'effort de regarder la 2eme chaîne..:
il s'agissait d'une émission concernant notre Terre ..
et les dégats que notre Agriculture intensive a laissé..

je conseille à tous ceux qui ont encore une conscience..
de la regarder dans sa rediffusion prochaine...

Notre comportement individuel y peut quelque chose:
que ce soit dans note manière de consommer, que d'acheter: 
(amap, ou fruits ou légumes de saisons,
ou qualite à choisir de viandes..)

mais ce qui est scandaleux, 
c'est l'empoisonnement 
VOLONTAIRE, 
CONSCIENT, IRRESPONSABLE,
que les gouvernements successifs 
ont autorise dans nos Iles 
de Guadeloupe
 et Martinique..
induisant pour des générations une ruine de la Terre  , 
des Eaux et des Vies abimées..
par une recrudescence de cancers, de maladies , 
inconnues jusque là ..
 et qui depassent les normes habituelles..
où l'escuse même:
 "je ne savais pas" 
ne peut être introduite
puisque en 1976,
 à l'époque ou les USA interdisait le chlore incriminé..
la France,
 par ses gouvernements successifs jusqu'en 1991,
 (15 ans) 
a autorisé ce POISON, consciemment..

2 hommes courageux dont j'ai oublié les noms, 
ont introduit plainte..
et
 une Cour d'appel a retenu recevable, 
la plainte..

Arriver à ce resultat est appréciable 
quant on sait l'imbrication du "politique"
 et des lobbys 
et personnels judicaires habituels (procureurs)
quand il s'agit de faire reconnaitre ce genre de démarche..
comme l'a illustré récemment le probleme de l'amiante 
et les complicites conscientes
pour TUER, 
au nom de la rentabilité 
et 
du profit à court terme!..

Et ce pendant 50 ans..!

Ce qui est plus surprenant
 c'est que ce phenomène 
( empoisonnement au chlore en Martinique et Guadeloupe )
 n'a pas eu l'écho dans nos médias:
la 2em chaine, ou TFI ou Fr3..
dans les éditions de 13 h ou du soir..
quand on sait que pour d'autres articles
 de moindres intérêts,
la redite est constante ,
voire assommante,
quand il s'agit 
de chanter la gloire 
ou decheance 
de tel ou tel individu 
ou évènement !!!..

Bravo à Altus Bertrant 
d'avoir  soulever ces problèmes ,
cela nous change des langues de bois habituelles 
de nos medias..
et de l'inféodation habituelle 
de ceux ci aux lobbys...
de tous bords!

Billet d'humeur du jour!

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 17:07

Uune belle invention que cette idée..
on en mesure tous les jours d'hiver la portée
depuis 22 ans déjà..
et on se demande de manière retrospective 
et s'ils n'existaient pas ,qu'est ce  qu'on  ferait ?...

Pourtant on peut parfois mesurer des abus,
 çà et là
et on ne peut l'éviter..
j'en ai eu l'illustration cette année ,
avec une personne qu'on a voulu aider..
(et qui nous a roulés)
et qui en a profiter indûment..
mais souvent ce sont de habitués qui savent si bien pleurer
que l'on se sent obligé de les aider..

et il y a ceux qui n'osent faire la démarche d'aller quémander..
parce que leur éducation le leur interdit 
où la honte aussi de l'entourage:
 " et si cela se sait? tu te rends compte?"
surtout dans les petites communautés comme celle de Masevaux...!

c'est pour cela que j'ai osé titrer: 
Solidarité ou Opportunité???..

La france est la soi disante 5eme puissance Economique
et parfois j'ai quelque honte à être Français..
quand je m'apercçois, que travailler, ou être retraité pour certains
ne suffit plus son homme ou femme pour se loger ,
 se nourrir 
décemment!!

Où France est tu descendue?  
Que tu ne sais plus donner à des millions de gens
les moyens 
de vivre de façon décente? 
telle est la question?

Que n' a t on fait ? 
et ces hommes politiques de tous bords 
qui ont laisse les choses perdurer..
Il est grand temps de redonner du sens aux choses simples:
travailler, eduquer, solidariser
mais pas faire en sorte que ce soit les "civils"
 qui doivent se substituer
à des carences de la société..

on ne doit pas faire en sorte que les restos 
et les autres solidarités
soient une fin en soi... 
un pis aller à nos lachetés, à nos egoismes de classe..

Redonner le sens au travail bien fait,
et pas à l'argent trop facilement gagné ..
(Bourse, speculation,et jeux..))
mais à l'amour d'une tache choisie et non subie
et que tous les efforts faits par le travail soienrt décemment remunérés..

Bien sur toutes societes genere des "dechets" "des manqués" 
mais on ne doit pas les considerer comme devenant la "norme"..

La charité doit pas devenir la chose obligée..
la normalité.. 
ni faire l'objet d'un busisness.
comme certaines entreprises en prennent le chemin..
 pour s'escuser par ailleurs 
des abus d'argent trop facilement gagné..
toute au long de l'année
 sur le dos des petits.
ou des sans voix..

Merci à, coluche..
mais comme il l'a dit lui même:
j'aurai atteind mon but 
quand les restos du coeur auront cesse d'exister!"
ce qui veut dire :
plus de necessite ,car chacun aura retrouvé sa dignité..

j'espere seulement qu'il faudra pas attendre encore 22 ans!..




Partager cet article

Repost0
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 16:25

Ne vous ait il jamais arrivé
 de "ressentir" ce sentiment que quoi que l'on veuille faire
tout se heurte à un mur..
invisible ..
où rien de ce que vous voulez faire.. ne se fait..?

c'est ce sentiment que je vis depuis septembre..
où chaque fois , par exemple, que j'ai voulu activer mon site web,
pour le renouveler, 
il y avait un obstacle supplementaire: 
argent qu'on a pas, 
à debourser..
ou personnes qui ne repondents pas au telephone, à la question posée..

Aujourd'h'ui c'est plutot les moyens qui traînent ::
loyers ou argent devant être versé qui ne rentrent pas..
(on est pourtant le 5 du mois)
avec le sentiment et la realité, 
que sans un sou devant soi, 
on ne peut rien acheter :
 cartouche pour imprimante, carton de rangements
car j'avais décidé ce jour,
 de faire rangement de mettre de l'ordre, 
de ranger des papiers,
de mettre à jour certaines factures en
retard.....

c'est vrai, parfois cela semble puéril..
mais l'impatience gagne votre être
le ronge , 
devant cette "resistance" auquelle vous pouvez rien..
alors le decouragement gagne, la lassitude, 
et on baisse les bras devant tant d'adversité ,
cette force d'inertie..


et les jours passent,
 parce qu'un evenement "autre vous happe",
un jour repoussé,
puis 2, puis 3,
 et on se retrouve vite
à la fin de la semaine,
 et ainsi les jours courent..
et même le mois, 
et lorsque l'on se retourne:
on se dit
 "zut , cela fait si longtemps que cela traine !"

parfois même les evenements  s'acharnent à vous mettre les batons dans les roues:
chez le marchand :
" desolé cette cartouche on ne l'a plus,
 faut attendre la semaine prochaine"..
Alors prendre un bus pour aller sur Mulhouse ( 6 euros) 
et  perde un apres midi, ou attendre, voilà le choix..

souvent j'ai remarqué qu'une construction de petites evenement se liguent
pour que quelque chose de decidé, ne se realise pas..
parfois avec le recul du temps, cela s'avère de bon aloi, 
parfois sur le moment, cela exaspère, 
c'est le cas aujourd'hui..

je ne sais si tout cela vous est dejà arrivé, 
mais ce serait interessant, pour moi, votre temoignage 
et de savoir comment vous faites, pour vivre cela et l'appréhender..

billet d'humeur de ce jour!


Partager cet article

Repost0
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 10:55

l'hiver prend ses quartiers et avec lui:
tous ces refroidissements..
ainsi, mon Bayou, depuis une semaine se traîne 
et
 elle a une extinction de voix:
une laryngite aiguëe..

bien sûr au début, remèdes doux.....
mais puis hier, antibiotiques..
prescrits par medecin..
même si je n'aime pas cela..
et ce matin : 
un bon bain  bouillonnant
 avec huiles essentielles cannelle et orange..
suivi d'un bon massage camphré d'une huile essentielle..
on verra dans la journée l'évolution..

Demain je pense lui faire un bain..
 suivi d'un drainage lymphatique manuel..
pour éliminer toxines et residus divers
et jeudi ,
 on verra si il ya amelioration..

Vendredi est prevu l'arrivée d'un couple d'amoureux..
pour le wek-end...
j'en envie de les gâter..
cela me fera beaucoup plaisir..
et à eux aussi..
surtout qu'ils viennent de Belgique..!

voilà, mon billet d'aujourd'hui..
à bientot donc!

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 18:11

Depuis quelques jours,en chambre d'hôtes,
j'heberge 4 Roumains, faisant office de bucherons 
dans nos vallées sous-vosgiennes..

En effet, un entrepreneur de mes relations  a dû faire
appel à un sous traitant Allemand
pour son chantier de forets..

il n'a pas trouvé de main d'oeuvre française..
ce n'est pas une question de prix..
faisant partie de l'Europe ,desormais,
les roumains sont assujettis aux mêmes regles du smig que nous..

c'est cela la nouvelle économie..!

juste ce billet pour montrer certaines choses



Partager cet article

Repost0
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 10:58

Corps d'adolescent pas encore fini..
désirs intimes refoulés
souvent baguette intime dressée,
dans lit chaud de la nuit ,
 mes pensées où vont elles?..

c'est confus..
visages superposées:..Adrien...Oceane..
des couliors du collège et lycée réunis..

sourire timide d'Oceane..
regards appuyés d'Adrien..
frolements furtifs de l'un ou de l'autre
comment vivre cela..?

Je n'aime pas le sport..
j'y préfère la musique baroque
et les musées..
je suis Autre...
pas dans la normalité..
mes cheveux bouclés d'or, 
tentent plusieurs mains posées,
à moi ,frisons donnés..

l'eau coule sur mon corps 
de douche,
apres seance obligée de sport 
pres d'autres denudés..
virilisés ou intimidés..
c'est le corps d'Adrien ..musclé..qui me fait vibrer..
et moi dos tourné, 
je cache ma virilité dressée..

Pourtant je voudrais donner main à Oceane..
dans cour de recré..
mais quelque chose bloque que je ne sais  exprimer..
et mère m'exaspère avec ses questions osées..
père est plus reservé..
et chaque fois agacé:
"laisse le petit, il a bien le temps d'y penser!"

Le petit, le petit ! 
je ne suis pas si petit que cela
mes poils ont poussé..
mon bijou a grandi et changé..
mes envies sont pas réfrennées!

Vais je laisser au hasard  le temps
à ma sexualité de s'exprimer..
vais je la vivre: bi, homo  ou normalité?
et à qui en parler?
je veux eviter quolibets..
et pourtant quelles souffrances de ne pouvoir l'exprimer!!

(poème dedié à tous ces ados qui se cherchent,
en tous lieux, et qui n'osent s'exprimer..
pour la journée nationale contre le sida)




Partager cet article

Repost0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 14:59

Aujourd'hui journéee nationale du SIDA ..

mot horrible pour moi, 
synonyme de drames..
je preferai qu'il soit pour moi
synonyme de: 
Simple Idée D'Amour..
Amour sans conditions..
sous  toutes ses formes..
mais la réalité malheureusement contraint à prévention
alors protégez vous si votre partenaire
vous ne le connaissez pas assez!

C'est tellement beau deux êtres qui se tiennent par la main,
regards de tendresse,
 complicité de chaque instant..
et pourtant tout cela
 peut être detruit par  "accident" ou "inconscience"..!

Dans ma maison d'hôtes j'en ai accueilli, de ces couples,
même si pas assez, pour moi , qui ait voulu, en faire une maison
pour Eux, Elles..
et j'ai toujours plaisir d'entendre leurs voix,
 ou lire leurs lignes,
une fois l'an..

Alors de grâce, faison que cette journée devienne

SIMPLE IDEE D'AMOUR  .

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 14:55

Assis , dans ton fauteuil, bleu de Prusse
tes jambes ne te portes plus..
seul la Foi encore te portes
avec tes doigts qui égrennes les boules du chapelet..

Parfois tu fermes les yeux 
et tu t'assoupis
un simple bruit ne te reveilles pas ..
il en faut beaucoup pour que tu ouvres les yeux..
tes oreilles ne captent plus beaucoup de sons..
alors tu ouvres les yeux.
"ah tu es là! je ne t'ai pas entendu..
je dormais pas..je  fermais simplement les yeux" dis tu!

Tu ne pèses plus lourd ..
à peine 42 kgs..
tes forces ont fondu
tes muscles aussi..
l'envie de vivre aussi..

Qui peut penser encore
que ce petit être a franchi les années
presqu'un siècle..
autant que sa Province
à cinq années près..

14 ans : l'usine
ensuite employé, chauffeur de maître
le grand Amour..
Le depart à la guerre..
l'errance dans le sud..
l'Armistice..
l'Alsace  Occupée..
l'incorporation de force des Alsaciens...
Armée Allemande.. 
Dantzig..
les Naissances apres chaque perm'..
Camps de prisonniers
Liberation par Americains
Retour au bercail:
au travail d'usine, chauffeur d'ouvrier..
employé municipal
consciencieux, reparateur genial..
puis la retraite..
plus de 30 ans, déjà dis tu..!
le jardin, le bricolage.
les enfantq qui ont grandi..mariés
petits enfants..mariés aussi..
arrières petits enfants..bientot hommes ou femmes..
Le grand départ de ta moitié..
62 ans ensemble..
puis le grand vide..
à ne savoir que faire..
ton chat, l'ami des jours "sans".
l'ennui qui gagne..
mais toujours la tête solide et bien pensée..
les larmes qui coulent à chaque drame humain..
devant telé..
Toi ,avant si pudique..
puis les changements de saison, qui te font accident.
mais la vie est plus forte.en Toi
Tu recupères..
tu culpabilise d'être toujours là..
pourquoi :
 "Il ne vient pas me chercher!!"
alors tu fais caprice..
tu veux plus manger..
pensant que cela ira plus vite..
mais non la Vie resiste..

Alors tes fauteuils maintenant,
l'un roulant ,l'autre pas
portent tes années..
tes pensées aussi..
loin, loin dans les souvenirs..
parfois tu te plains de mauvais rêves..
souvenirs anciens...
jamais devoilés que balaie 
ta main, à la peau fine, tachée,brune
que ton chat Timmy aime attraper,
 pour prendre et griffer..

La sieste est ton reconfort..
le Chat lové contre Toi, pattes rendues en avant..
alors tu t'apaises, jusqu'au mitan de l'apres midi.
vient le soir, parfois rouge, gris ou noir..
puis le repas vite envoyé de café et de pain,
les infos du Monde ,
puis dans les bras de Morphée
jusqu'au matin où dame s'occupe de ton corps
aminci, et fatigué de vivre..
pour toilette,jamais negligée..
 Encore une journée ! dis tu?
et de ta fenêtre,
 l'esprit en eveil,
tu comptes les trainées d'avions,
dans le ciel matinal,
avions en partance pour ailleurs..

un Ailleurs que tu voudrais pour Toi..


oui, petit homme, que l'éducation
a porté qu'au seul travail,
le reste etant interdit,
 que ce soit danse, amusements 
ou plaisirs de vie..
tu estimes ta vie finie,
mais le grand Horloger
ne veut pas arrêter la pendule
et  Toi ,
tu ne veux plus!

oui, beau père adoré et aimé,
ta presence nous importe.
et puis quoi, 
nous on veut pas de mouroir..
pas de lit fermé, 
mais entouré, 
soigné, 
pour bougie de vie à s'éteindre apaisée..
mais non aidée ,ni precipitée...

T'en souviens des pommiers et cerisiers,
mirabelliers, goseillers, que tes mains ont taillées,
soupesés,et cueuillis..
de ces allées tracées au cordeau,
de cette maison nôtre,
qui etait tienne,
par tous services rendus 
et donnés..

jusqu'à 84 printemps tout cela t'importait,
et puis après , tes forces t'ont trahies..
alors tu en as pris ton parti..à regret.

Maintenant " tu es devenu notre bébé"
dis tu!
alors oui, enfant redevenu, 
parfois avec humour,
tu blagues, tu souries!

Maintenant c'est l'attente..
c'est la vie apaisée..
avant le départ étoilé
tant souhaité
par tes années..

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 11:53

Baiser sur ton cou..
peau douce parfumée..
frissons frissonnés.. 
doux cou à aimer..

lobe d'oreille tendre..
langue fretillante à l'orée d'ouie mouillée..
yeux fermés, tête penchée
pour nos corps decouvrés, retrouvés, à aimer..

épaules arrondies,  lieux à humer..
poitrine offerte..
pour titis à sucer..
plexus en fête, pour sons à émettre..

ventre febrile, pour nombril visité..
pubis en partance 
pour voyage sens exaltés..

intimite  léchée, pour plaisir decuplé..
creux plissés pour tendresses données..
râles vibrés, à corps etonnés..
d'être trop aimés..

cuisses offertes, entrouvertes, ou fermées
donnent l'alerte à plus amples plaisirs
bas du corps visités..
 langue sur malléole à pied reposé..
 fait subir l'assaut  langoureux
à orteils écartés, titillés..

corps cambré, agité
ou tête renversée, donne mesure 
des plaisirs comblés..

et nos corps trempés, sués,
de force, retombés, extenués
mais toujours  pas assez rassasiés..


  

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 17:27
Embarquer sur L'Erdre, c'est faire un plongeon dans l'Histoire..le bateau filera sur un site creuse par des bagnards et prisonniers..sur les rives vous pourrez admirer les petits chateaux, les lieux de villegiature d'une classe aisée, et sur le bateaux deguster un poisson" au beurre blanc" avec "un gros plant "du pays...

Partager cet article

Repost0