Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 10:38

hier,

était programmée la rencontre

à cette émission de 3 personnages:

Marie Agnes Gillot ,

Clovis Cornillac, Alexandre jardin =

la danse, le cinéma ,l'écriture.

Et aussi 3 parcours,

3 héritages diffeéents et milieux différents.

j'ai fait mes recherches sur wikipedia,

ce matin,

car il y a des manques dans les dires des invités,

des blancs dont ont veut retouver la trame.

Pour la 1ere l'interrogation  de la 1ere invitée, c'est:

comment a t elle pu aprrendre la danse avec un corset ?

sans que ses professeurs s'en aperçoivent

(Opéra de paris en plus)

ayant ajouté que deux seules de ses amies

étant dans la même chambre qu'elle , le savaient? 

Ma curiosité est satisfaite car wikipedia

m'apprend qu'elle ôtait ce corset (pour scoliose)

pour les cours de danse.

Ouf ! ,je respire, car connaissant un peu ce milieu,

par un ancien maître de ballet,

qui plus est ayant été Sujet à l'Opera de Paris

avant cela,

ayant lui même cotoyé les plus grands de 1946 à 1978,

je doutai de ses dires à cette danseuse étoile.

Pour le reste, c'est une femme,

qui a su ce qu'elle voulait tout de suite,

et

son rêve s'est realisé.

Pour Clovis Cornillac, fils de Myriam Boyer,

qui à l'âge de mon frère ,décédé,

c'est le terrain familial, comme un atavisme,

qui a fait éclore ce talent

mais qui a su eviter,

les pièges de ce milieu des comédiens.

S'étant  pris en mains à 14 ans,

il a su saisir les opportunites

et

aussi bourreau du travail d'acteur,

on pourrait dire boulimique à regarder sa filmographie,

il a su garder tête froide.


Pour Alexandre jardin, fils du scénariste Pascal jardin, lui même  fils  de   jean Jardin ,

chef de cabinet de Pierre Laval,

situé comme collabo pendant la dernière guerre,

c'est l'écriture, mais aussi une fracture à l'âge de 15 ans,

(à la mort de son père  Pascal Jardin , à l'âge de 46 ans,

scénariste entr'autres

des films des Angelique ou du fieux fusil et d'autres,)

après une vie d'enfance hors de la réalité dit il ,

car soirées brillantes, , argent dilapidé au poker,

distribution de chèques  au hasard ,

par son père ,

ont emaillé sa prime enfance

et  ensuite pendant 5 ans de l'âge de 15 ans à 20 ans,

apres cette disparition, travail pour la maman,

gêne financière,

ce fut dur pour lui à retrouver le terrain de la réalité,

mais aussi une prédisposition

lui a fait fréquenter sciences politiques.

La figure du Grand père, jean Jardin

et

les interrogations du petit garçon,

sur son rôle pendant la guerre,

comme une blessure secrète,

qu'on lui a caché pendant longtemps ,

a forgé un caractère.....

 


je comprends mieux ce sentiment, cette recherche,

car moi aussi, j'ai toujours voulu savoir

les non-dits distillés, ça et là,

mais jamais élucidés car je manque d'informations.

En effet, j'ai su , en 1969, j'avais pas encore 18 ans

que ma maman avait été rasée à verdun ,

accusée de collaboration,

mais comme aussi le père de pascal Jardin, elle avait aidé à la Résistance, aussi,

une sorte de double jeu

et

plus récemment son frère, mon pseudo parrain,

m'a appris que lui même,dans les francs tireurs,

avaient sauvé de la mort, car condamnés à mort,

ses parents accusés de collaboration

(donc mon grand père Alsacien)....

avec une intervention de sa part.


Ce sont des périodes floues

dont il difficile de séparer ce qui est de la rumeur

des faits exacts quand on a pas tous les éléments.

Mon père avait l'habitude de me dire que lorqu'il dirigeait

"  le Coq Hardi de Verdun," alors qu'il était marié

avec sa proprietaire,

qu'il n'avait jamais vu autant de résistants spontanés

apres 1944, alors que les mêmes avaient fait courbettes

aux Allemands qui avaient requisitionné

son hotel pour en faire le siège de la Kommandantur ,

bien avant cette date de 1944,

depuis le début de 1939, et les actes de Vichy....après.


Alexandre jardin a écrit un livre pour exorcicer ce passé

ou tenté de trouver une réponse à sa question:

son grand père était  il conscient  ou au courant de la rafle

du vel d'hiv et des conséquences de ses déportations?

je ne sais si il a la réponse,

mais lécriture est pour lui semble t il une thérapie.

Moi aussi quand j'écris sur cet écran.

 

Pour en revenir à cette émission de Frédéric Lopez,

ce sont vraiment des moments riches où c'est toujours

un éblouissement de découvrir ces différents parcours.

 Il y en a eu d'autres que je n'ai pas tous vu,

comme 

Arielle Dombasle, Serge Moatti

et

le Comte de Bouderbala,

que je regarderais prochainement .

 

 

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 16:05

une folie de fleurs et d'arrangements floraux

 nous y avons été, le jour de mon anniversaire

 et même un ami nous y a photographié16102011303CRIM0406 CRIM0407CRIM0409 CRIM0410CRIM0412  CRIM0413CRIM0414  CRIM0415CRIM0420  CRIM0421CRIM0423  CRIM0425CRIM0426  CRIM0428

CRIM0429  CRIM0430CRIM0433  CRIM0435CRIM0439  CRIM0441CRIM0442  CRIM0443CRIM0447  CRIM0448CRIM0449  CRIM0453CRIM0455  CRIM0459CRIM0462  CRIM0472CRIM0478  CRIM0480CRIM0484  CRIM048516102011258  16102011267 16102011268  1610201127016102011279  1610201128316102011287  1610201129116102011293  1610201130016102011301 1610201130416102011306  1610201130816102011311  1610201131216102011316  1610201131916102011320  16102011321  16102011322  1610201132316102011324  1610201132516102011328  16102011330 

 et

 nous sommes partis,éblouis .

 Belle journée en effet avant mon départ pour Paris

 et

 quelques jours de repos.

10 jours de repos après 14 ans sans souffler un peu

et

 voir les choses à l extérieur de l'Alsace....

Partager cet article

Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 15:54

Certains ont pu être vexés

que je parle d'"d'estrangers"

comme on dit dans mon pays,

parce que j'ai montré les échos d'une recente exposition

sur le collage

et

que quelques uns ,

ont pris la "mouche",

j'en ai eu des échos..!

 

C'est vrai ,

il existe des talents aussi ,

ici,

en peinture et sculpture

dans la Vallée et à Masevaux,

aussi pour ne faire de peine à personne,

je peux citer , venant à mon esprit :

 

la Galerie d'aquarelle de notre ancien Maire

Monsieur Paul Kachler,

peintre lui même

et

qui expose dans sa galerie des paysages d'ici...

 

Il y a aussi Monsieur Fessler,

qui oscille entre abstrait et portraits,

comme le dernier dont je me souviens ,

celui de l'abbé Pierre....

 

il y a aussi la sculptrice Melle Fellmann,

mariée aujourd'hui,

à qui je dois de m'avoir sculpté mes mains

qui sont sur mon site "halte-bienêtre"

(www.hbe-hi-bg.com)

et

ses effets sur la zone émotionnelle,

et

puis ne pas oublier ses personnages de la crèche

ou

tout simplement ceux de la Place des Alliées,

dans la maisonnette Alsacienne....

 

Il y a aussi Mr Michel Galliot,

qui dirige l'Espace Claude Rich

du nom de l'acteur qui a joué cette semaine

dans

"Bouquet final"

avec jeanne Moreau,

 jean luc bideau et jacques Spiesser,

donc dis je, ce Monsieur Galliot ,

outre qu'il dirige cette association,

avec d'autres,

il fait éclore d'autres  talents

avec son atelier....

 

Savez vous que celui qui a fondé le cours Simon

et

qui l'a dirigé

et

à qui  l'on doit d'avoir fait éclore beaucoup d'acteurs

était originaire de la vallée de Masevaux ?

 

Au fait ,

savez vous pourquoi

on appelle notre espace d'expostion,

du nom de" Claude Rich "?

C'est tout simple :

Claude Rich avait de la famille à Lauw

petit village situé avant Masevaux

et 

il y venait en vacances

quand il était jeune  !

 

Bien sûr , il existe d'autres talents,

même en sport, chez nous,

mais pour le moment je veux faire écho

à des reflexions que j'ai entendues ça et là...

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:51

Voici le dernier article consacré à cette exposition.

 

Voici une artiste Suisse :

 

Miglena Savova

 

" A voir ses oeuvres, on devine l'energie insatiable que l'artiste met à explorer

tous les possibles de la matière mise auservice de son moyen d'expression devenu son écriture personnelle...

Le collage lui aporte la liberté de mêler toutes sortes de matériaux..."

 

Née en 1965, Mme Savova vit et travaille à Genève,

expositions en Chine, Allemagne, Italie, France  et Suisse.

 

Extrait de la présentation à l'exposition.

 

 

Miglèna Savova Suisse

 Miglèna Savova 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Miglena Savova 2

 

Miglèna Savova 4

 

Une autre artiste,

de France , exposait à la deuxieme salle de l'espace Claude Rich,

à l'étage, près de mme Miglena Savova,

il s'agit de

Catherine Eugène:

 

" Depuis plus de 20 ans avance sur des chemins vallonés

 de matériaux du quotidien,

 papiers cadeaux, de soie, de bonbons etc...

sauvés de l'oubli;

ils prennent vie en petits tableaux que chacun fait vivre à sa façon..

 expose en Suisse, Bulgarie et France "

 

Extrait de la feuille de présentation de l'exposition.

 

Pour moi,

on pourrait concevoir ces tableaux comme pour des séances

 d'Art Thérapie à faire à soi - même

(mon opinion)

 

 

Catherine Eugène 4catherine Eugène 6

Catherine Eugène 5 

Catherine Eugène 3

 

 

Enfin une dernière artiste,

qui elle fait preuve d'originalité car ses tableaux

ne sont pas ensérrés dan des cadres,

 mais faits à partir de papiers fabriqués par elle

 et à même ecrit un livre à ce sujet.

 

Elle se nomme:

Sylvia Netcheva, Bulgare de nationalité.

 

"est une artiste aux créations à la fois ,

harmonieusement contemporaines

 et

nourries de sa culture bulgare..

une technique parfaitement maitrisée;

 l'art est silence dit elle".

Prix des galeristes Nationaux de Bulgarie.

 

 

 

Sylvia NETCHEVA (Bulgarie)

Sylvia Netcheva 2 

Sylvia Netcheva 3

 

 

Voilà l'exposition,

ou ce que j'ai pu en tirer,

 avec peu de moyens 

 et

un matériel pour transmettre

(ordinateur IBM capricieux)

à vous donner des boutons.

 

article fini le 15 juin à 14h55

Partager cet article

Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:53

Comme promis, ce jour je vais essayer de faire la suite 5 et 6

de l'exposition Internationale de Art Collage à Masevaux

qui a eu lieu le 28 et 29 mai; 2011 

je sais c'es un peu long,

mais bon,

il m'a fallu construire un album photos

et

maitriser un peu la mise en page,

avec un viel appareil ordinateur IBM captricieux,

c'est pas facile.....

 

 

donc voici le 7eme artiste:

 

il s'agit d'Hélène Donnadieu, peintre aux ciseaux

"d'où surgisse  des jeux visuels

qui sont autant  d'invitations a voyager

et

partager des univers recomposés librement dans la lumière

et

l'harmonie. "

 

Extrait de la présentation.

 

Née à tours en 1959, Atelier au Gosier en Guadeloupe.

 

Helène Donadieu 2 Hélène Donadieu France

 

 

Hélène Donadieu 4

 

Le 8eme artiste n'est autre que l'organisateur de cette exposition,

le Président de l'Espace Claude Rich,

 est  Mr Michel Galliot

" L'univers recomposé de cet artiste fascine et intrigue;...

...ces carrés multicolores assemblés en mosaique...

jeu ludique  révélateur d'un tempérament  facétieux de l'auteur. "

Finaliste du Lexmark Européen Art Prize en 2004,

prix d salon jury au Salon International de Vittel 2009,

Salon Art en Capital 2010 au Grand palais PARIS. "

Extrait de la présentation.

 

Né en 1952, vit et travaille à Masevaux;

anime un atelier d'aquarelle.

 

 

Michel Galliot France-Alsace

 

 

Un autre artiste , le 9eme, qui a fait une conférence 

 le vendredi précédent l'Exposition,

 a edité un cd expliquant la technique du collage,

est

Monsieur Jean Pierre Varet,

"qui vit le collage comme  une évidence.

Depuis sa rencontre très jeune avec Prévert

dont il admire les poèmes et ...les collages.

Il en fera son langage et sa raison de vivre,

cela lui vaut  la reconnaissance

 des plus grands maîtres du collage

 autant que des instances oficielles.

 

jean pierre Varet France

 

j p Varet 2 

 

Fin de cet article de présentation, il est 12h55

ce  13 juin 2011

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 09:43

Suite de  la présentation des différents artistes:

 

le 4eme stand est tenu par une artiste  Allemande

Cordula Kagemann.

 

" Née à Brême en 1966, diplômée  de l'université de Brême en Art

 Pédagogie...compositions très graphiques à base de papiers artisanaux,

végétaux , textiles, ...révélant peu  à peu  le thème par touches juxtaposées"

Extrait de la feuille de présentation.

 

un style un peu camaïeu

(mon avis)

 

Cordula Kagemann Allemagne

 

 

Le 5 eme stand est tenu par un Français d'origine Ukrainienne,

Jacques Kichinesvski, "peintre-plasticien d'origine slave, est un sensuel,

 aime travailler la matière de ses mains, la triturer, la pétrir, la façonner

 la sculpter, puis la tremper dans la couleur;

 le tout sera marouflé sur toile ou sur bois dans de grandes compositions

 abstraites où éclate l'apparent chaos d'une matière bouillonnante.

Habitué des grands salons, sociétaire du Salon d'Automne."

Extrait de la feuille de présentation.

 

Quand je l'ai rencontré et discuté avec lui,

il m' a dit"

 je fais de " l' Art poubelle",

si vous chercher sur le Net cette appellation,

vous me trouverez,

car je cherche mes matières dans les poubelles"!

 

Avec ces couleurs vives 

et

ses matières qui sortent du tableau,

sur fond noir,

c'est vrai, on ne pas ne pas les voir .

 

Dans une salle pour motiver des groupes de personnes,

c'est très suggestif....

dommage pour les prix mais pour des entreprises,

pourquoi pas ?

 

 

 

jacques Kichinevski France

 

j kichinevski 2 France 

 

 j kichinevski 3 France

 

 

 

Le sixième stand est  "tenu par  une Française , DOV,

née à Paris en 1952,

 vit et travaille entre la région parisienne et le Poitou ;

 licenciée en Arts plastiques et Histoire de l'Art signe des oeuvres...

fascination pour la matière...

une technique patiemment élaborée au fil du temps.

Sociétaire du Salon d'Automne depuis 1986."

Extrait de la feuille de présentation.

 

Quand me suis approché des tableaux une fine couche de gaze,

 complétait des tableaux, ce qui donnent une impression de légereté,

de flou artistique.

(mon avis)

 

DOV France

 

DOV 2 France

 

DOV 3 France

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 08:33

Ainsi que je l'avais promis dans mon précédent article

je vais essayer de vous montrer les photos de l'expo des différents artistes,

étant entendu que ce n'est pas de photos de professionel,

mais de mon telephone, que les photos ont ete prises pendant l'exposition,

donc sujet à mouvements de personnes ou public.

 

j'ai fait les photos en deux parties puisqu'il y avait deux lieux d'esposition:

le hall du batiment  de l'ancienne abbaye

et l'Espace Claude RICH de Masevaux

 

l'expo a un sens de visite:

 

d'abord  la halle avec un 1er stand

 

celui de Jonathan Talbot des USA:

 

" fait du collage l'outil idéal pour exprimer de nouvelle idées.

...dont il se sert dans ses tableaux sont chargés de connotations personnelles ,

sociales ,politiques,"économiques , philosophiques ou spirituelles.

Les plus grans musées du monde accueille ses oeuvres

 dont le Musée d'Art Moderne de New york."

Extrait de la feuille de présentation de l'expo.

A fait une oeuvre sur place:

 

 

JonathanTalbot Usa

 

 

le 2eme stand c'est une artiste venue de Belgique, de Bruxelles,

Mme Josiane Debatisse:

 

"Née en 1955, Mme Josiane Debatisse commence sa carrière en 1955

.D'abord aquarelliste découvre les possibilités illimitées

du collage dans la traduction de ses passions....

Ses travaux lui ouvre les portes de nombreux salons

 et foires de New York, Tokyo, Paris, Milan.

 Présente dans de nombreux livres d'art

 et

referencée dans les catalogues Akoun et Artprice."

Extrait de la feuille de présentation.

 

Pour le stand , l'artiste présente des vues de New York

 

 

 

josiane debatisse

 

 

 

josiane debatisse2

 

 

Le 3eme stand est celui d'un artiste Italien, près de Florence.

"Marc Modi, vit en toscane. De ses papiers découpés, collés,

 Marc Modi

crée des mondes interdits et jamais vus....

expose en Italie, Bulgarie, France.

 Prix Artcolle au salon international du collage, Paris année 2000"

Extrait de la feuille de présentation.

 

3 collages très fins, à croire que c'est de la peinture,

il faut s'approcher de très près pour voir la somme de travail et finition.

(mon avis)

 

 

 

Marc modi

 

 

Marc Modi 2 Italie

et  un tableau de j p Varet 

 

voici 3 artistes présentes sur 11,

la suite dans les prochains articles numerotés de 4 à 6

 

Partager cet article

Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 08:44

L'esprit humain est fertile surtout dans l'Art..

faut dire que pour le domaine du collage, les 13 artistes

qui ont exposé ont du talent, de la créativité.

 

je ferai prochanement un reportage avec  des photos,

pour montrer ce qui était.

 

Pour cela , il me faudra un autre outil informatique ,

(prevu, prochaines  semaines)

que celui présentement,

et

le developpement de photos,

 pour transmission.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 16:48

Dernier concert pour moi,

 du Festival Baroque de Mulhouse,

 ce jour,

pris par d'autres obligations ,

ce vendredi priochain ,

ne pouvant assister au concert de clôture,

je dirai que celui d'aujourd'hui ,

les "Plaisirs de L'Ill enchanté",

( l'Ill etant la rivière coulant pres de Mulhouse

et

 non" l'île enchantée de Versailles)

dont on fait référence,

pour ce concept musical

 de ce jour.

 

En effet il s'agissait de musique du XVIIIe ,

 jouée à la Cour du Roi Soleil,

dans les bosquets ,

alors que le chateau n'était pas encore tout a fait terminé...

 

C'est une famille de musiciens de Mulhouse,

 MmeGelis-Gay Elisabeth , au clavecin,

 la maman

Marie Gelis , leur fille à la flute à bec,

et

 le papa,

à la viole de gambe qui en ont conçu le programme

avec  2 inconnus pour ma part:

Charles Dieupart( 1670-1740)

et Louis de Caix d'Hervelois ( 1680-1760)

et

aussi Francois couperin ( 1668-1733)

qui ont occupé la 1ere partie;

 

la 2eme étant pour 2 autres plus connus :

Georg Philipp Telemann ( 1681-1767)

et

Georg  Friedrich Haendel (1685-1759).

 

Ce sont sur instruments anciens,

 à la demande Mme Gelis,

 Professeur au conservatoire de Mulhouse,

que ce concert a eu lieu,

 au Musée Historique ,

 sis à l'Ancien Hôtel de ville,

 place de la Réunion,

et

dont Montaigne parle dans ces récits de voyages,

 avec ses peintures murales extérieures...

 

Mais revenons au concert:

plutôt surprenant parfois,

pour des néohytes comme moi,

les sons et les rytmes,

parfois" endormants",

parfois "primesautiers" surtout la 1ere partie...

 

Je ne sais quel a été le "ressenti"

 des enfants d'une ecole ,

 qui étaient invités,

au 1er rang

et

même assis pour certains à même le sol,

 mais je subodore qu'habitués

à d'autres sons et rytmes,

cela a dû être surprenant aussi pour eux...

 

En tous les cas,

 ils ont dû aimer car ils applaudissaient

 même entre les morceaux d'une même pièce....

 

1 concert de 45 mn et 5 mn de pause,

cest pas trop long,

 pour des oreilles peu exercées...

 

Il y eût un bis pour un air entraînant

 avec

 la flûte a bec , clavecin et viole de gambe,

presque facile à retenir....

 

Gageons qu'à l'époque ,

 c'eût été dans les tête un air à la mode....

qui sait ?

 

Cette année,

j'ai battu un petit record personnel,

5 concert sur 6 programmés

du festival baroque de Mulhouse,

 et

l'ensemble m' a bien plu.

 

Merci aux organisateurs,

et

ce qui ne gâte rien,

pas trop dépensé,

ce qui en fait un festival ,

pas du tout cher pour le commun  des mortels,

à l'instar d'autres  festivals,

où le prix devient très élitiste.....

 

Mais chut,

 ne le criions pas trop sur les toits,

"des fois" (pas français)

que cela leur donnerait des idées...!

Partager cet article

Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 20:06

je rentre à l'instant du concert

donné au temple Saint Paul de Mulhouse

où était donné à 17 heures une prestation de Frédéric Presle , trompettiste  renommé

et

son complice d'un après midi,

Christian Robischon,

organiste  titulaire de Masevaux ,

et qui , à l'occasion se produit soit à Strasbourg

,soit à Saint Nicolas de Port ,

près de Nancy

ou

festival d'orgue de Masevaux.

 

souvenirs, souvenirs.:

 

Que de chemin parcouru pour celui ci,

quand dans mes souvenirs, d'il y a 35 ans,

alors jeune marié,

et lui 8 ans,

dans la voiture de sa maman ou papa,

nous allions

aux répétitions de la chorale de Masevaux du jeudi,

alors que nous habitions Niederbruck... 

 

Ses parents ,

professeurs émerites,

ont su l'aider

et

le soutenir dans sa passion de l'orgue.

 

Pour en revenir au Concert ,

disons, que les pièces jouées

étaient difficiles pour le trompettiste,

alternées ave des pièces d'orgue seules,

2 séances de 30 minutes

et

une pause de 10 minutes,

avec des noms connus:

 comme Vivaldi, Torelli,

Alboni, Tartini pour la trompette

et

Vivaldi et Zipoli pour l'orgue; 

 parfois les uns jouaient en cocommitance ,

 c'était à celui qui serait le plus flamboyant....

mais ce fut un régal !

 

 

Partager cet article

Repost0