Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 11:30

j'avais promis de faire une suite au 1er article, je m' y attache 

 je donne un exemple concret et vecu:

 comment L'Etat, ne tient pas ses promessesn d'un accord, signé

se permet d'user de prédation à l'éhgard d'un agent de l'Etat, sur son salaire,

usanrt et abusant , jusqu' à lui soutirer plus de 21 000€ s

en 3 ans, jusqu' à lui enlever les bonifications indiciaires , à la source

y compris toutess ses primes y compris de medaille de travail,  tous ses 13emois,

et calcul fais c'est 28000€ de debours sur une dette de 20042€ à l'origine...

j'ai envoyé l'etat complet à mon avocat conseil, pour qu'il en prenne connaissance.

 

certains disent que plaie d'argent n'est pas mortelle,

maiq quand cette sitution de prédation

vous mène à la precarité,

difficulté avec votre banquier,

que cela genère des frais,

des refus de paiements, mëme minimes,

alors que justement ,

les primes , les 13emois eût pu vous sortir de l'ornière,

des aléas communs de la vie:

panne de voiture, imprévu,

 que même un juge a considéré

qu'il y avait trop de pris par mois,

eh bien l'Etat ,

que ce soit le Département, la paierie depertementale,

ou le tpg du Haut rhin, 

n'en ont rien à foutre...

cela est grave et illustre

comment on traite un employé

apres plus de 40 de fidelité  à son travail...!

 

Maintenant l'avocat a dit

qu'il allait voir ce qu'il y a faire,

mais d'ores et déjà le mal est fait!

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 11:33

Kennedy avait dit un jour

" demandez vous ce que vous avez fait pour votre pays"

A l'heure des bilans de différentes choses de ma vie,

 je vais retourner la chose:

qu'ai je fait pour mon pays ?

comment celui ci m'a volé et abusé?

un exemple suffit entre bien d'autres....

quand j'ai fait mon dossier retraite, je viens de m'apercevoir

que lors de ma formation au centre A Camus de Mulhouse

les 2 années de formation , n'ont pas été cotisées en points

 retraite complémentaire.

ce qui se traduit 38 ans plus tard par un manque préjudiciable.

 

je vais lister dans les prochaines semaines,

tous les impôts,

toutes les richesses créées et versées,

 en regard d'aujourd' hui d'une retraite octroyée

de 172€ + 98€ de complémentaire=

beaucoup moins que le seuil de pauvreté..

et

encore ,

à rajouter un avocat de ma connaissance:

"vous êtes victime de l'effet de seuil,

pour demander le minimum retraite,

votre femme travaillant"

 

Je rappelle qu'un étranger,

venant en France,

 n'ayant jamais travaillé,

ni apporté rien à notre pays en richesses,

en cotisations,

 en impôts de toutes sortes,

touchera 3 x + (769€) 

que ce qui m' été octroyé = 270 € en tout.

 

Je rajoute qu'ayant beneficié à vie, en 1972,

d'une reconnaissance handicapé A,

par le service Cotorep de Nice,

avant ma venue en Alsace,

n'en n'ayant jamais utilisé,  abusé  le systéme,

mon médecin référent ayant demandé

un dossier incapacité de 30%,

en 2010,

cela ,

au nom de la nouvelle réforme des retaites,

m'a été refusé,

par médecin securité sociale,

ce qui a pour conséquence de me priver du taux plein,

avec mes 186 trimestres cotisés

et

 à reduit ma retraire principale de 50%.

(on le voit bien cette mesure  d'incapacité,

vanté par le ministe Woerth,

est un leurre puisque soumis au bon vouloir 

de médecin securité sociale)

Hier j'entendais à France inter,

que ceux nés après 55 auront une double peine, à savoir:

plus longtemps à cotiser, plus tard pour prendre sa retraite,

dûs aux réformes successives, de Balladur et Fillion,

(rassurez vous ces 2 là, n'auront pas de problèmes de retraites  !)

qui s'empilent comme un mille feuille préjudiciable  déjà,

(avant ceux nés en 1955, comme Sarkosy)

aux petits comme moi, qui ont refusé l'assistanat,

n'ont jamais abusé du sytème,

comme beaucoup d'autres !

 

Que tirer comme conclusion première:

L' Etat Français pond des lois qu'il ne respecte pas lui même

( cotisation retraite complémentaire)

il déshabille Pierre pour habiller Paul

(prend aux français pour donner aux etrangers,

au nom du prestige, sans doute)

met en précarité ,

et

 sous le seuil  pauvreté

ses propres citoyens

avec l'empilement de lois, de règlements,

comme succession de lois et d 'effet de seuil....)

 

Bien entendu nos élites sont protégées,

pourvu que comme au moyen âge

des serfs perdurent

ou

comme de l'esclavage moderne,

on soit corvéable à merci ! 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 14:13

C'est à se le demander,

car ayant chargé ces deux navigateurs,

je constate depuis quelques jours,

que lorsque je veux accéder à la page de mon blog,

 celle ci met très longtemps à se charger,

le sablier etant en permanence en visualisation

il en va de même que lorsque je veux aller

 sur Facebook et Twitter,

où pourtant les données sont enregistrées......

 

je ne cherche pas à comprendre,

je constate seulement.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 12:02

Tel est l'objectif du nouveau pdg ,

Monsieur Bruno Vincent -Genot

qui succède à Mr Yves Zher.

 

Comme je l'ai promis lors de mon dernier article

"100idéespour la france"

je rends compte de cette réunion , 

 d'il y a 8 jours , le 18 juin 2011, ce matin.

 

Délégué de la Coopé au 2eme degré ,

de Masevaux,

élu par les Sociétaires,

comme d'habitude, j'ai posé questions,

parfois embarrassantes, mais à propos.

 

Bien conscient des déficits de la Coopé,

des difficultés qu'elle traverse,

 la vieille dame Coopé,

n'en n'est pas à sa 1ere guerre...

  Des péripéties, elle en a connu....

 

Bien sûr , dirigé par des hommes,

 tributaire du marché,

elle est faillible.

 

le dernier épisode:

 

le précédent directeur General ,Denis Fischer,

nommé cet automne,

puis "blakboulé " 1 mois plus tard,

sans que nous  en sachions plus,

laisse quelque peu  rêveur et dubitatif.

 

C'etait d'ailleurs le sens d'une  de mes questions,

dont le nombre était de 9

( la salle a dit "hoooooooo "à l'énoncé du nombre de celles ci)

 qui a reçu celle ci:

"les dirigeants doivent assumer leurs résultats" ,

bien que je sache qu'il n'était pas seul

que la coopé est victime d'une crise du pouvoir d'achat,

d'une déconsommation,

de la réforme LME qui a supprimé les marges arrières,

ramenée à 30 jours le délai de paiement ,

ce qui oblige la coopé à provisionné 1000 000€/ jour

et

aussi à faire face à forte concurrence,

et

 aussi disons le ,

à une confiusion dans les esprits

de

 nos sociétaires,

leur fait croire ou dire:

que l'enseigne "Express Leclerc"

 posée sur les anciens "Maxi"

et

le nom "COOP"

en plus petit:

"que la Coopé n'est plus la Coopé,"

"mangée " par Leclerc,"

 alors que la Coopé a seulement changé

de Centrale d'achat.

 

C'était aussi le sens d'une de mes question

sur le manque d'attractivité

 de  l'enseigne d'aujourd'hui.

 

Monsieur Bruno Vincent-Genot

a dit qu'il allait agir dans ce sens.

 

D'autres de mes questions ont porté sur la carte sociétaires ,

sur le "comment" faire venir des jeunes,

sur le renchérisssements des matières premières,

sur la spéculation des matières premières,

 et

le lissage dans le temps de l'augmentation des prix,

sur la traçabilité des produits ,

(eu égard aux derniers avatars  de la consommation

comme ce qui s'est passé en Allemagne ,toute proche;)

 sur le tutorat, l'embauche des seniors,

la pyramide des âges,

puisqu'un nouveau DRH a été nommé....

et

 la suggestion de rôle de conseiller à la présidence de Mr Zher

 pour faire transition ,

 avec Mr bruno Vincent-Genot.

 


Toutes n'ont pas reçu réponses,

ou celles que j'attendais,

parfois ce fut des "non-réponses  "

pour parler en jésuite.

 

 

Pour revenir à l'épisode de cet automne

La coopé a rappelé mr Zher,

 qui, cet automne s'est chargé

de trouver un nouveau Directeur Général,

et

qui l'a trouvé en la personne de

Mr Bruno Vincent-Genot,

originaire de l'Ain,

et

 qui,  paraît il a su redressser d'autres entreprises

 qui lui avaient été confiées .

 

 j'en accepte l'augure.

 

Pour la forme et par geste d'humanité,

j'ai étés urpris et pas seulement moi,

que le nom de mr Fischer

 n'ait point été nommé une seule fois,

ni même lors de la lecture du pv, 

de l'année précédente

par un nouveau jeune secrétaire,

( un peu hésitant et rougissant)

alors que c'est lui qui l'avait  écrit sans doute;

alors présentement à l'assemblée 2010.

 

D'ailleurs à cette époque là,

 l'entente "semblait parfaite"

entre mr Zher et lui-même.

 

Nous étions en juin 2010,

 et

l'election du nouveau pdg Mmr Fischer

était cet automne....

 

Que s'est il passé entre temps ?

 

Nous n'en saurons rien !

 

Mais bon , regardons en avant,

le Nouveau PDG , Mr Bruno Vincent -Genot

n'a pas tout dévoilé de son plan stratégique

 pour que la Coopé remonte la pente...

nonosbtant certaines  raisons

 soit juriqdiques ou sociales pas encore affinées,

avec les partenaires sociaux.....

 

Une nouveauté quand même:

 

lors du repas pris en commun

et à la fin de celui-ci,

 il est passé aux tables pour saluer les délégués

 au nombre de 98

ce qui dénote semble t il  une approche du terrain

 et

 des hommes

qui font vivre la Coopé.

 

Car j'ai toujours pensé,

et

même si

je passe toujours

pour le "vilain petit canard "

et

" l'empêcheur de tourner en rond"

que les délégués ne peuvent être

des "béni-oui-oui"

ni des "faire-valoir" sans poids aucun,

car sinon,

la Coopé perdrait son âme !

 

le Mutualisme j' y crois,

j'y ai toujours cru,

même si, certains ,

comme le Crédit Agricole  

y ont dévoyé ses principes ,

et

 ne suis  même plus invité aux assemblées,

eu égard aux questions posées,

avec les dérives constatées et abus constatés,

mais cela est une autre histoire...

que l'on peut lire sur

" affaires financières"

de mon blog.

 

D'ailleurs on parle de plus en plus

 d'Economie Sociale et Solidaire,

encore faut il que cela ne serve  pas d'alibi

au capitalisme  brutal,

 à un libéralisme échévelé

et

à ses abus de toutes sortes.....

 

 

 

C'est pour cela ,

que le même jour,

je suis allé assister à des débats,

organisés par le Nouvel Observateur ,

place Kleber, à Strasbourg

et

que je relate dans mon précédent article

"100idéespourlafrance"

 

Retenons enfin,

que le  nouveau Timonnier de la Coopé

veut faire de cette Entreprise:

 

LE 1ER COMMERCANT  D 'ALSACE !

Partager cet article
Repost0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 14:34

Hier apres midi, après avoir été comme délégué 2eme degré

a l'Assembleé générale de la Coop de strasbourg,

 et le repas qui a suivi,

(assemblée dont je parlerai plus tard dans un autre article),

 donc dis je ,

à 15h30 je suis allé Place Kléber à Strasbourg,

 où se tenait diiférents thèmes

avec mes feuilles d'invitation ,

reservées sur le Net.

 

le thème choisi  etait :

" Investir dans les jeunes, une priorité pour l'avenir?"

 

j'aurai bien voulu aborder le  problème de l'illestrisme,

des jeunes au bord du chemin,

de l'orientation

et

de l'outil d'une école de la 2eme chance...

 

Malheureument j'ai pu constater que seuls les jeunes

 pouvaient avoir la parole,

que le discours était plutot centré sur les problèmes de

bourses, 

de revenus,

de rsa,  service civique,

et

 même de la stigmatisation de l'aide

ou

soutions apportées aux personnes agées,

contre les jeunes en terme de choix....

de la part de l'intervenant Bruno julliard....

 

Bref ,des outils présents,

même si mal utilisés ,

plutot que des outils à créer....

 

oui, 25% de jeunes ont une licence..

et

 alors ?

cela mène a quoi?

cela pose le problème de l'adéquation  entre éducation,

formation

et

 utilité sociale, sociétale, économique....!

 

A la sortie de la conférence le hasard,

a voulu que je tombe nez à nez avec jean Marie CAVAdA

qui dit "

mais qu'est qu'ils ont à sortir avec des têtes tristes?

je lui reponds:

"eh bien , on a pas abordé les problèmes

 leurs solutions, 

et

 quand c'est une tête qui paraît plus de vingt ans,

elle n'est pas sollicitée pour poser des questions...."

 

un peu géné, il me dit "au revoir Monsieur.."

 

je déboule sur la place Kleber,

pour aller au stand sur lequel j'avais demandé les différentes salles,

( je précise  que ce débat avait lieu à l'Aubette, salle Dancing, à l'étage)

où se tenaient les différents sujets,

et

 leur fait part de ma déception.

je choisi un autre thème:

le liberalisme...

et

 on m'indique la libraire Kléber,

et m' y dirige,

et là,

 je suis abordé par une charmante jeune femme,

 carnet en main, qui m'a interrogé,

à qui j'ai remis ma carte,

une discussion intéressante s'est engagée, 

 m'a demandé mon idendité,

m' a remercié de la "discussion  que j'ai eu avec elle"

 

je suis allé à la salle où se tenait la conférence 

avec François de Closet,

et

 un autre intervenant dont j'ai oublié le nom...

 

Intéressant oui, mais je n'ai pu faute de temps

attendre la fin

et

  pouvoir poser des questions ,

le train de 17h51 n' était pas loin,

et

 il était 17h30,

 et

 10 mn de marche pour relier la gare n'étaient pas de trop...

 

je ne sais pas ce que va faire

la charmante personne des notes prises,

seul l'avenir le dira.

 

 

Merci au Nouvel Observateur d'avoir organisé cette manifestation.

 

j'oubliais: hier etait l'anniversaire de mes 35 ans de mariage,

un 18 juin..

comme on le voit ,

journée fortement occupée....

symbpolique à plus d'un titre pour ma propre vie

et

 expériences vécues...

Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 19:08

J'avais parlé ,

 il y a de cela , quelques mois ou années de cette possibilité,

et même j'ai mis un lien sur mon blog pour ceci,

eh bien ce jour , dans le journal l'Alsace, il est question

de ce qui se passe en Alsace, voici quelques chiffres :

 

l'Adie a delivré 159 prêts en 2010.

en 2009, elle a octroyé le 2000e micro-credit régional.

Elle compte 10 salariés et 50 bénévoles.

 

Sur le plan national,

l'Adie a delivré 12000 prêts en 2010;

ce qui a permis la création de  10  190 

nouvelles entreprises

et

14 000 emplois. l'adie emploie 463 salariés

et

 1700 benevoles :

souvent des anciens chefs d'entreprises ou banquiers ,

 comptables en retraite, pour accompagner les créateurs .

 

le taux de pérénité des entreprises créées: 68%

sur 2 ans,

59% sur 3 ans.

 

taux d'impayés : 9,42%

taux de perte 2,54%

nombre de clients actifs : 25 506

 

Depuis sa création en 1989 l'Adie,

a financé plus de 97 000 micro-crédit

et

a participé de près de 74 000

entreprises générant  près de 100 000 emplois.

 

montant total des crédits octroyés : 255,5 millions d'euros. 

 

prêt maximum octroyé : 6000€ à 9,71%

mais qui peuvent se compléter avec un prêt à taux 0

+

la possibilité de subvention,

 par ecxemple,

 pour l'Alsace de 5000€  maximum.

 

je pense qu'e tant auto-entrepreneur,

la chose  n'est pas impossible non plus.

 

Bien sûr tout cela est conditionné

par la recherche d'un marché,

d'une idée rentable,

 et

 une forte volonté ,

car avec la crise actuelle c'est encore plus difficile

de trouver des clients, d'entreprendre,

le salariat étant plus rassurant,

pour les fins de mois.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 13:13

On parle souvent de service public,

eh bien on peut duire qu'à la grande poste Henner ,

près de la gare de Mulhouse, le client,  ils  en ont rien à foutre....

 

Ce matin ou plutot à 11h55,

je suis allé à cette poste pour retirer un mandat,

j'ai retiré un ticket d'attente le  n°204;

celui au guichet avait le 199, 8 minutes.

le suivant etait un homme de couleur avait le n° 200,

sa transaction a duré 25 minutes, 

pour je ne sais quelles raisons,

mais il semblait qu'il y avait difficultés d'ordes de retrait ,

 de delais...

pendant que j'attendais un autre client

s'est planté derriière moi...

à 12h25 le no 1

était appelé..

les no 201 et 202 se sont avancés...

on a pris le no 201...une dame.

Le client qui etait arrivé après moi, demande :

"vous avez quel numéro?",

"je dis le no 204"

il repond" j'ai le 203"!

interloqué, je lui dit "pas possible , j'étais avant vous" !

" oui, mais une dame m' a donné le sien, tout à l'heure...."

au bout de 40 minutes d'attente

et

voyant le peu de célérité du service,

(pourtant le 2e guichetier qui faisait l'allée et venue

pour le client no 200

a bien vu le nombre de clients qui attendaient,)

(eh bien cela ne l'a pas fait réagir....)

je sui allé faire des courses,

qui ne pouvait attendre,

je suis revenu à 13h05,

à cette  grande principale poste Henner:

il y avait 1 personne de couleur devant

les 2 guichets de "retrait",

vides de personnes habilitées,

je lui demande :

"il n' y a personne? "

elle me repond "je sais pas pourquoi?

3 autres personnes de couleurs attendaient.

 

je me suis adressé à une  hôtesse

qui manifestement en avait rien à faire,

et

avant de partir

sans avoir pu obtenir le paiement de mon mandat ,

 à 13h10,

j'ai entrevu la guichetière ,

 tête blonde, cheveux ramassés en chignon,

qui déambulait à d'autres endroits

sans se souciait d'ailleurs

des clients du guichet de retrait.

 

je précise à 12h20,

 une foule d'employés sont sortis de derrière

des bureaux cachés,

sans se souciait du nombre de personnes en attente,

ils ne pouvaient ne pas le voir !

 

C'est bien beau de rénover des bureaux,

faut il encore que le personnel,

ne fasse pas la couleuvre, 

ne se moque pas du client

et

que lorsqu'ils voient une file d'attente,

 se propose de servir au lieu  de fuir,

de peur d'avoir trop de travail !

 

A l'heure où j'écris,

 j'ai toujours pas eu mon mandat;

je précise qu' il y a 14 jours ,

le 24 mai,

je suis allé à cette même poste

poster dès la 1ere heure,

le 1er a attendre l'ouverture à 8 heures,

eh bien la même hôtesse de ce jour,

 m' a grillé la politesse en voulant

faire passer le suivant

et cela avant moi,

je lui en ai fait la remarque,

elle en a rigolé....

 

Elle a pris mon recommandé avec accusé de reception

préparé  par moi, à l'avance,

sans le coller sur l'enveloppe,

le rangeant sur étagère de bureau.....

  

A ce jour, je n'ai toujours pas l'accusé de reception

de mon recommandé posté le 24 mai 2011.

Il s'agit de papiers importants pour dossier retraite.

 

Voilà comment sont rendus les serrvices postaux

dans une grande ville comme Mulhouse !  

 

Autre précision:

une personne qui attendait aussi dans l'allée

des retrait guichet,

m' a informé que ce m'en foutisme à ces deux guichet ,

c'est tous les jours comme cela !

 

Donc ,

je ne suis pas tombé sur un jour exceptionel,

mais bien sur un problème récurent,

un genre de travail à la couleuvre,

comme si le client était quantité negligeable;

pour la poste ,c'est de faire du fric,

proposé  de vendre:

 ( j'ai vu plusieurs panneaux vantant Poste mobile)

pour le reste ,

tant pis !

 

Je suis retourné  à cette poste à 15h15,

il y avait 2 guichets de retraits ouverts ,

 avec 2 couples,

et

 les deux dames précitées le matin...

 

 

j'avais le n° 274, on servait le 270,

on a appelé  le 271 et 272

qui ne se sont pas présentés;

entre-temps la dame blonde

(aux cheveux ramassés en chignon

 du guichet,

 de l'homme de couleur

de l'attente jusqu'à 12h25 matin )

 s'est eclipsé,

un homme est venu prendre sa place,

et

 mon N° 274 a sonné,

et

 je fus reçu au guichet

  de l'hôtesse blonde aux cheveux longs

 à qui je m'étais adressé

la 2eme fois à 13h15.

 

l'opération de récuperation  du mandat

a pris 3 minutes,

 j'avais tout préparé

et

à 15h30, je quittai la poste Henner.

 

je précise qu'en rentrant chez moi ,le soir,

l'accusé de reception du 24 mai  2011 était receptionné

en date du 27 mai par Réunica,

et

qu'il a fallu plus de 10 jours,

apres le tampon

de Réunica,

pour qu'il me revienne.

 

C'est dire comment nos services postaux fonctionnent.

 

j'appréhende fort quand la concurrence postale

va se mettre en place,

et

faudra voir comment !!!!

 

Nous , à Masevaux,

récemment 

la nouvelle poste a été victime d'un incendie,

et

 le syndicat inter-communal a mis à la disposition

du public un local pour la poste

qui ne peut pas tout faire des opérations

 d'une poste dite" normale"

 

 

voilà le récit VECU d'un service public à Mulhouse.

 

je me dis ,

à postériori ,

que si je recevais mes hôtes et clients

que ce soit pour la location ou les soins,

comme ce fut pour la poste de Mulhouse

 il y aurait longtemps que j'aurai fermé boutique .

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:13

Une Révolution pas seulement physique,

mais dans les têtes aussi et culturelles....

Après "l'indignez vous" ...

et même s'il faudra soutenir

les mêmes mouvements

que ceux des places de Madrid ou du Magrebh,

c'est à un renversement du couvercle de la marmite,

qu'il faudra s'atteler.

 

Pourquoi?

Pendant que nos élus se gobergent,

les milliers de problèmes subsistent....

des commissions théodules surgissent,

on ecoute ,

et on pond des lois, loin de la réalité

ou

alors pas appliquées !

 

On le voit avec la retraite 

 et

l'abus de faiblesse

dont j'ai parlé dans mes précdents articles.

 

Peut on faire encore confiance en nos Institutions ?

 

Malheureusement NON,

3 fois NON  !

 

On le voit avec notre système judiciaire,

le droit n'est pas fait pour être juste,

il est à la disposition du plus fort ,

du plus malin ,

du plus riche,

et

aussi lié à "l'arbitraire" d'un procureur

qui poursuit ou poursuit pas,

qui sciemment laisse faire

ou

même s'arrange pour que les affaires traînent,

pour faire  dépasser le delai de prescription

et

 autres astuces de procédures

( voire l'émission sur l'abus de faiblesse)

Moi même ait vecu ce genre de laxisme

ou de m'en foutisme

avec une affaire Credit agricole,

(voir mes articles sur affaires financières)

 

C'est un premier point.

 

le 2eme point:

peut on encore faire confiance à notre classe politique ?

Non !

pourquoi?

Elle est loin des réalites,

les rapports qu'elle soutient

sont loin des faits eux-mêmes,

truffés de statistiques qui ne veulent plus rien dire, 

d'une dialectique pour énarque,

de loghorrées imbuvales

pour le commun du mortels ,

qui en fin de compte

aboutit à

"pondre des lois ineptes,

 inaplicables ,

ou

 tout simplement à la "UBU"

 

3em point:

 

Celui qui relie les deux

 et

en fait son ciment

c'est l'argent qui pourrit tout,

avilit tout,

le copinage de castes

établie justement sur l'argent,

les prébendes,

les avantages pris,

 que l'on s'est octroyés,

comme des avantages retraites,

des stocks options,

des pantouflages avec ces aller-retour public /privé,

ces conflits d'intérêts cachés;

et

aussi ces jugement qui spolient des malades ,

des petits,

ces complexité de textes

qui decouragent justement pour que ceux

qui détiennent l'argent

et

autres formes de pouvoirs,

en aient encore plus....

 

Chirac avait parlé de fracture sociale morale,

malheureusement rien n' a ete fait,

pour arrêter

ce cercle infernal.

 

On le voit avec notre jeunesse diplômée et au chômage;

on le voit avec nos handicapés à qui on retire les avs;

on le voit avec les retraites qui depuis 1990,

 ont perdu 20% de leur pouvoir d'achat,

pour les petits et moyens de notre pays

et

même aussi ,

où le maximum pour une retraite entière de 160 trimestres

n'est même pas un demi smig  ,

alors que certains haut fonctionnaires

et

assimillés se sont octroyés des retraites

bien plus "juteuses"

exemple:

députes et sénateurs,

 cumul de mandats , pantouflage , etc..

 

On le voit avec notre système bancaire,

impuni des abus découverts en 2008,

 et

que la collectivité nationale a "sauvé"

et

encore on ne sait pas tout des "choses cachées"

des "produits derivés pourris",

hors bilan"

comme l' a déjà dit jacques Cheminade,

dans ses précédents articles....

 

la honte suprême c'est que nos élus, 

sont à la remorque des lobbys,

ne veulent plus contrôler,

mener,

inciter,

conduire,

mais seulement être des faire valoir,

des porteurs de lobbys, bien payés,

qui vivent bien

pendant que la majorité silencieuse souffre.

 

C'est tout cela qu'il faut renverser !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 10:58

pour le 2eme soir , je "suis" une activité televisuelle

tres riche d'enseignement

sur les maux de notre société française

et

hier soir c'est FR3

qui avec l' ABUS DE FAIBLESSE,

nous a éclairé

sur les abus,

et

les dérives faits avec la complicité

ou

laxisme de magistrats,

d'associations tutélaires,

qui ont été commis et se commettent.

 

3 exemples ont illustré ce dossier:

l'un à Paris sur une dame agée de 80 ans, 

 mme Arlette Monnier,

qui après un âpre combat

et

l'aide d'une amie

 et

d'une avocate auprès de la Cour d'appel 

 a obtenue main levée....

 

 

L'autre à Pau, avec l'UDAF ,

 du coin ,

qui a surfacturé,

spolié des milliers de personnes,

qui au vu , des abus constatés,

un préfet a fait diligenté une enquête du Trésor public,

mais grâce à la complicité "de fait" d'un procureur 

a fait dépasser le delai

de prescription de 11 jours,

les faits se sont avérés prescrits,

et

 même lors du procès ,

les auteurs :

le directeur,

le comptable s'en sont bien tirés

et

même aux dires du préfet ,

les peines ont  été inférieures,

a ce qui aurait dû être...

 

 

Enfin, dans le 3eme cas,

il s'agit de Mme Bavir,

que l'on a spolié de sa maison,

sa maman en est morte....

malgré le soin, les moyens

( un studio équipé)

(qui a fait plus value lors de l'estimation du bien)

qu'elle avait mis pour faire revenir à la maison,

sa maman ,

après l'avis positif des médecins ,

mais s'est heurté à la mauvaise volonté de la curatelle.

qui après avoir fait échouer la vente d'un bien secondaire,

a fait vendre le bien principal,

en dessous du prix estimé  300 000€

à 216 000€et qui a fait faire

une bonne affaire aux acquéreurs.

 

   La personne en question était d'ailleurs

au débat d'après diffusion

où etaient invités:

Le Procureur Mongolfier,

l'Ancien Médiateur de la République

et

un représentant d' UDAF.

 

Les 2 premiers ont acté

 les insuffisance de la loi de 2007,

et

même des cas précis de dérives,

le fait aussi ,

que les députés en 2007,

ont refusé que les contrôles des comptes

des "protéges" soient effectués par le Trésor public,

cédant aux pressions diverses,

 laissant le champ libre aux abus,

puisque seulement 80 juges

et

autant de greffiers sont sur le Territoire

pour plus de 2 000 000

de personnes concernées

 et

n'ont pas matériellement le temps de vérifier les comptes

des curateurs ,

des tuteurs

et

institutions déléguées pour cela.

 

C'est une honte ! 

 

C'est dire si notre pays '"dits des droits de l'homme"

est POURRI,

GANGRENE,

par l'esprit de lucre,

avec la complicité d'organismes institutionnels.....

 

j'invite tou un chacun à "poscaster"

cette émission

de Fr3 du 1er juin, à 20h35.

 

Elle devra servir de "marqueur",

pour la prochaine campagne électorale.

 

Cette question,

elle vient en complément de celui des retraites

programmée en "paupérisation de masse".

 

Elle vient s'aiouter au bilan négatif 

du quinquenat de SARKOSY

et

de l'UMP,

puisqu'il s'agit bien d'une loi de 2007,

et

votée par eux.

 

conclusion:

et

    Vous voulez qu'on vote pour eux en 2012 ?

 

Faudrait fou ou inconscient

pour reconduire des "gens pareils" !

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 15:40

Ainsi que je l'avais relaté dans un precédent  article,

l'émission sur ARTE, hier soir à 20h40,

 concernant les systemes de rertraites,

on va vers une paupérisation de MASSE des retraités,

et

je vais en faire partie à hauteur de 275 euros mois.

 

Et on veut que l'on vote pour des partis comme l'UMP ,

en 2012,

 qui ont programmé cela?

Et 

 tous les partis Europeens qui soutiennent cela?

Partager cet article
Repost0