Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 09:43

Suite de  la présentation des différents artistes:

 

le 4eme stand est tenu par une artiste  Allemande

Cordula Kagemann.

 

" Née à Brême en 1966, diplômée  de l'université de Brême en Art

 Pédagogie...compositions très graphiques à base de papiers artisanaux,

végétaux , textiles, ...révélant peu  à peu  le thème par touches juxtaposées"

Extrait de la feuille de présentation.

 

un style un peu camaïeu

(mon avis)

 

Cordula Kagemann Allemagne

 

 

Le 5 eme stand est tenu par un Français d'origine Ukrainienne,

Jacques Kichinesvski, "peintre-plasticien d'origine slave, est un sensuel,

 aime travailler la matière de ses mains, la triturer, la pétrir, la façonner

 la sculpter, puis la tremper dans la couleur;

 le tout sera marouflé sur toile ou sur bois dans de grandes compositions

 abstraites où éclate l'apparent chaos d'une matière bouillonnante.

Habitué des grands salons, sociétaire du Salon d'Automne."

Extrait de la feuille de présentation.

 

Quand je l'ai rencontré et discuté avec lui,

il m' a dit"

 je fais de " l' Art poubelle",

si vous chercher sur le Net cette appellation,

vous me trouverez,

car je cherche mes matières dans les poubelles"!

 

Avec ces couleurs vives 

et

ses matières qui sortent du tableau,

sur fond noir,

c'est vrai, on ne pas ne pas les voir .

 

Dans une salle pour motiver des groupes de personnes,

c'est très suggestif....

dommage pour les prix mais pour des entreprises,

pourquoi pas ?

 

 

 

jacques Kichinevski France

 

j kichinevski 2 France 

 

 j kichinevski 3 France

 

 

 

Le sixième stand est  "tenu par  une Française , DOV,

née à Paris en 1952,

 vit et travaille entre la région parisienne et le Poitou ;

 licenciée en Arts plastiques et Histoire de l'Art signe des oeuvres...

fascination pour la matière...

une technique patiemment élaborée au fil du temps.

Sociétaire du Salon d'Automne depuis 1986."

Extrait de la feuille de présentation.

 

Quand me suis approché des tableaux une fine couche de gaze,

 complétait des tableaux, ce qui donnent une impression de légereté,

de flou artistique.

(mon avis)

 

DOV France

 

DOV 2 France

 

DOV 3 France

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 08:33

Ainsi que je l'avais promis dans mon précédent article

je vais essayer de vous montrer les photos de l'expo des différents artistes,

étant entendu que ce n'est pas de photos de professionel,

mais de mon telephone, que les photos ont ete prises pendant l'exposition,

donc sujet à mouvements de personnes ou public.

 

j'ai fait les photos en deux parties puisqu'il y avait deux lieux d'esposition:

le hall du batiment  de l'ancienne abbaye

et l'Espace Claude RICH de Masevaux

 

l'expo a un sens de visite:

 

d'abord  la halle avec un 1er stand

 

celui de Jonathan Talbot des USA:

 

" fait du collage l'outil idéal pour exprimer de nouvelle idées.

...dont il se sert dans ses tableaux sont chargés de connotations personnelles ,

sociales ,politiques,"économiques , philosophiques ou spirituelles.

Les plus grans musées du monde accueille ses oeuvres

 dont le Musée d'Art Moderne de New york."

Extrait de la feuille de présentation de l'expo.

A fait une oeuvre sur place:

 

 

JonathanTalbot Usa

 

 

le 2eme stand c'est une artiste venue de Belgique, de Bruxelles,

Mme Josiane Debatisse:

 

"Née en 1955, Mme Josiane Debatisse commence sa carrière en 1955

.D'abord aquarelliste découvre les possibilités illimitées

du collage dans la traduction de ses passions....

Ses travaux lui ouvre les portes de nombreux salons

 et foires de New York, Tokyo, Paris, Milan.

 Présente dans de nombreux livres d'art

 et

referencée dans les catalogues Akoun et Artprice."

Extrait de la feuille de présentation.

 

Pour le stand , l'artiste présente des vues de New York

 

 

 

josiane debatisse

 

 

 

josiane debatisse2

 

 

Le 3eme stand est celui d'un artiste Italien, près de Florence.

"Marc Modi, vit en toscane. De ses papiers découpés, collés,

 Marc Modi

crée des mondes interdits et jamais vus....

expose en Italie, Bulgarie, France.

 Prix Artcolle au salon international du collage, Paris année 2000"

Extrait de la feuille de présentation.

 

3 collages très fins, à croire que c'est de la peinture,

il faut s'approcher de très près pour voir la somme de travail et finition.

(mon avis)

 

 

 

Marc modi

 

 

Marc Modi 2 Italie

et  un tableau de j p Varet 

 

voici 3 artistes présentes sur 11,

la suite dans les prochains articles numerotés de 4 à 6

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 13:13

On parle souvent de service public,

eh bien on peut duire qu'à la grande poste Henner ,

près de la gare de Mulhouse, le client,  ils  en ont rien à foutre....

 

Ce matin ou plutot à 11h55,

je suis allé à cette poste pour retirer un mandat,

j'ai retiré un ticket d'attente le  n°204;

celui au guichet avait le 199, 8 minutes.

le suivant etait un homme de couleur avait le n° 200,

sa transaction a duré 25 minutes, 

pour je ne sais quelles raisons,

mais il semblait qu'il y avait difficultés d'ordes de retrait ,

 de delais...

pendant que j'attendais un autre client

s'est planté derriière moi...

à 12h25 le no 1

était appelé..

les no 201 et 202 se sont avancés...

on a pris le no 201...une dame.

Le client qui etait arrivé après moi, demande :

"vous avez quel numéro?",

"je dis le no 204"

il repond" j'ai le 203"!

interloqué, je lui dit "pas possible , j'étais avant vous" !

" oui, mais une dame m' a donné le sien, tout à l'heure...."

au bout de 40 minutes d'attente

et

voyant le peu de célérité du service,

(pourtant le 2e guichetier qui faisait l'allée et venue

pour le client no 200

a bien vu le nombre de clients qui attendaient,)

(eh bien cela ne l'a pas fait réagir....)

je sui allé faire des courses,

qui ne pouvait attendre,

je suis revenu à 13h05,

à cette  grande principale poste Henner:

il y avait 1 personne de couleur devant

les 2 guichets de "retrait",

vides de personnes habilitées,

je lui demande :

"il n' y a personne? "

elle me repond "je sais pas pourquoi?

3 autres personnes de couleurs attendaient.

 

je me suis adressé à une  hôtesse

qui manifestement en avait rien à faire,

et

avant de partir

sans avoir pu obtenir le paiement de mon mandat ,

 à 13h10,

j'ai entrevu la guichetière ,

 tête blonde, cheveux ramassés en chignon,

qui déambulait à d'autres endroits

sans se souciait d'ailleurs

des clients du guichet de retrait.

 

je précise à 12h20,

 une foule d'employés sont sortis de derrière

des bureaux cachés,

sans se souciait du nombre de personnes en attente,

ils ne pouvaient ne pas le voir !

 

C'est bien beau de rénover des bureaux,

faut il encore que le personnel,

ne fasse pas la couleuvre, 

ne se moque pas du client

et

que lorsqu'ils voient une file d'attente,

 se propose de servir au lieu  de fuir,

de peur d'avoir trop de travail !

 

A l'heure où j'écris,

 j'ai toujours pas eu mon mandat;

je précise qu' il y a 14 jours ,

le 24 mai,

je suis allé à cette même poste

poster dès la 1ere heure,

le 1er a attendre l'ouverture à 8 heures,

eh bien la même hôtesse de ce jour,

 m' a grillé la politesse en voulant

faire passer le suivant

et cela avant moi,

je lui en ai fait la remarque,

elle en a rigolé....

 

Elle a pris mon recommandé avec accusé de reception

préparé  par moi, à l'avance,

sans le coller sur l'enveloppe,

le rangeant sur étagère de bureau.....

  

A ce jour, je n'ai toujours pas l'accusé de reception

de mon recommandé posté le 24 mai 2011.

Il s'agit de papiers importants pour dossier retraite.

 

Voilà comment sont rendus les serrvices postaux

dans une grande ville comme Mulhouse !  

 

Autre précision:

une personne qui attendait aussi dans l'allée

des retrait guichet,

m' a informé que ce m'en foutisme à ces deux guichet ,

c'est tous les jours comme cela !

 

Donc ,

je ne suis pas tombé sur un jour exceptionel,

mais bien sur un problème récurent,

un genre de travail à la couleuvre,

comme si le client était quantité negligeable;

pour la poste ,c'est de faire du fric,

proposé  de vendre:

 ( j'ai vu plusieurs panneaux vantant Poste mobile)

pour le reste ,

tant pis !

 

Je suis retourné  à cette poste à 15h15,

il y avait 2 guichets de retraits ouverts ,

 avec 2 couples,

et

 les deux dames précitées le matin...

 

 

j'avais le n° 274, on servait le 270,

on a appelé  le 271 et 272

qui ne se sont pas présentés;

entre-temps la dame blonde

(aux cheveux ramassés en chignon

 du guichet,

 de l'homme de couleur

de l'attente jusqu'à 12h25 matin )

 s'est eclipsé,

un homme est venu prendre sa place,

et

 mon N° 274 a sonné,

et

 je fus reçu au guichet

  de l'hôtesse blonde aux cheveux longs

 à qui je m'étais adressé

la 2eme fois à 13h15.

 

l'opération de récuperation  du mandat

a pris 3 minutes,

 j'avais tout préparé

et

à 15h30, je quittai la poste Henner.

 

je précise qu'en rentrant chez moi ,le soir,

l'accusé de reception du 24 mai  2011 était receptionné

en date du 27 mai par Réunica,

et

qu'il a fallu plus de 10 jours,

apres le tampon

de Réunica,

pour qu'il me revienne.

 

C'est dire comment nos services postaux fonctionnent.

 

j'appréhende fort quand la concurrence postale

va se mettre en place,

et

faudra voir comment !!!!

 

Nous , à Masevaux,

récemment 

la nouvelle poste a été victime d'un incendie,

et

 le syndicat inter-communal a mis à la disposition

du public un local pour la poste

qui ne peut pas tout faire des opérations

 d'une poste dite" normale"

 

 

voilà le récit VECU d'un service public à Mulhouse.

 

je me dis ,

à postériori ,

que si je recevais mes hôtes et clients

que ce soit pour la location ou les soins,

comme ce fut pour la poste de Mulhouse

 il y aurait longtemps que j'aurai fermé boutique .

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:13

Une Révolution pas seulement physique,

mais dans les têtes aussi et culturelles....

Après "l'indignez vous" ...

et même s'il faudra soutenir

les mêmes mouvements

que ceux des places de Madrid ou du Magrebh,

c'est à un renversement du couvercle de la marmite,

qu'il faudra s'atteler.

 

Pourquoi?

Pendant que nos élus se gobergent,

les milliers de problèmes subsistent....

des commissions théodules surgissent,

on ecoute ,

et on pond des lois, loin de la réalité

ou

alors pas appliquées !

 

On le voit avec la retraite 

 et

l'abus de faiblesse

dont j'ai parlé dans mes précdents articles.

 

Peut on faire encore confiance en nos Institutions ?

 

Malheureusement NON,

3 fois NON  !

 

On le voit avec notre système judiciaire,

le droit n'est pas fait pour être juste,

il est à la disposition du plus fort ,

du plus malin ,

du plus riche,

et

aussi lié à "l'arbitraire" d'un procureur

qui poursuit ou poursuit pas,

qui sciemment laisse faire

ou

même s'arrange pour que les affaires traînent,

pour faire  dépasser le delai de prescription

et

 autres astuces de procédures

( voire l'émission sur l'abus de faiblesse)

Moi même ait vecu ce genre de laxisme

ou de m'en foutisme

avec une affaire Credit agricole,

(voir mes articles sur affaires financières)

 

C'est un premier point.

 

le 2eme point:

peut on encore faire confiance à notre classe politique ?

Non !

pourquoi?

Elle est loin des réalites,

les rapports qu'elle soutient

sont loin des faits eux-mêmes,

truffés de statistiques qui ne veulent plus rien dire, 

d'une dialectique pour énarque,

de loghorrées imbuvales

pour le commun du mortels ,

qui en fin de compte

aboutit à

"pondre des lois ineptes,

 inaplicables ,

ou

 tout simplement à la "UBU"

 

3em point:

 

Celui qui relie les deux

 et

en fait son ciment

c'est l'argent qui pourrit tout,

avilit tout,

le copinage de castes

établie justement sur l'argent,

les prébendes,

les avantages pris,

 que l'on s'est octroyés,

comme des avantages retraites,

des stocks options,

des pantouflages avec ces aller-retour public /privé,

ces conflits d'intérêts cachés;

et

aussi ces jugement qui spolient des malades ,

des petits,

ces complexité de textes

qui decouragent justement pour que ceux

qui détiennent l'argent

et

autres formes de pouvoirs,

en aient encore plus....

 

Chirac avait parlé de fracture sociale morale,

malheureusement rien n' a ete fait,

pour arrêter

ce cercle infernal.

 

On le voit avec notre jeunesse diplômée et au chômage;

on le voit avec nos handicapés à qui on retire les avs;

on le voit avec les retraites qui depuis 1990,

 ont perdu 20% de leur pouvoir d'achat,

pour les petits et moyens de notre pays

et

même aussi ,

où le maximum pour une retraite entière de 160 trimestres

n'est même pas un demi smig  ,

alors que certains haut fonctionnaires

et

assimillés se sont octroyés des retraites

bien plus "juteuses"

exemple:

députes et sénateurs,

 cumul de mandats , pantouflage , etc..

 

On le voit avec notre système bancaire,

impuni des abus découverts en 2008,

 et

que la collectivité nationale a "sauvé"

et

encore on ne sait pas tout des "choses cachées"

des "produits derivés pourris",

hors bilan"

comme l' a déjà dit jacques Cheminade,

dans ses précédents articles....

 

la honte suprême c'est que nos élus, 

sont à la remorque des lobbys,

ne veulent plus contrôler,

mener,

inciter,

conduire,

mais seulement être des faire valoir,

des porteurs de lobbys, bien payés,

qui vivent bien

pendant que la majorité silencieuse souffre.

 

C'est tout cela qu'il faut renverser !

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 10:58

pour le 2eme soir , je "suis" une activité televisuelle

tres riche d'enseignement

sur les maux de notre société française

et

hier soir c'est FR3

qui avec l' ABUS DE FAIBLESSE,

nous a éclairé

sur les abus,

et

les dérives faits avec la complicité

ou

laxisme de magistrats,

d'associations tutélaires,

qui ont été commis et se commettent.

 

3 exemples ont illustré ce dossier:

l'un à Paris sur une dame agée de 80 ans, 

 mme Arlette Monnier,

qui après un âpre combat

et

l'aide d'une amie

 et

d'une avocate auprès de la Cour d'appel 

 a obtenue main levée....

 

 

L'autre à Pau, avec l'UDAF ,

 du coin ,

qui a surfacturé,

spolié des milliers de personnes,

qui au vu , des abus constatés,

un préfet a fait diligenté une enquête du Trésor public,

mais grâce à la complicité "de fait" d'un procureur 

a fait dépasser le delai

de prescription de 11 jours,

les faits se sont avérés prescrits,

et

 même lors du procès ,

les auteurs :

le directeur,

le comptable s'en sont bien tirés

et

même aux dires du préfet ,

les peines ont  été inférieures,

a ce qui aurait dû être...

 

 

Enfin, dans le 3eme cas,

il s'agit de Mme Bavir,

que l'on a spolié de sa maison,

sa maman en est morte....

malgré le soin, les moyens

( un studio équipé)

(qui a fait plus value lors de l'estimation du bien)

qu'elle avait mis pour faire revenir à la maison,

sa maman ,

après l'avis positif des médecins ,

mais s'est heurté à la mauvaise volonté de la curatelle.

qui après avoir fait échouer la vente d'un bien secondaire,

a fait vendre le bien principal,

en dessous du prix estimé  300 000€

à 216 000€et qui a fait faire

une bonne affaire aux acquéreurs.

 

   La personne en question était d'ailleurs

au débat d'après diffusion

où etaient invités:

Le Procureur Mongolfier,

l'Ancien Médiateur de la République

et

un représentant d' UDAF.

 

Les 2 premiers ont acté

 les insuffisance de la loi de 2007,

et

même des cas précis de dérives,

le fait aussi ,

que les députés en 2007,

ont refusé que les contrôles des comptes

des "protéges" soient effectués par le Trésor public,

cédant aux pressions diverses,

 laissant le champ libre aux abus,

puisque seulement 80 juges

et

autant de greffiers sont sur le Territoire

pour plus de 2 000 000

de personnes concernées

 et

n'ont pas matériellement le temps de vérifier les comptes

des curateurs ,

des tuteurs

et

institutions déléguées pour cela.

 

C'est une honte ! 

 

C'est dire si notre pays '"dits des droits de l'homme"

est POURRI,

GANGRENE,

par l'esprit de lucre,

avec la complicité d'organismes institutionnels.....

 

j'invite tou un chacun à "poscaster"

cette émission

de Fr3 du 1er juin, à 20h35.

 

Elle devra servir de "marqueur",

pour la prochaine campagne électorale.

 

Cette question,

elle vient en complément de celui des retraites

programmée en "paupérisation de masse".

 

Elle vient s'aiouter au bilan négatif 

du quinquenat de SARKOSY

et

de l'UMP,

puisqu'il s'agit bien d'une loi de 2007,

et

votée par eux.

 

conclusion:

et

    Vous voulez qu'on vote pour eux en 2012 ?

 

Faudrait fou ou inconscient

pour reconduire des "gens pareils" !

Partager cet article

Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 15:40

Ainsi que je l'avais relaté dans un precédent  article,

l'émission sur ARTE, hier soir à 20h40,

 concernant les systemes de rertraites,

on va vers une paupérisation de MASSE des retraités,

et

je vais en faire partie à hauteur de 275 euros mois.

 

Et on veut que l'on vote pour des partis comme l'UMP ,

en 2012,

 qui ont programmé cela?

Et 

 tous les partis Europeens qui soutiennent cela?

Partager cet article

Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 08:44

L'esprit humain est fertile surtout dans l'Art..

faut dire que pour le domaine du collage, les 13 artistes

qui ont exposé ont du talent, de la créativité.

 

je ferai prochanement un reportage avec  des photos,

pour montrer ce qui était.

 

Pour cela , il me faudra un autre outil informatique ,

(prevu, prochaines  semaines)

que celui présentement,

et

le developpement de photos,

 pour transmission.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 14:21

Hier soir ,lors du journal de France 2

 il etait question  de "visualisation" concernant ceux et celles

 qui sont atteints de maladie grave comme un cancer.....

c'est comme si, c'était nouveau....

mais pas du tout....

depuis longtemps , on sait aux Usa,

que de  des essais ont ete fait à l'aveugle,

 sur des patients.

 

 

 

Il en est resorti qu'une bonne visualistion,

renforçait un bon moral,

qui lui même donnait une "pêche",

une volonté de se battre.

 

Naturellement l'idéal aussi

et

ne point se le cacher,

c'est d'avoir un environnemen quotidient familial,

qui vous croit,

vous aime et soutient,

Ce qui n'est pas toujours le cas.

 

Malheureusement,

 j'en ai fait l'amère expérience avec un proche,

où rien de cela n'existait,

ce qui , à force ,

 avec les effets secondaires des traitements,

 a sucité un "lacher prise" de mauvais aloi,

menant à une fin rapide.

 

Pourtant 12 ans de combats ,

 de remissions diverses et variées,

 on fait croire à de la guérison

à plus ou moins brèves echéances,

 mais quand  le "crabe " ,  est partout ,

 minant peu à peu les différentes parties du corps,

celle ci guérie , mais l'autre atteinte

 que le le "je " conscient dit" non"

 "basta", " cela suffit,

 alors , oui , la fin n'est pas loin,

et

c'est ce qui s'est passé.

 

Oui, la douleur ,

mais pas seulement physique,

est un handicap,

celui de ne plus pouvoir voir ou imaginer le "beau"

dans toutes ses composantes,

familiales, amicales, filiales, culturelles ou sociales ....

c'est comme un " suicide".

 

 

L'écoute est importante,

je dirais primordiale,

pas celle chronométrée qui fait croire qu'on écoute,

mais celle où les deux partenaires,

 dans la visualisation programmée,

vont "fourbir" les armes pour combattre le "crabe".

 

J'ai essayé avec Marité, de susciter le ressort,

de lui parler des aliments,

des nutriments, contre le crabe,

 mais à la fin, elle me disait,

" ne m'en parles pas, 

de toutes façons,

quand je retourne à la maison,

 personne ne me croit,

on me dit c'est comédie,

 c'est l'enfer !"

 

En effet, jusqu'à la fin ,

 et

même le dernier jour

à  quelques heures de son départ, 

 à la clinique Saint Sauveur,

pour  un autre monde ou dimension,

son mari n'avait pu se résoudre à croire

que c'était si grave que cela.... 

 

C'est une leçon que j'ai tiré

de cet évènement grave d'un proche..

 

En 1998, lors de mon initiation ,

 lors de ma respiration holotropique,

et

rencontrre avec le divin,

c'est bien le message que j'ai reçu:

 "tu seras initié",

"ne comptes pas ton temps

 soulages, ecoute,

sans différence, sans orgueil".

 

C'est ce que je fais depuis.

 

Ausi bien en apprenant différentes techniques

dont la visualisation,

et

 les techniques corporelles pour soulager:

 reflexologie plantaire, modelage, 

 pierres chaudes, magnétisme,

mais les outils sont rien ,

 si en face,

celui qu'on veut aider ne veut plus y croire,

 se battre .

 

Faut être 2 .

 

je m'étonne du ton de méfiance,

de mépris, de certains qui disent :

" il parait que...il y a longtemps....on avait pas la preuve.....

mais maintenant il apparaît que c'est peut être vrai..."

 

Ce sont tous des freins,

qui altèrent ceux qui veulent faire quelque chose,

 ce quelque chose,

cela fait partie des "actes d'amour du prochain"..

même si certains peuvent en rire,

 dans ce monde

 où seul l'argent est la mesure de relation humaine.

 

Car en fait, prenons un exemple:.

 vous avez de l'argent, soit ,

 et

vous êtes prisonnier du "crabe",

mais vous n'avez rien fait de relations humaines,

d'amour, d'amitié,

comment voulez vous  visualiser du positif ,

de beau,

 puisque votre coquille est "vide".

 

C'est aussi, un peu le prix à payer,

pour pouvoir "ressentir",

avoir de l'empathie,

il faut aussi avoir eu très tôt ,

de la souffrance,

 c'est une sorte

de résilience qui vous est donnée alors ;

 après c'est un choix que l'on fait,

avec ses moyens, sa vie, ses rencontres.

 

C'est ce que j'ai fait.

 

Bien sûr, cela ne se bouscule pas au portillon,

tant pis pour ceux qui ont fait ce choix,

mais pour ceux qui j'ai eu l'occason de soulager ,

 croyez moi,

ils ont apprecié, sans fausse pudeur.

 

Une chose aussi, je ressens aussi très vite,

la personne qui "veut" 

"qui y croit" ou qui "se fout de ma gueule",

c'est intuitif, mais souvent vrai.

 

je repense souvent à ce médecin ,

 magnétiseur américain,

rencontré,

à Alès ,

il y a longtemps à un stage de magnétisme,

qui m' adit:

"ultra sensible, presque accroché

 dommage que tu ne puisses venir chez nous,

aux Usa"

 

C'était il a plus de 20 ans.

 

A cette époque là,

je n'avais pas encore fait ma respiration holotropique,

 ni appris ces differentes techniques citées plus haut.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 16:48

Dernier concert pour moi,

 du Festival Baroque de Mulhouse,

 ce jour,

pris par d'autres obligations ,

ce vendredi priochain ,

ne pouvant assister au concert de clôture,

je dirai que celui d'aujourd'hui ,

les "Plaisirs de L'Ill enchanté",

( l'Ill etant la rivière coulant pres de Mulhouse

et

 non" l'île enchantée de Versailles)

dont on fait référence,

pour ce concept musical

 de ce jour.

 

En effet il s'agissait de musique du XVIIIe ,

 jouée à la Cour du Roi Soleil,

dans les bosquets ,

alors que le chateau n'était pas encore tout a fait terminé...

 

C'est une famille de musiciens de Mulhouse,

 MmeGelis-Gay Elisabeth , au clavecin,

 la maman

Marie Gelis , leur fille à la flute à bec,

et

 le papa,

à la viole de gambe qui en ont conçu le programme

avec  2 inconnus pour ma part:

Charles Dieupart( 1670-1740)

et Louis de Caix d'Hervelois ( 1680-1760)

et

aussi Francois couperin ( 1668-1733)

qui ont occupé la 1ere partie;

 

la 2eme étant pour 2 autres plus connus :

Georg Philipp Telemann ( 1681-1767)

et

Georg  Friedrich Haendel (1685-1759).

 

Ce sont sur instruments anciens,

 à la demande Mme Gelis,

 Professeur au conservatoire de Mulhouse,

que ce concert a eu lieu,

 au Musée Historique ,

 sis à l'Ancien Hôtel de ville,

 place de la Réunion,

et

dont Montaigne parle dans ces récits de voyages,

 avec ses peintures murales extérieures...

 

Mais revenons au concert:

plutôt surprenant parfois,

pour des néohytes comme moi,

les sons et les rytmes,

parfois" endormants",

parfois "primesautiers" surtout la 1ere partie...

 

Je ne sais quel a été le "ressenti"

 des enfants d'une ecole ,

 qui étaient invités,

au 1er rang

et

même assis pour certains à même le sol,

 mais je subodore qu'habitués

à d'autres sons et rytmes,

cela a dû être surprenant aussi pour eux...

 

En tous les cas,

 ils ont dû aimer car ils applaudissaient

 même entre les morceaux d'une même pièce....

 

1 concert de 45 mn et 5 mn de pause,

cest pas trop long,

 pour des oreilles peu exercées...

 

Il y eût un bis pour un air entraînant

 avec

 la flûte a bec , clavecin et viole de gambe,

presque facile à retenir....

 

Gageons qu'à l'époque ,

 c'eût été dans les tête un air à la mode....

qui sait ?

 

Cette année,

j'ai battu un petit record personnel,

5 concert sur 6 programmés

du festival baroque de Mulhouse,

 et

l'ensemble m' a bien plu.

 

Merci aux organisateurs,

et

ce qui ne gâte rien,

pas trop dépensé,

ce qui en fait un festival ,

pas du tout cher pour le commun  des mortels,

à l'instar d'autres  festivals,

où le prix devient très élitiste.....

 

Mais chut,

 ne le criions pas trop sur les toits,

"des fois" (pas français)

que cela leur donnerait des idées...!

Partager cet article

Repost0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 12:34

En ce moment le débat

qui agite nos "élites locales" de toutes tendances,

c'est le projet d  'experimentation

du Ministre des Collectivites locales Richert,

qui veut voir le territoire Alsacien

se doter d'une collectivité UNIQUE....

tout en étant une collectivité de proximité...!

 

Alors se fera  t i l ou pas ?

 

D'ici 2014 ,

d'autres échéances auront eu lieu ,

dont la Présidentielle, de 2012.

 

Si les Socialistes arrivaient au pouvoir en 2012,

quelle serait leur attitude?

 

En ce moment,

 aucune allusion n'est faite en ce sens

 ou contraire....

 

Comme si l'avenir  de la Region appartenait 

vitam eternam,

aux mêmes castes,

élites,

j'en passe et des meilleures.....

 

De plus le  debat est  tellement technique,

que le commun des Alsaciens lambda,

n'irait pas beaucoup aux urnes

pour trancher ce débat là.

 

D'autant que rien ne dit

que l'économie d'une partie du "millefeuille" administratif

ferait baisser nos impôts locaux,

 diminuerait le nombre de personnes élues,

 le nombres d'administratifs bien payés,

ceux du haut de l'échelle, 

que les élus d'aujourd'hui

et

leurs suivants accepteraient

 de bon coeur,

de se voir priver d'une manne mensuelle

et

leurs avantages bien réels ceux là....

 

De plus on oublie souvent

qu'il y a eu et toujours ,

un petit conflit "larvé"

entre le Sud et le Nord de l'Alsace,

 l'un soupçonnant l'autre

d'être hégémonique,

voire arrogant, hautain..

 

La Décapole

(la réunion des principales villes d'Alsace)

 a déjà existé,

reverra t elle le jour sous une forme?

 

L'avenir le dira.

Partager cet article

Repost0