Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:35

 oui, depuis samedi 9 octobre 2010,

 j'ai pris langue avec plusieurs personnes,

avocats, entr'autres, dont un célèbre,

 j'attends sa réponse....

 

je peux dire que l'avant -veille de mon 60e anniversaire est bousculé,

entre les décès de plusieurs personnes....

de ma connaissance

 et

 les evenements plus personnels,

rien n'  a ete épargné.....

 de ce qui me touche...

 

A la lumière de ce que j'entends, même à la radio de France inter, ce matin

il apparait que mon cas , loin d'être isolé,

correspond à des pratiques financières

pas très "orthodoxes".... 

pratiqués par différents organismes bancaires..

 

une finance au dessus des lois?

c'est ce qu'il apparait....

mais autant que je souviennes,

pour le Credit Agricole,

deux ouvrages stigmatisaient

cette banque, et je rappelles les 2 titres,

le concernant:

 

Le Credit Agricole, Hors la loi?"

et

"les démons du Credit Agricole"

 

Ouvrages apparus bien avant la crise de 2008,

mais dont je conseille  la lecture...

ce n'est pas du roman...

ce sont des faits...

comme ceux , personnels,

dont je viens de formaliser le 8 octobre 2010....

 

Au fur a mesure des evenements

je reviendrai dérouler la pelote...

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 19:03

Depuis longtemps,

je vous parle d'amis, de veritables amis,

qui illuminent notre vie....

comme ils ont sans doute illuminé

toutes les scenes du Monde....

( cuba, new york, moscou,   Naples...etc...)

Ils ont ete des danseurs internationaux...

l'un à l'Opera de Paris,

 "Grand Sujet"  à l'Opéra de Paris,

 et

Maître de Ballet à L'Opéra du Rhin...

B. Rousselle,

 pour ceux qui l'ont connu...

oublié sans doute, aujourd'hui,

 mais qui  a apporté son talent au Monde de la danse....:

Lifar, Bejart, Sarelli,  Bessy,

des étoiles feminines,

et

bien d'autres ont  été son monde...

 

puis le 2eme

lui, est venu en France apres le théatre de la Monnaie,

de Bruxelles,

originaire d'un petit pays , pres de Liège,

lui même d'origine polonaise.....

 doué,

"Sujet" dans la hierarchie de la danse,

 un des meilleurs du temps de Sarelli,

 mais viré injustement pour faire de la place...

par Bertrand d'At....

apres avoir passé 18 ans avec Sarelli et les Gravier....

 

la jalousie existe,

le copinage aussi et parfois ,

on paie tres cher ,

 le fait de faire de l'ombre

à d'autres...

Un monde sans pitié....

où le beau cotoie ,

 l'absurde et plus encore...

 

 

pour le 1er , comme on dit ,

 et

c'est ecrit,

suggéré dans une revue pro des années 1965,

il eût fallu "coucher"......

même si son talent s'est exprimé

devant De Gaulle lors d'une representation à chefs d'Etat,

dans Arcades...

et

il a été à l'inititative, en 1969,

de rencontre d'anciennes etoiles....

et

aussi avec Sarelli de nombreux spectacles

à l'Opera du Rhin..

il a été d'ailleurs le repetiteur ,

d'un ballet :

"la table verte", 

qu'il a monté avec Mme  Anna Markard....

un ballet de 1922, ecrit par 2 juifs,

l'un pour le ballet,

 l'autre pour la musique

dont je vous parlerai prochainement...

et

qui illustre notre monde actuel....

 

c'est un plaisir ,sans fin d'écouter sa vie.... 

Pour G S

( je ne marque pas son nom)

il ne le veut pas...

malgré son ecartement

c'est toujours la danse dans la peau,

mais comme on assasiné sa vie,

son unique passion,  quétait la danse,

c'est encore une blessure ouverte,

une frustration pas encore éteinte à 50 ans..

 

Voilà mes amis,

ceux dont ,

 l'humanité,

 le beau et l'amitié

font un gâteau des plus précieux.....

 

pourquoi je vous parle d'eux?

parce que parfois on partage des spectacles sur Mezzo..

et que j'ai envie de dire le beau, le bon,

apres les jours mauvais des derbniers jours.

 

Hier ,  sur Mezzo,

c'etait un hommage à Jérome Robins...

 

avec en début , un peu soporifique ,

avec Ravel 

mais alors , ensuite..

le piano sur la plage,

la pantomine qui s'en est suivi,

et

 aussi les danses

avec Nicolas Le Riche

et

autres danseurs, danseuses

ce fut un régal...

de rires à s'en faire pêter la sous ventrière.....

surtout quand on apprend ,

les  fautes de goûts ou d'application ,

volontaires,

pour créer un délire festif,

à nul autre pareil....

avec les danseurs de l'Opéra de Paris

un des meilleurs du Monde,

sans chauvinisme aucun...

pour ce qui est de la danse.....

avec les ballets du Bolchoï et Mariensky.

 

 Une des chances de ma vie fut de rencontrer

ces amis et leurs amis de cet Art...

comme Anton et Segolé

de l'Academie de Mulhouse,

qui encore, aujourd'hui transmettent 

cet art. 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 15:08

Doté d'un 6e sens

et

d'un fort magnetisme,

don de ma naissance

d'un genre de prescience, que j'ai  eu l'occasion

d'exprimenter avec Lyne....

j'ai eu la forte  impregnation, ces dernières heures,

comme un message délivré

que ceux,

tous ceux qui ont participé ,

(une bonne vingtaine de noms)

de pres ou de loin,

à ce qu'il faut bien appeler

une spoliation, vol ,malversations, iniquité,

j'en passe et des meilleures,

vont devoir le payer tres cher,

dans leur vie presente et à venir,

car si la justice des hommes est imparfaite,

voire corrompue parfois, du fait d'une justice rendue

par les hommes , pour eux,

il n'en reste pas moins,

que les actes coupables cités plus haut

ne vont pas rester sans effets ,

sur leurs vies, leurs descendants,

car une ou mauvaise graine ,

ne peut produire de bons fruits......

 

Cela ira  la maladie la plus dure,

à la perte brutale d'êtres chers,

l'echec de leur progeniture,

à tous point de vue,

de retour de boomerang,

à nul autre pareil..

 

je n'aurai rien faire,

 je le saurai.

tout se sait...

un jour ou l'autre.....

Comme des fils tendus, le destin s'amuse

à eclairer les chemins tordus, les êtres vils

de leurs propres turpitudes....

et

cette chaine de malheurs, a commence

depuis quelques jours....

je ne delierai rien,

ainsi rien ne sera delié, ni ici, ni ailleurs,

ni dans le temps... 

 

la cupidité, trouve trouve toujours son maître....

la lacheté, la trahison, aussi....

 

Pour terminer, autre chose:

 ceux qui acquérrons ce bien,

n'en profiterons pas bien, ni longtemps,

car les conditions 

de sa transmission n'auront pas ete claires

ni justes....

 

Si le droit n'a pas à "être juste",

comme me l'a dit un jour un clerc de notaire,

l'équité ,

elle doit exister,

au -delà du jugement des hommes,

en cela la justice immanente existe,

et

j'ai eu l'occasion de le vérifier maintes fois

dans ma vie, mais cela est mon secret.

 

Maintenant si, il existe,

des  magistrats "équitables"

c'est mieux....

mais la règle de prudence de la nature humaine

m'amène à ne point en faire une certitude,

comme j' ai eprouvé maintes fois,

 ces manquements.

 

de ces 20 noms,

A bon entendeur, salut.

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 21:03

C'est en ces termes que le curé,

a fait son sermon

à la disparition d'un voisin..

Antonio,

maçon de son état,

lors de ses obsèques

le jeudi 23 septembre 2010.

 

 j'ai su à ce moment là qu'il avait  été mosaïste...

mais là n'est plus le sujet.

 

 Pourquoi la beauté sauvera le monde?

j'en ai eu un aperçu ,

 ce dimanche après midi,

où pour me laver les neurones,

des maux très graves de la semaine,

avec mon ami Danseur,

nous sommes allés "aux folies flore"

des journées d'octobres de Mulhouse

à l'occasion du cinquantenaire de celles ci.

 

16 jardins construit par thèmes ,

 par 16 communes

et

aussi  l'exposition de bonsai,

à vous couper le souffle.

 

A un moment, avec mon ami,

nous nous sommes assis sur un banc,

 à la triangulaire de 3 jardins zen,

cascade,  lumières, effluves, 

avec en fond sonore,

la gymnopédie d'Eric Satie,

Georges mimant des pas de danse,

avec ses mains 

moi,

lui disant mes impressions sur le vif...:

les gens déambulaient comme des fantômes,

les uns indifférents,

 d'autres nous regardant,

étonnés,

passant devant les jardins,

avec parfois un manque de sensibilité,

ou

d'accroche....

 

Toujours est il qu'après 2 heures 30 ,

 devant tant de beauté,

avec les bonsais

et

 l'alternance des jardins ,

c'est comme apaisé, rasséréné,

débarrasé des miasmes de la semaine passée

 que je suis sorti,

mon ami me disant:

"alors , mon Ours, ça va mieux mieux?"

"oh, oui,

mon plexus est dechargé de la colère,

 de la rage

que des gens mauvais y ont mis,

la semaine passée" 

 

C'est pour cela que je redis,

que la beauté sauvera le monde.

 

Tant qu'il y aura

des mains pour construire le beau,

le Monde sera sauvé...

 

Après ,

nous nous sommes arrêtés dans le hall,

de choses plus terre à terre,

comme des spécialités culinaires,

mais seulement

pour boire une Leffe blonde,

 au café Leffe

et

acheter un pain

aux amandes,abricot et chocolat...

 

Nous avons repris le tram pour rentrer,

il etait 19h45.

 

Dans la vie,

on est riche, très riche,

d'avoir ,

un Ami,

qui ,dans les jours difficiles,

est là pour vous soutenir;

c'est inéstimable

 en terme de monnaie,

à tel point

 qu'aucun coffre de banque

ne pourrait suffire

à acheter cette amitié "vraie".

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 16:16

44 années, se sont écoulées, ce jour...

depuis la sortie de Trelazé.....

ce jour là

où Maman,

(je l'appelai , encore comme cela, à ce moment là)

m'a sorti d'un monde protégé....

 

à celui d'aujourd'hui..ce 10 décembre 2010

que d'événements,

de rencontres,

d'échecs

et

de pseudo réussites..!

 

Tant du point de vue de l'Humain,

de l'Histoire,

de ma petite histoire,

qui a rejoint parfois la Grande,

ce fut riche...

mais pas au sens où on l'entend.

 

Sans tout detailler, où d'ailleurs , je l'ai fait,

par chapitre, sur ce blog, il reste une trame.

 

Une trame d'apprentissage en tous genres:

l'emaillerie d'art,

la restauration, le service à table,

la restauration de petits meubles,

la vente,

le commerce de droguerie,

les assurances,

la boulange,

la comptabilité,

le secrétariat,

l'usine de voitures,

le syndicalisme,

le developpement touristisque,

la vie politique  et politicienne,

le benevolat associatif,

la creation de gites,

la renovation d'une maison,

les soins du corps,

l'attention aux autres

le social...

 

qui l'eût cru?

 

Quand je regarde en arrière,

je suis surpris de tout ce que j'ai fait .

S,i à 6 jours de mon 16eme anniversaire,

on m'aurait cela, j'aurai dit:

"il est fou celui là..de dire cela...."

 

Cela me ramène encore plus loin en arrière..

celui de ma naissance ,avant terme,

pas beau, transparent, avec une mèche noire,

mon père partant en courant ..

sans me déclarer, de l'hopital lenval où je suis né,

avec pour viatique du medecin Martin:

"s'il survit , il sera fou,

sinon il est perdu..."

 

Mis en couveuse, bichonné, avec un prénom choisi

par les Filles de la charité de l'hôpital Lenval de Nice:

Bernard

d'où aujourd'hui mon surnom ,

l'ours,

puisque en allemand,

la racine de Bernard est un ours.....

 

j'ai survécu, avec moultes difficultés,

souvent pris pour un imbécile,

 rejeté par les miens,

accepté par d'autres,

jalousé aussi,

abusé aussi ,

 dans tous les sens du terme,

que ce soit par l'esprit ou le corps...

 

j'ai rencontré le meilleur de l'homme,

le plus vil aussi,

les plus cupides,

les plus fourbes,

le mal dans toutes sa splendeur,

avec l'esprit de lucre,de domination,

d'injustice, de corruption passive,

la haine

et

 aussi le beau,

 heureusement:

 l'Amour

et

aussi

 la musique, le théatre, la danse, la nature,

tous les arts,

ce qui anoblit l'homme et ne l'abêtit point

avec des êtres exceptionnels,

comme des bougies

placées au bord de mon chemin,

pour l'éclairer,

pendant que d'autres vents mauvais

s'ingéniaient à vouloir les éteindre....

 

Et

Maintenant ,que vais je faire ?,

comme dit la chanson de Bécaud..

 

je ne sais....

Moi, pas savoir.....

 

 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 10:15

VOUS,

qui d'en haut...

dont les souvenirs me viennent:

 

Toi, le Dreyfusard, publiciste de son etat,

né des années, du 19em..de Saint Mandé

 

Toi, l'Alsacien ,

issu de generation de drapiers,

de wasselonne..

 le têtu, le bosseur,

 né des années 870, 

 parti, centenaire.....,

 

Toi, la Gabrielle ,

une Fleury au nom illustre,

tres catho,

de Paris...

 

Toi , l'Artiste, l'amateur d'opéra ,

de musique,

le marchand de couleurs,

 le  novateur du cinematograpphe,

le chaudronnier isssu de l'école Diderot...

de Paris,

 

Toi, la "Marie" , le garçon manqué,

au fort caractere,

de Montrouge...

la bigotte,

mais aussi la videuse de bourses en tous genres..

quand jeunesse passait,...du coté de Verdun...

 

Toi, le polyglotte, 

 l'hôtelier, 

l'encyclopedie vivante,

le cotoyeur, le confident,

 d'un temps,  des Grands de ce Monde,

l épicurien, fils de precedent,

 

Toi , A'ip, le touche à tout....

l'hautain doué, mais buté...

 

COMMENT D'EN HAUT

 est

 votre vision de

"Mana"

le nom du rejeton,

( issu du mélange de toutes vos "semences",

et de vos" humeurs")

sur cette Terre..

qui viend de perdre, il y a quelques heures,

plus de 30 ans de sa vie de travail...

30 ans de vie de travail pour rien..., effacé,

et

 dont le sentiment

d'échec ,

 de vacuité , 

s'installe  ?

 

ô Mannes d'ancêtres, aidez moi,

à poursuivre la route, le chemin,

donnez moi la force encore de me battre,

inspirez moi les mots, par dessus mon épaule,

comme vous l'avez fait si souvent quand devant le calvier,

ces mots,

 dis-je coulaient,

sans effort, de mon esprit,

de mon vécu intérieur,

donnez moi la force

de croire encore à des valeurs,

celles a lesquelles vous vous êtes attachées,

aujourd'hui , plus que jamais remises en cause...

l'esprit de lucre l'emportant,

 l'esprit de caste,

l'emportant,

 comme sous l'Ancien Régime....

trouvez , pour moi,

Mana,

inspirez pour moi,

 l'esprit d'un ou plusieurs êtres justes,

(peut être magistrats, decideurs en tous genre)

qui me prendra la main,

 pour  poursuivre le chemin,

en me disant:

"allons , Mana, viens, avance..."

comme me disait ,

l'Alsacien de Wasselonne,

de Verdun, de Cusset ,

à l'aune de mes 5 ans,

 sur la Promenade des Anglais à NIce....

 

Il faut remonter loin, pour me sentir en ces heures,

aussi seul, 

 vidé, 

 devant un trou béant de l'avenir....

 

Pourtant la réalite du terrain m'appelle ,

 pour servir, encore

avec mes mains,

ceux dont le contrat precise,

je dois abriter, soulager,

faire partager dans les semaines qui viennent

des plages de détente...

 

 

* tous les ancêtres,

sont cités dans les differents sujets de mon blog,

à differents chapitres,

une vrai saga...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 20:18

c'est un pays , où l'on pourrait être heureux....

un pont devrait etre construit....

mais la question qui se pose est de savoir comment gagner de l'argent pour certains

alors on construit le pont,...

mais on pipe les des....

mauvais materiels, economie de qualite....

on se sert de gens influents pour arriver à ses fins..

puis un jour , il y a un orage.....

le pont est emporté...

il y a des victimes...

mais qu'importe,

pour ceux qui ont construit  le pont...

ceux qui l'ont fait construire, ont gagné de l'argent..

le terrain sera à un bon prix ..

en dessous de sa valeur..

au besoin , la collectivite paiera...

se disent les financeurs....

une bonne operation pour certains...

 

une fable qu'on peut transposer , dans beaucoup de situation..

cherchez des situations comparables  à des vies...

 

pour moi c'est fait!!!!!!

 

 

.

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 20:06

Le pire est arrivé....

Mais je ne peux en dire plus pour le moment..

je dois digerer l'evenement..

d'autres dispositions ont ete faites vendredi...

je raconterai cela plus tard 

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 16:28

La vie propose , Dieu dispose .

Ainsi, en quelques jours la vie bascule et la méchanceté,

la tromperie, la cupidité font le lit d'une vie. 

Ainsi le credit  agricola alsace Vosges

a decidé de "tuer" mes entreprises et statut social

 avec au besoin l'aide du Notaire Maupomé de Masevaux

qui n' a pas hésité à faire un faux en écriture ,

falsifiant l'écrit d'une ordonnance du 3 juin 2010 du TI de thann dans un PV

 

 Bien entendu , j'ai réagi mais n'est ce pas trop tard ?

J'avais porté plainte ,déjà, pour diverses irregularités le 20 juillet 2010.

Sans nouvelles, j'ai ré-écrit le 19 septembre 2010.

le 29 septembre 2010, le vice procureeur du parquet, section financière F2,

Mr Patrice Amar, du TGI  de Paris,

m' a informé de la transmission du dossier du pôle financier Ecofe,

 au parquet du TGI de Strasbourg.

 

Ces dernières heures,

 la gendarmerie de Masevaux,

m' a invité à formaliser mes différentes plaintes

le 8 octobre à 10 h.

 

Comme écrit precedemment au n° 1 de cette histoire,

j'ai avisé le juge d'execution Philippe bertrand

 du Ti de Thann le 27 et 30 septembre 2010.

 

Je ne sais ,

à l'heure où je vous écrit si la vente sera suspendue

ou

annulée le 7 octobre 2010 à 15 h.

 

Seconde ombre plus personnelle au tableau

un cousin de famille de mon ""Bayou"

est décédé lundi à 11h et les obsèques auront lieu

le 7 octobre 2010 à 14h30 à Masevaux.

 

Faudra que me coupe en deux ,question temps. 

 

(Ce cousin est celui qui m'a fait rentrer à Peugeot, en 1978,

y travaillant déjà , Lui.

10 ans de travail, où j'ai appris beaucoup,

 j'en parles d'ailleurs dans d'autres chapitres de mon blog,

et où j'ai exercé

des fonctions de représentation de mes camarades...) 

 

Pour en revenir à ce qui m'occupe,

Nous n'avons, je crois, plus rien à perdre,

 alors je vous raconterai ,

 par le menu cette histoire avec les noms ,

dates et faits,

A suivre

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 17:16

Bel automne pour une tuerie économique et sociale.

En effet, le 7 octobre 2010, à 9 jours de mon soixantieme anniversaire,

 

1)_malgré des irregularitées constatées depuis 2004 par nous,

l'avocat Véronque Duffay de Paris

l'association VERTE FRANCE et son président d'alors, Mr Baranger;

 

2)_ malgré un pourvoi de juin 2010 et dont le Tribunal d'Instance de Thann

a envoyé la teneur par ordonnance le 10 aout 2010

 à la cour d'appel de Colmar,

contestant la non prise en compte de travaux d'economies d'énergie dans valorisation d'un immeuble; 

 

3)_ malgré un FAUX en ecritue PUBLIQUE,

 en la transcription erronée d'un rendu de decision d'ordonnance

 du TI de Thann du 3juin 2010,

FAUX EN ECRITURE effectué par NOTAIRE MAUPOME de Masevaux

et

constaté le 23 septembre 2010, lors de remise

de documents à domicile, apres lecture;

 

4)_ malgré la non prevenance à l'avance ,

mais 15 jours avant seulement de la date de la vente,

de la plublication publique sans que nous soyions informés

et

constations le descriptif erroné

de la publication dans le journal l'Alsace;

 

5)_ malgré les observations que nous avons adressées au juge d'éxécution Philippe Bertrand du Ti de Thann,

9 et 7 jours avant la date de la vente;

 

6)_ malgré nos plaintes déposées au pôle financier Ecofe ,5 à 7 rue des Italiens de Paris du 20 juillet 2010

 et réitérées du 19 septembre 2010

contre Credit agricole Alsace vosges

 et

 leurs representants et contre autres parties,

 avec demandes d'enquêtes preliminaires, demande de constitution de partie civile, etc...;

 

7)_ malgré la réception du 30 septembre 2010, par nous de l'information,

par le vice procureur Patrice AMAR du TGI de Paris, section financière F2,

 selon laquelle de la transmission des plaintes

du 20 juillet et 19 septembre 2010 au parquet du TGI de Strrasbourg

a été faite;

 

8)_ malgré l'existence d'un autoentrepreneur, d'une activité conjointe

et

 la protection du patrimoine et activit

qui aurait dû être respectées,

mais qui a ete ocultée par credit Agricole Alsace Vosges

 et

 Notaire Maupomé;

 

9)_ malgré le constat d'une rescision pour lesion de la valeur d'un immeuble;

 

10)_ malgré la denonciation par Nous d'une sous evalutiond'un bien en 2007, par Expert Meyniel,

que même l'auteur de la sous evaluation dit que son expertise

ne peut servir dans debat juridique,

car non contradictoire et sans visite te effectuée,

de son propre aveu, s'agissant d'un bien de 8 logement et 14 pièces;

 

11) _ malgré le constat que des juges de la COUR d'Appel de Colmar ont CEDE

 aux exigences du Credit Agricole Alsace Vosges en retenant

 QUE L'ACTRACTION D'un BON PRIX à VENDRE;

 

12)- malgre nos interventions au President de la Republique de mai 2010,

au Président du conseil constitutionnel du 19 septembre 2010,pour viols de lois;

 

13)_ malgré lalainte pour malversations sur compte privé et

detournements de paiements de prêts payés,

 sans justifications;

 

14) _ MALGRE TOUT CELA,

le buldozzer de la vente est fixé

 au 7 OCTOBRE 2010.

c'est le constat qu'avec le Credit Agricole Alsace Vosges,

 faisant fi des lois, et qu'avec la complicité e gens de justice

TOUT PEUT ËTRE FAIT;

 

D'autant que maintenant l'ex-dirigeant du Credit Agricole Alsace Vosges est devenu

le n'1 du Credit Agricole, Mr Sander, qui lui même est suspecté de prise illégale d'intérêts,

puisque l'association Verte france , avec son President Mr Baranger a pu constater

qu'il avait beneficié en tant que responsable de CA Alsace Vosges et pu obtenir

des prêts pour 3 entreprises qu'il dirigeait..... 

 

D'autant que le Credit Agricole , par des malversations constatées par Verte France

est passé entre les mailles du filet judiciaire,

qu'avec l'aveu de faux bilans en  septembre 2007, au TGI de Paris,

de l'acquisition du Credit Lyonnais,

que le credit agricole est acteur de produits dérivés,

 avec pertes, sans que leurs dirigeants en soient inquiétés,

 au surplus, refusant de répondre aux AG locale, aux questions posées,

 les refusant, ou tout simplement n'invitant pas "geneurs" à venir,

 comme ce fut le cas ces dernières années, pour nous.

 

Et les avocats dans tout cela?

c'est simple:

 Maître Duffay Véronique, qui se faisait fort de dire que notre bien ne serait pas vendu en2007,

 que j'ai informé son cabinet le 30 septembre 2010

et l'offre de nous defendre, C'est le sILENCE;

Le dernier avocat, en date Maître Spyridonos de Paris,

à qui nous avons payé 1196 uros,

 n' a pas daigné repondre à nos precedents courriers de mai 2010,relatants les débats,

ni même tenir promesse de prendre langue avec partie adverse

 sur le montant erroné du dû demandé par Crédit Agricole

sauf

que le 21 de ce mois de janvier 2011,

Maître Spyridonos, m' a informé par courrier ,qu'il avait   pris langue avec la partie adverse en juin 2010,

et

que celle-ci n'avait rien voulu savoir....

 

il est dommage que l'information ne m'est pas parvenue,

ni par courrier et par telephone,

le secretariat me faisait avoir qu'il n'etait pas là ou en audience....

 

Malchance sur malchance quand tu nous tiens...! 

 

Ainsi est constaté q'une tétanisation existe

 par ceux qui sont censés defendre

 les victimes d'une grosse banque comme le Credit Agricole.

 

 je laisse imaginer, à chacun,

les jours et les nuits d'angoisse

que génère une situation pareille,

où durant 4 mois,

c'est tout seul que l'on est,

 qu'aucun courrier , aucune reponse ne vous vient,

où c'est un rouleau compresseur  d'injustices ,

 d'abandons  que l'on constate...

alors que tout me monde parle de vacances,

de repos et que tout s'arrête

dans nos institutions,

laissant le champ libre aux irrégularités

et

faux d'un notaire,

le m'en foutisme d'un juge d'execution,

où même un procureur s'aventure a dire qu'apres tout

 un faux d'un notaire c'est pas si grave que cela

si le prejudice ne parait pas important...

 etc...

 

 

C'est tous seuls, que nous avons recherché,

constaté les irregularités ,

depuis 2004

et

 aussi avec l'aide

de Mr Baranger de Verte france en 2004,

le seul d'ailleurs qui ait pris la mesure de notre dossier,

et ses fautes,

les autres encaissant de l'argent sans rien faire

 d'autres pour autant.

 

C'est à une justice de classe qu'on a à faire,

une justice de riches,

 à ceux qui ont les moyens de se défendre....

 

Cela illustre la liquefaction de notre système de société,

le fait que l'on ne peut plus compter sur nos institutions

 à partir du moment où vous ne pesez pas lourd

en tant qu'individu

ou entreprise,

face au mastodonte qu'est une banque

 et à l'entregent qu'elle génère,

l'argent qu'elle octroie ou pas.

 

LA LIBERTE DU PLUS FORT

LA MORT DU PETIT,

voici le crédo en place,

au Pays qui se disait

 la Patrie des Droits de L'homme,

Droits aujourd'hui bafoués,

notre histoire le prouve.

 

Partager cet article

Repost0