Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 11:55

Dans la vie,

quand vous croyez que les choses doivent s'apaiser,

que c'est plié, rangé,

il y aussi des sortes de diables de personnes,

qui n'acceptent  pas cela

et

s'ingénient à vous les compliquer;

Est ce par vice?

Vengeance, plaisir de faire ch...?


Toujours est il que voici  des exemples vécus

ces 48 heures dernières:

 

Jour Blanc:

 

1)  Nous recevons de la part de la Banque de France,

la copie du jugement définitif de la  CDS,

envoyée par elle,

après que le 24 octobre 2013,

 le dossier  eût été declaré recevable,

tous les créanciers prévenus,

gel  des dettes pendant 1 an an ordonné,

 en entendant qu'un juge statue:

 

celui ci  statue le 3 fevrier 2014  

au TI de Mulhouse à l'effacement des dettes,

au regard que nous sommes  ruinés,

notre situation irremediablement compromise

au point de vue revenus de retraités

(notre bien ayant éte vendu  en 2010,

bien avant le dépôt de dossier à Cresus en  juillet 2013 ,

et remis à la banque france le 1er aout 2013)

 nos revenus ne pouvant compléter le reste.


En somme, on souffle ,on le croit,

dans notre tête et on dort mieux ce soir là.


 

Mais 24h plus tard,

c'est une autre chanson qui est donnée:

 

2 jours Noirs =

 

1) on constate que sur la retraite CNRCAL

(pension fonction publique)

de ma femme il y a manque:

on se renseigne

et

on apprend que la CNRCAL a ponctionné 186€

sur une saisie de globale 389€

de la Trésorerie de Masevaux,

qui fait fi du gel des sommes dûes

se trouvant dans le dossier CDS ,

qui fait fi aussi de l'opposition à tiers détenteur

du 29/1/2014 sur cela,

motivant par moi,

procédure en cours et gel ordonné,

et

en plus du jugement du 3 fevrier 2014

entérinant l'effacement de cette dette.

 

Ayant appelé, à nos frais,

La CNRCAL se retranche

sur le fait de n'avoir point reçu

copie du jugement ou main lévée...

 

Ainsi, on prélève, malgré l'absence de papier ou de verification,

drôle d'application d'un Etat de Droit!

 

On punit avant ,

on fait ce qu'on veut

et

ensuite tant pis, n'est ce pas?

 

On constate une certaine connivence

entre administrations

pour se soustraire aux lois de la République

régissant la CDS.

 

 

 

2) Le même jour,

ma femme me demande de lui sortir

un extrait compte de LCL sur 2 mois:

on  constate que l'apl de 19,64€ mensuel

manque sur janvier 2014;

on telephone pour apprendre

que nous dépassons le plafond,

alors que pour 2013,

notre revenu d'un couple de retraité a baissé =

conjoint 1209€/ mois, (au lieu de 1600€ en 2012,)

+

( retaite :176€ + 98€, pour  moi)  =

1483€

avec un loyer depuis le 1er mars 2013 de 800€

(580+220E de charges)

et

aussi,  que l'on dépend de l'aide alimentaire

de Saint Vincent de Paul, pour manger,

notre revenu s'avérant tres serré,

une fois les autres dépenses contraintes payée:

edf, assurances...;

 

(en outre  pour remercier de cette solidarité ,

on aide en benevolat à la Banque Alimentaire.

2 x par semaine...) 

 

Malgré cette precarité  présente,

cette CAF de  Mulhouse  ampute ....

se refuse à prendre en compte la  situation actuelle, 

se retranche sur le fait 2 années en arrière,

pour les revenus,

(qui s'avèrent erronés, car 

pour nous car l'Etat a ponctionné à la source :

toutesles integralités de ses primes,

toutes les medailles du travail, tous ses 13eme mois,

revalorisations,

et

même prime de départ à la retraire,

soit entre le 14 mai 2008 et le 31 aout 2012=

33 065,32€ (sur un dû de 20242€)

sur ses salaires.... dont 

9220€ en 2011 et 11 985,95€ en 2012

(année de son depart à la retraite le  1er septembre 2012)

mais de cela , la CAF de MULHOUSE, en a cure,

même si on les a pas touchés...

ils sont considérés par la CAF de Mulhouse

comme faisant partie des REVENUS de ces 2 années là...!

 

Pour la situation actuelle sa reponse est:

" on ne ne prend pas en compte",

refaites  le dossier en 2015 ! 

Social vous voyez,

très social un organisme censé aider les gens ! 

(je subodore que certains fonctionnaire de la caf gagnent

plus qu'un couple de retraités

+ tous les avantages : petits extra : voyages  et  compagnie....

mais cela les chefs d'entreprises comme on l' a été,

c'est nous qui l'avons payé, le payons n'est ce pas?)


Alors

pour la forme on devrait  apprécier,n'est ce pas?

 

Pas de courrier, pas de prévenance,  

de la cAF de Mulhouse :

on supprime tout simplement sans un mot!

 

Pourtant j'ai souvenance que lorsque nous hébergions

dans notre immeuble" l'octroi des remparts" de Masevaux

des personnes en situation difficile, en précarité,

que la Mairie de Masevaux ,nous envoyait,

(comme pour se débarrasser de colis encombrants,)

pour qu'ils beneficient d'apl,

la CAF de MUlhouse ne se gênait pas

pour nous envoyer du courrier ,

soit pour savoir si  les locataires étaient à jour de loyers,

après avoir rempli leurs dossiers

et

qu'ils aient  touché apl pendant quelques mois,

ou 

       un courrier CAF aussi quand nous faisions papiers

pour  leurs droits à ouvrir,  

à  ces personnes en difficulté,

que nous aidions, à  ce moment là....

 

Mais pour Nous, que nenni,

nous sommes quantité négligeable:

pas de courrier, pas de ces égards ,

Nous, nous sommes Français de souche et Alsaciens,

cochons de payants toute une vie,

sans retour de solidarité bien sûr,

la Solidarité dont on nous abreuve,

elle est pour les autres!

 

Solidarité à  sens unique normal, non?

Pour la cAF de Mulhouse oui !

 

Quand à  la communication  de 20 minutes, sur 810.....

pour se faire expliquer la chose,

c'est pour ma pomme, ben voyons!

 

Il fau juste savoir qu'à la CAF de Mulhouse,

quand vous vous déplacez ,

il n' y a que des populations immigrées,

mais elles, pas de doute, on prendra des gants,

on previendra sans doute par courrier

pour une même situation,

ben voyons!

 

Chirac avait parlé de pompe aspirante pour cela,

pour les allocations pour immigrés,

pas de doute, Mulhouse est en première ligne!

 

Nous français de souche,

ayant toujours payé nos impôts, cotisé,

('même ma femme a cotisé pour le chômage,

en tant que fonctionnaire titulaire, n'y ayant pas droit)

On a dit à l'époque solidarité !

Tiens, tiens, c'est toujours le même refrain

pour prendre,

ponctionner,

mais jamais pour percevoir des droits

quand il y a des revers de vie...!


On a créé des richesses,

(2 entreprises, payer des taxes, impôts, de toutes sortes.)

 

(on a même appris récemment qu'étant non imposable,

pendant des années,

avant que  je touche une retraite

de moins de 300€ au 1er janvier 2011,

on aurait pas dû payer la taxe d'habitation

qu'on nous a imposée!,

mais bien sûr de cela personne nous a prévenu...)

 

Donc , pour en revenir à la CAF de Mulhouse ,

le message est:

 

"allez vous faire voir, retraités vous ne comptez plus,".

 

Pour sûr que si ils pouvaient nous euthanasiez civilement ,

ils le ferait !

Voilà comment nous reçevons

 le message" subliminal "de la CAF de Mulhouse! 


3eme mauvaise nouvelle du même jour:  

 

3 ) Enfin, ce même jour, mon épouse ,

reçoit courrier recommandé de:

LCL,Credit Lyonnais,6 place Oscar NIEMEYER ,

immeuble Loire 94811 Villejuif cedex ;

(la banque du Lion,)

(la banque qui fait sa pub avec les artistes à la tv...

(où tous les français paient, pour l'ancien LCL,

et qu'on a privatisée,)

(en la faisant racheter par le Credit Agricole....)


Eh bien son siège de Villejuif ,

lui ordonne de quitter banque  LCL,

de  rechercher une autre banque !

 

On recherche,

à l'adresse indiquée, de Villejuif,

sur pages jaunes, un n° de telephone,

(car celui ci, ne  figure pas de n° de telephone

à joindre sur le courrier recommandé)

les pages jaunes indiquent :

01 49 60 60 14,

qui nous indique qu'elle n'est qu'une agence LCL

mais pas le Siège Social et nous redirige au n°

01 42 95 70 00,

qui est le secretariat du Siège Social de LCL,

avec la reponse suivante :

" nous ne possédons pas les coordonnées de ce service,

s'adresser au N° de votre agence locale"!

 

      Pourtant, un prenom et nom de personne à joindre:

STEMPIEN Christine ,est indiqué sur le courrier,

mais le secrétariat du siège social  de LCL,

dit:

"qu'il n'ont pas le n° et cordonnées de cette personne  !"

 

Comme on le voit tout est simple

avec LCL Credit Lyonnais!

On envoie courrier recommandé,

mais personne est à joindre et responsable!


la devise du LCL:

"courage fuyons, comme avant la privatisation,

personne n'est responsable !"

peut on en déduire.

 

Dans quelques semaines on doit voter,

Eh bien notre religion est faite:

on va voter extreme !

(extreme droite ou extreme gauche)

Il faut que l'on soit nombreux à faire comme cela,

à MULHOUSE

pour faire tomber ce systeme pourri

qu'on instauré l'UMP et PS

où les Français d'origine sont humiliés,

leurs difficultés niées,

où même des  couples retraités ,

à petits revenus

(moins de 1500€ /mois)

n'ont droit à plus rien...!

et

ces gens là osent encore parler ,

écrirent qu'ils vont

s'attaquer aux inegalités, injustices,

quand leurs administrations respectives

et

organismes sociaux et affidés bancaires

accentuent la paupérisation de Français ,

pour redistribuer aux popuplations immigrées

qui n'ont jamais cotisé,

ou enrichi par leur travail ,

le Pacte Républicain!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 10:31

Je me suis etendu ,

hier, sur la finitude d'une vie d'avant,

à savoir la perte de notre patrimoine,

la façon dont le métier de" ganster-banquier"

est très lucratif sur notre sol Français.....

Maintenant parlons d'autre choses,

des choses plus posaïques et vécues

comme par exemple l'aide morale ou matérielle

que nous avons pu rencontrer

dans les difficultes de ces derniers mois du 28 mars 2013 à ce jour.

2 mois à peine  après notre installation ,

il est apparu que nous ne pourrions continuer

à tout assumer financièrement,

et notre réflexe a éteéde voir si la Ville de Mulhouse

avait des solutions à nous proposer.

c'est un Monsieur Moser, de l'aide sociale,

de la ville de Mulhouse qui nous écouté,

et orienté vers 2 directions:

le Pôle gérontologique du Conseil General

et

l'association Cresus.

Outre cela, Ce monsieur Moser,

nous a fait obtenir 90€ de bons d'achats,

car nous en étions à ne pouvoir nous nourrir,

des amis s'y substituait entre temps....

Ensuite ce fut Mme Vogel, du conseil General qui nous reçu

et

fait obtenir des aides alimentaires

de la Part de 2 associations: La conference saint vincent de Paul et le restaurant le Partage

appartenant à l'Armée du Salut.

En juillet nous avons pu constituer avec l'aide d'un bénévole de Cresus,

un dossier de surendettement,

et deposé le dossier  1er aout 2013.

Dossier declaré recevable ce début novembre

( j'en parle à mon precdent article.)

Aussi, avec l'aide alimentaire que nous avons reçu,

la question s'est posé si nous,

qui avions reçu de l'aide ,

nous ne pouvions pas en donner de notre temps,

et

c'est ainsi que courant octobre nous avons fait le pas

de donner un peu de notre Temps à la Banque Alimentaire (BA) de mulhouse)

celle qui alimente 300 associations,

14232 beneficiaires avec plusieurs tonnes de marchandises distribuées chaque année.

Aussi, présentement ce sera 2 après midi par semaine

que Bayou et moi-même y consacrerons du temps.

Dans la détresse qui nous occupait,

la musique et le beau nous a aidé,

et

c'est en partie grace à l'action culturelle de

L'asociationSaint Etienne -Reunion du Temple Saint Etienne, animée par le pasteur Roland kauffmann,

que l'heure musicale nous aidait à ne pas flancher.

Il y eut aussi dans la ville de Mulhouse des animations de rues,

diverses choses pour nous faire un tant soit peu oublier nos soucis quelques heures.

Mais la chose la plus belle qui soit c'est l'amitié,

d'un être, qui a été constamment à nos cotés,

c'est notre Danseur, qui parfois,

sans qu'on demande quoi que ce soit

devançait nos besoins,

a fait beacoup pour aménager notre nouveau logis,

et cela c'est une richesse qui n'a pas de prix.

2 êtres, aussi, de la region parisienne nous ont aidé

a ce que nous pouvions avoir acces finanièrement à notre nouveau logement, avant notre départ le 28 mars 2013.

comme le disait le juge Bertrand , hier , au Ti de Thann,

" une page se tourne, une autre va s'ouvrir, on est peu de chose sur la terre".....

Nous apprenons à nous détacher des choses matérielles

et si j'avais des messages àdonner, même à la jeunesse, c'est:

Ne courez pas après des chimères:

être proprétaire, possedez,..ce sont des leurres,

qu'un jour ou l'autre des gansters comme les banques

vous reprendront avec benefice ou sans perte,

ou l'Etat , quand vous serez trop vieux,

et que votre retraite trop petite, because vos salaires en dents de scie, votre carrière cahotique aidant,ne suffira pas et que vous devrez payer une maison de retraite.

Le systeme est fait pour que vous soyez éternellement perdant, que jusqu'à la fin , vous ayez enrichi le systeme, mais pas vous, ni vos enfants.

jeunes et moins jeunes,

vivez, profitez du temps présent, allez à des concerts,

au cinema, partez en vacances,

goutez aux choses de la vie, l'acquisition d'un bien vous prive de tout cela.

Cessons d'alimenter l'ogre financier,

et

aussi l'Etat ,

au travers des taxes, impôts, qui quand vous achetez un bien, vous destine à n'être que des cochons de payants, comme la voiture , en est un des exemples....

Les metiers qui vous sucent et sont bien à l'abri ce sont les avocats ( qui vous défendent mal sur le plan financier)

les notaires qui savent tirer leurs épingles du jeu,

les banquiers que l'on peut assimiler à des gansters,

qui eux ne perdent jamais, sont toujours gagnants,

quoi qu'il arrive et de toute façon ,s'en tire toujours...

et  le syteme judiciaire (juges, huissiers, qui sont la courroie de transmission et les supports du système...)

Pour ceux qui veulent entreprendre:

reflechissez bien, avant de vous engager:

ne donner jamais de caution, ni vos biens en garantie.

sachez à l'avance que vous serez le dernier payé,

apres tous les autres

(employes, etat, banques , assurance, )

s'il vous reste quelque chose apres tout cela,que vous enrichirez pas ,rarement,

que c'est folie d'entreprendre,

pour le moment en france tant que ce systeme demeure,

à savoir:

que beaucoup d'entrepreneurs ne se prennent tres peu de salaire ,

voire rien, une fois toutes les charges payées.

Que c'est tout un systeme qu'il faut changer.

On a bati un systeme où c'est celui qui en fait le moins:

qui ne prends pas de risques,

qui est allocataires de plusieurs aides,

même immigré, qui s'en sort le mieux!

C'est une réalité incontournable que j'ai vécu comme d'autres!

Il existe en alsace une association ,

dirigée par Mme KOCH, de Sentheim,qui essaie de fédérer, des entreprises autour d'elle et de créer un rapport de forces.

Il faut la soutenir  au travers d'actions,

comme de bloquer les charges

(bloquées sur un compte par exemple)

pour toutes les entreprises qui ont du mal à se faire entendre ou obtenir des crédits pour fonctionner.

Ce sont des petites entreprises qui font fonctionner la pompe à finances où beaucoup se servent....

Quant aux synicats d'où qu'ils viennent que ce soit patronaux ou salariés n'en attendez rien.

Ce sont des planques ou des marche pieds pour quelques ambitieux,

qui ont d'autres choses en tête que la défense de vos intérêts!

Croyez moi c'est un pur qui a vécu ces choses là qui le dit!

Ce sont des choses vecues dont je vous parle,

35 ans de vécus et d'engagements divers,

d'expériences nombreuses ,

de multitudes de gens coisés, cotoyés.

mon titre  est "une autre vie se dessine",

oui, desormais loin de ces contingences matérielles,

qui sont un poison, un empêchement de vivre ensemble.

La France a voulu immiter les USA,

une societe de consommation, où on a crééé des besoins,

de telle sorte qu'une fois enivré de ces nouveaux besoins, cela enfermant les gens

dans des depenses mensuelles conséquentes,

ils ne puissent plus vivre ensemble,

faire attention à l'autre,

ne plus faire grève, n'être plus solidaire ,

parce que onubilé par le fait d'"avoir" , de faire pour "avoir" , de posséder comme le voisin,

la ligne des yeux sur la fiche de paie en se demandant chaque mois si cela va suffire....

ou marcher sur l'autre pour arriver à "avoir"

On paie le prix fort aujourd'hui.

il y a 8% de pauvres, des travailleurs surtout, en France.

Est ce modèle que nous voulions? e

st ce cette Europe que nous voulions?

Faut se poser la question.

Nous sommes dans le mensonge permanent avec nos hommes politiques de droite ou de gauche:

l'euro , une monnaie unique devait regler les problèmes!

l'a t' elle fait?

non, les prix ont bondi, les preuves:

aurirez vous acheter une baguette 6,50f (1€) une sala de 10f (1,50€) et tout à l'avenant.  il y a 10 ans.

Votre salaire a t il bondi dans ces proportions?

Et de toutes façons sachez que toutes les statistiques de l'insée à defaut d être fausses,

ne refletent rien,

des moyennes qui ne veulent rien dire...

Cela sert d'alibis,

à endormir la galerie.

Mettons tous ces gens au smig ,

dans les conditions du réel, à commencer par nos hommes politiques et tous leurs sbires,

et on verra

s'ils seront d'accord avec les chiffres de leurs soi disant experts...!

 

Oui, un autre monde se dessine,

un monde à changer, ou l'échange, le troc de services,

ou même un monde décroissance est à reconstruire,

et s'il ne change pas de gré,

il changera par des révolutions,

peut être plus dures,

car les gens n'auront plus rien à perdre

que ce qu'ils ont dejà perdu,leur dignite,

leurs moyens de vivre

ou de survivre, tout simplement d'exister.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 15:38

Il y a juste un an ,le 25 juillet 2012,

je parlai de fraicheur d'été.

c'était un autre lieu.

c'était une autre vie.

Depuis une bourrasque a balayé notre vie.

En effet, pendant la période hivernale (8 decembre 2012)

ou "soi disant ", on est protégé,

on a reçu requête d'expulsion,

avec astreinte de 1000€ par mois d'occupation

du Credit Agricole Alsace Vosges a partir du  1er novembre 2012.

On a contesté la forme et le fonds

mais rien n'y a fait,

le juge a donné raison au Credit agricole,

faisant fi de la réglementation  

et le Crédit Agricole ayant recu la non faisabilité de cassation,

par nous,

because, nous n'avons pu nous constituer

avec aide juridictionnelle

(dépassant les plafond)

et

dans le même temps ,

les saisies opérées sur le revenu de Bayou

obérant les moyens de prendre avocat patenté.

 Comme quoi lorsque que l'on veut abattre quelqu'un

tous les moyens sont réunis

(Etat , avocats, juges,) sont bons,

dans un Etat qui se pretend de DROIT ,

mais en fait qui EST  du PLUS FORT et du PLUS RICHE. 

Nous avons dû faire fissa pour trouver un logement,

avec l'aide ponctuelle d'amis,

qui devait être libéré le 1er mars 2013.

Nous avons reçu commandement d'huissier le 3 mars 2013, c'est dire que nous sommes partis bien avant le delai d'expulsion de 2 mois apres commandement

qui aurait dû intervenir le 2 mai 2013.

Ceci dit , nous avons été PLUS HUMAINS

que tous ceux de nos ennemis

(il n'existe pas d'autres mots pour qualifier ces gens là)

nous avons trouvé des logements à nos locataires,

nous avons distribués nos meubles à eux ,

à ceux qui en avaient besoin.

Nous avons nettoyé de fond en comble

l'immeuble et avons rendu les clefs, à huissier ,

à notre demande, le 28 mars 2013

et cerise sur le gateau,

celui ci a fait changé les serrures.

Ceci a été dur,

et avec l'aide d'amis , nous avons déménagé,

il a fallu faire le tri de beaucoup de choses.

Malgré des demandes pressantes,

au sujet de la vente de l'immeuble,

pour savoir si versement de fonds a eu lieu ,

du credit agricole qui a acheté l'immeuble,

des purges des hypothèques,

comme le prétendait "faire" la comptable du notaire

et

écrit noir sur blanc sur pv d'adjudication,

reçu le 8 decembre 2012 ,

nous avons pu constater une inertie ,

une volonté de rien dire pendant  ces 3 derniers  mois,

après le 28 mars 2013,

si ce n'est, il y a quelques jours ,

à notre demande,

la réponse selon laquelle les choses se font ,

sans autres précisions...

Mais le changement qui consiste à être ruiné ,

à être aussi nu, sinon plus qu' avant notre mariage,

c'est à dire être plus  dans l'AVOIR,

nous a obligé à ETRE.

ETRE dans le beau, le ressenti.

et

Mulhouse ne manque pas d'attraits dans le domaine culturel:

concerts divers le samedi, en formule" plateau "

au temple Saint Etienne, jusqu' à ce dernier samedi;

festival de rues;

fêtes des voisins dans divers quartiers;

Concert place de la Réunion.

Toutes manifestations gratuites ,

car nous n'avons plus les moyens de payer quoi que ce soit

 

On s'est nourri de choses belles de l'esprit,

pour ce qui est de l'aspect nutritif des choses alimentaires,

c'est l' aide d'amis qui nous a permis de nous nourrir,

et

aussi l'aide de monsieur Moser

( nous l'en remercions)

de l'aide d'urgence de la Mairie de Mulhouse

qui nous a permis d'obtenir l'octroi de 3 bons alimentaires pour le mois de juillet 2013.

Nous avons entrepris d'autres démarches ,

sur ses conseils,

dont nous parlerons plus tard,

en fonction des résultats.

nous avons dû "sabrer" dans toutes les dépenses,

beaucoup de choses annulées.

d'autres viendront encore....

 

Voilà , ce sont les changements opérés,

depuis la bourrasque du 8 decembre 2012

et

cette semaine là a été une semaine noire ,

car l'on a vu l'entretien avec la préposée

du Doyen des juges d'instruction de Mulhouse

m' informant du non lieu du faux en ecriture du notaire ,

au prétexte de peu des conséquences

sur l'adjudication de notre bien.

Ainsi en France on ne juge pas du fait d'un faux ,

établi par un officier ministériel ,

mais plûtot des conséquences peu graves ou graves. 

C'est dire le délabrement de nos Institutions

et

la connivence constaté de facto,

entre gens du monde judiciaire;

un autre quidam serait condamné....

la fable de  Mr De  Fontaine est toujours d'actualité.

 


 

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 07:06

Le desespoir m'etreint depuis hier soir.

l'acharnement  bancaire,

dont j'ai fait etat dans mon precedent article

la confiscation de nos moyens de vivre

depuis 5 ans relaté dans mon precedent article

l'indifference de la caf dont j'ai dit la misère octroyé

(19,38€) pour un revenu de 1027€+172€ pour une charge contrainte de 800€de loyer +charges,

l'echec patent de tout ce que j'ai entrepris,

quand je fais le bilan de ma vie

et

le jour de mes 37 ans de mariage,

l'acharnement juridico bancaire

et

la spoliation dont nous sommes l'objet

me font entrevoir une fin imminente dont tous ceux présentement  cités seront responsables.

 

Partager cet article

Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 16:44

Vous prenez un fonctionnaire d'état,

qui entre parenthèse n'a pas hésité

à faire un faux en ecriture,

qui a été déplacé à la demande d'un Présisent de communauté de communes,

dans une vallée vosgienne,

donc c'est dire l'acabit du personnage...

qui un jour ,vous convoque pour régler des dettes, prétextant ne pas avoir reçu

ou recevoir beaucoup d'une saisie sur salaire

opéré sur le salaire d'une fonctionnaire

par le Tribunal de Thann,

puisque la réparttion est faite par le dit tribunal,

donc non maîtrisé par nous;

vous comprenez la chose et vous vous trouvez accomodant,

en acceptant que la dite fonctionnaire accepte de régler 302€ mois en date  du  14/5/2008,

jusqu'a apurement de  20242,82€ de la dette apurée.


jusque là rien a dire , mais la suite est moins plaisante:

 

en 2008,

je fais le total de ce qui a été payé:

 6x326€ mois(au lieu de 302€)

plus :

oh surprise la retention  de l'integralité du 13emois soit 1599,66€

(chose qui n'etait pas écrite au bas de l'accord du 14/5/2008)

et

dont c'était la première fois qu'elle avait droit à un 13e mois (étant versé comme Atoss de l'Etat au Departement du Haut Rhin, les agent de cette territorialité en bénéficiant.)


Ma sci a versé 6x420€=

2520€, conformément à l'accord du 14/5/2008.

cela fait un total de 6075,69€ 

de versé

sur une dette je le rappelle de 20242,82€

 

je continue:

 

pour l'année 2009,

je fais le total de ce qui a été payé:

 

11x326€ mois (et non 302€/mois comme prevu)

de janvier à decembre , sauf novembre ,

ponctionné de l'integralité du  13e mois de 1472,33€,

ce qui fait un total  de 5058,33€ de saisie.


On remarquera que la totalité des salaires

sera declarée comme revenus,

même si on ponctionne à la source,

et

non par saisie bancaire,

donc assujetti à l'impôt pour de l'argent que vous n'avez pas touché,

ni bénéficié ce qui en fait est un comble ,

on verra par après,

les autres conséquences adjacentes à ce jour.

 

j'ajoute que pour 2009, ma sci a versé 2238,52€

avec la définition où cela devait aller....

(eau,ccvds,dettes meublés)

et ce,sur compte  Banque de France,

ce qui fait un total de  7296,85€

pour l'année 2009 de versement sur une dette de 20242,82€

 

ce qui fait que sur 20242,82€

- 6075,69€  (2008); - 7296,85€ (2009) =

6870,28€

était la somme encore dûe.


On va voir ensuite la dérive

de la parole de l'ETAT pour 2010.

 

voyons cela:

 

dès janvier 2010 déjà la somme de 326€ pase à 378,83€

en février à 404,63€, en mars 181,13€,

en avril, mai  juin à 3x 434,66€,

aucune explication donnée;

en juillet 397,63€;

en aout et septembre 2x 444,99€,

en octobre 1040,17€

avec l'integralité de la bonification indiciaire

c'est à dire le rattrapage de son pouvoir d'achat

+

l'integralite de la prime pour médaillle

+

un montant x qui n'est pas détaillé.


En novembre 2321,41€ avec l'intégralité de son 13emois (1667,94€+ primes pour un montant x qui n'est pas détaillé)


En decembre  2010, c'est 561,56€ qui est saisi,

soit un total de 7479,32€.


On voit bien dejà que la dette de 20242,82 eût été eteinte avec le reliquat de 6870,28€ à ce stade là.


j'ajoute le versement de ma sci :

2032,32€ du 1er janvier 2010 au 28/9/2010

cela fait un total de 9511,64€.

Alors qu'a la fin mai  2010 nous en étions en versement de

2008 : 6075,69€+2009: 7296,85€

+ jusqu'au 31 mai 2010 = 3189,77:

soit 16562,31€

soit 81,81% de la dette du 5 mai 2008.

 

Si l'on considère  le total payé

jusqu' à la fin cembre 2010 c'est:

6075,69 de 2008 +  7296,85€ +9511,64€  = 22 884,18€ soit 113,04% de la dette  de 2008,

ce qui en théorie voudrait démontrer

que la dette de 2008 était entirement payée.

 

Nous n'avons pas recu ni la répartition

des sommes affectées payées par la saisie

sur salaire de la fonctionnaire,

encore moins avec les primes et 13e mois  "confisqués"

car bien est mot qu'il faut considérer.

 

il eût été logique que pour 2011,

nous recevions un état des choses ,

mais non, une fois qu'il y a un cochon de payant ,

un mouton à tondre , pourquoi se gêner ,

pourquoi l'administration ferait un effort d'information,

en l'occurence la paierie Départementale du Haut Rhin,

c'est sans doute du temps perdu

et

quantité négligeable un fonctionnaire

que l'on peut tondre comme cela.

 

Pour 2011, voici les saisies sur salaires opérées:

 

janvier et fevrier 2x 489,34€; mars, avril mai 3x484,30€;

mois de juin : 2554,45€

(totalite de la bonification indiciaire + une somme x non déterminée sur le mois)

soit jusqu'à la fin juin 2011 une somme de 4986,03€.


A remarquer  qu'avec ce prélèvement de juin la fonctionnaire s'est retrouvé avec un salaire net

encore moins important que le mois précédent.

Cette mise en précarité de la fonctionnaire,

en plus de s'être trompé de virement de salaire sur compte en avril 2011,

l'a mis en mauvaise posture à l'égard de sa banque,

alors qu'en toute logique,

les diffrentes sommes  qui devaient lui être allouées,

lui auraient permis de se sortir des vicissitudes de ces derniers mois.


On a assisté à un acharnement

et

à une mise en précarité de la part de son employeur

ou

paierie Départementale

alors que l'Agent avec toutes les responsabilités qu'elle avait, en avait accepter d'autres,

dans le cadre de redéploiement d'agents,

c'est dire le préjudice, pour ne pas dire plus  qu'elle a subi .


  Versement de la sci odr  mi année 2011 = 163 €

Si nous faisons le compte de ce qui a été versé =

22 884,18€ jusqu'a fin 2010+4986, 03€+ 163€ c'est 28033,21€ et

sur cette somme totale,

c'est

3555,69(2008)+5058,33€(2009+7479,32€(2010)+4986,03€ de janvier à juin 2011

c'est 21 079,37€

qui ont ete prelevé sur les salaires de la fonctionnaire:

soit 75,19¨% de 28 033,21€ et 104,13% de la dette

de 20 242,82 de départ du 14 mai 2008.

 

Mais malheureusement ,

l'affaire ne s'arrêtera pas là comme on le voir pour l'année 2011 et 2012:

 

en juillet, aout ,septembre , octobre 2011

c'est 4x 484,30€

en novembre 2011 1812,85€ dont inégralité du 13e mois

en decembre 484,30€

soit = 4234,35€

soit pour l'année 2011 =

4986,03€+4284,35€=9220.38€

prélevé à la source alors que la dette du 14 mai 2008 etait éteinte,

comme on l'a vu précédemment.

 

Pour l'année 2012, année

qui devait être l'anné de la prise de sa retraite:

 

en janvier 2012=  477.98 sur 2013,47, en net 1169, 03€

en fevrier 2012=  455,29€ sur 2013,47€ en net 1169,03€

en mars 2012=  455,29€ sur 2013,47e en net 1169.03€

en avril 2012 = 455,29€ sur 2013,47€ en net 1169,03€

en mai 2012 = 455,29€ sur 2013, 47€ en net 1169,03€

en juin 2012=  984,57€ sur 2547,07€ en net 1173,35€

dont médaille du travail vermeil

intégralement confisquée de 533,60€

juillet 2012=  455,29€ sur 2013,47€ en net 1169,03€

août 2012= 3922,60€ sur 5004,60€ en net 1082,00€

(moins que les autres mois)

dont prime de retraite de 1408,59 intégralement confisquée,

prime de fin  d'année pour départ à la retraite

de 1582,54€ intégralement confisquée

soit un total de 11 945,95€

qu'il faut ajouter à ceux payés jusqu'à fin juin 2011 = 22884,18€+4986,03€= 27870,21€

soit 39 816,16€ fin aout 2012,

puisque au 1er septembre 2012,

la fonctionnaire prenait sa retraite aprés 43 années

au service de l'Etat qu'elle a servi en toute loyauté et sérieux.


Voilà comment un haut fonctionnaire de l'Etat

le TPG du HAUT RHIN,

avec la complicité de ses services a trompé

et

traité par le mépris ,

il n'y a pas d'autre mot, un de ses semblables!

 

j'ajoute que la sci à partir de juin 2011 a versé 1731,45€

pour 2012 c'est 941€

que la sci a versé pour diverses contributions

 

si nous faisons le compte de ce qui a été versé au 8/12/12

28033,21 (fin juin 2011)

+ 11945,95€( juillet 2011 à aout 2012)

+ 1731,45€+941€

c'est une somme de 42 651,61€

qui a été payé depuis le 22 juin 2008

alors que le dû était de 20 242,82€ à cette

date lors de l'accord de prélèvement

avec le percepteur de Masevaux.

 

Même si on y ajoute un ATD à paierie départementale de  5750€+750€ de Août 2010

lesquels pas notifiés

et

informés par une entrevue avec mon Conseil

Mr Roussel  H. de Belfort  le 13 janvier 2012

cela ferait 26 742,82€ (20 242,82+5750€+750€) de dûs,

lesquels avec le total de 42 651,61€ versés

sont largement dépassés.

 

C'est aussi 21079,37( jusqu'a fin juin 2011)

+11945,95€(juillet 2011 à aout 2012)= 33 025,32€

qui ont eté prelevé soit 63,15% de plus 

que la somme dûe à elle seule (20242,82€);

  c'est 23,49% de plus  des 26 742,82€

indiqué le 13 janvier 2012 par tpg

 

  La somme de 42 651,61€ entre saisie sur salaire et versement ODR represente en % prelevé et versé plus de

200% pour le global de 20 242,42 de 2008

et

59,48% de 26 742,82 indiqué le 13 janvier 2012.

 

Maintenant que la fonctionnaire est à la retraite

on eût pu croire que ces soucis se termineraient d'autant qu'entre temps nous avons été ruinés ,

avons quitté et rendu les cles de la sci le 28 mars 2013,

où le revenu de 1200€ mensuels de retaite et  ma petite retraite de 172€ mensuel peinent à couvrir le loyer

et

autres chargescontraintes,

mais quand nous avons voulu voir pour aide à l'allocation loyer, APL,

on nous a repondu que si on prenait les revenus de 2010 et 2011,

nous étions au dessus du barême, pardi !

Bien sûr

on ne tient pa compte du salaire réellement touché,

le comble c'est que nous avons payé

sur des sommes pas réellement touché;

c'est ausi le même raisonnement

qui a été retenu pour l'aide juridictionnelle qui nous été refusé.

c'est là que je parle d'effets désastreux adjacents.

 

Aujoursd'hui nous sommes dans la précarité,

les revenus de 1200€

(- 188€ saisie sur retraite continue)

et mes 172€ mensuels ne suffisent pa à couvrir toutes les charges loyer+ charges+ impots mensuels+assurances diverses+telephone,

et il reste rien pour manger.....

 

Voilà où nous a conduit sans méfiance

un accord avec un percepteur,

et

la liberté d'un tpg à disposer de paiement de salaire.

 

Ces primes exceptionnelles,

dont la fonctionnaire n'avait  été prevenue de leur confiscation

lors de la signature de l'accord de mai 2008,

qui auraient dû nous faire un ballon d'oxygène dans les difficultés depuis 2008,

auraient pu être utile aussi , présentement,

eh bien non, c'est la précarité qui a été choisie

contre la fonctionnaire

qui devrait recevoir prochainement la médaille d'or du travail.

 

j'ajoute que j'avais, le 8 octobre 2010,

attiré l'attention du juge Bertrand de Thann,

sur le fait des saisies

et

qu'il avait considérer alors que c'était trop important,

mais ensuite aucune suite concrète de ses services à suivi....

j'ai de nouveau en 2011 fait une demande d'entrevue,

à Lui ,avec mon Conseil Mr Roussel,

qui m'a ete refusée,

m'indiquant seulement de le saisir par voie d'huissier,

ce que je fis,

mais malheureusement pour nous

les faits poursuivis

et les personnes à poursuivre

étant de la juridiction de Colmar,

l'huissier M. Kaltenbach de Thann m'a renvoyé le dossier !

je devrais m'adresser à un huissier de Colmar.

Comme on le voit,

on a traîné les pieds contre nous,

pour des abus constatés!

Il ne reste plus que d'informer le Médiateur de la République

et

aussi d'envoyer le dossier au President de la République Mr Hollande

pour voir si les mot et  sens "Equité et Justice"

ont toujours la même résonnance pour Lui et le médiateur !

 

En attendant npous sommes dans les pires difficultés .

 

 

j'ajoute que le 6 juin 2013,

nous avons reçu une notification de la CAF

pour l'APL de 19,36€ mois.

voila les conséquences désastreuses

de prises en comptes de sommes rééllement pas touchées,

d'un décalage dans le temps,

qui ne tient pas compte de coup dur survenu entre temps.


j'ajoute que depuis le 28 mars 2013,

nous sommes sans nouvelles  concernant

l'étude du Notaire Maupommé,

nous ne savons pas si l'acheteur a versé les fonds,

par contre

le 15 juin nous avons reçu de la part de l'huissier Kaltenbach

le fait que le Credit Agricole de Strasbourg

avait ajouté 5000€ de plus

pour l'occupation entre

le 1er novembre 202 et le 31 mars 2013 de la sci

et

demande de saisir sur la petite retraite de la fonctionnaire de 1028€ mois.

 

Voilà comment on enfonce les gens

en France

et

que l'on les mène à la ruine et au désespoir !

 

Partager cet article

Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 13:57

Le rideau se dechire:

quand je lis dans le journal l'Alsace

la mise en garde a vue de deux personnes dont  pierre Estoup ,premier president honoraire de la cour d'appel de versailles

et

de l'avocat Maurice Lantourne dans l'affaire de l'arbitrage Tapie, j'en suis peu etonné;

conflits d'intérêt il y a eu ,

les uns et autres se cotoyaient ou s'étaient connus.


Quand je compare la façon dont j'ai ete ruiné,

traité par la cour d'appel de Colmar, 

que l'on le veuille ou non,

j'ai pu constater une INFEODATION de juges

au Credit Agricole,

plus rien ne m'étonne.

Il existe bien au niveau de la Justice

un probleme d'équité et de transparence.

Quand je vois que même un faux en ecriture d'un notaire, beneficie d'un non lieu par procureurs,

plus recemment ,

on peut dire qu'il y a quelque chose de pourri dans cette institution.

je constate que ceux qui ont de l'argent ont tous les moyens soit de faire pression,

retarder des procedures,

beneficie d'arguties subtiles.

Moi je n'ai eu droit à rien de tout cela,

même pas àl'aide juridictionnelle.

pourtant sans revenu personnel;

A ma femme on volait deja sur son salaire de fonctionnaire 400€ par mois plus toutes les primes,

on lui a volé

33065€ sur ces salaire entre juin 2008 et  juillet 2012

sur une dette de 20282€ par l'intermediaire de  tpg de colmar ,

ce qui fait que contrairement à ce qui etait affiché comme revenu,

la ponction faite dont ne tient pas compte  de cela

et

le service de l'aide judiciaire n'a rie voulu savoir,

il n' a pas etait possible d'aller en cassation.

De toutes façons depuis le depart on a bien vu qu'il y avait entente entre banque et juges.

 

On a sans doute pas voulu faire que l'affaire Tapie passe par le canal commun de la justice

sans doute aurait il touché moins

surtout pour le prejudice moral de 45 000 000€,

mais je  pose la question :

quel citoyen lambda beneficie d'un tribunal arbitral? personne à ma connaissance à part Tapie.

Cela tend à prouver que lorque tu as de l'argent ,

tout est permis,

y compris avec ou sans canal commun judiciaire, 

et  l'argent ,

cela met de l'huile dans les rouages.

Je me suis aussi posé la question qui parmi les juges qui nous ont ruiné,

combien avaient eu des intérêt croisés

( prêts, facilités de crédit, renvois d'ascenseur )

avec le Crédit agricole pour constater

cette inféodation et cette docilité existantielle.

je n'aurai jamais la réponse.

 

Français,

qui croyez que la justice existe ,

déchantez vite , cela n'existe pas!

Le pays des droits de l'homme est un leurre.

On aura beau mettre la devise de la République sur les murs des ecoles,

cela ne change rien,

c'est l'application réelle qu"il faut,

et

on en est encore à des années lumière.

 

Partager cet article

Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 12:34

Mai 68 , 45 ans dejà , que de souvenirs......

 

on ne l'avait pas vu  venir dans ma famille.....

cela faisait 20 mois que j'étais rentré de pension.

Maman avait son atelier de confection boulebard Gambetta, nous étions logés chez grand mère

23 rue Alphone Karr à Nice.

Le contexte etait différent:

nous faisions nos courses dans le quartier,

petit monde entre nous.

il n'y avait pas de supermarché ou très peu,

le Casino près de l'avenue Jean Médecin y faisait office

et

le Prisunic de l'avenue , en face du café de lyon, aussi.

Au debut , on a pris dans la famille ,

cela pour un chahut d'étudiants,

et

puis cela a éclaté au quartier latin....

papa qui lisait Minute , le Canard Enchainé ,

hostile à De Gaulle y voyait une revanche d'une certaine classe sociale,la sienne,

qui abhorait le "Grand Charles" comme il disait.

Moi j'avais l'âme gaulliste,

avec tout ce que j'avais vu à la tv en pension,

mais je n'avais pas le droit d'exprimer cela à la maison.

Ensuite ce fut des jours plus dramatiques:

on commençait à manquer dans les magasins,

tout le pays etait en greve:

transport, edf, livraisons,

meme l'info ne circulait plus sur la tv....

c'est là que j'ai vu des gens qui ayant peur de manquer prenait plusieurs litres d'huiles , farine , sucre etc...

au supermarché Casino,

le mois de mai commençait à être long....

puis le départ du Général pendant plusieurs jours sans que l'on sache (ajoutait à la confusion) où il etait allé finissait d'affoler les gens,

on avait une sorte de vacance du pouvoir.

Maman, elle , ne jurait que par Pompidou dit pompon....

Et puis ce fut un renversement des choses:

retour du general, discours, proposition de reformes,

le defilé mobilisateur

(lié à la peur de la chienlit)

sur les champs elysées,

tout retombait comme un flan monté trop vite.

 

Pourtant on pressentait que rien ne serait plus comme avant, du moins, moi je le pensai.

j'ignorai encore que ces évènements aller affecter ma vie personnelle, celle de ma famille,

puisque apres ces évènements, en juin ,

je partai au camping Lou pistou ,

pour la 2eme année consecutive,

j'ignorai encore  que mes parents allaient se séparer,

que vers la fin de l'année, j'allai travailler dans une droguerie en gros

et

que l'année suivante je devrais me debrouiller seul à plus de 18 ans et 7 mois...

(La majorité légale était encore à 21 ans.)


Que même des évènements internationaux,

comme les Russes entrant dans Prague au mois d'aout 68, pendant que je travaillai au caming Lou Pistou allait être concomittante avec la séparation de mes parents.

 

Que reste - t -il de tout cela? 

 

beaucoup de choses !

quoi qu'on en dise , d'une certaine societe hyper bloquée,

des réformes ont eu lieu.

Certains trouveront peut être pas assez vite, sans doute.

ce qui a suivi fut entr'autres la reforme de la formation professionnelle,la participation, la liberation dite sexuelle plus tard,

mais tout cela fera l'objet de débats pour une Nouvelle Societe pronée par Chaban Delmas,

et

trouveras aussi des combats pour le Pouvoir avec son cortège de trahison en 1974 , avec l'épisode

d'alliance Chirac -Giscard,

contre Chaban apres le décès de Pompidou...

le clan de 1968 avait eclaté, entre plusieurs droites.


Avant cela, il y aura 1969, qui verra le départ du General,

en avril 1969,

avec le refus des Français de son referendum,

épisode qui verra mon père rentré ce soir là comme je l'avais jamais vu:

saoul comme un polonais,

après avoir fêté cela je ne sais où,

rentrant au salon où je dormais ,

menaçant de me jeter par la fenêtre ,

hurlant sa haine du pouvoir tombé

et

de ceux qui , comme moi,

en avait ete le soutien en paroles

durant l'espace de juin 68 à avril 69,

pour ce referendum.

C'est l'intervention de sa mère qui le calma...

 

Aujourd'hui 45 ans après,

et

 même si certains voudraient voir cela se renouveler, croient que cela va "peter" comme ils disent,

cela ne se fera pas pour plusieurs raisons:

d'une part les gens ,

même les plus pauvres sont trop engagés,

tout est financiarisé,

c'est leur compte en banque qui determine leur quotidien ne leur permet plus de perdre 30 jours de travail;

il faut se souvenir qu'à l'époque

très peu avait un compte en banque,

les salaires etaient donné en espèces dans une enveloppe,

les élèments de confort qui sont aujourd'hui des depenses contraintes:

telephone, tv, article menagers

type machine à laver, lave vaiselle, credit,

etaient presque inexistants pour la plupart des gens;


C'est pompidou qui a lancé cette "modernisation" qui aujourd'hui ressemble à un esclavage ,

un moyen de freiner les moyens de révolte ,

car qui aujourd'hui prendrait le risque de faire grève 30 jours consécutifs ?

et

puis ce droit de grève a été encadré:

prévenir avant,

minimum syndical de service:

que ce soit l'info publique comme la tv,

les transports,

ou autres services publics ou para publics...


D'une société collective isue de la guerre,

pour la reconstruction,

même sociologiquement cela a changé,

(le pc faisait encore 20% dans les années 70,)

on a developpé une société individualiste,

où le Dieu Argent est devenu la Loi,

le but suprême,

le moyen de s'enrichir  comme on veut

des critères de réussites ,

même si des scandales ont émaillés

cette période à nos jours,

la justice s'est toujours trouvé frileuse,

les cols blanscs ayant toujours trouvé indulgence

à ce niveau,

et

les partis politiques pendant longtemps,

après le départ du General,

(qui a été le seul Président à n'avoir jamais cedé aux sirènes de l'argent )

ont trempé quelque bord que l'on soit dans des rackets d'entreprises ,

de versements ocultes ou fausses factures d'entreprises jusqu'à un semblant de réglementation,

qui n'a pas arrêté cela, ou plus caché,

comme la période Balladur l' a démontré...

 

Sur un plan plus personnel,

je peux dire que mes rêves d'une société plus juste

se sont écroulés, et pourtant ce n'est pas faute d'engagement politique , syndical , sociétal,

(lire d'autres épisodes de ma vie, ailleurs sur ce blog).


j'assiste à une société plus divisée que jamais,

entre des très riches et des très pauvres;

moi même après une vie de travail et d'efforts je suis ruiné, je ne possède plus rien,

ait une retraite de 172€ par mois depuis le 1er janvier 2011;

j'ai privilégé le souci de l'autre ,

ait même soutenu des lois sociales comme à Peugeot,

avec les lois Auroux,

aidé au quotidien des gens avec ma structure d'hébergement l'Octroi des Remparts,

pour enfin finir étant plus pauvre,

que lorsque j'ai commencé à travaillé

apres mon CAP en 1975,

apres des années de galère de 1968 à 1972 à Nice.

 

Désabusé, tres décu, je ne sais si aujourd'hui,

si les beaux idéaux de 1968 verront le jour,

si j'aurai encore la force de me battre pour des idées

de justice,

cette notion m'ayant éte bafouée ces dernières années

et

même  d'équité

au regards de droits élémentaires pour survivre que d'autres touchent ,

même etrangers, droit d'asile,

n'ayant eux mêmes jamais contribué

par l'impôt ou travail en france ,

alors que moi même je dois accepter de survivre aver 5 fois le niveau en dessous d'un seuil de pauvreté à 900€,

soit 172€ mois.

 

je pense que ce sont des extrêmes

qui feront bouger les choses,

que ce soit de l' extreme gauche ou  l'extreme droite,

car les partis politiques traditionnels ont échoué,

oubliant le "vrai peuple" celui des sans grades,

des pauvres,

des petites retraites

même si ils disent qu'ils savent que ces gens souffrent,

mais hypocritement vivant avec des revenus indécents,

au regard des revenus median du vrai peuple.


je crois que 2014, verra voter

soit extreme gauche ou extreme droite

pour faire changer les choses.

 

En tous les cas ce sera l'un ou l'autre pour moi,

en fonction de la crédibilite de l'un ou l'autre.

 

C'est drôle pour moi,

de revenir aux idées extrêmes de mon père

et

de ma famille d'origine,

alors que les avais combattues,

mais mon père avait l'habitude dire:

"chassez le naturel, il revient au galop."

 


 


 





 


 


 

Partager cet article

Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 17:17

Les dernières immolations

ou

tentatives d'immolations de chômeurs en fin de droits,

démontrent

que c'est bien "le jeté à la rue"

qui est programmé pour nombre de gens.

 

Alors les larmes de crocodiles,

les "choking" des soit- disant employes

des différents "pole emploi"

m'énervent au plus au point

car c'est bien de leurs décision ,

de leur manque d'humanité de l'application de la réglementation qui est la cause de ce drame.

 

il a suffi d'ecouter dernièrement,

l'emission de france inter suite à la parution d'un livre sur "pole emploi,

pour mesurer le monstre froid qu'est devenu cette administration,

si l'on peut encore parler de ce terme....

 

La cinquieme puissance mondiale ,

que se vante la France , jette à la misère nombre de gens,

peut on parler de civilisation de notre société?

 

Les chiens sont mieux traités

que nombre de nos concitoyens!

 

je viens de terminer les articles de Challenges de cette semaine sur les planque de la République:

quant on lit les differentes prebendes,

les sinecures, les privilèges de nombres de personnes qui ponctionnent de 3500€ à 10000€ par mois

et

tous les avantages annexes,

qu'offre notre République,

l'on mesure le fossé qui existe  entre citoyens:

Des retraites non soumises aux regles communes;

des gens qui ne connaîtront jamais le chomage car le" fait du prince" fera que  l'on trouvera une planque

soit au conseil economique et social,

soit au conseil d'Etat, soit à un comité théodule quelconque 

et 

cela explique sans doute que ces "gens là"

ne mesurent pas les affres d'un chômeur en fin de droits,

de celui qui n'a plus rien pour vivre!

 

Notre République a construit un regime pire

que celui de nos rois de l'Ancien Régime en terme de privilèges !

 

Le changement c'est maintenant 

était le slogan du candidat Holllande.


on en voit la demonstration:

rien ne change,

trop lent pour ces urgences humaines.

il y a des urgences de cette sorte

qui n'auraient pas dû attendre.

 

Encore quelques mois, comme cela,

et

il faudra une revolution sanglante

pour changer les choses,

car l'exasperation est à son comble.

Un sentiment de trahison ,

de sentiment de s'être fait flouer,

que tout continue comme avant

se fait jour de plus en plus.

 

j'ai ecouté le premier ministre,

je ne mets pas en cause son objectif d'être plus juste,

mais à crise exceptionnelle

il faut des mesures exceptionnelles,

et

gouverner par decrets

pour des situations d'urgences est permis, du moins le peuple le comprendra.

 

De toute urgence , il faut une mesure radicale:

permettre à des gens en fin de droits de trouver moyen de vivre ou survivre.

 

le rsa est une foutaise,

dossier compiqué à remplir,

pénalisant pour ceux qui reprennent un travail

(j'en ai fait la demonstration récemment avec l'exemple d'un ami, qui s'est occupé du père d'un ex-ministre Alsacien)

qui s'est fait amputer 56% de son rsa pour être payé de 12€ de l'heure à raison de 10 heures par semaine ,

ce qui fait qu'il n'a jamais pu atteindre l'équivalent d'un smig ou 2  tiers d'un smig...!

 

Maintenant il faut des responsables:

que les familles de ceux qui attentent à leurs vie,

qui s'immolent porte plainte

contre les responsables de ceux qui prennent des décisions de" jeter à la rue "ces citoyens,

car c'est de leur décision de dossier

que découle

le geste de désespérance de ces malheureux!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 14:18

hier j'écoutai un debat sur les inegalites en France: il y a avait là:

, 1 philiphophe, H. gaino, 1 sociologue aussi

et bien d'autres personnes.

Toutes ces personnes me semblaient très loin

de la realité du terrain. des gens sans doute qui n'ont jamais connu,

la pauvreté, la precarité, la paupérisation,

qui font le lit justement d'un "certain terrorisme"...

 

les salafistes et autes islamistes l'ont bien compris,

eux qui aident, les populations fragiles....

 

une question me trotte dans la tête:"

et si l'Etat Français etait une Etat terroriste?

pratiquait une forme de Terrorisme?

 

Le syteme communiste a echoué, le capitalisme aussi.

 

les dérives de ces 2 systemes le prouvent.

 

Une justice à 2 vitesses,

un systeme financier hors la loi, impuni,

dont justement on paye les conséquences  des dérives,

des entrepreneurs (petits) maltraités, spoliés, ruinés,

des fermes (2 par jour) qui disparaissent,

des suicides à la clé,

des jeunes qui se droguent, boivent, desespèrent faute de perspectives d'avenir,

des ainés, qui ne peuvent plus vivre faute de retraites suffisantes,

des arcanes à n'en plus finir pour obtenir la moindre petite aide ou écoute.

 

Si on lit l'histoire de ma vie sur mon blog,

on voit que j'ai toujours été près du terrain,

j'ai subi , comme d'autres,

tous les aléas de  ce système, ruiné même.....

 

j'ai créé des richesses,

dû payé des taxes , des impôts, pour la collectivité....

 

Mais la collectivité qu'est ce qu'elle a fait pour moi?

 

Rien.

 

34 ans de ma vie a payer , toujours payer.

 

et

je ne suis pas le seul.

 

Quand même l'Etat ne respecte même pas sa signature.

 

Prendre à un fonctionnaire (ma femme),

33 000€ sur 4 ans ,

toutes ses primes

(medailles du travail, 13eme mois, bonification indicaire) pour un dû de 20 282€, par un tpg, est ce normal?

 

Créer une précarité, une pauperisation, est ce normal?

 

et

puis quand vous voulez agir devant tribunal, on vous balade! est ce normal?

 

Vous empêcher par ce biais ,

(prendre vos revenus)

pour vous empêcher de vous défendre en cassation,

qui retiendra l'avis d'imposition ,

qui ne tient pas compte des retenues à la source et le restant pour vivre réel , est ce normal?

cela rejoint la declaration de Nadal

"on a defiguré la justice, il existe une justice à 2 vitesses,

celles des petits qu'on enfonce, des puissants qu'on protège".

 

Un exemple flagrant: Pasqua et santini poursuivis pour détournements de fond publics

ont pris 2 ans de prison avec sursis!


Combien de" petits" ont pris ferme pour moins que cela?


C'est une forme de "collusion, de connivence,

un début de systeme mafieux qui existe dans notre pays"

On a beau critiquer nos amis transalpins,

on ne fait pas mieux en terme d'équité.

 

Combien vivent sous le seuil de pauvreté?

et

on s'étonne après,

qui'l existe une forme de violence, de désespérance?

 

Il existe des jeunes qui ont fait des études,

qui ne trouvent pas d'emplois

(faciés, lieux d'origine, quartiers , villes, etc)

et

l'on voudraient qu'ils restent calmes?

 

On a invente le rsa,

pensant que cette soupape, eviterait l'explosion sociale.

Seulement les conditions d'acces

et

ensuite de fonctionnement sont inadéquats.

 

je connais un exemple d'un ami,

qui avait le rsa, à 483€ par mois.

Il a accepté d'aller  travaillé comme aide à la personne

chez le père d'un ancien ministre alsacien , à Thann,

à raison de 2h par jour

et

en tram de Mulhouse à thann.

Il etait payé 12€ de l'heure ,

10 heures par semaine, cela fait 40heures à 12€ = 480€.

que croyez vous qu'il arriva?

au bout de trois mois de travail

on lui a supprimé plus de 54% du rsa.

Il s'en était pas apercu,

c'est moi qui est decouvert le pot au roses.


Est ce ainsi qu'on encourage les gens à faire des efforts?

il a travaillé jusqu'en aout 2012,

le père de l'ancien ministre est mort en novembre 2012.

 

Alors le rsa socle ,c'est de la foutaise!

 

A coté de cela ,

nos ministres, nos élus, gagnent bien leurs vie....

 

4 aout 1789, on a supprimé les privilèges.

 

Plus deux cents ans plus tard,

il exite d'autres privilèges,

et

12 millions de personnes sont devenus les nouveaux serfs d'un systéme plus pernicieux encore!

 

Alors je le dis , oui l'Etat fabrique de la graine de terroriste, puisque par les moyens légaux,

les institutions "gangrenées"

on ne peut  plus rien attendre de changements.

 

Le nouveau Président a promis le changement.

 

Où est il?

 

Il a vait promis de combattre la finance! 

où cela?

c'est pas sa réformette de système bancaire qui va changer les choses,

loin du gast all de Roosevelt,

demandez son avis au candidat à la presidence de la République,qui avait defendu cette idée du gast-all,

vous verrez c'en est loin...

 

Témoin de 1968,

je peux dire que tous nos rêves se sont ecroulés,

que le monde est pire qu'avant 1968,

que malheureusement pour notre pays, c'est fichu:


posséder un bien ,

c'est le plus sûr moyen de se le faire spolier, avec la complicite de juges...

entreprendre, créer de la richesse c'est le plus sûr moyen de te faire tondre,

de cracher au bassinet par les taxes et les impôts,

et qu'il te reste même pas le minimum pour vivre....

pendant que d'autres beneficient d'aide,

sans qu'ils aient le moins du monde

participé à l'enrichissement de l'Etat (exemple d'aide aux immigrés);

 

 

Non vraiment ,

comme on dit au Casino:" rien ne va plus!"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 22:47

Mais des évenements graves sont survenus,

aussi , il me faut le temps de tout gérer, de digérer les choses,

d'organiser les choses, bref, à 17 jours de Noêl,

c'est pas cadeau....

enfin, je me dis qu'il y a plus malheureux que Nous.

 

A l'anné prochaine, peut être si Dieu nous prête vie d'ici là !

Partager cet article

Repost0