Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 15:20

Vœux de Jacques Cheminade Paris, le 1er janvier 2011 —

 

oui, voici mes voeux , joints à ceux de Jacques Cheminade (ci-après)

 dont je rejoint le combat depuis plusieurs années:

 

" Ce que je dois d’abord vous dire, c’est que 2011 sera réellement un an nouveau.

 

Mes vœux sont que vous en preniez conscience et que vous mobilisiez toutes vos énergies pour faire en sorte qu’il soit meilleur et non pas pire, car si par malheur il était pire, une étape relativement irréversible serait franchie dans la destruction du vouloir vivre en commun, non pas à l’échelle d’un seul pays mais du monde, propageant la guerre de tous contre tous.

 

 Aujourd’hui, le système monétaire et financier international dans lequel nous avons vécu depuis le 15 août 1971 est en voie de désintégration économique, sociale et morale.

 

Les taux d’intérêt de l’ordre de 12%, que l’on voit apparaître au Brésil, en Grèce, dans l’Illinois ou à Saint-Germain-en-Laye préfigurent le déchaînement d’une inflation bientôt destructrice.

 

 Les conglomérats financiers dominants ne peuvent plus contrôler ce système avec leurs moyens actuels et auront recours, si rien n’est fait pour renverser la règle du jeu, à ce que les moyens de manipulation de masse et d’action militaire modernes leur permettent de faire.

 

 Ils ne peuvent ainsi engendrer un ordre durable mais un chaos généralisé.

 

 Déjà, l’on peut voir les solidarités sociales, dans les villes et les villages, se réduire dans un climat de chacun pour soi.

 

 Déjà, les Etats se laissent dépouiller des moyens de faire face à des situations sociales d’urgence.

 

 Déjà, en France comme dans d’autres pays européens ou aux Etats-Unis, les collectivités territoriales ne peuvent plus assurer leurs dépenses sociales, et bientôt – si rien n’est changé – elles seront mises sous tutelle financière.

 

Déjà, alors qu’on renfloue à tout va les établissements financiers en émettant de la monnaie de singe, l’on abandonne la défense de la vie humaine.

 

 Aux Pays Bas et maintenant aux Etats-Unis et en Allemagne, les autorités incitent les médecins à mettre un prix à la vie, en réduisant les dépenses publiques pour le traitement des maladies chroniques ou de longue durée, et en autorisant l’abandon des soins « trop coûteux » pour des patients en phase terminale.

 

Souvenons-nous que les nazis commencèrent ainsi, comme cela a été établi à Nuremberg, en admettant que des vies humaines « inutiles » puissent être éliminées, avant de commettre toutes les atrocités de masse que l’on sait.

 

 L’on ne pourra donc plus dire demain, en cette année 2011, que l’on ne savait pas, car aujourd’hui on sait ou l’on devrait savoir.

 

Alors, diront beaucoup d’entre vous, « c’est peut-être terrible, mais qu’y puis-je ?

 

» Laissez-moi vous dire que cet abandon face à des choses inadmissibles est ce qui caractérise un état d’occupation.

 

 On se dit que quelque chose me tient et me paralyse et qu’il ne peut y avoir un monde extérieur dans lequel ce qui est juste puisse exister de nouveau.

 

Cette même paralysie a été l’état d’une majorité de la France occupée lorsque les nazis construisirent le mur de l’Atlantique. Les entreprises françaises s’enrichissaient et des emplois étaient créés à l’intérieur d’une prison de béton.

 

 Un argent rapide, pillé au détriment des services publics et de l’économie, circulait et suscitait les pires convoitises dans une entreprise criminellement folle.

 

 Pensons à aujourd’hui et à notre paralysie politique à l’intérieur du système dans lequel nous vivons si nous en acceptons les règles et la fraude permanente qui les accompagne, et que chez nous chaque nouveau scandale révèle.

 

 Alors, comment en sortir, comment se libérer une fois de plus ?

 

En considérant froidement, calmement, le rapport des forces dans le monde, et en prenant conscience d’où se trouve le levier.

 

Comme en 1940, et comme de Gaulle l’avait compris dans son appel du 18 juin, au sein de la puissance américaine.

 

Là se livre un combat décisif pour l’humanité entre les forces de Wall Street de la City, représentant les manières de penser et d’opérer de l’Empire britannique, et celles qui combattirent en leur temps pour l’indépendance, représentées aujourd’hui par la manière de penser et d’agir de Lyndon LaRouche et de ses amis, qui s’efforcent d’éveiller dans le peuple américain les ressources d’une nouvelle libération.

 

 « Alors, dira-t-on, mais peu de gens le savent et l’ennemi est trop puissant. »

 

 C’est ce que l’on répondait en 1941 lorsque le nom de de Gaulle était mentionné dans une France collaboratrice : réflexe d’occupé, qui croit aux rapports de force, et non à la force des idées inscrites dans l’histoire d’un peuple et réanimée par quelques hommes de caractère.

 

« Puis, ajoutera-t-on, mais vous ramenez tout aux Etats-Unis. »

 

Tout, non, bien entendu, mais c’est là que se trouve l’enjeu décisif, en levant la double hypothèque d’Obama, qui a trahi son peuple et qui doit être rapidement écarté, et du renflouement financier, en coupant le robinet des banques d’affaires par une nouvelle loi Glass-Steagall, qui les sépare des banques de dépôt utiles au pays. On appelait cela, à une époque, couper les branches pourries.

 

 « Mais c’est encore et toujours en Amérique », répètera-t-on !

 

 Là, il est temps de se réveiller. Entendez les pétards de l’histoire.

 

Pensez-vous que c’est en France, par la libre volonté du peuple français et avec l’argent public équitablement réparti, que Nicolas Sarkozy a été promu ?

 

 Et maintenant Dominique Strauss-Kahn ?

 

 Leur politique, leurs accointances, leur manière d’être définit le terrain. Ne leur en laissez pas la maîtrise, en croyant que vous votez en toute transparence et en toute équité.

 

 Battez-vous en fonction de l’enjeu principal, sur leur terrain, en soutenant leurs principaux adversaires. C’est ce que nous sommes, non pas parce que MM. Sarkozy et Strauss-Kahn nous déplaisent, mais en raison de ce dont ils sont le reflet.

 

 En même temps, il y a beaucoup de branches pourries à couper en France, en rétablissant, à l’image du Glass-Steagall américain, la séparation entre banques de dépôt et banques d’affaires et en établissant en même temps des règles honnêtes de financement de la vie politique pour éviter les dévoiements actuels, avec les conséquences que je viens de décrire.

 

 Et en combattant toutes les mesures qui visent à détruire le travail et la vie humaine.

 

La patrie, un peu d’internationalisme en éloigne, beaucoup en rapproche, disait Jaurès. Il est temps de le comprendre en étendant l’ampleur et l’ardeur de notre combat, tout en défendant notre pays contre une fausse Europe qui est le relais de conglomérats financiers comme le groupe Inter-Alpha.

 

 L’essentiel est, dans ce combat, de redonner aux hommes une espérance par une perspective de développement mutuel exprimant la créativité humaine qui vise à rendre plus juste et meilleur leur environnement : mise en valeur de l’Eurasie, création d’un poumon de développement au centre de l’Afrique par la remise en eau du Lac Tchad, projet NAWAPA aux Etats-Unis, développer les ressources de la Sibérie, remettre en place une politique d’exploration spatiale remettant en cause nos idées reçues…

 

 Il y a beaucoup, beaucoup à faire à partir de 2011, avec des moyens que l’humanité n’a jamais eu auparavant.

 

 Pensez-y, réfléchissez-y, et puis comparez ce vers quoi les forces héritières de l’Empire britannique, les Sarkozy, les Zapatero, les Berlusconi, les Strauss-Kahn, les Obama et les « Républicains » nouvellement élus aux Etats-Unis nous entraînent.

 

 Je sais que 2011, si vous le faites, répondra à mes vœux en

  accueillant votre engagement.

 

Sauvez vous mêmes en vous reveillant,

ce sont les meilleurs choses que l'ont peut souhaiter

en balayant le monde d'aujourd'hui

qui ,

avec ces politiques prédatrices et de mensonges ,

comme celles de notre Gouvernement

et

de son President, 

nous mène à la ruine ! 

 

Soutenez Jacques Cheminade,

un économiste de talent...

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:32

Le bonimenteur Sarkosy a parlé....

avec pleins de mensonges

et

promesses à la clef....

 

oui, il faut sortir de l'Euro.....

pourquoi?

c'est evident.....

 

Depuis le passage à l'Euro..

tout a tellement augmenté:

qui aurait payé une salade à 15frcs

avant le passagà l'euro ?

les fruits et legumes à 26frcs  le kg,

soit 4 euros,

sinon plus?

 

il suffit de faire ses courses

 pour voir que l'on ne peut plus se nourrir à moindre coût...!

 

bien sûr , nos ministres

et President, nos élites,

qui sont loges, nouris, promenés

 et

en plus payés,

n'ont plus la notion d'une pesronne

qui doit assumer le loyer,

 les charges

et

se nourrir..

 

Non il faut arrêter cette paupérisation..

Les salaires et traitements n'ont pas suivi..

 

En plus,

tous ceux qui ont un salaire avoisinant le smig

auront une retraite de misère....

 

 moi, par exemple ,

on veut me donner une retraite de 181€ mois,

 pour 23 ans de salariat,

sur une bae de smig

ou à

110% du smig pendant 23 ans

en sachant qu'une

une retraite complete à 160 trimestre , .

base secu est à 595 euros/mois....

 

Autant dire une misère pour un salaire differé,

comme ils disent....

 

Et pendant ce temps là,

Sarko s'est augmente son salaire

pour atteindre 140 000 € mois

nourri, logé..

sans compter toute la smala

qui profite de prébendes avec nos impôts à payer....

 

Autant dire 3 à 4 millions

de misereux pour les prochaines decennies....!

 

Qui peut accepter cela ?

 

Non,

le prochain pays à renter dans l'euro,

comme l'Estonie,

va se "faire baiser la gueule",

comme Nous,

Français, nous nous sommes fait baiser...

avec l'Euro... 

 

C'est un continent ,

vieux continent

qui paye

et

va continuer de payer les pots cassés

pour un systeme dejà pourri , à la base..

qui enrichit les riches de plus en plus..

et

les appauvrit les petits de plus en plus..!

 

Cette année,

je ne peux donner de souhaits à ce systeme

qui est pire que le systeme communiste...!

 

Faut souhaiter une revolution sanglante et vite...!

1789, n'a suffit à rien..

les "nouveaux nobles " ont tout oublié..!

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 15:15

Cela fait maintenant 37 ans que je réside en Alsace...

des hivers alsaciens j'en ai connu...

 

ce n'est pas nouveau pour cette contrée....

 

ce qui l'est

c'est le manque de réactions des élus,

 que ce soit sur les routes et trottoirs....

 

il fut un temps où les mines de potasse,

à Mulhouse, par exemple ,

avec leur sel ,suppleait, un tant soit peu,

au plus élémentaire déneigement....

 

mais maintenant que les mines

de potasse,

 sont fermées..

que l'on doit importer notre sel de Turquie...

n'est ce pas ?

 

Encore un effet de d'imprévision

ou d'imprévoyance de nos élus..!

 

j'ai beau regarder autour de moi,

que ce soit sur Mulhouse ,

Masevaux,

c'est pareil:

axes non déblayés, trottoirs verglasés...

il parait même que faute de déneigement, 

la ligne bus qui monte à l'hôpital du Moensberg,

 n'a pu être effectuéé:

pas mal pour un service public,

 là où il y a des malades,

dans ces jours où la solitude pèse le plus,

les familles n'ont pu  accéder

à leurs parents hospitalisés....!

 

c'est peut être le fait que Bockel

(transfuge de gauche)

 ait vendu sa ville à l'Ump,

 qui considère que ce service n'est pas important....!

 

Pourtant son successeur le docteur Rottner,

 qui travaille à l'hopital du Moensberg,

aurait dû en être conscient, n'est ce pas ?.

 

Je tiens ces propos d'une personne

ayant acheté son journal à un kiosque de journaux...

ce matin...

Bien en colère la dame ,

on le serait à moins  !

 

Ce matin j'ai achete du sel de deneigement,

10 kg= six euros...

mon ami aussi....

 

Et si , question idiote, tous les français ,

deduisaientt de l'impôt à payer,

de façon locale,

 les frais qu'occasionnent ,

ce qui releve de l'action publique,

les frais liés à tous les désagrements,

 engendrés  par l'incompéetence du service des routes....

 

 

On a voulu faire des economies,

que ce soit sur le matériel,

les astreintes à payer ,

pour le personnel ,

maintenant on voit la politique de Gribouille...

 

Ha, c'est vrai, on a des prévisions météo..

mais qui sont sans effet,

sur les services locaux,

 inter-departementaux ou nationaux....

 

 On a un ministre  de l'Intérieur qui trouve

que les problemes viennent

de routes" inclinées" en Région Parisienne....

 

Pourquoi elles ne l'étaient pas avant, il y a 30 ans ?

 

Heureusement que le ridicule

ou l'incomptence ne tuent pas,

 sinon,

on en aurait des centaines de morts.....

 

Ce que l'on veut cacher aux français, c'est très simple:

 

on a tellement réduit le personnel dédié aux routes..

on a fusionné des services qui marchaientt bien,

on a dilué les responsabilités...

qui fait quoi?

Toi, le département?

 Ma et ta  commune,?

Toi la Region, Moi l'Etat,?

Toi, les concessions auto-routières ?

qu'une vache n'y retrouverait pas son veau  !

 

C' en est pout tous les services publics..

 A la poste aussi..:

exemple:

2 colis envoyés en colissimo en Région Parisienne,

 le mardi  21 decembre,

 l'un à Cachan, l'autre à Poissy,

celui de Poisssy est arrivé le vendredi 24 decembre,

 celui de Cachan,  pas arrivé à ce jour le 27 decembre.....

 

Au prix où est le paquet collisimo....

entre 6,50€  et 7,80€ le colis

de brédalas et berawecka,

  specialites alsacienne faites maison,

cela commence à faire cher,

 pour un service non rendu...

sans compter le mauvais état de fraicheur

du colis à l'arrivée...

en terme de dégustation...!

 

Mais j'ai mieux:

mon ami a envoyé un colis en valeur déclarée,

en Belgique, le 1er décembre 2010,

à quelques km de Liège

prix payé, 28 €..

le colis est arrivé le 11 decembre 2010..

comme on le voit

c'est même à l'echelle de l'Europe

que c'est le Bordel....!

 

Cela revient à dire qu'on paie de plus en plus cher,

en termes d'impôts ,

 pour un service non rendu,

 les routes par exemple..

ou les services que l'on dit "publics",

et

qui sont rendus,

au petit bonheur la chance.....

comme la poste..!

 

 

il serait temps de renvoyer tous nos Elus actuels,

Exagonaux, Européens, à la maison....

à force de triturer les règlements,

les directives,

pour ne se plier qu'au lois du marché

et

de rentabilité immediate,

non concomittant avec efficacité

et service rendus,

on voit les limites du systeme

et

 le royaume du ROI UBU,

installé en Europe et la France....!

 

Il serait temps que les Français se réveillent

 et

rejettent ce système.

aux prochaines élections,

qu'on en revienne

 à une "vraie politique nationale",

avec de "vrais élus",

 conscient des difficultés

 de leurs concitoyens,

et

pas attachés aux basques des "lobbys "de toutes sortes,

qui diminuent les services rendus,

mais qui augmente leur rentabilité immédiate

ou a court terme..!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 12:53

La fin d'année se profile

et

l'heure des bilans de doutes sortes se dessine en pointillé....

pour ce qui est de la precarité,

en Alsace,

elle augmente....

 

Les restos du coeur ont un peu peur

de ne pas pouvoir faire face à l'augmentation

des demandeurs.

 

A coté de cela, de ce qui est dejà tres grave,

en soi,

pour un pays qui se prétend" phare" dans le Monde,

 les députes de la majorité UMP,

n'ont pas trouvé mieux comme debat que de modifier la loi

sur les députes "tricheurs" de leurs patrimoine,

 en allegeant  la sanction de prison,

ce délit de non transparence ou de tricherie...

 

Comment faut il recevoir le message, nos , Citoyens ?

 

Faut il que la Republique,

la 5eme,

re-devienne " la GUEUZE"

que se plaisait à decrire

les monarchiste de la fin du 19eme?

 

Un comble, ce Régime Républicain

 qui à l'origine prône

l'Egalité  dans  son trytique 

et

s'habille  maintenant,

du manteau

et

des habits de l'Ancien R2gime Monarchiste ,

pour ce qui est de l'impunite des "Grands",

des peines allegés pour les Puissants,

et

votés par les Elus eux-mêmes !

 

 

Citoyens , Indignez - vous !

 

  Maintenant,

 il n' y a pas réfléchir beaucoup.....

la seule sanction possible,

est de renvoyer aux prochaines elections,

toutes les élections....

tous ceux qui soutiennent,

tous ces Elus UMP,

qui ont trahi le principe même

de notre République,

à savoir l 'égalite devant la Loi.

 

Comme le dit Stephane Hessel:

 

Indignez vous !

  

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 13:42

C'est pas Noêl pour les artisans et industriels du Solaire en alsace:

c'est ainsi qu'il apparait la chose,

dans l'article de l'Alsace,

page 48, de ce jour...

 

Au nom d'une certaine "loyauté"

 le ministre Richert approuve t il cette casse?

 

 voici les faits:

 

le Gouvernement a changé les regles du jeu 4 fois en un an:

baisse des tarifs de rachat electricité,

baisse des credits d'impôts,

suspension pour 3 mois de l'obligation pour Edf

 de racheter  l'electricité photovoltaîque .

 

Cconsequences immediates=

 un grand nombre de projets à la trappe;

Entreprise" Artisans associes

" de Sainte Marie aux Mines:

 licenciement de 10 personnes sur 17,

renonncement aussi  à embauche de 2 personnes;

 perte de 50 000€

 pour l'entreprise HES de Dinscheim sur Bruche,

2 ans de travail qui parte en fumée;

 le gouvernement veut  se debarrasser  des PME 

 pour favoriser quatre ou cinq groupes

dont des filiales d'EDF et de Total

analyse  Geioges Audras, d'Axiome Energie.

 

Enfin,

comme le dit Gérard Voisin,

 PDG de Voltec Solar à Dinsheim sur Bruche:

" Si on voulait reduire la filière  photovoltaîque Française, 

 on  ne ne ferait pas mieux !"

 

Pproducteur de panneaux photovoltaîque depuis mars dernier:

 

"Nous voulions réindustrialiser un site,

avec le soutien des instances locales de la Région.

Mais depuis  notre création,

nous avons connu cinq changement de législation.

Ce n'est pas comme ainsi que l'on peut conduire une politique d'entreprise;

 nous n'avons aucune visibilité"

 

60 salariés travaillent à Voltec Solar,

mais  le PDG  Gérard Voisin,

se voit dans l'obligation

de differer  l'ouverture  d'une deuxième ligne,

 ce qui reduira sa competivité

d'autant  que Voltec Solar

s'en tire  en exportant 85% de sa production

vers l'Allemagne

et

 en poursuivant ses recherches en produits innovants

 " Nous ne sommes pas que des assembleurs"

 

Le resultat de cette polititique gouvernementale

de Gribouille:

 

"Alors  que la filière française vient tout juste d'emerger

et qu'elle a besoin de stabilité,

 l'Etat la foudroie.

Dans 5 ans, le photovoltaîque n'aura plus besoin d'être aidé.

Et tout se fera avec du matériel etranger,

par des sociétes etrangères"

denonce Stephane Klein

 

et

 

En plus des procès en vue....

 

Moi, à titre personnel ,

je peux temoigner de la difficulté, déjà

en 2009 de faire du photovoltaîque,

puisque en décembre 2009,

j'avais déposé un dossier de crédit à taux zéro

au Crédit lyonnais de Mulhouse, refusé...

mais  même en contournant la difficulté,

par un autre financement,

c'est la Mairie de Masevaux,

qui a créé la difficulté en refusant l'installation,

du fait de périmètre historique de ma maison..

pourtant les panneaux,

 plein sud, avec un plat idoine,

n'aurait en rien déparré , avec vue sur le cimetierre,

de plus l'arret m'est parvenu hors délai..

c'est dire que toute la politique

d'energies renouvelables

 prônée par le gouvernement,

c'est du bla-bla,

 des promesses non tenues,

 le massacre de la volonté de ceux qui veulent

faire avancer notre pays

sur cette filère prometteuse.....

 

Ce qui est paradoxal,

c'est de constater que la seule Region

qui est de droite subit les avatars

d'une politique de Gribouille

et

irresponsable...

 

et

comme le dit Stephane Hessel:

"Indignez vous !

 

Aatant dire que le ministre  Alsacien Richert

est le c.......entre 2 chaises,

soit il exprime une loyauté à l'egard

du "ROI  UBU SARKOSY"

ou

alors il soutient 

ceux qu'il prétend représenter....

ceux qui créent la richesse de sa Region..

mais en tous les cas:

"Alsaciens , indignez vous !"

et

Souvenez vous en 

aux prochains  aux prochains scrutins

qu'l soit local, avec cantonales,

legislatif ou national jusqu'en 2012...

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 12:49

Il a ete annoncé

qu'il n'y aurait pas d'augmentation de smig,

au 1er janvoier 2011

 même pas pour tenir compte des augmentations "contraintes"

que sont les augmentations d'energies :

EDF,

 de transport:

 Sncf 

d'assurances:

maison, voitures, famille, santé

aussi pour faire comprendre

à notre Gouvernement,

que quelques millions de gens près du smig,

 ou a 10% en plus ou en moins ,

ce sont eux qui sont le moteur

de consommation,

 il ne reste que la pression

de cette masse de consommateurs,

 à savoir :

 boycotter

tout achats importants,

differer

 tout achat important,

ne le faire qu'apres

la presidentielle de 2012, 

et

de plus faire

greve des achats ,

 pendant une semaine par mois

et

cela pendant

toute l'année 2011,

 

pour répondre

au MEPRIS

que le Gouvernement

fait des "petites gens"

à faible revenus.....

 

Quand apres des statisisques trimestrielles

de consommation,

seront constatées,

en baisse ,

et

que la Ministre économique

ne pourra pas se faire gargariser

des bons resultats

de consommations en tous genres,

peut être que leurs "petites cervelles de nantis"

de nos hommes  et femmespolitiques,

seront à reflechir

sur le poids economique des smicards...!

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 15:19

Dans le journal de l'Alsace de dimanche 12 decembre 2010,

 il y est evoqué une "carte mystère" de la réforme territoriale,

quand on sait que l'Alsace est le laboratoire de la majorité,

 il y aurait lieu de s'inquiéter....:

 

Ainsi pres de 70 communes changent de chef lieu...

Mulhouse gagne un canton, Colmar  non,

 les cantons  les moins peuplés comme Kaysersberg

et

Lapoutroie

 ou

 Sainte Marie aux Mines fusionnent,

celui d'Hirsingue disparaît.

 

Il ne s'agirait que d'un document de travail,

 dont personne au sein de la majorité departementale 

 n'aurait entendu parler....

tous jouent les étonnés. 

 

 Dans un communiqué des plus laconique,

le Conseil Géneéal affirme:

"n'avoir adressé quelque carte que ce soit

à quelques instances nationales

ou

prefectorales

concernant un eventuel découpage electoral."

 

" la circulation de tout document de travail

ne releverait en aucun cas

 de la responsabilité des services

ou

de la majorité départementale"

 

mais comme le precise les auteurs de l'article :"

ce qui ne veut pas dire que le document n'existe pas,

 ni que la majorité et les services ne planchent pas déjà sur le sujet"

 

Bizarre, vous avez dit bizarre !

 

(article de la page  45 du journal l'alsace de la rubrique

" çca se raconte")

 

Que dire de cela?

 

Si dejà on veut faire du charcutage

sur une Region appartenant à la majorité UMP,

alors que penser ou subodorer

de celles qui ne le sont pas?

 

il y a lieu de s'inquieter au pretexte

 d'economies ou d'équilibre territorial ,

sur une reforme ambiguëe,

qui sent le souffre et la" combinacionne" !!!!

 

Citoyens ,

 soyez vigilants et attentifs aux

"coups d'états administratifs"

aux charcutages de tous ordres !!!!!!

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 10:33

Depuis quelques jours ,

Masevaux a revetu son habit de lumières,

et son circuit de creches est en place

et

j'ai eu l'ocasion d'accompanger

des clients dans ce périple où ceux ci 

ont pris des photos numeriques...

 

Bien sûr , fort d'autres contraintes,

je ne pourrai assister à toutes les manifestations

comme le concert sur la placette ,

ou

 le concert de Noel à l'église......

 

Quant à nous, nous avons decoré notre entrée de maison

de branches de sapin,

auquelles nous avons suspendu des rubans

avec des chutes de tissus

du Musée de l'Impression des Etoffes,

donnés par le Musée historique de Mulhouse...

le theme etant le Noël des Etoffes.

 

Bien faire connaître sa Region d'adoption,

même si vous êtes simplement "toleré"

a été  toujours notre Credo...

 

L'esprit de Noel et de paix,

ne dure qu'un temps,

ressemblant plus à une fête païenne,

qu'a un changement

dans les coeurs et les esprits,

le reste de l'année,

c'est un constat.

 

Etre Chrétien a perdu beaucoup de sa signification

dans la vie de tous les jours,

la cupidité, l'envie, la jalousie

ont coiffé depuis longtemps au poteau ,

 cet etat d"être",

même si on ne court pas toujours à l'Eglise....

 

Un reste de pensionat pour nous deux,

d'une autre education,

qui fait que Bayou et moi,

tout au long des années,

notre porte et notre coeur

restent pouvert et en écoute,

pour ceux qui souffrent...

 

Pour nous

c'est cela "être chretien" selon le precepte :

"ce que vous aurez fait au plus petit d'entre vous,

c'est  à Moi, que vous le ferez..."

 

Bien sûr cela nous a valu ,

 plus surement des deboires,parfois,

même des abus,

cautionné parfois par la justice...

mais enfin, c'est comme cela...

 

Pendant les jours precedents Noel,

les lumières et cet esprit de Noel,

est comme un relent de nos enfances,

des joies intimes à venir...

des dons à faire,

plus gratitfiants que necessairement recevoir....

même si recevoir

et

accepter de recevoir est une forme d'humilité.....

 

<aussi dans 12 jours c'est Noel,

alors si je ne peux revenir d'ici là,

sue ce blog,

Bon Noel à Tous

et

que son Esprit pénètre vos coeurs toute l'année 2011... 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 15:50

hé oui, tout arrive...!

vendredi 10 decembre 2010,

  de 10h à 12h, à la Maison de la Presse,

le Ranch,

Jean Claude Bourret était  à Masevaux

pour dédicacer son livre

"le Secret de la Bête du Gevaudan"...

 

L'information de sa dédicace et présence était parue

 dans le journal l'Alsace

du jeudi  9 decembre 2010 en petit entrefilet...

ce qui explique sans doute le peu de monde,

qu'il y avait,

l'Editeur ayant raté semble t il sa cible,

 aucune affiche ou moyen marketing

autre que l'annonce parue dans le journal 

n'est venue renforcé l'annonce de sa venue...

 

Dommage pour LUI

 

Il semble que l'Editeur ait beaucoup à apprendre en terme de marketing,

 pour" le faire savoir",

 les detenteurs de Maison de la Presse

ayant beaucoup à faire,

par ailleurs ,

 pour ne pouvoir avoir le temps de fabriquer

les supports de dédicace d'ecrivains..

 

Enfin, c'est comme cela....

 

Au demeurant, avec un locataire,

nous avons trouvé un écrivain affable,

 posé, repondant à nos questions

et

en posant sur nos existences...

puis a signé un exemplaire

avec un dessin le tome 2 de son livre...

 

Ce fut un plaisir.

 

Quand un ecrivain de sa notoriété

 vient dans un bourg de moins de 3500 habitant

et

communauté de près de 10 000 habitants,

c'est un honneur...

 

D'ailleurs, pour la petite histoire,

avant de rencontrer JC Bourret,

j'avais dans mes oreilletes de telephone,

 l'émission de France Inter,

 de Stéphanre Bern,

les "fous du roi" avec comme invité ....

devinez qui :

Valery Giscard d'estaing, pour son livre :

 

 sur la Grande Armée +  imitation du Président....

par un humoriste !

alors j'ai lancé à J.... de la Maison de la Presse:

le jour où Giscard viendrait à Masevaux,

à supposer qu'il vienne,

y 'aurait il le même marketing de réalisé ?

 

Silences et sourires....

 

comme quoi !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 17:12

 

 et

le debut de la crise bancaire....

voilà le chiffre fou..

essayons de le diviser par habitant europeen.....

mis à la disposition du secteur financier 

 

vous verrez que cet argent par tête est astronomique....

si fou qu'il ferait que le patrimoine moyen de chacun n'y suffit pas....

ni ce que pourrait gagner  un europeen lambda....

 

Lenine , Reveille toi, ils sont devenus fous !

comme dit la chanson de Sardou....

 

 

Partager cet article
Repost0