Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 13:20

Depuis quelques mois, avec l'application vitasprint, j'ai mis au point mon nouveau site:

www.hbebg68.eu  ; vous y trouverez une page d'accueil et autres pages spécifiques ainsi que le prix des soins, des nouveautés ou des articles sur la page blog du site.

Les dernières nouveautés  proposées sont pour les hommes: soins au chocolat, Tantra et massage aux bâtons Russes !!

 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 17:22

En voici les preuves:

Ce matin ,en voulant me connecter à mon internet,

l'accès m'est refusé

Surpris,je telephone au 1023 de SFR

pour apprendre que mon accès est  refusé

car d'après SFR,les dernières factures n'ont pas été payées

et que je dois fournir les preuves de paiement:

Ces paiements ont eu lieu pour l'une

de 42,74€ par cb Transcash le 11 Fevrier 2014,

et

l'autre le 10 mars 2014  de 56,92€ par cb Transcash également (copies jointes)

Il y a quelques jours j'avais reçu par mail

mise en demeure pour la dernière facture de 56,92€

alors que celle ci avait été payée le 10 mars 2014.

j'avais réagi immediatemment et la vérification faite

 en direct,l e service concerné m'avait indiqué

de ne point en tenir compte

et

que le dit courrier avait envoyé 48h avant le paiement

soit le 8 mars 2014,

alors que  je paie le 10 de chaque mois par cb.


Que conclure?

1) que le service encaissement SFR estrservi

par des gens INCOMPETENTS

qui ne sont pas dignes d'avoir un poste

à responsabilité de ce genre !

2) que le respect du client et de sa bonne foi

n'est pas respectée malgré les preuves de paiements!

3) Qu'à partir du moment où une entreprise

comme celle là ne respecte pas son client,

son fonds de commerce ne vaut plus rien

et que son seul avenir est sa fermeture!

4) j'invite tous les clients SFR à ne pas renouveler

leur confiance à ce genre d'entreprise

et cette entreprise SFR ne vaut pas les milliards d'€ (11,5) qu'elle prétend valoir pour son rachat,

pas plus que les employés ne sont dignes d'occuper un emploi comme ils ont .

5) Que les prochains acheteurs feraient bien

de vérifier les compétences du service Encaissement

et Financier, car un soupçon commence  

à m'étreindre comme un "coulage, un détournement d'argent" d'employés,

pour ne point retrouver dans la comptabilité d'encaissement les paiements effectués;

si c'est le cas, cela expliquerait cela. 

Un audit comptable et financier s'impose pour voir

si des détournement ou double compta

ne cache pas un vice de détournement!

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 10:54

Heureuse surprise et chaud au coeur hier matin

car la personne dont je m'occupe en ce moment

m'a fait part d'un ressenti positif

ce wek-end lorsqu'il a repris activites.....

avec les soins qu'il avaient eu les jours précédents

cette reprise d'activites.

je n'ai pu en savoir plus ,

car il avait annulé le rendez vous du jour,

pris par une autre urgence;

j'en saurai plus demain matin.

Un debut de processus de mieux être,

d'auto guérison est en marche est c'est cela qui est bien.

Voilà c'est le mot du jour,

la douce chaleur qui m'étreint ,

en me disant qu'on peut être utile encore.

 

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 18:37

C'est le mot d'ordre de l'émission,

toute à la fin de l'émission  de"Toute une histoire"

de ce jour lundi 24 janvier 2014.

Le témoignage de personnes

"ma vie est devenue un conte fées"

a illustré ce titre.

Cela change  des autres émissions où le malheur cotoie l'absurde, la malchance, la haine ou la jalousie....

Pour l'une ce fut la rencontre de l'Amour avec un médecin Americain il y a eu 28 ans....

Pour l'un ce fut la descente économique avant de rebondir avec une entreprise de produits, située à Monaco...

Pour une autre, la danse et la rencontre 

avec un père de substitution en la personne

d'un chef de compagnie de danse  américaine

et

d'un professeur de danse,

ont fait jaillir son rêve,

avant de devenir auteure de livres à succès

relatant ses expériences....

La psychologue de service explique que l'on porte tous

un rêve en nous, mais que la peur de l'inconnu,

parfois nous fait  de ne pas saisir les opportunites ,

les occasions qui se présentent,

et

l'on ne force pas sa chance qui se présente!

Et ce fut l'occasion de la conclusion

"soyez artiste de votre vie" !

C'est vrai, parfois, c'est sans filet, et cela coûte cher.....

Ce fut le cas pour moi, qui avait semble t il,

avant 1988, avec un travail, une position sociale,

une utilité sociale,

mais il me manquait quelque chose à ma vie....

Après 1988,

ce fut la création de ma première entreprise jusqu'en 1993....

je découvrais à cette occasion d'autres potentialites

en moi même: don de magnetisme ,de guérison...

Ce fut un parcours dur, semé d'embûches.....

Souvent l'on m'a posé la question :" ne regrette tu rien? "

La réponse est souvent complexe.

je pourrai répondre:

"oui, dans la mesure où si j'étais resté à l'usine,

dans mon confort d'un salaire qui tombe tous les mois,

une utilité sociale etant syndicaliste:

engagé au syndicat et acteur de changement;

qui dit salaire assuré, dit règlement plus facile des emprunts

et

l'évitement de ce que j'ai eu à souffrir après,

et

enfin une retraite d'au moins 800€ par mois,

comme les copains, au lieu de 176€ mois,

plus 100€ de complementaire, comme maintenant,

n'ayant pu cotiser pendant 21 ans ,

étant gérant non salarié de ma sci....

autant d'années perdues de cotisations."


je pourrai repondre :"

non, dans la mesure, où le fait de m'être lancé,

m'a fait connaître d'une part des métiers que je connaissais pas sur l'esthetique,

la forme et enfin le bien être

où je me suis formé,

j'aurai pas connu tous les gens qui m'ont apporté beaucoup, j'aurai pas inventé mes séjours bien être,

 et

je n'aurai pas approché,

ni appris toutes les techniques qui soulagent."

Comme quoi, la réponse n'est jamais blanche ou noire, totalement positive ou négative.

Bien sûr , aujourd'hui j'ai tout perdu, je suis ruiné.

D'autres se sont enrichi avec tous les intérêts  payés,

les investissement remis sans cesse sur le métier.

j'ai aussi decouvert à cette occasion que notre Société était pourrie, viciée,

qu'un monde d'affairistes, qu'une voyoucratie bancaire existe;

qu'une inféodation judiciaire existait,

que l'on paie tres cher son audace,

ses erreurs,

que tout ce que j'ai appris, mes universites

je les ai faits de façon autodidacte, dans la rue ,

comme disait Philippe Clay dans sa chanson....

j'ai aussi decouvert des qualités

que je ne me connaissais pas: ténacité, volonté de faire, associé à un don  (magnetisme) que je connaissais pas,

mais aussi une sensibilté tournée vers les autres,

une différence notoire avec l'origine d'où je venais dans ma famille....

j'ai découvert que malgré le peu d'études faites,

j'ai pu en remontrer à des" fils de bourges "ou nantis, qui vautrés dans leurs certitudes,

sont les maux de cette société....

Enfin, ce parcours de vie, m'a éloigné pour longtemps

l'envie de possession,

d'être propriétaire de quoi que ce soit,

et je conseillerai à tout un chacun de s'éloigner de cet esprit, car celui ci annihilie tout esprit de se dépasser,

de prendre des risques pour apprendre,

rencontrer, aimer les autres,

être humain tout simplement.

Car la sociéte est ainsi faite,

que même possesseur d'un bien,

les salaires etant stagnant pour des décennies,

quand vous serez à la retraite,

vos revenus seront trop faibles pour être indépendant,

et trop vieux,

on vendra votre bien pour payer votre dépendance,

et

pendant des années vous aurez enrichi le "veau d'or":

l'Etat, les collectivites, les banques,

les autres intermédiaires

etvous  seraient passés à coté de beaucoup de choses,

d'être humains,

et

l'amour des uns et des autres.....

parce que la course à l'échalotte de posséder,

de vouloir s'enrichir  à tout prix, 

vous fera devenir inhumain,égoïste, 

et

qui sait un être qui sème le malheur,

autour de vous ,par ce que l'esprit de possession

vous aura conduit à marcher sur les autres, 

à faire des choses peu avouables,

mais dont votre conscience

si vous en avez encore une,

gardera les traces.


 

 

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 18:37

C'est le mot d'ordre de l'émission,

toute à la fin de l'émission  de"Toute une histoire"

de ce jour lundi 24 janvier 2014.

Le témoignage de personnes

"ma vie est devenue un conte fées"

a illustré ce titre.

Cela change  des autres émissions où le malheur cotoie l'absurde, la malchance, la haine ou la jalousie....

Pour l'une ce fut la rencontre de l'Amour avec un médecin Americain il y a eu 28 ans....

Pour l'un ce fut la descente économique avant de rebondir avec une entreprise de produits, située à Monaco...

Pour une autre, la danse et la rencontre 

avec un père de substitution en la personne

d'un chef de compagnie de danse  américaine

et

d'un professeur de danse,

ont fait jaillir son rêve,

avant de devenir auteure de livres à succès

relatant ses expériences....

La psychologue de service explique que l'on porte tous

un rêve en nous, mais que la peur de l'inconnu,

parfois nous fait  de ne pas saisir les opportunites ,

les occasions qui se présentent,

et

l'on ne force pas sa chance qui se présente!

Et ce fut l'occasion de la conclusion

"soyez artiste de votre vie" !

C'est vrai, parfois, c'est sans filet, et cela coûte cher.....

Ce fut le cas pour moi, qui avait semble t il,

avant 1988, avec un travail, une position sociale,

une utilité sociale,

mais il me manquait quelque chose à ma vie....

Après 1988,

ce fut la création de ma première entreprise jusqu'en 1993....

je découvrais à cette occasion d'autres potentialites

en moi même: don de magnetisme ,de guérison...

Ce fut un parcours dur, semé d'embûches.....

Souvent l'on m'a posé la question :" ne regrette tu rien? "

La réponse est souvent complexe.

je pourrai répondre:

"oui, dans la mesure où si j'étais resté à l'usine,

dans mon confort d'un salaire qui tombe tous les mois,

une utilité sociale etant syndicaliste:

engagé au syndicat et acteur de changement;

qui dit salaire assuré, dit règlement plus facile des emprunts

et

l'évitement de ce que j'ai eu à souffrir après,

et

enfin une retraite d'au moins 800€ par mois,

comme les copains, au lieu de 176€ mois,

plus 100€ de complementaire, comme maintenant,

n'ayant pu cotiser pendant 21 ans ,

étant gérant non salarié de ma sci....

autant d'années perdues de cotisations."


je pourrai repondre :"

non, dans la mesure, où le fait de m'être lancé,

m'a fait connaître d'une part des métiers que je connaissais pas sur l'esthetique,

la forme et enfin le bien être

où je me suis formé,

j'aurai pas connu tous les gens qui m'ont apporté beaucoup, j'aurai pas inventé mes séjours bien être,

 et

je n'aurai pas approché,

ni appris toutes les techniques qui soulagent."

Comme quoi, la réponse n'est jamais blanche ou noire, totalement positive ou négative.

Bien sûr , aujourd'hui j'ai tout perdu, je suis ruiné.

D'autres se sont enrichi avec tous les intérêts  payés,

les investissement remis sans cesse sur le métier.

j'ai aussi decouvert à cette occasion que notre Société était pourrie, viciée,

qu'un monde d'affairistes, qu'une voyoucratie bancaire existe;

qu'une inféodation judiciaire existait,

que l'on paie tres cher son audace,

ses erreurs,

que tout ce que j'ai appris, mes universites

je les ai faits de façon autodidacte, dans la rue ,

comme disait Philippe Clay dans sa chanson....

j'ai aussi decouvert des qualités

que je ne me connaissais pas: ténacité, volonté de faire, associé à un don  (magnetisme) que je connaissais pas,

mais aussi une sensibilté tournée vers les autres,

une différence notoire avec l'origine d'où je venais dans ma famille....

j'ai découvert que malgré le peu d'études faites,

j'ai pu en remontrer à des" fils de bourges "ou nantis, qui vautrés dans leurs certitudes,

sont les maux de cette société....

Enfin, ce parcours de vie, m'a éloigné pour longtemps

l'envie de possession,

d'être propriétaire de quoi que ce soit,

et je conseillerai à tout un chacun de s'éloigner de cet esprit, car celui ci annihilie tout esprit de se dépasser,

de prendre des risques pour apprendre,

rencontrer, aimer les autres,

être humain tout simplement.

Car la sociéte est ainsi faite,

que même possesseur d'un bien,

les salaires etant stagnant pour des décennies,

quand vous serez à la retraite,

vos revenus seront trop faibles pour être indépendant,

et trop vieux,

on vendra votre bien pour payer votre dépendance,

et

pendant des années vous aurez enrichi le "veau d'or":

l'Etat, les collectivites, les banques,

les autres intermédiaires

etvous  seraient passés à coté de beaucoup de choses,

d'être humains,

et

l'amour des uns et des autres.....

parce que la course à l'échalotte de posséder,

de vouloir s'enrichir  à tout prix, 

vous fera devenir inhumain,égoïste, 

et

qui sait un être qui sème le malheur,

autour de vous ,par ce que l'esprit de possession

vous aura conduit à marcher sur les autres, 

à faire des choses peu avouables,

mais dont votre conscience

si vous en avez encore une,

gardera les traces.


 

 

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 10:38

Samedi 25 janvier 2014,

il était question sur France2 des suicides

à raison 1 tous les 2 jours, en France.

Stress, pression bancaire, solitude,

pression de performance, chute des prix,séparation :

autant de motifs qui, accumulés,

dans l'exemple de cet agriculteur qui démontre le cheminement des choses.

Il démontre aussi qu'il faut une force

presque surnaturelle poue resister au geste qui tue.

Ce jeune a bien expliqué, qu'il a dû ,

pressé par sa banque (Credit Agricole sans doute )

faire des investissement à hauteur de 300 000€,

mais qu'en même temps il y a eu chute des cours

de son produit

comme les veaux de 137€ pièce vendue,

8 ans auparavant, à 50€ aujourd'hui,

le prix des produits à nourrir, ayant augmenté aussi,

la chute du prix du lait et quota laitier,

il s'est trouvé étranglé, pris dans un système

où lui seul est victime,

car de toute façon s'il échoue ,

la banque vendra tout

et

c'est l'histoire de toute famille ,

parce qu'il à racheté à son oncle la ferme 8 ans auparavant, qui sera détruite.

Donc après avoir touché le fond,

se retrouvant seul, il a pensé à....

 70 heures de travail par semaine

et un revenu de 1000€ par mois voilà le prix à payer pour lui pour survivre.

 Une main tendue avec une nouvelle compagne,

une famille recomposée,

qui apporte un supplement de salaire , il a évité le pire.

Pour d'autres, cela n' a pas existé.....

Au cours de ces 20 dernières années,

moi aussi, avec l'acharnement bancaire, les chausses trappes, de Credit Agricole,

Banque populaire et Credit Mutuel,

ce fut l'enfer

et

je puis dire que si mon Bayou et ma passion de ce que faisais et

d'aimer les gens m'avaient quitté

je ne serai plus là!

Car en france, je ne si c'est pareil ailleurs,

quand on a trouvé le moyen de contrecarrer quelqu'un, t

ous les moyens sont bons:

on s'acharne, on multiplie les difficultés.

On tue en silence,

en France,

que ce soit économiquement

ou

alors on pousse au geste fatal,

le cynisme n'est pas loin des banques, de se dire, ce sera plus vite réglé!

Et si on resiste,

comme je l'ai fait pendant 20 ans,

pour quand même tout perdre,

sauf la vie,

ces mêmes banques s'étonneront que vous ayez eu cette force

et

ce toupet de "vivre encore".

Ce sont souvent des "criminelles en col blanc",

avec d'autres institutions

dont les portes vous seront fermées.

Mais bien sûr l'hypocrisie aidant, vous entendrez toujours le même refrain: "

il avait des difficultés financières,, des difficultés personnelles"

pour se débarasser d'une éventuelle culpabilité

ou sentiment de culpabilité,

alors que si on prend l'exemple de l'agriculteur,

on lui aura fait faire des investissements ,

sachant que les cours vont baisser,

le cout des matières premières vont augmenter,

ces banques spéculant et jouant sur tous ces paramètres.

Dans mon cas c'est le non respect de contrat,

l'entente, la voyoucratie bancaire

et la complicite de gens de justice ,

une sorte de "mafia" qui ne dit pas son nom,

qui existe bien en  France,

qui a failli que je passe à l'acte.

La 1ere fois que j'ai touché d'assez près ce problème du suicide en milieu agricole,

ce fut il y a près de 30 ans:

alors que j'avais créé mon 1er gite rural,

sans l'aide de banque,

en auto financement,

que je louais à la semaine, je crois me souvenir ,

au prix de 535 francs,

je reçus un couple et des enfants un samedi en début d'après midi.

Le Dimanche apres midi, nous recevions un appel téléphonique,

pour dire à nos touristes de rappeler en urgence

dès qu'ils rentreraient de promenade.

Nous apprenions assez vite que le beau père (agriculteur)

de l'un des deux s'était suicidé d'un coup de fusil.

Finiles vacances pour ce couple et les enfants, avec toutes les conséquences que cela suppose.

Nous n'avons eu par la suite aucune nouvelles.

Ils avaient payé leurs séjour;

étant en pleine saison, nous n'avons pas eu trop de mal à retrouver des giteurs et nous leur avons remboursé le séjour.

De ce jour là, j'ai pris conscience de ce problème

et

aussi par ailleurs et par la suite ,

parce que d'autres suicides, de jeunes,

aussi dans notre vallée ont eu lieu.....

La solitude joue beaucoup, et si il n'y a personne dans ces moments là,

cela peut aller tres vite pour le passage à l'acte.

Quand j'ai fait partie du syndicat "Verte France" qui prétendait ou qui voulait pretendre defendre les ruraux,

j'én ai entendu les témoignages

et

même de secretaire de ce même syndicat

qui m'ont raconté comment on les a ruiné,

où la banque, des élus même,

l'incompéténce procedurale d'un avocat,

ont fait qu'ils ont tout perdu,

d'une affaire qui marchait bien , mais dont les terrains etaient convoités

et

l'acharnement bancaire que l'on a deployé ,

mais l'amour entre eux du couple,

le soutien d'un fils, ont évité le drame.....

Tant qu'on aura en France, une voyoucratie bancaire,

une inféodation du système judiciaire,

des avocats qui ne verront que l'intérêt de leur cabinet,

et

de leur vie, rien ne changera.

Je me souviens d'un jour, d'avoir entendu ,

d'un des meilleurs, à l'époque,

d'avocat de Mulhouse me dire,

alors que je lui faisais remarquer d'attaquer une ou des  banques, me dire :

"Vous n'y penser pas,  on ne le peut,

ce sont nos meilleurs clients, on ne peut scier la branche sur laquelle on est assis "! 

Tout est dit ! 

Et puis il faut dire, q

ue c'est tout un systeme qui marche bien: mettre des gens en difficultés:

toute une population vit bien de ces malheurs,:

huissiers, commissaires priseurs,

clients de ces mêmes commissaires  priseurs ou mandataires de justice qui font bonnes affaires,

aussi avocats,

batîments et terrains vendus à vil prix, notaires,  l'Etat même, pour les taxes,

c'est toute economie qui tourne toute seule,

une économie de "vautours" en somme.

Celui qui a créé richesse,

valorisé un bien, payé ses taxes, et impôts

sera le dindon de la farce,

d'une manière ou d'une autre quand on l'aura pressuré, acculé,

pour des intérêts qu'il ignore

et

dont il est un des maillons que l'on doit faire sauter,

au besoin en le poussant au desespoir.

Ainsi la boucle est bouclée.

Mais le problème reste entier et non résolu !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 11:37

Hier ,comme inspiré par je ne sais sorte inspiration ou intuition,

je suis allé voir google maps ,

l'adresse de mon lieu familial à Nice

au 23 rue Alphose Karr,

l'appartement vendu par mon père en 1972,

après la mort de grand mère  en aout 1972 ,à qui il appartenait.

Grace a ce procedé j'ai revu les 4 fenêtres du haut de l'immeuble

et

aussi en balayant les alentours de l'image ,

j'ai pu voir qu' à gauche de la porte d'entrée de l'immeuble

existait un centre de bien-être.

une activité comme j'ai fait en alsace, pendant quelques années.

Ainsi se trouve être alors que suis né à Nice,

la famille résidant  au 23 rue Alphonse ,

et

que j'ai appris les notions de mieux être, pour autrui,

et l'ayant exercé ailleurs,

un autre institut existe au même endroit:

Pas les mêmes êtres,

mais les mêmes occupations

et à des périodes différentes.

j'ai revu la laverie,f açade changée où l'on portait le linge,

en face c'est une agence immobilière à la place du fourreur

où grand mère portait son vison...

Autant que je m'en souviennes,

existait un pressing à la place du centre bien être,

il y a quarante et un ans, en janvier 1972,

l'année oùj'ai quitté Nice.

Certains qui exercent dans les" latitudes karmiques"

trouveraient des explications à cela,

moi je me contente de trouver la chose bizarre,

pour  ne pas dire de bêtises.

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 11:55

Hier, cela faisait juste un an que le ciel nous tombait sur la tête:

en effet le 8 decembre 2012,

une demande d'expulsion, etait demandée

et

nous devions quitter les lieux sous astreinte de 1000€ /mois....

Un an apres, beaucoup de choses ont changé:

nous avons trouvé des logements à nos locataires permanents,

donné les meubles pour ceux qui en avaient besoin....

trouvé un logement, apres en avoir visité quelqus uns sur Mulhouse,

et

pu en reservé un grâce à des amies parisiennes...

reprendre le fil d'une vie interrompu

avecc plein de soucis dans la tête,

mais aussi avec des difficultes à joindre les 2 bouts , à tel point qu'avec le conseil de personnes,

un dossier chez Cresus a été fait

et

apres quelques semaines d'attente ,

la Banque de france a déclaré notre dossier recevable;

il est voie de réalisation....

A cote de cela nous avons rencontré de nouvelles personnes, et

même un debut de benevolat dans la Banque Alimentaire  (BA),

car là aussi, cela a ete dur,

pour nous nourrir a partir de mai 2013 et grâce à des associations et à l'aide de la Mairie de Mulhouse,

nous avons  pu obtenir des secours,

d'où notre decision d'aider en ce sens à la BA du haut Rhin...

Maintenant nous rentrons dans l'ère de Noel,

la cuisine a des odeurs de bredelas que nous offrirons,

ce sera les seuls cadeaux que nous pourrons offrir,

les finances ne permettant pas faire autre chose,

mais le coeur y est.

Le culturel nous occupe un peu avec les concerts du Temple Saint Etienne  le samedi à 17h.

La Mairie de mulhouse a offert lors de son pot d'amitié aux nouveaux venus de Mulhouse, des cadeaux, et notamment des bons soit pour visiter musées gratuits,

soit un bon gratuit pour un acheté pour :

piscine,filature, patinoire, et il nous reste l'année 2014,

pour pouvoir en profiter et organiser notre temps en fonction de ce qui nous plaira et aussi en fonction de nos moyens financiers.

Nous sommess ruinés, nous avons tout perdu,

35 ans d'efforts,

le seul gagnant a été le Credit Agricole ,

qui va recevoir pres de 126 000€ de la vente,

après avoir versé 130 000€ lors de l'adjudication,

fait baisser le prix,

avoir encaisser pendant 12 ans des intérêtes

et

une partie du capital, et aussi recevoir un boni lors de la revente de l'immeuble à venir.

une bonne affaire pour lui, pour un prêt à l'origine

de 301 000 frcs (45 000€ d'aujourd'hui) en 1978, 

immeuble que nous avions valorisé jusqu'a

1 200 000 frcs en  mars1993....pour l'apporter en sci

et

le valoriser encore de 400 000 frcs de plus après.

Une culbute pour le Credit agricole

pas loin de 10 fois quand il aura revendu l'immeuble.

C'est cela le monde la finance.

Bien sûr, ce n'est que du matériel,

et

l'on s'en défait plus ou moins bien en fonction des sacrifices consentis et des années à se battre....

On ré-apprend a voir les choses de la vie

 de façon différente,

et

même à pouvoir  s'en détacher ...

Le sommeil est parfois agité, ou peuplé de personnages, de souvenirs, de choses faites, de regrets, mais qui s'évanouissent au réveil...

L'appartement , décoré et arrangé avec l'aide d'un ami,

entouré d'un parc, où l'on sent de bonnes ondes,

les chats qui s'y plaisent,

fait que peu à peu une autre vie se dessine.


 

 

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 18:39

Ces dernières semaines  a vu l'enfer de 20 ans se terminer:

Ruiné, il ne me reste rien,

mais je n'ai plus ces nuits sans sommeil....

En effet, depuis avoir delaissé mon immeuble,le 28 mars 2013 ,

depuis la vente du 7 octobre 2010 et les recours effectues,

mais non acceptes jusqu'au 5 decembre 2012, l

a procedure du Credit Agricole avec astreinte depuis cette date,

nous vivions des moments tres difficiles,

depuis le 28 mars 2013,

aussi grâce au conseil de Monsieur Moser de la ville de Mulhouse et de l'association Cresus,

nous avons déposé un dossier de surendettement à la banque de France.

Nous n'avons jamais su jusqu'a hier cequ'était devenu les fonds de la vente,

malgre 2 courriers adresses au notaire en juillet 2013.

Nous avons reçu en quelques jours 2 reponses:

1) la banque de france a déclaré recevable notre dossier avec les mesures qui l'accompagne.

2) la notaire nous a adresse l'état de Colocation hier.

3) Il en resulte que le Credit agricole apres avoir deboursé

130 000€ plus frais de 6700€,

y retrouve la plus grande partie de ses billes

(le capital plus des intérêts) à hauteur de 125 000€,

et  

qu'il retrouvera lors de la revente sans doute une autre compensation,

et je ne compte pas tous les intérêts

et une partie du capital que l'on a payé avant la constitution de la sci, pendant 12 ans,  de 1978 à 1990, en 1993.

Les autres créanciers ne recevront rien, ni nous.

35 ans de notre vie se termine en quelques lignes d'écriture:

Nous on s'est appauvri financièrement, d'autres se seront enrichis pendant tout ce temps, c'est la loi du genre.

On a été le cochon de payant de l'Etat, des banques,

des intermediaires de justice...

On a créé de la richesse, mais ce sont des tiers qui en ont profité...

On a valorisé un immeuble acheté 270 000 frcs  en 1978,

soit 40911€ d'aujourd'hui,

valeur 240 000€ en 1999,

apres avoir fait 8 logements,

et rachete par Credit agricole 130 000€,

apres avoir fait tout pour baisser le prix de vente

(voir précédents articles)

C'est La loi du systeme.

Tout n'est point négatif:

jJai beaucoup appris sur les gens,

nos institutions gangrenées,

j'ai aussi appris a faires choses que jamais

j'aurai soupconné pouvoir faire

( le bien être, etre à l'écoute des gens,

donnant à des gens des moments heureux,

ou soulager des personnes dans la difficultés,

m^me quand on nous tapait dessus).

En cela j'ai fait connaissance avec le MAL PERSONNIFIE

que sont des gens au niveau des banques,

de nos Institutions comme la Justice, les Avocats ,

j'en passe et des meilleurs....

Ce que je dirais à tous ceux qui auraient des vééllités

d'être propriétaires ou d'être entrepreneurs,

ce sont des choses simples, peut être dures à entendre:

Ne soyez jamais propriétaire,

si vous n'êtes point sur de pouvoir payer pendant 15 ou 20 ans

ni avoir un emploi stable ou sûr;

ne soyez jamais entrepreneur ,

ni n'engager jamais ,ni vos biens, ni votre caution,

pour des prêts,

vous serez le cochon de payant ,

sans jamais être ni recompensé de vos efforts, ni sacrifices consentis.

Ceci est valable pour toute la France.

Dans les difficultes,

vous ne rencontrerez ni aides, pitié,

et

tous à ceux qui seront destinataires de la création de richesses (Etat,impôts, taxes, employés,banques etc)

ce seront eux  qui appuieront sur votre tête pour vous noyer.

C'est triste ,

mais c'est cela aujourd'hui l'Etat de notre système et notre pays.

C'est une voyoucratie installée,

un systeme mafieux qui ne dit pas son nom,

un système libéral où tous les coups sont permis,

ne vous bercez point d'illusions:

les droits de l'homme et du citoyen sont bafoués

et

ce n'est que la loi du plus fort qui règne, du plus riche,

au delà des discours.

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 15:52

Cela bouge dans le Landerneau.

Pour le vote FN,

mais que je saches le FN n'est pas interdit !

Ce que j'entends aussi c'est

" mais on a pas essayé, les autres le ps et l'ump ils tout raté!"...

En effet l'intervention de MMe Maurer,

une Mulhousienne,

qui a "mouché mr Copé" en a surpris plus d'un....

En effet, comment des hommes politiques

de l'acabit de MR Copé,

peuvent ils dire qu'ils comprennent des personnes qui ont 470E pour suivre

quand, eux gagnent des cents et des mille € par mois?

C'est se moquer du monde!

Et là, je la rejoins.

Moi j'ai177€ par mois de retraite, de principale,

et 95€ par mois de retraite  complémentaire!

j'ai été gerant  non salarié pendant  20 ans de ma sci ODR  .

Avec tous les impôts, taxes , charges à payer,

pas moyen de cotiser à une caisse :

résultat :20 années de perdues de cotisations.

j'en engraissé l'ETAT et les collectivités

à mon détriment,

avec cela j'ai eté spolié de mon bien

avec complicite de notaire et justice

( voir articles antécédents)

je suis ruiné.

je rejoins la cohorte ,

aujourd'hui,des 14% des français,

8 millions de français qui sont en dessous du seuil de pauvreté,

(chiffre de France Inter

pour" la journée de la misère",le 17 octobre 2013):

Les pauvres deviennent de plus en plus pauvres,

et

les riches de plus en plus riches!

Et on s'étonne de la montée du FN!

Vous rigolez, c'est normal !

Et encore ,

cela va continuer,

car à coté de cela il y a d'autres problèmes

qui se greffent:

la disparité de traitement des français d'origine

et les primo migrants ,

les migrants du Sud de la Méditerranée et ceux de l'Est....

Tous les jours il en arrive à Mulhouse ,

Rue d'Alsace, à Mulhouse,

ils vous arrête dans la rue ,

pour vous demander où" c'est les bureaux d'accueil?"

Vous voyez plein de gens d'origine magrébine

ou

du Sud de la méditerranée à la CAF de Mulhouse! 

Savez vous combien cette CAF de mulhouse m'a octroyé d' APL? 19,64€ par mois!

pour un loyer de 520€ + 220+ de charges!

sans tenir compte du changement brusque de notre situation, pour un revenu de 1032€ + 177€ !

Alors qu'un primo migrant va toucher + de 700€ mois auxquels se rajoute d'autres aides qui se cumulent  !

Vous trouvez cela normal, cette façon de faire à sens unique:

Tu paies des impôts,

des taxes pendant des années (35 ans)

et

lorsque tu as un accident de la vie,

" va te faire voir"

et

celui qui a fui son pays,

n'a jamais travaillé chez nous,

ni payé d'impôts , ni créé de richesse

on lui ouvre les vannes et aides financières

 on s'étonne qu'après avec mon exemple

suivi de plein d'autres que vivent des gens,

il y ait un vote FN ..... 

Moi j'ai souvenir que lorsque ma résidence - relais l'Octroi des Remparts à Masevaux,

accueillait des gens en difficultés,

que je faisais faire un dossier  CAF , pour l'APL,

ils avaient une APL entre 150€ et 200€ par mois !

Il y en a eu des gens que j'ai aidé

à s'en sortir ces 20 dernières années....

j'ai souvent aidé la municipalité à résoudre

des problèmes de gens

qu'eux mêmes n'avaient pas les moyens

de resoudre du point de vue logement ou insertion....

Ma femme m'avait prevenu:

" tu verras si on nous aidera ,

lorsque nous aurons des problèmes"

Malheureusement elle avait raison.

Mais pour en revenir au vote FN,

si vous prenez Mulhouse,

pour les prochaines elections, la problématique qui se pose aussi c'est la demande de l'installation d'un centre Cultuel Mulsuman + dependances

à Mulhouse dont le Maire actuel Mr Rottner (ump)

a refusé le site proposé,

et de toute façon se poserait avec une autre majorité.....l'année prochaine.

il s'agirait de savoir plusieurs choses!

De quelles tendances ce centre cultuel mulsulman est assujetti?

Est il ou y' at il un risque d'infiltration d'extremistes islamiques?

quelles garanties avons nous que cela ne soit pas le cas?

Qui finance cela?

Avec quel argent?

Est ce de l'étranger et d'un pays de partie arabique petrolifère?

Pour dire crûment les choses,

pour l'instant, le seul parti qui parlent des problèmes des gens, c'est le FN !

Où as t on vu parmi les  leader" umpps" pour parler comme Martine LEPEN,

un programme qui parle de l'extreme pauvreté,

des solutions à proposer sur les communes du Haut Rhin?

pour l'instant ,

c'est sur les associations que repose l'aide alimentaire

( nous en sommes depuis quelques mois)

et

aussi pour les logements ou insertions.

D'ailleurs ,

hier  et avant hier pour la Fête des "savoir faire" de nombreuses associations traitant ses problèmes :

il y avait:

Banque Alimentaire,

Alsa,

l'Escale ,

Acces,

Silone,

Saint Vincent de Paul

et

même ANVP68 (prisonniers) exposaient 

leurs savoir- faire au travers de plaquettes......

j'ai même appris que paradoxalement

les aides sont réduites pour les associations,

et

que même l'Europe veut encore réduire l'aide alimentaire.

et

on veut que l'on croit encore à cette Europe?

qui tourne le dos à l'humain?

je crois que l'on marche sur la tête!

Que les partis raditionnels continuent à de se battre

pour les places

et

pour des stratégies ,

eh bien ce sera le vote FN qui va l'emporter aux prochaines échéances municipales et Européennes!

C'est dit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0